Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221118757
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ségou - Tome 1

Les Murailles de terre

Date de parution : 20/12/2012
Ségou est un roman si riche et si divers qu’on ne le peut résumer. Il est à la mesure – à la démesure – de ces terres du Sahel qui s’étendent sous un ciel immense. Un grand souffle le parcourt et l’anime : c’est l’âme même de l’Afrique.
Ségou, c’est, à la fin du XVIIIe siècle, entre Bamako et Tombouctou – dans l’actuel Mali –, un royaume qui tire sa puissance de la guerre. À Ségou, on est animiste ; or une religion conquérante se répand dans les pays du Niger : l’islam, qui séduit les esprits et... Ségou, c’est, à la fin du XVIIIe siècle, entre Bamako et Tombouctou – dans l’actuel Mali –, un royaume qui tire sa puissance de la guerre. À Ségou, on est animiste ; or une religion conquérante se répand dans les pays du Niger : l’islam, qui séduit les esprits et se les attache. De ce choc historique naîtront les malheurs de Ségou et les déchirements de la famille de Dousika Traoré. Les quatre fils de ce noble bambara proche du pouvoir royal connaîtront des destins opposés et terribles en ce temps où se développent, d’un côté, la guerre sainte et, de l’autre, la traite des Noirs. Ainsi, acteurs et victimes de l’histoire, il y a les hommes. Mais, plus profondément, il y a les femmes, libres ou esclaves, fières et passionnées, qui, mieux que leurs époux et maîtres, connaissent les chemins de la vie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221118757
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nadiouchka Posté le 9 Septembre 2020
    C’est d’une auteure Guadeloupéenne, Maryse Condé et de son livre « Ségou , tome 1 : Les murailles de terre » (Éditions Robert Laffont – 1984), dont je vais parler un peu. Un peu car livre plus que dense, très intéressant au possible, mais impossible à résumer. Je vous livre déjà une information : il ne faut pas omettre de lire les « Notes historiques et ethnographiques » à partir de la page 485 ainsi que, à la suite, les « Appendices » qui consistent en des cartes. « Ségou » est un ouvrage historique qui retrace la chute du royaume bambara et on y découvre le destin de trois frères. Il est composé de cinq parties. On rencontre des « chiens fous dans la brousse » (expression bambara pour désigner les voleurs d’enfants) – des Markas, des Malinkés, des Bambaras (bien sûr) – des musulmans – des Coulibali Massasi (il existe deux catégories de Coulibali : ceux de Ségou et ceux de Kaarta)… et je ne vais rajouter plus d’énumération de ces peuples car ils sont vraiment très nombreux. On évoque aussi des « commerçants » dioulas à la recherche d’esclaves, une véritable « chasse à l’homme », un trafic très rentable, dans laquelle les Français et les Anglais n’hésitaient pas à se porter des coups bas. Évocations... C’est d’une auteure Guadeloupéenne, Maryse Condé et de son livre « Ségou , tome 1 : Les murailles de terre » (Éditions Robert Laffont – 1984), dont je vais parler un peu. Un peu car livre plus que dense, très intéressant au possible, mais impossible à résumer. Je vous livre déjà une information : il ne faut pas omettre de lire les « Notes historiques et ethnographiques » à partir de la page 485 ainsi que, à la suite, les « Appendices » qui consistent en des cartes. « Ségou » est un ouvrage historique qui retrace la chute du royaume bambara et on y découvre le destin de trois frères. Il est composé de cinq parties. On rencontre des « chiens fous dans la brousse » (expression bambara pour désigner les voleurs d’enfants) – des Markas, des Malinkés, des Bambaras (bien sûr) – des musulmans – des Coulibali Massasi (il existe deux catégories de Coulibali : ceux de Ségou et ceux de Kaarta)… et je ne vais rajouter plus d’énumération de ces peuples car ils sont vraiment très nombreux. On évoque aussi des « commerçants » dioulas à la recherche d’esclaves, une véritable « chasse à l’homme », un trafic très rentable, dans laquelle les Français et les Anglais n’hésitaient pas à se porter des coups bas. Évocations également Historiques ainsi que religieuses (Islam) sur le problème de la foi : « La foi est comme un fer chaud, clamait Amadou Hammadi Boubou. En se refroidissant, elle diminue de volume et devient difficile à façonner. Il faut donc la chauffer dans le Haut Fourneau de l’Amour et de la Charité. » (p.137) Des questions aussi sur ce que représente la vie : « Un fugitif passage qui ne laisse aucune trace à la surface de la terre. Un enchaînement d’épreuves dont on ne perçoit même pas la signification ? » (p.271). Sans parler du problème de vouloir civiliser l’Afrique en la christianisant : « Tout peuple ne possédait-il pas sa propre civilisation que sous-tend la croyance en ses dieux. Et en christianisant l’Afrique, que faisait-on sinon lui imposer une civilisation étrangère. » Ainsi que vous le voyez, les réflexions et informations sont tellement nombreuses et recherchées, c’est une histoire hantée par le colonialisme qu’a écrit Maryse Condé (avec une grande documentation), car malgré la douceur de vivre antillaise, il y existe également un lourd passé colonial. Avec son écriture si riche, elle réussit à captiver le lecteur malgré la foule d’informations. C’est une saga que j’avais lue tranquillement afin de laisser pénétrer mon esprit par la densité jamais lassante car on désire connaître les destins de ces hommes, de ce pays, de cette partie de l’Afrique ainsi que de l’Afrique entière avec certaines scènes d'horreur. En guise de conclusion, j’ai préféré relever les dernières lignes de cet ouvrage : « La guerre st bonne puisqu’elle enrichit nos rois. Femmes, captifs, bétail, elle leur procure tout cela. La guerre est sainte puisqu’elle fait de nous des musulmans. La guerre est sainte et bonne. Qu’elle embrasse donc nos ciels… Mohammed pensa à sa mère Maryem qu’il n’avait pas vue depuis tant d’années. Il pensa à Ayisha. Puis serrant les dents, il ne pensa plus à rien. Qu’à se garder en vie. » A suivre : « Ségou, tome 2 : La terre en miettes. »
    Lire la suite
    En lire moins
  • Danibile Posté le 3 Juillet 2020
    Superbe livre. Je l'ai malheureusement lu avant de découvrir le Mali en général et Ségou en particulier. Une relecture serait sans doute nécessaire surtout après l'éclairage donné par Mungo Park sur le Ségou pré colonial
  • Pascalchristian Posté le 3 Mai 2020
    Histoire passionnante d'une famille à travers les soubresauts de l'histoire d'un pays.
  • vince971 Posté le 3 Février 2020
    Il s’agit du premier tome d’une saga épique se déroulant dans l’ancien royaume de Ségou (Mali actuel) qui retrace l’histoire des quatre fils du roi Dousika. C’est un roman riche qui touche à de nombreux sujets tels que la religion, l’ascendance, l’esclavage ou encore le métissage culturel. Il faut saluer un grand travail de recherche historique de l’auteur pour façonner ses personnages, elle qui a notamment vécu quelques années au Mali. Condé nous montre les ravages des campagnes d’invasions étrangères sur un empire Africain autrefois glorieux. On apprend énormément sur les anciens empires africains de la baie du Bénin et des différents groupes ethniques qui les composaient : les traditions agricoles, les modes de gouvernance, les croyances polythéistes et l’omniprésence des ancêtres et des sorciers pour prévoir l’avenir et agir en conséquence. C’est une écriture très engagée et un plaidoyer contre l’intolérance et les préjugés raciaux. Les descendants de Dousika Traoré montre une résilience remarquable face au danger de voir s'effondrer toute leur culture ancestrale. Néanmoins, ils emprunteront des trajectoires très différentes. Ce roman intergénérationnel traverse les frontières de l’espace et du temps, et c’est un vrai régal. Je recommande vivement.
  • Zinedi Posté le 7 Septembre 2019
    Formidable !
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.