Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221119587
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ramsès - Tome 1

Le fils de la lumière

Date de parution : 20/12/2012
Lorsqu’on évoque la grandeur de l’Égypte ancienne, un nom vient immédiatement à l’esprit : Ramsès, qui régna pendant plus de soixante ans.
Pour l’heure, Ramsès n’a que quatorze ans. Son père, Séthi, pharaon vénéré par son peuple, a su faire de son empire le plus puissant du monde. Mais qui lui...
Lorsqu’on évoque la grandeur de l’Égypte ancienne, un nom vient immédiatement à l’esprit : Ramsès, qui régna pendant plus de soixante ans.
Pour l’heure, Ramsès n’a que quatorze ans. Son père, Séthi, pharaon vénéré par son peuple, a su faire de son empire le plus puissant du monde. Mais qui lui succèdera ? Son fils aîné, Chénar, rusé et calculateur ou Ramsès, bouillant et passionné ?
Secrètement, Séthi initie son cadet à la fonction suprême. Les épreuves et les pièges, parfois mortels, se multiplient. Ramsès échappera-t-il aux intrigues de son frère ? Saura-t-il choisir entre l’exubérante Iset la Belle et la mystérieuse Néfertari ? L’adolescent ne peut compter que sur quelques amis : Moïse, son condisciple hébreu aussi fougueux que lui, Sétaou, le charmeur de serpents, Améni, le scribe…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221119587
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Neitsabesrehcor Posté le 11 Mai 2021
    Christian JACQ, nous fait passer un bon moment avec ce premier chapitre sur la vie, et surtout sur les premiers pas de l’homme qui deviendra le grand pharaon Ramses II. Les querelles générées par son frère pour l’acquisition du pouvoir montre à quel point l’accession au trône est convoitée et peut engendrer la jalousie. Les débuts de l’histoire d’amour avec c’elle qui deviendra une des plus grandes femmes d’Égypte sont touchant. La vérité historique de certains passages est loin d’être avérée , mais on passe tout de même un bon moment avec ce premier tome, même si l’histoire a tendance à parfois manquer d’entrain.
  • Jodyane Posté le 26 Avril 2021
    Un vrai plaisir que de lire ce livre il y avait tellement longtemps que je n'avais pas lu de Christi Jack. On ressent de suite la passion pour l'Égypte de l'auteur qui est aussi égyptologue. Il nous raconte l'adolescence de Ramsès sa découverte de l'amour auprès de Iset et son profond amour pour Nefertari qui deviendra son épouse. Un jeune homme qui se construit et qui apprend les us et les coutumes, sous l'œil de son père le pharaon Seti, qui le choisira finalement pour le succéder à la place de Chedar son frère aîné ! Jaloux, Chedar lui tendra des pièges. Ramsés, deviendra un des plus grand pharaon. Un livre qui m'a fait voyager dans l'Égypte antique, j'ai adoré, c'est une histoire captivante qui mêle amour, amitié, vengeance, suspense..
  • legallvalentine117 Posté le 3 Avril 2021
    « Tu as déjà lu Christian Jacq ? Je veux trop lire un livre sur l’Égypte. » « Je les ai quasi tous ici » « C’est quoi le meilleur ? » « Ramsès » Cette conversation échangée avec mon papa est à l’origine de ma lecture de l’ouvrage Le fils de la lumière de Christian Jacq. La vie de cet auteur est consacrée à l’étude de l’Egypte ancienne, de ses civilisations afin de rédiger des romans historiques destinés à partager ses découvertes. Christian Jacq s’impose comme la référence française pour aborder ces thèmes que sont la mythologie égyptienne, de transmettre les valeurs qui sont partagées par ce peuple lointain. L’histoire de l’Egypte ancienne m’a toujours fascinée sans pour autant que je cherche à en découvrir ses mystères, jusqu’à ce fameux jour où survint cette subite envie de lire un ouvrage de Christian Jacq. En suivant les conseils toujours avisés de mon papa, j’entame cette lecture portant principalement sur le personnage de Ramsès, fils du Pharaon Séthi, adolescent en quête de réponses : quelle est sa place dans la société ? Sera-t-il le prochain Pharaon ou cette place revient-elle à son frère Chénar ? J’ai particulièrement apprécié le fait que tout au long du... « Tu as déjà lu Christian Jacq ? Je veux trop lire un livre sur l’Égypte. » « Je les ai quasi tous ici » « C’est quoi le meilleur ? » « Ramsès » Cette conversation échangée avec mon papa est à l’origine de ma lecture de l’ouvrage Le fils de la lumière de Christian Jacq. La vie de cet auteur est consacrée à l’étude de l’Egypte ancienne, de ses civilisations afin de rédiger des romans historiques destinés à partager ses découvertes. Christian Jacq s’impose comme la référence française pour aborder ces thèmes que sont la mythologie égyptienne, de transmettre les valeurs qui sont partagées par ce peuple lointain. L’histoire de l’Egypte ancienne m’a toujours fascinée sans pour autant que je cherche à en découvrir ses mystères, jusqu’à ce fameux jour où survint cette subite envie de lire un ouvrage de Christian Jacq. En suivant les conseils toujours avisés de mon papa, j’entame cette lecture portant principalement sur le personnage de Ramsès, fils du Pharaon Séthi, adolescent en quête de réponses : quelle est sa place dans la société ? Sera-t-il le prochain Pharaon ou cette place revient-elle à son frère Chénar ? J’ai particulièrement apprécié le fait que tout au long du roman, on ne parvient pas à répondre nous-mêmes à ces questions. Certaines fois, il est évident que Ramsès sera le successeur de son père, il semble prédestiné à cette lourde mission. Pourtant, dès que j’en étais convaincue, de nouveaux éléments laissaient entendre que ce choix n’était pas si évident et que Ramsès serait amené à se confronter à de nombreux obstacles avant d’accéder au trône. Je trouve que l’auteur nous livre des réflexions répondant à des problématiques toujours actuelles : je fais ici allusion aux questionnements sur l’amour, le désir adolescent, la découverte de la sexualité mais également ceux qui portent sur les rivalités fraternelles, l’amitié et la lutte pour le pouvoir. Au travers du personnage de Ramsès, on comprend les enjeux allant de pair avec l’accès au trône, tâche ardue pour un adolescent en quête du monde et de lui-même. Le fils de la lumière est le premier ouvrage d’une série de cinq tomes et la fin du roman appelle immédiatement à entamer la suite. Pour moi, il est primordial qu’un premier tome, au-delà d’être introductif en nous présentant les personnages et leurs dilemmes, doit appeler à découvrir la suite. Pourtant, ce n’est pas chose aisée lorsqu’il s’agit d’un roman historique où l’auteur ne jouit pas d’une totale liberté de création, devant respecter et retranscrire fidèlement l’Histoire. Je vous conseille fortement de lire cet ouvrage ou bien d’entamer une autre série de cycles de romans puisque Christian en a huit à son actif. Si vous ne voulez pas vous lancer dans une série de livres, il est également l’auteur de plusieurs ouvrages « solitaires ». Quoiqu’il en soit, quoi de mieux que de se plonger dans un univers lointain et de partir à la découverte d’une civilisation, d’un peuple et d’une mythologie trop peu connues ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • lilietalia Posté le 1 Septembre 2020
    J'avais beaucoup d'appréhension en ouvrant ce livre. Ça faisait des années (oui oui des années) que je regardais les livres de cet auteur et que je n'osais pas franchir le pas.. Peut être que le terme de ' roman historique' me rebutait un peu.. Quoiqu'il en soit j'avais peur de m'ennuyer, de trouver ça trop scolaire.. Mais quelle sombre erreur ! Je me suis régalée en découvrant la jeunesse de Ramses, sa famille, ses ennemis. Tout y est, histoire, légende, romance, complots,... Bref j'ai adoré et me suis empressée de commander le tome 2 !
  • candlemas Posté le 16 Mai 2020
    Après avoir lu les volumes 3 et 4 de cette grande fresque de Christian Jacq dédiée à Ramsès, que j'avais appréciés avec modération, étant à la recherche durant l'hier 2019 d'une lecture à la fois légère et point trop abrutissante, je me suis décidé à compléter le cycle par les volumes 1 et 2. Bilan : ils faut croire que, comme bien des choses, l'écriture de Christian Jacq est cyclique ... ou est ce ma lecture qui le serait ?... J'ai été saisi d'emblée par Le Fils de la Lumière, et par la lutte du jeune Ramsès contre son frère Chenar, aux prises également avec ses amitiés et ses amours. Les références aux moeurs religieuses, politiques et sociales de l'Egypte ancienne apportent une touche culturelle indéniable à l'histoire. Pour autant, comme dans les tomes 3 et 4, j'ai retrouvé la vulgarisation à outrance et les grosses ficelles littéraires qui m'avaient dérangées. Et cette sensation s'est accrue dans Le Temple des Millions d'Années, avec un relatif essouflement du récit. On s'attache volontiers aux personnages principaux, mais les ressorts dramatiques sont malheureusement convenus, les personnages secondaires caricaturaux. Je retrouve dans Le Fils de la Lumière et le tome 2, Le Temple des millions d'années,... Après avoir lu les volumes 3 et 4 de cette grande fresque de Christian Jacq dédiée à Ramsès, que j'avais appréciés avec modération, étant à la recherche durant l'hier 2019 d'une lecture à la fois légère et point trop abrutissante, je me suis décidé à compléter le cycle par les volumes 1 et 2. Bilan : ils faut croire que, comme bien des choses, l'écriture de Christian Jacq est cyclique ... ou est ce ma lecture qui le serait ?... J'ai été saisi d'emblée par Le Fils de la Lumière, et par la lutte du jeune Ramsès contre son frère Chenar, aux prises également avec ses amitiés et ses amours. Les références aux moeurs religieuses, politiques et sociales de l'Egypte ancienne apportent une touche culturelle indéniable à l'histoire. Pour autant, comme dans les tomes 3 et 4, j'ai retrouvé la vulgarisation à outrance et les grosses ficelles littéraires qui m'avaient dérangées. Et cette sensation s'est accrue dans Le Temple des Millions d'Années, avec un relatif essouflement du récit. On s'attache volontiers aux personnages principaux, mais les ressorts dramatiques sont malheureusement convenus, les personnages secondaires caricaturaux. Je retrouve dans Le Fils de la Lumière et le tome 2, Le Temple des millions d'années, le plaisir simple des romans d'aventures historiques que je lisais adolescent pour le dépaysement et l'émotion, mais ce côte "club des cinq" manque tout de même un peu de profondeur. Bon choix en définitive : une lecture sans déplaisir et sans ambition, pour des soirées d'hiver où laisser l'imaginaire s'égayer.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.