Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355847998
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 192
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Santa muerte

Pierre SZCZECINER (Traducteur)
Date de parution : 20/02/2020
Santa Muerte, protegeme…
Austin, Texas. Tu t’appelles Fernando, et tu es mexicain. Immigré clandestin. Profession ? Dealer. Un beau jour… Non, oublie « beau ». Un jour, donc, tu es enlevé par les membres d’un gang méchamment tatoués qui ont aussi capturé ton pote Nestor. Pas ton meilleur souvenir, ça : tu dois les regarder le... Austin, Texas. Tu t’appelles Fernando, et tu es mexicain. Immigré clandestin. Profession ? Dealer. Un beau jour… Non, oublie « beau ». Un jour, donc, tu es enlevé par les membres d’un gang méchamment tatoués qui ont aussi capturé ton pote Nestor. Pas ton meilleur souvenir, ça : tu dois les regarder le torturer et lui trancher la tête. Le message est clair : ici, c’est chez eux.

Fernando croit en Dieu, et en plein d’autres trucs. Fernando jure en espagnol, et hésite à affronter seul ses ennemis. Mais avec l’aide d’une prêtresse de la Santería, d’un Portoricain cinglé et d’un tueur à gages russe, là oui, il est prêt à déchaîner l’enfer !
 
Écartelé entre deux pays, deux cultures, deux traditions, Fernando est un antihéros des temps modernes. Quand toutes les frontières se brouillent, seul un nouveau genre littéraire peut dessiner le paysage. Gabino Iglesias invente donc ici le barrio noir. Il y conjugue à merveille douleur et violence de l’exil, réalisme social et mysticisme survolté, mélancolie et humour dévastateur.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847998
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 192
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

« C’est le Palahniuk du barrio, la version badass de Henry Miller ou encore Charles Willeford au pays des cholos – peu importe le nom qu’on lui donne, Gabino Iglesias est l’un des auteurs contemporains les plus intrépides, originaux et fascinants qui existent. »
Jerry Stahl, auteur de "Mémoires des ténèbres"

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sydola Posté le 30 Octobre 2020
    Fernando, immigré clandestin est videur et revendeur de drogue. Il se fait kidnapper par une bande rivale pour des histoires de territoires ; il doit avertir son "patron" de laisser la place et pour cela on le force à regarder la mort en direct : la torture et la décapitation de son ami Nestor. Il va lui falloir une sacré dose de courage pour s'en sortir et pour cela il fait appel plusieurs fois par jour à la Santa Muerte pour obtenir sa protection. Il bénéficiera malgré tout de l'aide d'un russe, tueur à gages, de Yoli, une prêtresse de la Santeria et d'El principe, un portoricain complètement déjanté. Ce polar percutant ne fait pas l'impasse sur la violence qui règne entre les différents gangs mais évoque non seulement l'amour dune entité supérieure mais aussi les problèmes de l'immigration clandestine, les choix faits pour vivre ou survivre. Il met aussi en avant la force des relations entre personnes qui se soutiennent. On finit par se prendre d'affection pour le personnage principal car il dégage de l'humanité avec ses doutes et ses hésitations. Ce roman a une écriture très tonique, urbaine qui donne du pep's au roman ce qui fait qu'on ne le lâche qu'une... Fernando, immigré clandestin est videur et revendeur de drogue. Il se fait kidnapper par une bande rivale pour des histoires de territoires ; il doit avertir son "patron" de laisser la place et pour cela on le force à regarder la mort en direct : la torture et la décapitation de son ami Nestor. Il va lui falloir une sacré dose de courage pour s'en sortir et pour cela il fait appel plusieurs fois par jour à la Santa Muerte pour obtenir sa protection. Il bénéficiera malgré tout de l'aide d'un russe, tueur à gages, de Yoli, une prêtresse de la Santeria et d'El principe, un portoricain complètement déjanté. Ce polar percutant ne fait pas l'impasse sur la violence qui règne entre les différents gangs mais évoque non seulement l'amour dune entité supérieure mais aussi les problèmes de l'immigration clandestine, les choix faits pour vivre ou survivre. Il met aussi en avant la force des relations entre personnes qui se soutiennent. On finit par se prendre d'affection pour le personnage principal car il dégage de l'humanité avec ses doutes et ses hésitations. Ce roman a une écriture très tonique, urbaine qui donne du pep's au roman ce qui fait qu'on ne le lâche qu'une fois terminé. Merci aux Editions Sonatine de me l'avoir proposé en lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Gniolf Posté le 17 Septembre 2020
    Récit Percutant, incisif, mystique et poisseux. Situé dans le sud du Texas où le Mexique n’est jamais loin, pour le meilleur ou pour le pire , ce livre vous colle au plafond! « Le sang s’est mis à gicler comme dans un Tarantino. »
  • Momo_Ttnn Posté le 9 Septembre 2020
    Après avoir lu la critique de Lilou08 sur ce livre, et bien qu’il ne corresponde pas forcément aux histoires que j’aime lire, j’ai voulu le lire. Dans ce roman, nous suivons Fernando, un dealer pour qui toute la vie va être chamboulée le jour où il est kidnappé par un gang. Ce roman m’a transportée grâce à la relation de Nando avec sa religion et sa Santa Muerte. En effet, sa religion est la seule chose que Nando a toujours pu garder avec lui, au fur et à mesure de ses aventures et des obstacles qu’il a dû franchir. Ainsi, dans ce livre, on côtoie des croyances mexicaines et l’impossibilité d’atteindre le « rêve américain », la volonté de vivre de Nando et sa soif de vengeance. Un roman sombre, rapide et fort.
  • eric_olivier Posté le 6 Août 2020
    Le Mexique débarque à Austin et apporte sa brutalité, sa violence, ses armes, les guerres de gang, ses muscles, son alcool et ses drogues. Et pour suivre le Mexique appelle Santa Muerte.
  • vero95270 Posté le 30 Juillet 2020
    Un sentiment bien mitigé à cette lecture. J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire, du mal à suivre les pérégrinations du héros. Le côté immigration mexicaine est survolé. Par contre, la lecture est fluide (merci la traduction), le rythme endiablé et l’ouvrage assez court pour qu’on aille au bout. Dans le rayonnage des « pourquoi pas »
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Interview
    Sonatine

    L'interview de David Joy par Gabino Iglesias

    Pour son troisième roman, David Joy s'est laissé interviewer par Gabino Iglesias, l'auteur de Santa Muerte. Entre auteurs américains de romans noirs, les langues se délient, et on parle littérature, Amérique, mais aussi pêche et happy ending.

    Lire l'article