Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259243315
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Promesses aveugles

Laure MANCEAU (Traducteur)
Collection : Feux croisés
Date de parution : 11/06/2015

Un vrai tour de force : Audrey Magee a écrit un premier roman terriblement puissant et terriblement dérangeant. Car ses héros, des Allemands ordinaires, vivent la Seconde Guerre mondiale dans le camp de la honte, celui des nazis.

Peter Faber, soldat allemand, s'apprête à épouser une femme qu'il n'a jamais rencontrée, il ne connaît d'elle que son nom, Katherina Spinell, et la photo qu'elle a envoyée. Pour elle, c'est la garantie d'une pension de veuve s'il meurt au front ; pour lui, la promesse d'une permission de dix...

Peter Faber, soldat allemand, s'apprête à épouser une femme qu'il n'a jamais rencontrée, il ne connaît d'elle que son nom, Katherina Spinell, et la photo qu'elle a envoyée. Pour elle, c'est la garantie d'une pension de veuve s'il meurt au front ; pour lui, la promesse d'une permission de dix jours. Pendant cette courte lune de miel, les jeunes mariés découvrent qu'ils se ressemblent et s'assemblent bien plus qu'ils ne s'y attendaient.

Lorsque Peter retrouve le champ de bataille, à l'approche du bourbier de Stalingrad, seul le souvenir de Katherina lui donne du courage. À Berlin, la famille de la jeune femme s'enfonce de plus en plus dans les arcanes du système nazi, tentant, sans scrupule ni regret, de tirer avantage des circonstances, même les plus horribles.

Mais alors que le conflit bascule et que les nazis perdent Berlin, Katherina et Peter, eux, garderont la souillure individuelle de la culpabilité collective allemande.
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259243315
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ClaireBillaud Posté le 23 Mars 2020
    Dans l'Allemagne nazie en pleine Seconde Guerre mondiale, Peter Faber, soldat, et Katharina Spinell, dactylo, acceptent un mariage arrangé, l'un pour y gagner une permission, l'autre espérant une pension de veuve de guerre pour améliorer le quotidien de sa famille. Petit miracle, les nouveaux époux se plaisent et un enfant est conçu pendant la parenthèse enchantée de la permission. Mais en même temps, la famille de Katharina (et Peter par la même occasion) se rapproche des milieux nazis grâce au généreux et respectable Dr Weinart. Ils profiteront sans arrière-pensées des spoliations des Juifs et de l'arrivée de travailleurs forcés russes... jusqu'au jour où, Peter faisant partie de la débâcle de Stalingrad où la plupart de ses camarades perdent la vie ou la raison, tout le monde se détourne de la famille de Katharina qui n'a pas droit à la pension tant espérée. Rien n'est épargné ni aux personnages ni au lecteur, l'histoire nous parle successivement de la Shoah, des soldats revenus brisés des combats auxquels ils ont participé, de la boucherie de Stalingrad, des viols en temps de guerre, et par-dessus tout de l'égoïsme qui s'empare de tous ceux qui sont confrontés à la barbarie de la guerre et du... Dans l'Allemagne nazie en pleine Seconde Guerre mondiale, Peter Faber, soldat, et Katharina Spinell, dactylo, acceptent un mariage arrangé, l'un pour y gagner une permission, l'autre espérant une pension de veuve de guerre pour améliorer le quotidien de sa famille. Petit miracle, les nouveaux époux se plaisent et un enfant est conçu pendant la parenthèse enchantée de la permission. Mais en même temps, la famille de Katharina (et Peter par la même occasion) se rapproche des milieux nazis grâce au généreux et respectable Dr Weinart. Ils profiteront sans arrière-pensées des spoliations des Juifs et de l'arrivée de travailleurs forcés russes... jusqu'au jour où, Peter faisant partie de la débâcle de Stalingrad où la plupart de ses camarades perdent la vie ou la raison, tout le monde se détourne de la famille de Katharina qui n'a pas droit à la pension tant espérée. Rien n'est épargné ni aux personnages ni au lecteur, l'histoire nous parle successivement de la Shoah, des soldats revenus brisés des combats auxquels ils ont participé, de la boucherie de Stalingrad, des viols en temps de guerre, et par-dessus tout de l'égoïsme qui s'empare de tous ceux qui sont confrontés à la barbarie de la guerre et du nazisme de près ou de loin, et qui finissent par se persuader que la vie de "l'autre" compte moins que la leur. Et le livre nous rappelle surtout, très crûment, que dans une guerre il y a beaucoup de perdants, et surtout peu d'innocents.
    Lire la suite
    En lire moins
  • st79310 Posté le 27 Octobre 2017
    Un mariage par photo ... Enfin, les rois et les reines se mariaient bien par procuration ... En dehors de l'aspect historique, ce roman traite aussi de la dissolution du sentiment amoureux par la séparation prolongée des deux protagonistes qui malgré que 10 jours de vie commune été très uni et amoureux ... On découvre le point de vue du côté allemand, la vie quotidienne sous un parti crapuleux et raciste avec des opportunistes et les autres ... Ainsi, que l'absurdité et l'horreur de la guerre. On pourra noter aussi que les nazis étaient adeptes des castes sociales...
  • BiblioFoxy Posté le 14 Juillet 2017
    Une lecture que j'ai beaucoup aimé même si certains passages sont un peu longs (surtout les descriptions de la vie de Peter au front). L'auteure nous plonge dans cette période de guerre avec brio. Contrairement à d'autres romans sur cette période, nous sommes ici au cœur de l'Allemagne Nazie. En tant que lecteur, on est transporté par ce récit et on ressent les émotions de chaque personnage. On en vient à avoir de la compassion pour Katherina et Peter (ou leur famille) qui font pourtant parti du système nazi. L'échange de lettres entre Katherina et Peter est poignant. C'est déroutant de se sentir à se point touché par leur vie alors qu'ils ont des comportement révoltant. Une histoire qui porte donc à la réflexion. Aurions-nous fait la même chose à leur place ? Je ne suis pas très habitué à lire des romans historiques mais je recommande fortement cette lecture.
  • Jodaur Posté le 6 Juillet 2017
    J'ai trouvé ce roman brutal et violent. L'absurdité de la guerre y est décrite sans concession. Pourtant je ne l'ai pas lâché, portée par une écriture souple et agréable, seule solution pour supporter la dureté des propos. Mais ce qui m'a particulièrement plu dans ce roman historique, c'est d'avoir un point de vue allemand sur la guerre. A part "Swing à Berlin", dans un tout autre registre, je n'avais jamais lu de roman traitant de cette période du point de vue allemand. J'ai trouvé très juste le personnage de Katharina, jeune bourgeoise berlinoise, tiraillée entre l'écoeurement que lui évoque les spoliations nazistes et les opportunités que cela lui apporte. Peter, lui, veut croire en la justice de la guerre et à la grandeur de l'Allemagne, raisons pour lui de supporter le combat, les privations, la violence. Mais très vite ces raisons ne sont plus suffisantes et ne lui permettent plus de supporter tout cela. Seul l'amour qu'il porte à Katharina, qu'il n'a vu que 10 jours dans sa vie, arrivera à lui donner du courage pour survivre face à l'horreur.
  • akhesa Posté le 15 Juillet 2016
    Tres bel ouvrage,empreint de beaucoup de realisme Une tres belle preuve d'amour qui se trouve aneantie par les vainqueurs de la guerre! On se laisse emporter par le recit,et on transit autant que les personnages Reussi et vite lu,un bon moment de lecture bien que la fin nous emeut !
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…