Lisez! icon: Search engine
Positive
Axelle Demoulin (traduit par), Nicolas Ancion (traduit par)
Collection : Collection R
Date de parution : 04/03/2021
Éditeurs :
Robert Laffont

Positive

Axelle Demoulin (traduit par), Nicolas Ancion (traduit par)
Collection : Collection R
Date de parution : 04/03/2021
Parce que tout le monde a droit à l’amour.

Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l’année et se...

Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l’année et se rapproche de Miles, celui qui la fait fondre dès qu’il entre dans la pièce. Mais voilà, Simone est séropositive, et...

Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l’année et se rapproche de Miles, celui qui la fait fondre dès qu’il entre dans la pièce. Mais voilà, Simone est séropositive, et elle n’a qu’une peur : qu’on découvre sa maladie.
Lorsqu’elle commence à sortir avec Miles, elle sait bien qu’elle devra lui en parler, même si cette idée la terrifie. Mais bientôt, un message trouvé dans son casier la menace de tout révéler à l’ensemble du lycée si elle ne le plaque pas…
Simone renoncera-t-elle à l’amour pour protéger son secret ?

« Une histoire qui ouvrira les yeux des lecteurs et libérera la parole. » Angie Thomas, The Hate U Give.
« Romantique, drôle, plein d’espoir et tellement vrai ! » Becky Albertalli, Moi, Simon,16 ans, Homo Sapiens.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221249055
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782221249055
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • capharnaum_livresque 24/08/2022
    Extrait de chronique disponible sur le compte Instagram @capharnaum_livresque (https://www.instagram.com/p/CSr4R1QKIX9/) ⭐️⭐️⭐️⭐️/5. (...) Si j’ai mis un peu de temps à m’habituer au style de l’autrice avec lequel je n’ai pas particulièrement accroché, j’ai quand même adoré ma lecture ! Ce roman me tentait énormément pour le sujet principal qu’il aborde, c’est-à-dire la séropositivité et le VIH. Il y a beaucoup d’informations sur cette thématique et j’ai appris de nombreuses choses que j’ignorais, et ce dès le début du roman avec la visite de Simone chez la gynécologue. Cet ouvrage déconstruit les idées préconçues sur cette maladie et explique, à travers le personnage de Simone, que tout le monde a droit à l’amour. Il est question de sexe, évidemment, et plus particulièrement de comment faire l’amour avec le VIH et de quelle façon protéger les autres. . Cependant, ce roman n’évoque pas seulement la maladie de Simone, c’est bien plus que cela. Il parle du premier amour, d’amitié, de la communauté LGBTQ+ et des conséquences du SIDA sur cette population, d’homoparentalité via les papas de Simone absolument adorables, de racisme, d’orientation sexuelle, de découverte de soi et de son identité à l’adolescence… Il n’y a aucun tabou dans ce roman et cela apporte un... Extrait de chronique disponible sur le compte Instagram @capharnaum_livresque (https://www.instagram.com/p/CSr4R1QKIX9/) ⭐️⭐️⭐️⭐️/5. (...) Si j’ai mis un peu de temps à m’habituer au style de l’autrice avec lequel je n’ai pas particulièrement accroché, j’ai quand même adoré ma lecture ! Ce roman me tentait énormément pour le sujet principal qu’il aborde, c’est-à-dire la séropositivité et le VIH. Il y a beaucoup d’informations sur cette thématique et j’ai appris de nombreuses choses que j’ignorais, et ce dès le début du roman avec la visite de Simone chez la gynécologue. Cet ouvrage déconstruit les idées préconçues sur cette maladie et explique, à travers le personnage de Simone, que tout le monde a droit à l’amour. Il est question de sexe, évidemment, et plus particulièrement de comment faire l’amour avec le VIH et de quelle façon protéger les autres. . Cependant, ce roman n’évoque pas seulement la maladie de Simone, c’est bien plus que cela. Il parle du premier amour, d’amitié, de la communauté LGBTQ+ et des conséquences du SIDA sur cette population, d’homoparentalité via les papas de Simone absolument adorables, de racisme, d’orientation sexuelle, de découverte de soi et de son identité à l’adolescence… Il n’y a aucun tabou dans ce roman et cela apporte un vrai vent de fraîcheur. On parle aussi de plaisir féminin et de masturbation avec une scène assez épique dans un sex-shop. Tout est fait avec justesse, bienveillance et c’est un livre rempli de diversité. . Ce roman se concentre également sur l’une de plus grandes passions de Simone : les comédies musicales. Si je n’avais pas l’intégralité les références pour tout comprendre (ce qui était frustrant parfois), j’ai vraiment apprécié cette ambiance d’arts dramatiques et la façon dont cela rapproche Miles et Simone. De plus, j’ai trouvé Monsieur Palumbo absolument adorable. C’est un professeur très enthousiaste, de ceux qu’on rêve tous de côtoyer tant il est gentil et encourageant envers Simone. . De plus, j’ai beaucoup aimé la relation qu’entretient Simone avec ses pères. Ils sont très ouverts et parlent de tout sans non dits avec elle. J’ai apprécié leurs interactions qui m’ont fait sourire à de nombreuses reprises. De plus, le couple que forment les pères de Simone est vraiment mignon. Par contre, je ne me suis pas spécialement attachée à Simone… . Concernant les autres personnages, j’ai eu du mal à différencier Lydia et Claudia, les deux meilleures amies de Simone. Je m’embrouillais dans leur personnalité, leurs prénoms et même parfois, dans les dialogues, je ne comprenais pas vraiment qui parlait. Tout n’était pas forcément clair, ce qui m’a occasionnellement perdue et c’est dommage. Par contre, même si je trouve que la relation de Miles et Simone se construit rapidement, je l’ai beaucoup appréciée. Miles est un personnage super mignon, très compréhensif et gentil. . Finalement, même si au début j’ai eu du mal à rentrer dans cette histoire (notamment à cause de la plume/traduction que je trouvais étrange parfois), j’ai ensuite eu du mal à lâcher le roman. Ce n’est pas forcément très addictif (même si on cherche à connaître l’identité du maître chanteur de Simone ce qui contribue à l’envie de tourner vite les pages) mais c’est une lecture fluide qui se lit vraiment bien. J’ai donc lu d’affilée plus de la moitié du livre (ne respectant absolument pas le découpage de la LC oupsi) pour le finir à 1h du matin. Cela prouve bien que j’ai apprécié ma lecture ! . Par contre, et c’est une des raisons qui fait que ce n’est pas un coup de cœur (mais quand même une très chouette lecture), j’ai trouvé que ce roman manquait un peu d’émotions. J’aurais aimé être plus touchée et investie dans ma lecture, avoir le cœur serré par moments et des papillons à d’autres, ce qui n’a malheureusement pas été le cas. En fait, pour moi, ce livre est plus factuel avec beaucoup d’informations sur le VIH (ce qui est génial) et moins dans l’émotion. J’aurais aimé un meilleur mélange entre informations et émotions. . En bref, un roman génial que je vous recommande pour ses sujets forts et bien traités, même si j’aurais aimé ressentir plus d’émotions durant ma lecture. (...)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bullesdelivres 19/05/2022
    Un roman YA utile et nécessaire sur le VIH/sida. Simone est une jeune fille qui vient de changer de lycée, prend un nouveau départ, se fait de nouvelles amies, et se rapproche du garçon dont elle est amoureuse… Mais elle est séropositive et à très peur que cela soit révélé. Et quand elle se met à sortir avec Miles, elle commence à recevoir des messages la menaçant de révéler à tout le monde sa séropositivité… L’histoire à la base est assez simple et presque clichée mais le livre est très intéressant par la façon dont est traité la séropositivité, à travers le quotidien d’une adolescente entre le lycée, les rendez-vous médicaux, le groupe de soutiens, sa vie familiale et amicale. C’est fait de façon intelligente et sans complexes et le gros plus est la grande représentation. Ce livre parle aussi d’homoparentalité, de sexualité, de harcellement ou de racisme et malgré un intrigue assez banale, il se veut porteur de messages forts. J’ai d’ailleurs appris beaucoup de choses ! Simone est une adolescente passionnée, à qui on s’attache beaucoup, comme à ses amies et on voit bien que si le VIH fait partie de sa vie, il ne l’a défini pas, au contraire elle... Un roman YA utile et nécessaire sur le VIH/sida. Simone est une jeune fille qui vient de changer de lycée, prend un nouveau départ, se fait de nouvelles amies, et se rapproche du garçon dont elle est amoureuse… Mais elle est séropositive et à très peur que cela soit révélé. Et quand elle se met à sortir avec Miles, elle commence à recevoir des messages la menaçant de révéler à tout le monde sa séropositivité… L’histoire à la base est assez simple et presque clichée mais le livre est très intéressant par la façon dont est traité la séropositivité, à travers le quotidien d’une adolescente entre le lycée, les rendez-vous médicaux, le groupe de soutiens, sa vie familiale et amicale. C’est fait de façon intelligente et sans complexes et le gros plus est la grande représentation. Ce livre parle aussi d’homoparentalité, de sexualité, de harcellement ou de racisme et malgré un intrigue assez banale, il se veut porteur de messages forts. J’ai d’ailleurs appris beaucoup de choses ! Simone est une adolescente passionnée, à qui on s’attache beaucoup, comme à ses amies et on voit bien que si le VIH fait partie de sa vie, il ne l’a défini pas, au contraire elle est bien plus que cela. Positive est un roman fort qui brise les tabous et les idées reçues sur ce qu’est de vivre avec le VIH/sida aujourd’hui. Une lecture nécessaire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • elodiefurtak 17/05/2022
    Un roman méritant de l'attention par ses différents sujets : le principal étant le VIH/Sida mais aussi en parallèle le racisme et le harcèlement scolaire. On s'attache très facilement à Simone et on a envie que tout se passe bien pour elle malgré les péripéties car elle le mérite ! Un roman touchant et si vrai. Il devrait être trouvable dans tous les lycées et me fait prendre conscience qu'on a beaucoup de lacunes sur la maladie.
  • coquinnette1974 28/04/2022
    Voici mon retour de lecture sur Positive de Camryn Garrett. Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l’année et se rapproche de Miles, celui qui la fait fondre dès qu’il entre dans la pièce. Mais voilà, Simone est séropositive, et elle n’a qu’une peur : qu’on découvre sa maladie. Lorsqu’elle commence à sortir avec Miles, elle sait bien qu’elle devra lui en parler, même si cette idée la terrifie. Mais bientôt, un message trouvé dans son casier la menace de tout révéler à l’ensemble du lycée si elle ne le plaque pas… Simone renoncera-t-elle à l’amour pour protéger son secret ? Positive est un roman pour adolescents dont la lecture ne m'a pas totalement convaincue. La romance entre Miles et Simone ne m'a pas semblé crédible. C'est dommage car c'est sur quoi repose ce roman ! En effet, nous avons une jeune fille positive au virus du SIDA qui éprouve ses premiers émois et se pose donc des questions sur sa sexualité. Le thème est très intéressant car on oublie souvent que des jeunes peuvent être séropositif et souhaiter avoir... Voici mon retour de lecture sur Positive de Camryn Garrett. Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l’année et se rapproche de Miles, celui qui la fait fondre dès qu’il entre dans la pièce. Mais voilà, Simone est séropositive, et elle n’a qu’une peur : qu’on découvre sa maladie. Lorsqu’elle commence à sortir avec Miles, elle sait bien qu’elle devra lui en parler, même si cette idée la terrifie. Mais bientôt, un message trouvé dans son casier la menace de tout révéler à l’ensemble du lycée si elle ne le plaque pas… Simone renoncera-t-elle à l’amour pour protéger son secret ? Positive est un roman pour adolescents dont la lecture ne m'a pas totalement convaincue. La romance entre Miles et Simone ne m'a pas semblé crédible. C'est dommage car c'est sur quoi repose ce roman ! En effet, nous avons une jeune fille positive au virus du SIDA qui éprouve ses premiers émois et se pose donc des questions sur sa sexualité. Le thème est très intéressant car on oublie souvent que des jeunes peuvent être séropositif et souhaiter avoir une vie sexuelle. C'est d'ailleurs très bien abordé, avec beaucoup de pudeur. Les adolescents, et les adultes, apprécieront la lecture qui permet vraiment d'en apprendre plus sur le SIDA. J'ai apprécié toutes les questions que se posent Simone, sa façon de voir les choses, ses inquiétudes. J'ai moins apprécié son rapprochement avec Miles. Quand au maître chanteur.. ben là encore je n'ai pas trouvé ça toujours crédible. Malgré tout, je ne regrette pas la lecture de Positive. L'autrice s'est un peu perdue à vouloir trop bien faire mais pour un premier roman, c'est plus qu'honorable. Ma note : un encourageant trois étoiles et demie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Justemako 02/04/2022
    [masquer]"Parce que tout le monde a droit à l'amour" m'avait interpellée. Oui, c'est vrai. Enfin, cela dépend. Je ne sais pas trop. Quel est ce secret ? Qui ronge, qui est tapis dans l'ombre ? Quelle est cette épée de Damoclès ? Ce livre est non seulement drôle et romantique, mais il éduque aussi. Que ce soit sur le sexe en lui-même, sur les orientations sexuelles et les désirs ou encore sur les mentalités et le regard des gens, les tabous aussi. Il instruit. Alors je ne vous promets pas monts et merveilles...Non, ce n'est pas une écriture à se damner, ce n'est pas haletant ou transcendant. Mais ça raconte l'histoire d'une jeune adolescente en proie aux doutes, sur des désirs et son corps. Ça pourrait être vous, ça pourrait être moi. Sauf qu'elle, elle a quelques chose de "honteux", elle a le sida ; donc ce n'est pas une adolescente normale. Bref, je pense que c'est important de lire ce livre. Il combat tabous que ne devraient pas exister, au XXIe siècle. S'il y a bien un point qui m'a dérangée, c'est bien l'exagération. Simone a une amie assexuelle et lesbienne, une autre bisexuelle, des pères homosexuels, elle a... [masquer]"Parce que tout le monde a droit à l'amour" m'avait interpellée. Oui, c'est vrai. Enfin, cela dépend. Je ne sais pas trop. Quel est ce secret ? Qui ronge, qui est tapis dans l'ombre ? Quelle est cette épée de Damoclès ? Ce livre est non seulement drôle et romantique, mais il éduque aussi. Que ce soit sur le sexe en lui-même, sur les orientations sexuelles et les désirs ou encore sur les mentalités et le regard des gens, les tabous aussi. Il instruit. Alors je ne vous promets pas monts et merveilles...Non, ce n'est pas une écriture à se damner, ce n'est pas haletant ou transcendant. Mais ça raconte l'histoire d'une jeune adolescente en proie aux doutes, sur des désirs et son corps. Ça pourrait être vous, ça pourrait être moi. Sauf qu'elle, elle a quelques chose de "honteux", elle a le sida ; donc ce n'est pas une adolescente normale. Bref, je pense que c'est important de lire ce livre. Il combat tabous que ne devraient pas exister, au XXIe siècle. S'il y a bien un point qui m'a dérangée, c'est bien l'exagération. Simone a une amie assexuelle et lesbienne, une autre bisexuelle, des pères homosexuels, elle a le sida, est noire, adoptée et bisexuelle...Je trouve que ce livre regroupe un peu tous les cas possibles et imaginables. Alors tant mieux ; c'est ainsi normalisé, et il y a sûrement une personne au monde qui est proche de cas. Mais je trouve que c'est maladroit, c'est "trop". Je ne sais pas si c'est clair.[/masquer]
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !