Lisez! icon: Search engine

Quai de la perle

Presses de la cité
EAN : 9782258151529
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Quai de la perle

Date de parution : 16/05/2019
1925. Dinard, sa vie balnéaire, ses casinos, sa végétation luxuriante et ses régates... Un cadre enchanteur et cosmopolite qu’affectionne Alice, qui, en quête de beauté et de modernité, décide de créer sa marque de papiers peints.
 
1925. Dinard, sa vie balnéaire, ses casinos, sa végétation luxuriante et ses régates... Un cadre enchanteur et cosmopolite qu’affectionne Alice, qui, en quête de beauté et de modernité, décide de créer sa marque de papiers peints. Au cœur des Années folles, ne doit-elle pas croire en sa bonne étoile ?... 1925. Dinard, sa vie balnéaire, ses casinos, sa végétation luxuriante et ses régates... Un cadre enchanteur et cosmopolite qu’affectionne Alice, qui, en quête de beauté et de modernité, décide de créer sa marque de papiers peints. Au cœur des Années folles, ne doit-elle pas croire en sa bonne étoile ? Stimulée par diverses rencontres artistiques, de durables amitiés et de tumultueuses amours, elle forgera son destin dans un monde où se profileront bientôt des menaces. Dominant la mer, la villa Margarita sera son plus sûr refuge en cas de fortes tempêtes.
A travers les engagements et les choix d’Alice se révèlent le charme, la notoriété et les fastes de Dinard, perle de la côte d’Emeraude…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258151529
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • WonderBook Posté le 21 Août 2019
    C’est un roman qui sent bon l’iode, un roman d’été agréable plein de surprise. Quai de la Perle est une histoire romantique qui vous accroche, que j’ai lu avec plaisir en quelques soirées. Merci pour cette rétrospective d’un Dinard noble et architectural que j’ai redécouvert en famille avec un immense bonheur.
  • MAMIEJAUNE Posté le 25 Juin 2019
    Mon avis Je remercie Presses de la Cité et en particulier Yeléna de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Quai de la Perle », roman de Dominique MARNY et ainsi de découvrir la belle plume de cette auteure. Je remercie également l'auteure pour la très gentille dédicace qui m'a beaucoup touchée. La jolie couverture et le résumé très alléchant m'ont de suite interpellée, étant attirée par la mer. Dominique MARNY nous emmène en 1925 à Dinard, station balnéaire à la mode pendant les années folles et où notre héroïne, Alice, jeune veuve, aime vivre dans la résidence de son oncle : à la Villa Margarita. L'auteure nous décrit les soirées qu'Alice organise avec ses amis, les rencontres qu'elle fait entre son domicile parisien et Dinard, ses joies, ses peines, ses espoirs. Par ses mots, l'auteure nous permet d'imaginer les très jolies plages que seules, à l'époque, les personnes aisées pouvaient fréquenter ainsi que la beauté de la région. Elle nous fait également mieux connaître le monde des fabricants de papier-peint pour lequel Alice se passionne. Nous suivons aussi le cours de sa vie amoureuse tourmentée avec son amant Autrichien.. J'ai lu avec plaisir ce roman dépaysant et frais bien documenté sur les plans historique et régional, ayant... Mon avis Je remercie Presses de la Cité et en particulier Yeléna de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Quai de la Perle », roman de Dominique MARNY et ainsi de découvrir la belle plume de cette auteure. Je remercie également l'auteure pour la très gentille dédicace qui m'a beaucoup touchée. La jolie couverture et le résumé très alléchant m'ont de suite interpellée, étant attirée par la mer. Dominique MARNY nous emmène en 1925 à Dinard, station balnéaire à la mode pendant les années folles et où notre héroïne, Alice, jeune veuve, aime vivre dans la résidence de son oncle : à la Villa Margarita. L'auteure nous décrit les soirées qu'Alice organise avec ses amis, les rencontres qu'elle fait entre son domicile parisien et Dinard, ses joies, ses peines, ses espoirs. Par ses mots, l'auteure nous permet d'imaginer les très jolies plages que seules, à l'époque, les personnes aisées pouvaient fréquenter ainsi que la beauté de la région. Elle nous fait également mieux connaître le monde des fabricants de papier-peint pour lequel Alice se passionne. Nous suivons aussi le cours de sa vie amoureuse tourmentée avec son amant Autrichien.. J'ai lu avec plaisir ce roman dépaysant et frais bien documenté sur les plans historique et régional, ayant pour thèmes l'amour, l'amitié, l'émancipation de la femme et les progrès du XXème siècle, avec lequel j'ai passé un bon moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Binchy Posté le 23 Mai 2019
    J'ai aimé ce roman à travers l'Histoire que je viens de terminer. Il est agréable à lire et nous plonge dans une période après guerre (14/18), les Années folles où l'on a envie de vivre à fond pour oublier ces précédentes années sombres. Mais c'est sans compter la crise de 1929 et la suite que l'on connait. A travers la vie d'Alice que ce soit personnelle ou professionnelle, tout au long des pages, notre coeur bât au rythme de celui de l'héroïne... J'admire le personnage d'Alice, son courage et je vous conseille cette lecture où l'on voit toute l'évolution du début du XXème siècle aux années 1950, évolutions dans tous les sens du terme... émancipation de la femme etc...
  • Cannetille Posté le 23 Mai 2019
    Le Quai de la Perle se trouve à Dinard, « la Perle de la Côte d'Emeraude » qui, à la fin du 19e siècle, fut la première station balnéaire de France, fréquentée par l'aristocratie et l'élite artistique de toute l'Europe, en particulier par les Anglais. Après les souffrances de la Grande Guerre, la haute société renoue avec ses habitudes, et Dinard connaît un nouvel âge d'or pendant les Années Folles, jusqu'à ce que la Grande Dépression et la seconde guerre mondiale annoncent son déclin. C'est dans la pleine effervescence des années vingt que s'ouvre l'histoire d'Alice, jeune femme pleine d'espérance en l'existence, dont la vie se partage entre le domicile parisien de ses parents et la maison de son oncle à Dinard, où elle passe toutes ses vacances. Alice va se lancer dans sa vie professionnelle – la création de papiers peints -, comme dans sa vie amoureuse – pas un long fleuve tranquille -, avec passion et détermination. Sa maison de Dinard, la Villa Margarita, deviendra son point d'ancrage lorsque souffleront les tempêtes de l'Histoire et de sa vie. Si, lors d'une promenade en bord de mer, il vous est arrivé d'imaginer les habitants qui vivaient jadis dans ces somptueuses villas... Le Quai de la Perle se trouve à Dinard, « la Perle de la Côte d'Emeraude » qui, à la fin du 19e siècle, fut la première station balnéaire de France, fréquentée par l'aristocratie et l'élite artistique de toute l'Europe, en particulier par les Anglais. Après les souffrances de la Grande Guerre, la haute société renoue avec ses habitudes, et Dinard connaît un nouvel âge d'or pendant les Années Folles, jusqu'à ce que la Grande Dépression et la seconde guerre mondiale annoncent son déclin. C'est dans la pleine effervescence des années vingt que s'ouvre l'histoire d'Alice, jeune femme pleine d'espérance en l'existence, dont la vie se partage entre le domicile parisien de ses parents et la maison de son oncle à Dinard, où elle passe toutes ses vacances. Alice va se lancer dans sa vie professionnelle – la création de papiers peints -, comme dans sa vie amoureuse – pas un long fleuve tranquille -, avec passion et détermination. Sa maison de Dinard, la Villa Margarita, deviendra son point d'ancrage lorsque souffleront les tempêtes de l'Histoire et de sa vie. Si, lors d'une promenade en bord de mer, il vous est arrivé d'imaginer les habitants qui vivaient jadis dans ces somptueuses villas datant d'une époque révolue, alors Quai de la Perle vous attirera. La narration se déroule sur un rythme enlevé, sans temps mort, et réussit à capter sans faillir l'attention du lecteur. A la curiosité pour le destin d'Alice vient s'ajouter l'intérêt pour une foule de détails piquants et authentiques, sur l'époque et le lieu : on y découvre ainsi le Dinard d'Entre-deux-guerres, mais aussi l'Art Déco et la fabrication du papier-peint. L'histoire elle-même est crédible, et si elle fait la part belle à la vie amoureuse de l'héroïne, elle ne verse jamais, ni dans la mièvrerie, ni dans un sentimentalisme excessif. Pourtant, cette lecture agréable et pittoresque m'a laissé un léger goût de frustration, celui de « il manque un petit quelque chose ». Le style narratif, avant tout efficace et descriptif, parfois trop rapide peut-être, m'a semblé relativement froid et impersonnel. Je n'ai pas réussi à me laisser ni véritablement charmer, ni franchement emporter par l'émotion. Malgré leur caractère attachant, les personnages se sont contentés de se laisser observer à travers la vitre du temps, sans dévoiler leur âme. Quai de la Perle est à mon avis une lecture plaisante et intéressante pour son cadre et ses détails historiques. Certes peut-être pas très marquante, elle restera pour moi un honnête moment de détente, ce qui est déjà très bien. Prolongement sur le Gallic Hôtel, emblème des Années Folles à Dinard, dans la rubrique le coin des curieux, en bas de ma chronique sur Quai de la Perle sur mon blog : https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/2019/05/marny-dominique-quai-de-la-perle.html
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.