Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258146853
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Réveiller les lions

Laurence SENDROWICZ (Traducteur)
Date de parution : 07/09/2017
"L’homme, il le percute précisément au moment où il songe que c’est la plus belle lune qu’il a vue de sa vie."
Le Dr Ethan Green est un homme bien. Il sauve des vies. Il aime sa femme. Il adore ses deux petits garçons. Le Dr Ethan Green a de la chance : il est né du bon côté. Cette nuit-là, pourtant, le neurochirurgien prend la fuite après avoir percuté un homme... Le Dr Ethan Green est un homme bien. Il sauve des vies. Il aime sa femme. Il adore ses deux petits garçons. Le Dr Ethan Green a de la chance : il est né du bon côté. Cette nuit-là, pourtant, le neurochirurgien prend la fuite après avoir percuté un homme sur une route, dans le désert. Le lendemain, la femme de la victime se présente à la villa du médecin : elle a tout vu. Sirkitt, qui partage une caravane avec d’autres clandestins soudanais ou érythréens, découvre un monde de confort. Cependant, ce qu’elle exige d’Ethan en échange de son silence ne se quantifie pas en argent... Alors que l’enquête sur le chauffard est confiée à son épouse, inspecteur de police, Ethan Green s’engouffre dans la mécanique de la double vie, sur fond de trafics, de violences – et de désirs inavouables.
Après Une nuit, Markovitch, l’espoir de la littérature israélienne revient avec un thriller humanitaire qui plonge le lecteur au coeur d'un monde méconnu. Concerto pour trois voix capiteux et tendu, Réveiller les lions fait jaillir un chant âpre et sombre mais irradié d’empathie, qui en dit autant sur les failles d’un pays que sur celles d’un couple – un roman dérangeant et engagé qui en dit moins sur ce qui oppose les hommes que sur ce qui les lie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258146853
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • GabinMlvl Posté le 6 Décembre 2019
    Si le roman démarre étrangement, la lecture devient très vite passionnante. L'auteur dresse à travers cette oeuvre un portrait d'un pays où le racisme et l'esclavagisme sont toujours d'actualité. Pris au piège un grand médecin va se retrouver dans cette spirale infernale et le tout est.. explosif.
  • Roadreader Posté le 4 Décembre 2019
    S'il y a un mot qui doit résumer cet ouvrage c'est dense. Dense par sa narration, dense par son histoire, dense par les interrogations qu'il suscite. Le style de l'auteure fait la part belle aux monologues intérieurs où les pensées se bousculent. Un choix narratif qui laisse peu de place à la respiration, le récit n'est pas des plus aéré en effet, on a parfois l'impression d'étouffer comme les personnages étouffent dans cette ville de poussière. Mais il faut savoir voir au-delà de cette narration resserrée et capter les notes de suspens que distille l'auteure au milieu de son récit. Car l'œuvre est avant tout le récit d'une fuite en avant où les conséquences inéluctables se rapprochent tel le pare-buffle d'un 4x4 lancé à pleine vitesse. Le récit se double d'une réflexion sur le couple et les mensonges dans lesquels un homme est capable de s'enfermer. Cette partie n'est guère original, on a déjà lu de tels récits auparavant. Surtout que le couple incarné par Ethan et Liath manque de complicité. Si leurs problèmes et leur vie de couple nous sont présenté de manière concrète, on ne ressent pas vraiment de danger pour ce gentil couple de la classe moyenne israélienne. C'est d'autant... S'il y a un mot qui doit résumer cet ouvrage c'est dense. Dense par sa narration, dense par son histoire, dense par les interrogations qu'il suscite. Le style de l'auteure fait la part belle aux monologues intérieurs où les pensées se bousculent. Un choix narratif qui laisse peu de place à la respiration, le récit n'est pas des plus aéré en effet, on a parfois l'impression d'étouffer comme les personnages étouffent dans cette ville de poussière. Mais il faut savoir voir au-delà de cette narration resserrée et capter les notes de suspens que distille l'auteure au milieu de son récit. Car l'œuvre est avant tout le récit d'une fuite en avant où les conséquences inéluctables se rapprochent tel le pare-buffle d'un 4x4 lancé à pleine vitesse. Le récit se double d'une réflexion sur le couple et les mensonges dans lesquels un homme est capable de s'enfermer. Cette partie n'est guère original, on a déjà lu de tels récits auparavant. Surtout que le couple incarné par Ethan et Liath manque de complicité. Si leurs problèmes et leur vie de couple nous sont présenté de manière concrète, on ne ressent pas vraiment de danger pour ce gentil couple de la classe moyenne israélienne. C'est d'autant plus dommage que, pris individuellement, ses deux personnages sont très bien décrits. Deux vrais boules de névroses qui ne demandent qu'à exploser. Le personnage de Sirkitt met en lumière un aspect d'Israël méconnu, la vie misérable et l'exploitation des immigrants africains. Invisibles la plupart du temps, il faut qu'Ethan en renverse un pour se rendre compte de leurs existences, ces immigrants sont en butte à toutes les injustices, surtout les femmes, la misère, la violence et le mépris sont leur lot quotidien. Dans ce quotidien qui ne supporte aucune lueur d'espoir, Sirkitt a fait le choix de se faire aussi dure que le diamant afin de s'extirper de cette misère. Pour cela elle doit oublier toute empathie afin d'être la lionne qui pourra se tailler un chemin vers un avenir meilleur. Peu importe que son plan soit voué à l'échec pour Sirkitt il n'y a plus d'alternative possible. Son parcours est à mettre en parallèle avec celui d'Ethan, qui a fait des choix contraires afin de sauvegarder sa famille. Deux personnages opposés mais au chemin de vie cabossé et qui se retrouvent associés malgré eux pour faire face à la tempête qui les menacent. Un récit qui, par sa description sociale d'un pays noyé dans la corruption et le racisme, ne laissera pas indifférent.
    Lire la suite
    En lire moins
  • kateginger63 Posté le 7 Novembre 2019
    #9829; COUP DE COEUR #9829; * Beaucoup de mouvement dans le désert du Neguev * Je crois que c'est bien le premier roman israelien que je lis (mais pas le dernier!). D'ailleurs à l'issue de ma lecture, j'ai aussitôt demandé à Netgalley le second roman de cette auteure "la menteuse et la ville". * On parle de thriller psychologique mais ce n'est pas que ça. Ne vous attendez pas à beaucoup d'action (du moins aux 2/3), mais c'est aussi un grand roman sociologique. J'ai vraiment été estomaquée par la façon dont l'auteur arrive à nous parler de thèmes assez controversés et douloureux, voire politiques. * Un neurochirurgien israelien, heureux en ménage mais plutôt frustré dans son travail, erre un soir dans le désert du Neguev. Avec son puissant bolide il écrase malencontreusement un Erythréen. Que fait-il? En peu de réflexion, il prend la fuite honteusement. Or, une jeune femme sonne à son domicile peu de temps après. Elle a tout vu. Elle le force à accomplir des actions en lien avec son métier. * Voyez qu'en une minute, une vie peut basculer dans l'horreur. Ethan le chirurgien est animé par la culpabilité. Si grandissante qu'elle lui fait perdre son sang-froid. L'auteur nous fait rentrer dans un monde inconnu: celui des migrants,... #9829; COUP DE COEUR #9829; * Beaucoup de mouvement dans le désert du Neguev * Je crois que c'est bien le premier roman israelien que je lis (mais pas le dernier!). D'ailleurs à l'issue de ma lecture, j'ai aussitôt demandé à Netgalley le second roman de cette auteure "la menteuse et la ville". * On parle de thriller psychologique mais ce n'est pas que ça. Ne vous attendez pas à beaucoup d'action (du moins aux 2/3), mais c'est aussi un grand roman sociologique. J'ai vraiment été estomaquée par la façon dont l'auteur arrive à nous parler de thèmes assez controversés et douloureux, voire politiques. * Un neurochirurgien israelien, heureux en ménage mais plutôt frustré dans son travail, erre un soir dans le désert du Neguev. Avec son puissant bolide il écrase malencontreusement un Erythréen. Que fait-il? En peu de réflexion, il prend la fuite honteusement. Or, une jeune femme sonne à son domicile peu de temps après. Elle a tout vu. Elle le force à accomplir des actions en lien avec son métier. * Voyez qu'en une minute, une vie peut basculer dans l'horreur. Ethan le chirurgien est animé par la culpabilité. Si grandissante qu'elle lui fait perdre son sang-froid. L'auteur nous fait rentrer dans un monde inconnu: celui des migrants, de ces personnes esseulées, devenues parias. Egalement une tension extrème envers des peuples voisins, tels les Bedouins. Tout ce petit monde est à cran. Et c'est peu de le dire. * Le récit est narré par 3 personnes (sans vraiment de chapitres consacrés, la lecture est donc très active). Tout d'abord Ethan, le protagoniste rongé de remords, sa femme inspectrice, responsable de l'enquête policière et Sirkitt, la femme-chanteuse (en fait c'est la veuve de l'homme qu'Ethan a écrasé). * Une incroyable descente aux enfers se déploie sous les yeux du lecteur. L'analyse des personnages est extrêmement bien fouillée avec leurs sentiments complexes et non manichéens. Une écriture dense avec parfois des souvenirs répétitifs des personnages rend cette lecture complète et très addictive. Je n'ai pas pû lâcher ce gros pavé. * De plus la fin est complètement cohérente avec la réalité politique du pays. Je ne vous en dis pas plus. J'aimerais vous convaincre de le lire, de le savourer comme moi qui ai apprécié ce ton dramatique avec un soupçon d'humanité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nowornever Posté le 1 Novembre 2019
    On connaît tous la routine quotidienne. Et pourtant, un jour tout bascule à cause d'un événement imprévu. C'est ce qui arrive au Dr Ethan Green. Bien sous tous rapports, en couple avec enfants. Mais là arrive le drame : il renverse avec sa voiture un immigré clandestin. Que faire ? Pour que cet accident et ce meurtre ne soient connus de personne, il se met à mentir et se retrouve piégé dans un engrenage vicieux et imprévisible ; il ne se reconnaît plus. Et vous, qu'auriez-vous fait à sa place ? Auriez-vous réveiller les lions ?
  • delphlabibliovore Posté le 21 Octobre 2019
    Quand un chirurgien voit sa vie basculée un soir alors qu'il avait tout pour être heureux jusqu'à la fin de sa vie. La nuit n'est pas propice pour lui. La pleine Lune lui fait ainsi défaut. Avec « Réveiller les lions », Ayelet Gundar-Goshen aborde un sujet lourd et actuel. Un médecin désenchanté renverse et tue un homme alors qu'il se défoule au volant de son 4x4 de luxe. Il prend la fuite mais il est contacté par l'épouse du défunt, Sirkitt, qui sait tout. " L'homme, il le percute précisément au moment où il songe que c'est la plus belle lune qu'il a vue de sa vie. " Le sujet est brûlant car le docteur Green va être confronté suite à son délit de fuite, à un monde de pauvres et de migrants. Au-delà des faits relatés, l'auteur sait nous rendre les événements très proches. Il réalise une photographie d'un monde morcelé qui fait écho aux infos que l'on voit défiler sur nos écrans chaque jour. Le docteur tente de faire face à une double vie afin de cacher ses activités demandées par Sirkitt. Il doit être vigilant car c'est sa propre femme qui mène l'enquête sur l'accident. Green parvient quand même à... Quand un chirurgien voit sa vie basculée un soir alors qu'il avait tout pour être heureux jusqu'à la fin de sa vie. La nuit n'est pas propice pour lui. La pleine Lune lui fait ainsi défaut. Avec « Réveiller les lions », Ayelet Gundar-Goshen aborde un sujet lourd et actuel. Un médecin désenchanté renverse et tue un homme alors qu'il se défoule au volant de son 4x4 de luxe. Il prend la fuite mais il est contacté par l'épouse du défunt, Sirkitt, qui sait tout. " L'homme, il le percute précisément au moment où il songe que c'est la plus belle lune qu'il a vue de sa vie. " Le sujet est brûlant car le docteur Green va être confronté suite à son délit de fuite, à un monde de pauvres et de migrants. Au-delà des faits relatés, l'auteur sait nous rendre les événements très proches. Il réalise une photographie d'un monde morcelé qui fait écho aux infos que l'on voit défiler sur nos écrans chaque jour. Le docteur tente de faire face à une double vie afin de cacher ses activités demandées par Sirkitt. Il doit être vigilant car c'est sa propre femme qui mène l'enquête sur l'accident. Green parvient quand même à nouer des liens avec des gens différents les uns des autres. Ce sont ces mondes contradictoires qui donnent au roman une épaisseur humaine et qui font la qualité originale de l'histoire. L'empathie et l'injustice se mêlent grâce à un style simple et poétique. L'ensemble est ainsi particulièrement attachant. L'intrigue policière dirigée par l’épouse de Green n'est, pour moi, qu'un arrière-plan pour mettre en valeur la vie misérable de ceux qui ne savent plus quelle est leur véritable vie et qui doivent lutter pour avancer. Ces combats pour sortir de la misère offrent des pages très prenantes. Des questions sont sous-entendues. Quand on fait partie des nantis, peut-on cacher longtemps des vérités exécrables ? A-t-on la possibilités de faire ses propres choix ? Comment se déroulent les relations entre les dominants et les dominés ? Les personnages sont nombreux et j'ai apprécié les suivre dans leur monde contrasté. J'ai surtout aimé la force et l’ambiguïté de Sirkitt. Son charme et son courage enrichissent le récit. Un univers à découvrir, donc pour le thème grave mais surtout la façon bien singulière de le traiter. Il ne faut pas y chercher un suspens du début à la fin mais plutôt une étude socio-politique. Le tout finement mené !
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.