Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714493682
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Poison Florilegium

Sarah Tardy (traduit par)
Date de parution : 03/09/2020
Rentrée littéraire 2020
Aux frontières du thriller et de la satire sur le monde de l’art et ses excès, ce roman porté par une écriture à la fois subtile et brillante dresse aussi le portrait bouleversant d’une femme au bord du gouffre. 
À la fin des années 1970, Eve Laing, jeune peintre talentueuse, débarque à New York avec la ferme intention de devenir la prochaine Andy Warhol. Débordante d’énergie, elle fréquente les soirées enfiévrées du Lower East Side et les concerts punk, découvre les drogues, les amitiés intenses et l’amour libre.
Des décennies...
À la fin des années 1970, Eve Laing, jeune peintre talentueuse, débarque à New York avec la ferme intention de devenir la prochaine Andy Warhol. Débordante d’énergie, elle fréquente les soirées enfiévrées du Lower East Side et les concerts punk, découvre les drogues, les amitiés intenses et l’amour libre.
Des décennies plus tard, il ne reste plus grand-chose de cette folle liberté et de ce chaos créatif. À presque soixante ans, Eve s’ennuie dans sa belle maison londonienne auprès de son mari Kristof et de son petit-fils. Bien décidée à prouver au monde qu’elle est toujours une grande artiste, elle se lance dans son ultime chef-d’œuvre, une peinture monumentale intitulée Poison Florilegium.
 Aidée par son nouvel assistant Luka, un jeune homme à la beauté troublante et au comportement presque trop parfait, Eve retrouve enfin l’exaltation du processus créatif et se sent revivre. Mais, de plus en plus obsédée par son travail, elle ne va pas tarder à perdre pied…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714493682
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Belfond
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jeremy8989 Posté le 5 Juin 2021
    Comment se regarde-t-on entre gens du même monde, entre classes différentes dans le métro, que provoque la vue d'un sac abandonné dans une rame, la promiscuité d'une bande un peu ivre? Une peur diffuse gagne peu à peu l'héroïne. Enfin, dans un second temps qui sera celui de l'action, McAfee dévoile sa composition d'ensemble: un thriller à la mécanique implacable, où -la rancune accumulée au fil des décennies et qui a grossi dans l'obscurité donne naissance à un fruit monstrueux.
  • simonetta12 Posté le 2 Juin 2021
    Dans un monde inégalitaire, l'ascension sociale requiert un certain degré de discrétion plus on a de quoi se vanter, plus on a de raisons de murmurer. " Épouse du non moins célèbre écrivain lan McEwan, McAfee plonge dans le milieu de l'art pour en faire grincer tous les rouages. Exaspérée par le mouvement #MeToo, Eve veut être reconnue pour son talent, quitte à se comporter aussi mal que les artistes masculins qui l'ont précédée. Soif de réputation, simulacres, mépris, cruauté, twittosphère sont épinglés comme autant de spécimens sur le tableau de la critique sociétale, tandis qu'hommage est rendu aux femmes peintres oubliées par l'Histoire.
  • nadinechevallier Posté le 29 Décembre 2020
    L'histoire de la peintre réalisant des oeuvres aves des fleurs pouvant tuer est originale. Les sentiments de Eve, l'héroïne sont bien décrits et juste. Néanmoins, je n'ai pas été transportée, l'Autrice sème trop de cailloux et je me suis doutée de la fin. l'écriture est fluide et très agréable. Cela reste un bon roman.
  • Bazart Posté le 18 Novembre 2020
    Eve profite d'une déambulation dans le métro londonien pour se remémorer sa vie tumultueuse en tant qu’étudiante en art. C'est vers la fin des années 1970, que cette jeune peintre talentueuse, débarque à New York avec la ferme intention de casser la baraque. Elle va ainsi faire dérouler tout le fil de sa vie :jusqu'a son mariage avec Kristof un architecte réputé qui va vite battre de l'aile. Arrivée près de la soixantaine, Eve va peut etre enfin accomplir l'oeuvre de sa vie, une exposition de tableaux autour de fleurs vénéneuses Le vénéneux "Poison Florilegium" d'Annalena McAfee qui joue allégrement avec les codes du thriller est également en filigrane un récit passionnant sur le monde de l'art conteporain et de ses dérives L'autrice nous raconte mine de rien beaucoup de choses sur la genèse d’une œuvre, de sa conception à son exposition avec une intrigue policière qui se met en place de manière plutôt inattendue et sulfureuse .
  • manonlitaussi Posté le 14 Octobre 2020
    Poison Florilegium d'Annalena McAfee Lors d'un trajet de métro dans Londres pour rejoindre son atelier de peinture, Eve revient sur ses années en tant qu’étudiante en art, ses amitiés, ses rivalités, sa maternité, son séjour à New York et son mariage avec Kristof un architecte réputé.  Une rétrospective sur sa vie, son art, son couple avec des retours au présent, ses observations sur les gens qui l’entourent dans le métro, sur ce qu’elle est devenue et son insatisfaction, sa volonté de remettre son art au centre de sa vie. Il y a de la nostalgie dans la première partie, pas de regrets mais beaucoup d'interrogations, un regard critique sur son environnement en tant qu'artiste qui se sent un peu perdu, dans l'ombre de son mari, elle est passée de l'étudiante passionnée à " la femme de…"  On découvre son jeune amant, Luka, qui fait partie de son équipe d'assistants pour réaliser une œuvre qui doit lui garantir un retour dans le monde de l'art.  L'atmosphère change à partir de la deuxième partie, les rivalités, les doutes sur les personnalités s'installent.  Une sorte de thriller se met en place de manière inattendue, dans un atelier qui contient des substances naturelles dangereuses pour trouver les pigments justes. L’histoire... Poison Florilegium d'Annalena McAfee Lors d'un trajet de métro dans Londres pour rejoindre son atelier de peinture, Eve revient sur ses années en tant qu’étudiante en art, ses amitiés, ses rivalités, sa maternité, son séjour à New York et son mariage avec Kristof un architecte réputé.  Une rétrospective sur sa vie, son art, son couple avec des retours au présent, ses observations sur les gens qui l’entourent dans le métro, sur ce qu’elle est devenue et son insatisfaction, sa volonté de remettre son art au centre de sa vie. Il y a de la nostalgie dans la première partie, pas de regrets mais beaucoup d'interrogations, un regard critique sur son environnement en tant qu'artiste qui se sent un peu perdu, dans l'ombre de son mari, elle est passée de l'étudiante passionnée à " la femme de…"  On découvre son jeune amant, Luka, qui fait partie de son équipe d'assistants pour réaliser une œuvre qui doit lui garantir un retour dans le monde de l'art.  L'atmosphère change à partir de la deuxième partie, les rivalités, les doutes sur les personnalités s'installent.  Une sorte de thriller se met en place de manière inattendue, dans un atelier qui contient des substances naturelles dangereuses pour trouver les pigments justes. L’histoire nous mène vers une fin surprenante. Eve est un personnage très complexe à qui l’auteure donne savamment beaucoup de dimension en nous faisant entrer dans la moindre de ses pensées. Elle prend vie et nous immerge dans son univers. C'est coloré et sensuel ce qui fait aussi toute la volupté du style si beau. C’est immersif.  On est pris par l’histoire, le texte les personnages, enveloppé dans l’oeuvre magnifique qu’est ce livre et dans lequel l’auteur nous plonge si brillamment.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.