Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823859799
Façonnage normé : EFL3
DRM : DRM Adobe

Saint Seiya - Les Chevaliers du Zodiaque - The Lost Canvas - La Légende d'Hadès - Chronicles - tome 04

,

Pierre GINER (Traducteur)
Collection : mangas
Date de parution : 13/04/2017

Retrouvez dans cette nouvelle série la suite de Saint Seiya - The Lost Canvas, les origines des Chevaliers d’Or d’Athéna ! Ce quatrième volume met en scène Manigold, le Chevalier d’Or du Cancer.

Maître et disciple, haine et amour ! Un conflit sur le point d'exploser dans un énorme feu d'artifices !!
Alors qu'il se bat contre une organisation criminelle du nom de Nero, Manigoldo va se trouver confronté à un adversaire qui utilise les mêmes techniques que lui ! Qui est donc le mystérieux chef de Nero ?!

EAN : 9782823859799
Façonnage normé : EFL3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Pavlik Posté le 20 Janvier 2015
    Après un spectaculaire tome 3, marqué par l'épique combat entre Albafica, chevalier d'or des Poissons, et Minos du Griffon, un des trois généraux d'Hadès, le tome 4 se recentre sur le trio Tenma, Yato, Yuzuriha, ces deux derniers s'étant rendus aux enfers, afin de ressusciter Tenma, tué par Hadès. Mais ce sauvetage n'est pas la seule raison de leur présence dans le royaume des morts et Yuzuriha leur dévoile le but final de leur quête qui, s'ils l'a mènent à bien, pourrait redonner un avantage certain aux forces du Sanctuaire, face aux spectres immortels d'Hadès. Ce tome, s'il s'avère moins dramatique, épique et spectaculaire que le précédent, présente néanmoins plusieurs atouts et a le mérite de faire progresser l'intrigue, on est donc pas dans le cadre d'un tome de transition : -nous faisons la connaissance d'Asmita, chevalier d'or de la Vierge, encore une fois une copie conforme de son homologue de la bataille du Sanctuaire mais, à la limite, si on aime l'original (plutôt charismatique), il n'y a pas de raisons de ne pas apprécier le clone. -ce tome est l'occasion d'en apprendre davantage sur les enfers, domaine d'Hadès par excellence, à travers la présentation qu'en fait Asmita. -par ailleurs, l'histoire est particulièrement dense,... Après un spectaculaire tome 3, marqué par l'épique combat entre Albafica, chevalier d'or des Poissons, et Minos du Griffon, un des trois généraux d'Hadès, le tome 4 se recentre sur le trio Tenma, Yato, Yuzuriha, ces deux derniers s'étant rendus aux enfers, afin de ressusciter Tenma, tué par Hadès. Mais ce sauvetage n'est pas la seule raison de leur présence dans le royaume des morts et Yuzuriha leur dévoile le but final de leur quête qui, s'ils l'a mènent à bien, pourrait redonner un avantage certain aux forces du Sanctuaire, face aux spectres immortels d'Hadès. Ce tome, s'il s'avère moins dramatique, épique et spectaculaire que le précédent, présente néanmoins plusieurs atouts et a le mérite de faire progresser l'intrigue, on est donc pas dans le cadre d'un tome de transition : -nous faisons la connaissance d'Asmita, chevalier d'or de la Vierge, encore une fois une copie conforme de son homologue de la bataille du Sanctuaire mais, à la limite, si on aime l'original (plutôt charismatique), il n'y a pas de raisons de ne pas apprécier le clone. -ce tome est l'occasion d'en apprendre davantage sur les enfers, domaine d'Hadès par excellence, à travers la présentation qu'en fait Asmita. -par ailleurs, l'histoire est particulièrement dense, en terme de références mythologiques, bien sur, principalement grecques, mais également celtes, écossaises et bouddhistes. On comprend, grâce à l'utile lexique de fin de volume, que les enfers décrits par Asmita associent des éléments grecs et orientaux. -enfin, le but de la quête de Tenma pourrait bien constituer un tournant de la saga, le tome ce concluant d'ailleurs par un cliffhanger qui ne provoque qu'une chose : l'envie de se précipiter sur le tome 5.
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !