Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823888102
Code sériel : 99999
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Nouveauté

Reine Rouge

Judith Vernant (traduit par)
Date de parution : 06/01/2022
La série phénomène vendue à 2 millions d’exemplaires
Antonia Scott est spéciale. Très spéciale.
Elle n’est ni flic ni criminologue. Elle n’a jamais porté d’arme ni d’insigne, et pourtant, elle a résolu des dizaines d’affaires criminelles.
Avant de tout arrêter. Depuis un tragique accident, Antonia se terre dans un appartement vide et n’aspire qu’à une chose : qu’on lui fiche la...
Antonia Scott est spéciale. Très spéciale.
Elle n’est ni flic ni criminologue. Elle n’a jamais porté d’arme ni d’insigne, et pourtant, elle a résolu des dizaines d’affaires criminelles.
Avant de tout arrêter. Depuis un tragique accident, Antonia se terre dans un appartement vide et n’aspire qu’à une chose : qu’on lui fiche la paix. 
C’était compter sans l’inspecteur Jon Gutiérrez. Missionné pour lui faire reprendre du service, il parvient à la convaincre d’étudier un dernier dossier, celui d’un assassin sans scrupule qui s’en prend aux héritiers des plus grandes fortunes d’Espagne. Sa particularité ? L’homme ne semble motivé ni par l’appât du gain, ni par le plaisir de tuer.
Un cas complexe auquel la police madrilène n’entend rien.
En un mot, le terrain de jeu favori d’Antonia Scott.
 
Traduit de l’espagnol (Espagne) par Judith Vernant.
 
« Le meilleur auteur de thrillers en Europe », magazine littéraire Zenda
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823888102
Code sériel : 99999
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
12-21
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sharon Posté le 10 Janvier 2022
    Faites comme moi : ne lisez pas le quatrième de couverture. Je me suis simplement laissée porter par trois choses : le titre (la couleur rouge dans un titre me parle toujours), le genre et la nationalité de l’auteur. Il précise à la fin qu’il ne veut surtout pas lire un avis dans lequel on parlerait, on « spoilerait » le dénouement. Je ne le ferai pas, je dirai simplement que je l’ai lu, ce qui est la moindre des choses quand on commente un livre. J’ai aimé, tout d’abord, le personnage de Jon Gutiérrez. Il est policier. Il est gay. Il est monogame, autant dire que sa vie amoureuse n’est pas des plus trépidantes. Il aime beaucoup sa maman et la cuisine de sa maman. Il a « merdé » dans son métier, comme d’autres avant lui, si ce n’est qu’il s’est fait prendre. Il n’y a pas mort d’hommes, je vous rassure, c’est simplement sa carrière qui est fichu. On lui offre cependant une planche de salut : faire reprendre du service à Antonia pour une affaire qui ne pourra que l’intéresser. Va-t-il y parvenir ? Oui. Sinon, le roman tournerait vite court. J’ai aimé le personnage d’Antonia – brisée,... Faites comme moi : ne lisez pas le quatrième de couverture. Je me suis simplement laissée porter par trois choses : le titre (la couleur rouge dans un titre me parle toujours), le genre et la nationalité de l’auteur. Il précise à la fin qu’il ne veut surtout pas lire un avis dans lequel on parlerait, on « spoilerait » le dénouement. Je ne le ferai pas, je dirai simplement que je l’ai lu, ce qui est la moindre des choses quand on commente un livre. J’ai aimé, tout d’abord, le personnage de Jon Gutiérrez. Il est policier. Il est gay. Il est monogame, autant dire que sa vie amoureuse n’est pas des plus trépidantes. Il aime beaucoup sa maman et la cuisine de sa maman. Il a « merdé » dans son métier, comme d’autres avant lui, si ce n’est qu’il s’est fait prendre. Il n’y a pas mort d’hommes, je vous rassure, c’est simplement sa carrière qui est fichu. On lui offre cependant une planche de salut : faire reprendre du service à Antonia pour une affaire qui ne pourra que l’intéresser. Va-t-il y parvenir ? Oui. Sinon, le roman tournerait vite court. J’ai aimé le personnage d’Antonia – brisée, il faut bien le dire. Elle consacre son existence au strict nécessaire, ni plus, ni moins. Et pourtant, elle vit « avec ». J’ai aimé lire ce livre, tout simplement, j’ai aimé le temps que j’ai passé en compagnie de Jon, mon personnage préféré, mais aussi Antonia, qui en a beaucoup trop vu. Oui, elle a résolu des dizaines d’affaires criminelles, et, comme si elle était un être de chair et de sang, j’ai envie de lui souhaiter d’en résoudre encore des dizaines d’autres parce qu’elle accomplit sa tâche jusqu’au bout, pour les victimes avant tout, celles qui sont mortes, mais aussi celles qui ont été blessées, et celles dont on pourra empêcher la mort parce que le tueur aura été mis hors d’état de nuire. J’ai aimé les rebondissements que contiennent ce récit qui a su me surprendre jusqu’au bout. Une réussite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Linou26 Posté le 9 Janvier 2022
    Ce thriller est présenté comme LE thriller de l'année à ne manquer sous aucun prétexte : il est vrai que celui-ci est un véritable page turner qui nous plonge dans une enquête passionnante aux personnages originaux. Jon Gutiérrez est un bon flic qui a commis une grosse erreur en cachant de fausses preuves pour faire condamner un proxénète. S'il veut sauver sa carrière, il n'a plus qu'une seule option bien mystérieuse : convaincre Antonia Scott de monter dans une voiture ! Alors que celle-ci est terrée chez elle depuis 3 ans, Jon va agir avec brio et ensemble ils sont conduits sur une scène de crime étrange où le fils d'une des familles les plus riches d'Espagne a été retrouvé mort. Très vite Jon va se rendre compte que rien n'est habituel : d'abord cette enquête mais aussi Antonia qui n'est pas policière mais réussit pour autant à résoudre les enquêtes les plus compliquées. Ensemble, ils auront très peu de temps s'ils veulent sauver d'autres victimes et découvrir qui se cache derrière le pseudo d'Ezequiel ! Tic tac tic tac... Juan Gomez-Jurado propose un thriller haletant où l'intrigue est originale de par ses personnages. Entre Antonia qui est dotée d'une intelligence hors norme et... Ce thriller est présenté comme LE thriller de l'année à ne manquer sous aucun prétexte : il est vrai que celui-ci est un véritable page turner qui nous plonge dans une enquête passionnante aux personnages originaux. Jon Gutiérrez est un bon flic qui a commis une grosse erreur en cachant de fausses preuves pour faire condamner un proxénète. S'il veut sauver sa carrière, il n'a plus qu'une seule option bien mystérieuse : convaincre Antonia Scott de monter dans une voiture ! Alors que celle-ci est terrée chez elle depuis 3 ans, Jon va agir avec brio et ensemble ils sont conduits sur une scène de crime étrange où le fils d'une des familles les plus riches d'Espagne a été retrouvé mort. Très vite Jon va se rendre compte que rien n'est habituel : d'abord cette enquête mais aussi Antonia qui n'est pas policière mais réussit pour autant à résoudre les enquêtes les plus compliquées. Ensemble, ils auront très peu de temps s'ils veulent sauver d'autres victimes et découvrir qui se cache derrière le pseudo d'Ezequiel ! Tic tac tic tac... Juan Gomez-Jurado propose un thriller haletant où l'intrigue est originale de par ses personnages. Entre Antonia qui est dotée d'une intelligence hors norme et Jon qui est mis à pieds pour falsification de preuves, le duo est on ne peut moins surprenant ! L'enquête nous plonge dans le milieu des milliardaires, des grands d'Espagne avec des membres de leur famille kidnappé. le tueur est loin de tout ce qu'on voit habituellement car sa motivation n'est ni l'argent ni la médiatisation, ce qui le rend plus difficile à appréhender. Le rythme est soutenu, le suspens bien présent. Quelques passages de ce thriller manquent de vraisemblance et les explications sont parfois tirés par les cheveux mais il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'un thriller qui mérite d'être découvert... Hâte de lire la suite...
    Lire la suite
    En lire moins
  • germania Posté le 7 Janvier 2022
    Un duo improbable : une jeune femme aux capacités d’analyse exceptionnelles, au caractère difficile et proche du mutisme parfois, et un flic mis sur la touche à cause de ses méthodes un peu trop personnelles sont réunis par un certain Mentor, homme de pouvoir mais dans l’ombre, qui les charge d’enquêter, en marge d’une enquête plus officielle, sur des enlèvements et assassinats de personnalités, dont des enfants. Mentor gère ce qui donne son titre au récit « Reine rouge », à savoir une police parallèle, efficace, secrète. Jon, le policier mis à pied, pourrait peut-être, grâce à sa collaboration, un peu forcée il faut le dire, à cette police, retrouver la place qu’il occupait auparavant à Bilbao. Antonia, qui vit dans un appartement vide et passe ses nuits à l’hôpital auprès de son mari plongé dans le coma, a été engagée à cause de son intelligence et de ses capacités d’analyse extrêmement rapides. Tous deux vont donc s’efforcer de retrouver une jeune femme enlevée et un enfant. On trouve dans ce roman aux allures de thriller tous les éléments qui accrochent le lecteur : des personnages attachants (les héros bien sûr), des courses contre la montre, des scènes de poursuite, du suspense…... Un duo improbable : une jeune femme aux capacités d’analyse exceptionnelles, au caractère difficile et proche du mutisme parfois, et un flic mis sur la touche à cause de ses méthodes un peu trop personnelles sont réunis par un certain Mentor, homme de pouvoir mais dans l’ombre, qui les charge d’enquêter, en marge d’une enquête plus officielle, sur des enlèvements et assassinats de personnalités, dont des enfants. Mentor gère ce qui donne son titre au récit « Reine rouge », à savoir une police parallèle, efficace, secrète. Jon, le policier mis à pied, pourrait peut-être, grâce à sa collaboration, un peu forcée il faut le dire, à cette police, retrouver la place qu’il occupait auparavant à Bilbao. Antonia, qui vit dans un appartement vide et passe ses nuits à l’hôpital auprès de son mari plongé dans le coma, a été engagée à cause de son intelligence et de ses capacités d’analyse extrêmement rapides. Tous deux vont donc s’efforcer de retrouver une jeune femme enlevée et un enfant. On trouve dans ce roman aux allures de thriller tous les éléments qui accrochent le lecteur : des personnages attachants (les héros bien sûr), des courses contre la montre, des scènes de poursuite, du suspense… La fin, par exemple, est haletante et on ne peut guère lâcher les pages. Le rythme est soutenu de bout en bout, et l’on prend du plaisir à cette lecture. Le duo est sans doute appelé à se retrouver dans une suite, et l’on espère que leurs personnalités seront développées. On peut recommander la lecture de ce premier tome !
    Lire la suite
    En lire moins
  • valboupi Posté le 5 Janvier 2022
    Une très belle découverte que cet auteur. il a un talent incontestable : l'idée de départ du roman est très bonne : Des enquêtes mystérieuses, des meurtres particuliers élucidés par un duo haut en couleurs avec un don particulier. De sacrées pointes d'humour, un sens aigu de la phrase choc font de ce thriller une vraie réussite. Du début à la fin on ne lâche pas ce thriller et on a hâte de retrouver ces personnages.
  • Alixx Posté le 26 Décembre 2021
    Antonia et Jon sont deux personnes qui n'auraient pas dû se rencontrer. L''une a résolu, dans le plus grand secret, de nombreuses enquêtes mais depuis 3 ans elle s'est coupée de tout, survit juste, à Madrid. Jon, lui, est inspecteur de police à Bilbao. Il vit avec sa mère, et sous ses dehors de colosse (pas gros) il est finalement assez sensible .. aussi dérape t il de ses missions. Il est donc poussé à convaincre Antonia d'étudier un étrange meurtre, sur un fils de grande famille. Un duo va alors se créer pour résoudre ces histoires qui s'accumulent. Un polar bien prenant, en Espagne, ce qui, pour ma part, m'a changé de mes lectures habituelles (polar nordistes). Un bon moment de lecture.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !