RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Pour en finir avec Dieu

            Robert Laffont
            EAN : 9782221215142
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Pour en finir avec Dieu

            Marie-France DESJEUX-LEFORT (Traducteur)
            Date de parution : 27/07/2017

            Plus de deux millions d'exemplaires vendus dans le monde, best-seller aux États-Unis, en Angleterre et en Allemagne : l'essai qui crée l'événement.
            « Imaginez, avec John Lennon, un monde sans religion...
            Pas de bombes suicides, pas de 11 Septembre, pas de Croisades, pas de chasses aux sorcières, pas de Conspiration des...

            Plus de deux millions d'exemplaires vendus dans le monde, best-seller aux États-Unis, en Angleterre et en Allemagne : l'essai qui crée l'événement.
            « Imaginez, avec John Lennon, un monde sans religion...
            Pas de bombes suicides, pas de 11 Septembre, pas de Croisades, pas de chasses aux sorcières, pas de Conspiration des poudres, pas de partition de l'Inde, pas de guerres israélo-palestiniennes, pas de massacres de musulmans serbo-croates, pas de persécution de juifs, pas de " troubles " en Irlande du Nord, pas de " crimes d'honneur ", pas de télévangélistes au brushing avantageux et au costume tape-à-l'oeil.
            Imaginez, pas de talibans pour dynamiter les statues anciennes, pas de décapitations publiques des blasphémateurs, pas de femmes flagellées pour avoir montré une infime parcelle de peau... » R. D.

            Dans une attaque frontale contre la religion et la barbarie qu'elle a trop souvent engendrée, Richard Dawkins dénonce « l'illusion de Dieu ». Jugeant que de trop nombreux scientifiques « s'inclinent lâchement devant les théologiens », il estime que l'hypothèse de Dieu doit être analysée avec les mêmes outils rationnels et le même scepticisme que n'importe quelle autre. Il s'attache donc à faire la démonstration de la « probabilité extrêmement faible de son existence ».
            Amoureux de la nature, le scientifique invite son lecteur à se tourner vers la splendeur du monde réel. Comprendre le monde du vivant, apprécier son extrême richesse expliquée avec une « élégance irrésistible » par la sélection naturelle de Darwin, voilà qui, selon Richard Dawkins, devrait permettre d'abandonner toutes les formes de superstition. Et notamment celles remises au goût du jour par le créationnisme qui sévit dans de nombreux pays, en particulier aux États-Unis.
            Le réquisitoire d'un grand scientifique contre la religion.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221215142
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Robert Laffont
            11.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Cuisinxplik Posté le 5 Janvier 2019
              Contrairement à Michel Onfray qui assène sa vision de manière tropbrutale, Hawkins démontre et argumente. Plaidoyer pour une vie débarassée de religions et aidant à combattre tous ces discours actuels, créationnistes et fondés sur le mensonge.
            • thierrygibert Posté le 21 Août 2018
              R. Dawkins a visiblement été marqué (traumatisé même) par l'extrémisme des évangélsites américains. Ayant vécu aux Etats-Unis je le comprends! Mais pour un européen, et plus encore pour un français baigant dans la laïcité, le livre gagnerait à être plus succinct. Son analyse de l'évolution de la morale et de l'éthique est très intéressante de celle de l'éducation religieuse des enfants conduit à se poser beaucoup de questions! La partie la plus fascinante concerne le lien "ami imaginaire des enfants"/"Dieu des adultes" et plus encore les travaux du psychologue américain Julian Jaynes et son livre "La Naissance de la Conscience dans l’effondrement de l’esprit,"
            • Pappa Posté le 15 Novembre 2017
              Voici un essai scientifiquement étayé, sur la religion, qui ne peut laisser indifférent. Je pensais avoir affaire à un travail assommant d'énumération et de compilation, mais il n'en est rien. Ce livre n'est en aucun cas réservé aux seuls intellectuels intéressés par la question. D'ailleurs, toutes les personnes normalement intelligentes devraient avoir lu ce livre, qu'elles soient croyantes, ou non. Bon, je ne voudrais pas divulgacher en racontant la fin, mais le vainqueur est... la raison. ;-) Ce livre passionnant comble un vide fort nécessaire !
            • yeKcim Posté le 17 Novembre 2016
              Quand je lis les trames principales des 3 ou 4 derniers «#8239;Notes#8239;» de Boulet, j’ai la sensation de lire ce que mon esprit tentait de mettre au propre… Il est appréciable de constater qu’on est pas le seul à faire certaines observations (et assez agaçant, j’en conviens, de constater que l’auteur le fait de façon bien mieux construite et qu’il l’illustre avec des dessins travaillés et un humour à vous taper le cul par terre…). Quand je lis «#8239;Pour en finir avec Dieu#8239;» j’ai la même sensation à ceci prêt que la réflexion est bien plus aboutie, détaillée, documentée que tout ce que j’aurais pu imaginé. Le titre accrocheur de la traduction française empêche très certainement de prêter son exemplaire à un ami croyant alors qu’il n’est à mon avis pas pertinent de le considérer comme un simple livre contre la religion. Il est, à mon sens, pour la réflexion et contre l’obscurantisme. Il permet certes d’ouvrir les yeux sur certains aspects négatifs des religions, mais c’est également un ouvrage sur le comportement humain, le sens moral (citant Kant, Hauser…), l’anarchisme (citant Pinker), les évolutions de mœurs, le Zeitgest moral, le racisme, le machisme,… Le chapitre sur la maltraitance de l'enfant... Quand je lis les trames principales des 3 ou 4 derniers «#8239;Notes#8239;» de Boulet, j’ai la sensation de lire ce que mon esprit tentait de mettre au propre… Il est appréciable de constater qu’on est pas le seul à faire certaines observations (et assez agaçant, j’en conviens, de constater que l’auteur le fait de façon bien mieux construite et qu’il l’illustre avec des dessins travaillés et un humour à vous taper le cul par terre…). Quand je lis «#8239;Pour en finir avec Dieu#8239;» j’ai la même sensation à ceci prêt que la réflexion est bien plus aboutie, détaillée, documentée que tout ce que j’aurais pu imaginé. Le titre accrocheur de la traduction française empêche très certainement de prêter son exemplaire à un ami croyant alors qu’il n’est à mon avis pas pertinent de le considérer comme un simple livre contre la religion. Il est, à mon sens, pour la réflexion et contre l’obscurantisme. Il permet certes d’ouvrir les yeux sur certains aspects négatifs des religions, mais c’est également un ouvrage sur le comportement humain, le sens moral (citant Kant, Hauser…), l’anarchisme (citant Pinker), les évolutions de mœurs, le Zeitgest moral, le racisme, le machisme,… Le chapitre sur la maltraitance de l'enfant est juste démentiel et particulièrement stupéfiant. Le texte est truffé de références, il est relativement copieux mais pas du tout indigeste, il se termine sur une magnifique métaphore de la burqa qui est une ode passionnante à la science et la recherche de connaissance. C’est un livre à lire, à relire, à dévorer. J’ai eu envie de lire ce livre suite au visionnage de la [conférence TED de Richard Dawkins|https://www.ted.com/talks/richard_dawkins_on_militant_atheism?language=fr]. Il s’agit d’une très bonne introduction au livre, je vous la conseille vivement : https://embed.ted.com/talks/lang/fr/richard_dawkins_on_militant_atheism
              Lire la suite
              En lire moins
            • Varaha Posté le 9 Octobre 2016
              Pour commencer, je dois avouer que je n'ai lu ce roman que parce qu'on me l'avait profondément conseillé. Je n'aime en général pas les livres développant des idées critiques contre un sujet particulier. J'ai trouvé ce livre intéressant philosophiquement parlant, mais un peu trop extrême à mon avis. L'auteur se répète assez souvent, utilise des citations que je trouve souvent hors contexte, ce qui lui permet d'appuyer son point de vue. "Comme beaucoup d'autres sont nés dans des religions autres que le christianisme, comment Dieu a-t-il pu décider quel peuple futur devrait recevoir la préférence de cette naissance?" Quand il ne développe pas son idée de manière trop obstinée, le texte est bien travaillé, même si la façon dont il argumente sa pensée ne me plait pas trop. En avançant dans la lecture, je me rends compte que ce qu'il dit est vrai mais assez mal formulé, surtout dans la première partie du livre. Ce n'est pas en disant des vérités logiques réfutées par les plus dévots qu'il convaincra les gens plus raisonnables de ses dires. "Nous pouvons renoncer à croire en Dieu sans pour autant perdre le contact avec un héritage qui nous est cher." Au fur et à mesure que j'avance dans ma lecture,... Pour commencer, je dois avouer que je n'ai lu ce roman que parce qu'on me l'avait profondément conseillé. Je n'aime en général pas les livres développant des idées critiques contre un sujet particulier. J'ai trouvé ce livre intéressant philosophiquement parlant, mais un peu trop extrême à mon avis. L'auteur se répète assez souvent, utilise des citations que je trouve souvent hors contexte, ce qui lui permet d'appuyer son point de vue. "Comme beaucoup d'autres sont nés dans des religions autres que le christianisme, comment Dieu a-t-il pu décider quel peuple futur devrait recevoir la préférence de cette naissance?" Quand il ne développe pas son idée de manière trop obstinée, le texte est bien travaillé, même si la façon dont il argumente sa pensée ne me plait pas trop. En avançant dans la lecture, je me rends compte que ce qu'il dit est vrai mais assez mal formulé, surtout dans la première partie du livre. Ce n'est pas en disant des vérités logiques réfutées par les plus dévots qu'il convaincra les gens plus raisonnables de ses dires. "Nous pouvons renoncer à croire en Dieu sans pour autant perdre le contact avec un héritage qui nous est cher." Au fur et à mesure que j'avance dans ma lecture, soit parce que je m'habitue au style, soit parce qu'il devient plus correct ou plus logique dans ses développements, je me dis qu'il dit vrai, mais pas forcément à tous les niveaux. Ainsi, il parle des catholiques, des juifs ou des musulmans. Mais ne peut-on considérer que chaque personne, même ayant la même croyance, est unique et différente des autres? Pour finir, je reviens sur mon premier à priori et admet que ce livre est enrichissant. Je suis contente de l'avoir lu, mais cela n'en fait pas mon livre préféré ou de référence.
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.