Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782352873372
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 417
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Raison et sentiments
Hélène Seyrès (postface de), Isabelle de Montolieu (traduit par)
Date de parution : 01/06/2010
Éditeurs :
Archipoche

Raison et sentiments

Hélène Seyrès (postface de), Isabelle de Montolieu (traduit par)
Date de parution : 01/06/2010
« Deux ou trois fois Elinor usa doucement de ses droits de soeur aînée et d'amie pour adresser quelques tendres exhortations à Marianne et lui faire sentir la nécessité de... « Deux ou trois fois Elinor usa doucement de ses droits de soeur aînée et d'amie pour adresser quelques tendres exhortations à Marianne et lui faire sentir la nécessité de prendre de l'empire sur elle-même. Mais Marianne détestait, abhorrait la dissimulation ; elle la regardait comme une fausseté impardonnable, et... « Deux ou trois fois Elinor usa doucement de ses droits de soeur aînée et d'amie pour adresser quelques tendres exhortations à Marianne et lui faire sentir la nécessité de prendre de l'empire sur elle-même. Mais Marianne détestait, abhorrait la dissimulation ; elle la regardait comme une fausseté impardonnable, et cacher des sentiments qui n'avaient rien en eux-mêmes de condamnables lui paraissait non seulement un effort inutile, mais une ridicule prétention de la raison. Willoughby pensait de même, et leur conduite à tous égards montrait clairement leur opinion. Quand il était présent, elle n'avait d'yeux que pour lui ; tout ce qu'il faisait était juste ; tout ce qu'il disait était charmant. Si dans la soirée on jouait aux cartes, il trichait pour la favoriser ; si l'on dansait, il était son cavalier la moitié du temps. Une telle conduite excitait, comme on le comprend, les railleries de la société, mais ils s'en embarrassaient fort peu et cherchaient plutôt à les provoquer. »
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782352873372
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 417
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • elobook86 Posté le 14 Février 2022
    J'ai été assez étonnée de la facilité avec laquelle j'ai lu ce livre. Apparemment la traduction de chez Archipoche n'est pas la meilleure mais je ne suis pas assez experte pour en juger. Nous sommes donc dans la bonne société anglaise du XIX ème siècle où les convenances prennent le dessus sur les sentiments. Deux soeurs doivent faire face à leur destin en trouvant un époux. L'aînée Elinor est douce et réfléchie. La seconde, Marianne est fougueuse et idéaliste. Elles sont alors tiraillées entre rason et sentiments. Ce roman se termine de manière douce et sans rancoeur. Mon avis: J'ai longtemps hésité avant de lire ce genre de roman car j'avais un peu peur d'avoir du mal à le lire et je suis finalement très heureuse d'avoir sauté le pas. Je ne pensais pas trouver une lecture aussi fluide et agréable. Les personnages sont présentés de manière vivante et la société anglaise est décrite avec une pointe d'ironie qui pimente cette histoire. Je pense donc lire prochainement Orgeuil et préjugés et lire également des romans des soeurs Bronte. Ma note :16/20
  • Irenoux Posté le 5 Février 2022
    À la mort du père et mari, les filles Dashwood sont contraintes de quitter le domaine familiale. Elles partent alors dans le Devon où leur vie sera plus modeste, mais non dépourvue d'amour. Elinor aime avec raison tandis que Marianne est une véritable passionnée. Cependant, l'avenir de l'une comme de l'autre reste incertain. Jane Austen dépeint à merveille et avec cynisme la bonne société anglaise du 18e siècle. C'est toujours un plaisir de retrouver sa plume. Elle ne se contente pas de d'inventer des histoires d'amour, elle étudie avec psychologie, finesse et ironie le monde dans lequel elle évolue et l'importance accordée au mariage à l'époque. Je me suis régalée.
  • Joetseslivres Posté le 6 Décembre 2021
    J’ai lu ce roman en plusieurs étapes. Je l’ai mis en attente, puis repris… J’ai eu un peu de mal au démarrage, je n’arrivais pas à mémoriser tous les personnages. 😀 Puis j’y suis revenue, et les ayant enfin tous assimilés, j’ai terminé ma lecture d’une traite. L’écriture de Jane Austen est toujours aussi élégante et raffinée. Les caricatures de la bourgeoisie anglaise toujours aussi affûtées, les héroïnes toujours aussi attachantes. L’étendue des différents caractères présentés est impressionnante par sa diversité mais également par la qualité des portraits. Jane Austen, icône de la culture britannique, nous dépeint dans ses intrigues, la condition injuste des femmes à l’époque et l’hypocrisie ambiante. Un régal… Mais ma préférences reste toujours Orgueil et préjugés.
  • Calliopeelitlit Posté le 4 Décembre 2021
    Et voici un poste sur un livre sans fantastique ni fantasy mais fantastiquement magique! ( mais sans magie quand même!) Mon auteure favorite, préférée, adorée, qui me fait rire et pleurer c’est... Jane Austen! Elle et les sœurs bronte ont été, durant mes jeunes années, des amies sincères et fidèles. Leur confidences resteront à jamais gravées dans mon cœur... Allez un peu de nostalgie chers amis! Plongeons ensemble au cœur de la campagne anglaise, plus précisément dans le Devon. On nous retrouvons la famille Dashwood. Enfin ce qu’il en reste... Après le décès du patriarche Mme Dashwood et ses trois filles sont privées d’héritage. C’est le fils aîné, issu d’une précédente union, qui devient le seul légataire. Ce dernier, déjà très riche et sous l’influence de sa terrible épouse ne respecte en rien les promesses faites à son père sur son lit de mort. Il ne leur alloue qu’une maigre rente qui ne leur permettra pas d’assurer leur avenir. Ainsi, les miss Dashewood s’installent dans un modeste cottage à la campagne. Leur arrivée va faire grand bruit dans le petit comté.. et les passions se déchaîneront en toute discrétion.. Et oui, Elinor et Marianne sont amoureuses ... De deux hommes qui semblent... Et voici un poste sur un livre sans fantastique ni fantasy mais fantastiquement magique! ( mais sans magie quand même!) Mon auteure favorite, préférée, adorée, qui me fait rire et pleurer c’est... Jane Austen! Elle et les sœurs bronte ont été, durant mes jeunes années, des amies sincères et fidèles. Leur confidences resteront à jamais gravées dans mon cœur... Allez un peu de nostalgie chers amis! Plongeons ensemble au cœur de la campagne anglaise, plus précisément dans le Devon. On nous retrouvons la famille Dashwood. Enfin ce qu’il en reste... Après le décès du patriarche Mme Dashwood et ses trois filles sont privées d’héritage. C’est le fils aîné, issu d’une précédente union, qui devient le seul légataire. Ce dernier, déjà très riche et sous l’influence de sa terrible épouse ne respecte en rien les promesses faites à son père sur son lit de mort. Il ne leur alloue qu’une maigre rente qui ne leur permettra pas d’assurer leur avenir. Ainsi, les miss Dashewood s’installent dans un modeste cottage à la campagne. Leur arrivée va faire grand bruit dans le petit comté.. et les passions se déchaîneront en toute discrétion.. Et oui, Elinor et Marianne sont amoureuses ... De deux hommes qui semblent leur correspondre en tout point. Mais cela est-il suffisant pour déjà parler mariage ? Et qu’en pensera la petite bourgeoisie qui ne cesse de souligner leur désormais « mesirable » existence ? En tout cas, Leur mère se réjouit et attend que ces messieurs se declarent.... Pffff de l’humour et de l’amour. Du désarroi et des femmes aux abois. Des coquettes et de jolies toilettes. (Je parle pas de chiottes) De l’ironie et quelques moqueries. Bref du grand Austen. Sans deconner, cette femme a mis en exergue tous les péchés de l’être humain en les entourant de beaux rubans et de jolies redingotes. Alors sortez vos plus beaux atours et allons boire une tasse de thé en aiguisant nos plus jolies langues de p... petites vipères. 😜
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ladie_Mitos Posté le 11 Novembre 2021
    Après avoir lu et beaucoup aimé le très célèbre Orgueil et Préjugés, j'ai eu envie de continuer à découvrir Jane Austen avec ce roman. Malheureusement, j'ai bien moins apprécié... En fait, j'ai trouvé l'histoire très lente, mon attention se relevait de temps temps, mais la plupart des événements tiraient sur la longueur. J'ai mis du temps à rentrer dans l'histoire, je me suis mélangée dans les noms des personnages, et l'intrigue était bien moins passionnante que l'histoire d'Élisabeth et de M. Darcy. D'ailleurs, Raisons et Sentiments est construit sur le même type de structure que OP : vers la fin du roman, le rythme s'accélère et le récit devient palpitant. Dommage qu'il faille attendre les 50 dernières pages. Les personnages (lorsque je me rappelais de leur nom), étaient bien moins mémorables, et maintenant, un mois après je ne me souviens que de Elinor, Marianne et Willoughby. Encore une fois, Jane Austen n'a pas la plume dans sa poche et parvient avec un humour subtil à ridiculiser ses contemporains (et c'est peut être ce que j'ai préféré dans ce roman). Vous l'aurez compris, je ne vous conseille pas spécialement ce roman, mais plutôt Orgueil et préjugés, même si il pourra peut être toucher d'autres personnes... Après avoir lu et beaucoup aimé le très célèbre Orgueil et Préjugés, j'ai eu envie de continuer à découvrir Jane Austen avec ce roman. Malheureusement, j'ai bien moins apprécié... En fait, j'ai trouvé l'histoire très lente, mon attention se relevait de temps temps, mais la plupart des événements tiraient sur la longueur. J'ai mis du temps à rentrer dans l'histoire, je me suis mélangée dans les noms des personnages, et l'intrigue était bien moins passionnante que l'histoire d'Élisabeth et de M. Darcy. D'ailleurs, Raisons et Sentiments est construit sur le même type de structure que OP : vers la fin du roman, le rythme s'accélère et le récit devient palpitant. Dommage qu'il faille attendre les 50 dernières pages. Les personnages (lorsque je me rappelais de leur nom), étaient bien moins mémorables, et maintenant, un mois après je ne me souviens que de Elinor, Marianne et Willoughby. Encore une fois, Jane Austen n'a pas la plume dans sa poche et parvient avec un humour subtil à ridiculiser ses contemporains (et c'est peut être ce que j'ai préféré dans ce roman). Vous l'aurez compris, je ne vous conseille pas spécialement ce roman, mais plutôt Orgueil et préjugés, même si il pourra peut être toucher d'autres personnes que moi !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés