RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Prends-moi pour une cruche

            Robert Laffont
            EAN : 9782221200360
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Prends-moi pour une cruche
            Guide de survie de la femme en milieu débile

            Date de parution : 02/03/2017

            Ce livre est né chez le coiffeur.
            « Vous avez les pointes sèches, on va faire un masque… Les cheveux aussi ressentent le stress, vous savez… Avec les vies de fous qu’on mène… En tout cas, vous ne faites pas votre âge ! »

            Ce compliment capillo-facial m’a fait vraiment plaisir…...

            Ce livre est né chez le coiffeur.
            « Vous avez les pointes sèches, on va faire un masque… Les cheveux aussi ressentent le stress, vous savez… Avec les vies de fous qu’on mène… En tout cas, vous ne faites pas votre âge ! »

            Ce compliment capillo-facial m’a fait vraiment plaisir… jusqu’à ce que je réalise que la coiffeuse – que je voyais pour la première fois – ne connaissait pas mon âge. Et là, bingo, je me suis demandé pourquoi ça me réjouissait et pourquoi c’était mieux de ne pas faire son âge. J’ai trouvé ça complètement con. Je me suis trouvée complètement con.
            Puis je me suis dit qu’il devait exister d’autres situations, d’autres idées débiles, d’autres panneaux dans lesquels je tombais. J’en ai trouvé plein, ils sont tous dans ce livre. Pourquoi ? Pour dire aux femmes d’arrêter de gober toutes les âneries qu’on leur raconte. Elles s’en sentiront beaucoup mieux.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221200360
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • emilie5335 Posté le 18 Février 2019
              Un petit guide politiquement incorrect qui se donne pour but de mettre à mal tous les clichés, « toutes les idées débiles », qui empoisonnent bien souvent la vie des femmes, comme par exemple de penser qu’il est possible et même plus que souhaitable pour une femme de faire moins que son âge, de croire qu’un régime peut être efficace, d’espérer qu’on résoudra tous nos problèmes « en étant nous-mêmes », d’imaginer pouvoir vivre de son blog ou de sa maison d’hôtes, de tout miser sur l’éducation positive, de n’exister qu’à travers les réseaux sociaux…L’auteur attaque avec une ironie souvent bien grinçante tous les travers actuels, tous les diktats imposés aux femmes (bien souvent par elles-mêmes d’ailleurs)…et honnêtement il y a un petit côté « exutoire » qui fait un bien fou !
            • AnaVerbania Posté le 15 Mars 2017
            • Exquimots Posté le 13 Mars 2017
              « Le pire ennemi de la femme ne serait-il pas devenu la femme elle-même ? » C’est ce que Delphine Apiou va tenter de nous démontrer, avec humour, toujours. « Dans ce petit livre, j’ai voulu dénoncer un certain nombre d’idées reçues qui, sous couvert d’émancipation, de liberté et de vie meilleure ne sont en fait que source de frustrations… J’ai aussi voulu en rire, comme pour mieux m’en débarrasser. » Rire pour mieux s’en débarrasser, cela ne vous rappelle rien ? Moi, cette citation m’a rappelé son premier roman, Avant, j’avais deux seins, qui traitait d’un sujet plus délicat… le cancer du sein. Dans ce second roman, Delphine Apiou interpelle à nouveau les femmes sur des thématiques plus légères, tout en les faisant rire. « Wonder women du monde entier, il est grand temps de rétablir la vérité et d’arrêter de gober toutes ces idées qui au final nous desservent. » N’êtes-vous pas d’accord ? Et si on arrêtait de s’apitoyer sur notre sort ? La vie est belle non, et bien trop courte. Pourquoi ne pas profiter de chaque instant ? Elle nous explique qu’à vouloir être trop féministe, on en devient un peu cruche. Bien sûr, la lutte pour... « Le pire ennemi de la femme ne serait-il pas devenu la femme elle-même ? » C’est ce que Delphine Apiou va tenter de nous démontrer, avec humour, toujours. « Dans ce petit livre, j’ai voulu dénoncer un certain nombre d’idées reçues qui, sous couvert d’émancipation, de liberté et de vie meilleure ne sont en fait que source de frustrations… J’ai aussi voulu en rire, comme pour mieux m’en débarrasser. » Rire pour mieux s’en débarrasser, cela ne vous rappelle rien ? Moi, cette citation m’a rappelé son premier roman, Avant, j’avais deux seins, qui traitait d’un sujet plus délicat… le cancer du sein. Dans ce second roman, Delphine Apiou interpelle à nouveau les femmes sur des thématiques plus légères, tout en les faisant rire. « Wonder women du monde entier, il est grand temps de rétablir la vérité et d’arrêter de gober toutes ces idées qui au final nous desservent. » N’êtes-vous pas d’accord ? Et si on arrêtait de s’apitoyer sur notre sort ? La vie est belle non, et bien trop courte. Pourquoi ne pas profiter de chaque instant ? Elle nous explique qu’à vouloir être trop féministe, on en devient un peu cruche. Bien sûr, la lutte pour l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes sont des combats qu’il faut soutenir. Personnellement, c’est plutôt tout le reste qui me faire rire… tout ce dont parle l’auteure. Et vous allez voir que sur ça, peu importe ce que l’on pense… on est toute pareille ! En quelques mots, l’auteure aborde des points « sensibles » qui touchent toutes les femmes tels que la peur de vieillir, de grossir, ou de ne plus susciter le désir chez l’autre. Alala… que les femmes sont compliquées ! Dites-vous que nous sommes comme des fleurs délicates. Avec l’âge, nous poussons, nous nous embellissons… puis fatalement… nous nous flétrissons. C’est le cycle de la vie. Cela ne nous empêche pas pour autant de rester magnifiques ! Delphine Apiou n’y va pas avec le dos de la cuillère… et TOUT y passe : les hommes, notre relation aux autres et aux réseaux sociaux, la sexualité, l’éducation des enfants… Elle nous parle sans détours de tous nos complexes pour pouvoir plus facilement les assumer. Du génie !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Leslecturesdenini Posté le 7 Mars 2017
              Ce livre est un condensé de 30 règles d'or pour nous aider à vivre -mieux- dans ce monde de stéréotypes, d'idées reçues, et de phrases toutes faîtes. Nous nous retrouverons toutes dans ces règles, nous avons toutes entendu un jour, tu ne fais pas ton âge, la personne pense que c'est un compliment -pour dire tu fais plus jeune que ton âge- mais moi, j'assume mon âge, j'ai eu 20 ans et j'ai maintenant beaucoup plus et alors, les rides m'accompagnent dorénavant, alors, comme le dit justement Delphine Apiou dans le 1ère règle : faire son âge n'est pas interdit. Ces situations - pouvoir vivre de son blog, les selfies, être une super maman, être une femme indépendante -sur fonds sérieux- sont toutes analysées avec beaucoup d'humour et de vérité. La plume de l'auteure et simple et efficace. Bref, une lecture rapide, feel-good, pour passer un bon moment.
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.