RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Prisonniers nazis en Amérique

            Hors collection
            EAN : 9782735703692
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Prisonniers nazis en Amérique

            Collection : Acropole
            Date de parution : 07/06/2012

            Saviez-vous que beaucoup de prisonniers allemands capturés par les Américains pendant la Seconde Guerre mondiale – pas moins de 380 000 hommes – ont été envoyés dans les camps d’internement aux États-Unis ? Ce qui s’y est passé semble inimaginable aujourd’hui, et pourtant…

            Dans ces camps, l’Amérique a laissé proliférer...

            Saviez-vous que beaucoup de prisonniers allemands capturés par les Américains pendant la Seconde Guerre mondiale – pas moins de 380 000 hommes – ont été envoyés dans les camps d’internement aux États-Unis ? Ce qui s’y est passé semble inimaginable aujourd’hui, et pourtant…

            Dans ces camps, l’Amérique a laissé proliférer l’idéologie nazie. Les soldats allemands les plus fanatiques ont voulu croire jusqu’au bout à la victoire du Reich et mettaient à mort les traîtres, ceux qui se comportaient en vaincus. Pour arrêter les assassinats en série, il a fallu les séparer…

            À travers de nombreux témoignages de soldats et de civils allemands et américains, Daniel Costelle tire de l’oubli ces événements trop longtemps laissés dans l’ombre.


            Un document d’histoire qui se lit comme un roman, préfacé par l’historien Jean-Paul Bled, et mis en perspective par le colonel Frédéric Guelton, ancien chef du département de l’armée de terre du Service historique de la défense, qui analyse le statut des prisonniers dans les conflits.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782735703692
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Hors collection
            12.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • andreas50 Posté le 10 Février 2019
              Daniel Costelle a le mérite d'avoir su tirer de l'oubli un sujet largement ignoré, comme si les prisonniers de guerre, ici allemands, étaient, de tout temps, les grands oubliés de l'histoire des guerres en raison de leur position particulière de « sous-vaincus » pour les vaincus et d'antihéros pour les vainqueurs. Son second apport tient à la méthode utilisée. Daniel Costelle a cette qualité rare de savoir trouver, de « dénicher» les sujets intéressants et ignorés, et celle, encore plus rare, de les mettre en valeur en en rendant la lecture facile et agréable. Ce livre d'histoire est fondé sur la mise en valeur des témoignages des prisonniers, des gardiens et de la population américaine. Il se lit comme un roman dont il est difficile de se séparer. Et, lorsque la lecture s'est terminée, les images crées par l'auteur nous sont revenues à l'esprit. Nous avons revu, nous revoyons encore, les images des premiers prisonniers de l'Afrikakorps, jeunes « loups maigres » qui arrivent aux États-Unis, découvrent le « savon qui mousse », ne pensent qu'évasion et attendent, à défaut de mieux, la libération qui suivra, bien évidemment, la victoire inexorable du Reich. Nous voyons les premiers prisonniers antinazis subir le... Daniel Costelle a le mérite d'avoir su tirer de l'oubli un sujet largement ignoré, comme si les prisonniers de guerre, ici allemands, étaient, de tout temps, les grands oubliés de l'histoire des guerres en raison de leur position particulière de « sous-vaincus » pour les vaincus et d'antihéros pour les vainqueurs. Son second apport tient à la méthode utilisée. Daniel Costelle a cette qualité rare de savoir trouver, de « dénicher» les sujets intéressants et ignorés, et celle, encore plus rare, de les mettre en valeur en en rendant la lecture facile et agréable. Ce livre d'histoire est fondé sur la mise en valeur des témoignages des prisonniers, des gardiens et de la population américaine. Il se lit comme un roman dont il est difficile de se séparer. Et, lorsque la lecture s'est terminée, les images crées par l'auteur nous sont revenues à l'esprit. Nous avons revu, nous revoyons encore, les images des premiers prisonniers de l'Afrikakorps, jeunes « loups maigres » qui arrivent aux États-Unis, découvrent le « savon qui mousse », ne pensent qu'évasion et attendent, à défaut de mieux, la libération qui suivra, bien évidemment, la victoire inexorable du Reich. Nous voyons les premiers prisonniers antinazis subir le sort, inimaginable sur le sol américain, que leur réserve la Gestapo des camps; nous revoyons ces Américains jeunes et vieux, hommes et femmes naïvement « émerveillés » par ces prisonniers à la rigueur impeccable, presque effroyable, défilant dans les rues de la petite ville voisine en chantant, en allemand bien sûr, et à la demande de la population, des chants martiaux, des chants...nazis ! Ces images qui demeurent traduisent la seconde richesse du livre. Daniel Costelle nous incite à ouvrir la boîte de Pandore des prisonniers de guerre de la Seconde Guerre mondiale. Car, après tout, puisque la guerre fut mondiale, il y eu des prisonniers de guerre sur tous les fronts, dans toutes les armées et probablement dans presque tous les pays. Mais combien furent-ils ? Comment furent-ils traités ? Y furent-ils dans le respect des accords internationaux ou furent-ils abandonnés au bon vouloir des vainqueurs du moment ? C'est ce que l'auteur va développer dans la dernière partie de ce livre passionnant et particulièrement bien documenté.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Elilawenn Posté le 8 Avril 2015
              Daniel Costelle, historien spécialiste de la Seconde Guerre Mondiale, nous livre ici des témoignages poignants d'anciens nazis qui ont été fait prisonniers entre 1939 et 1945. Il y relate les événements qui se passaient dans les camps et traîte d'un passage de l'histoire peu connu. D'anciens gardiens ont également témoigné, racontant parfois l'horreur qui se déroulait à l'intérieur des camps. Non pas parce que ces geôliers étaient violents, mais parce que les prisonniers s'entre-tuaient eux-mêmes afin de maintenir l'idéologie du nazisme à son paroxysme. Un documentaire qui se lit comme un roman, richement illustré (en textes et en photos). Si vous avez envie de découvrir un autre aspect de cette période de l'histoire, lisez-le !
            • El0wdie57 Posté le 9 Novembre 2013
              Genial ! Livre tres bien tourné qui se lit rapidement ! Des témoignages interessants,et surtout l'auteur parle d'un sujet tres peu traite et ne fait peu d'allusion aux evenements contre les juifs (ca change un peu des auts romans). Je recommande car j'ai beaucoup apprécié.
            • st79310 Posté le 20 Avril 2013
              Un livre sur un sujet rare écrit par un spécialiste de la econde guerre mondiale. Cela donne un livre sérieux mais pas prétentieux avec de nombreux témoignages d'acteurs ayant vécu le sujet... Je le recommande à tous les afficiados de la seconde guerre mondiale....
            Toute l'actualité des éditions Hors Collection
            Amateur de culture décalée, découvrez chaque mois les parutions insolites des éditions Hors Collection.