Lisez! icon: Search engine
En savoir plus
La suite du roman événement à treize mains !

Chacun a pris la plume à tour de rôle pour en écrire un chapitre et soutenir une belle cause : les bénéfices seront reversés au Secours populaire français afin de favoriser l’accès à la culture pour tous.
À Bondy-sur-Plouffe, comme partout en France, impossible d’allumer la télévision sans tomber sur une émission politique. « Et nous ? se demande Prunille Paulin, 11 ans. Pourquoi on n’a pas le droit à... À Bondy-sur-Plouffe, comme partout en France, impossible d’allumer la télévision sans tomber sur une émission politique. « Et nous ? se demande Prunille Paulin, 11 ans. Pourquoi on n’a pas le droit à la parole ? C’est pas juste, on a des choses à dire ! »
Ni une ni deux, Prunille embauche son petit...
À Bondy-sur-Plouffe, comme partout en France, impossible d’allumer la télévision sans tomber sur une émission politique. « Et nous ? se demande Prunille Paulin, 11 ans. Pourquoi on n’a pas le droit à la parole ? C’est pas juste, on a des choses à dire ! »
Ni une ni deux, Prunille embauche son petit frère Prosper, sa copine Fatoumata et son chat Nounouille, elle se présente à l’élection présidentielle pour se faire entendre et… gagne !!! Mais s’emparer du pouvoir au nez et à la barbe des adultes n’est pas sans conséquences. Non seulement son principal conseiller, l’horrible Pingouin, lui met des bâtons dans les roues, mais voici que sa mère est enlevée et qu’elle se laisse embarquer dans une quête légendaire. Comme si être présidente de la France n’était pas assez compliqué, Prunille se retrouve avec le destin du monde sur les épaules.
« Non, vraiment, si j’avais su, je me serais contentée de me faire élire déléguée de classe », se dit Prunille en serrant sa cuillère-doudou.
Sauf que, dommage pour elle (et tant mieux pour nous), c’est trop tard !

Alors, si tu veux savoir comment Prunille, Prosper, Fatoumata et Nounouille vont se sortir de cette situation inextricable, tu n’as qu’une seule solution : Voter lire Prunille Présidente !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823890488
Code sériel : 3496
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
12-21
En savoir plus
EAN : 9782823890488
Code sériel : 3496
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ileauxtresors 10/06/2022
    La fine fleur de la littérature jeunesse fait la lumière sur les stupéfiants événements de mars 2022, lorsque Prunille, onze ans, s'est présentée à l'élection présidentielle ! Les faits sont de ceux qu’on ne résume guère – vous n’y couperez pas, cet ouvrage incontournable doit être lu par toutes et tous ! Je me bornerai à noter l’implication d’un certain nombre d’éclairs à la vanille, de conseillers patibulaires, d’une horde de pêcheurs islandais et d’une vieille légende anglaise… Comme Si on chantait ?, ce roman a été écrit suivant une formule de cadavre exquis : c'est à Jean-Claude Mourlevat qu'il est revenu d'entremêler les fils d'intrigue, puis ses complices se sont passé le relai jusqu’au dénouement imaginé par Timothée de Fombelle. Cela fonctionne à merveille, on pourrait croire que cette histoire a coulé d’une seule et même plume. On a juste envie, plus que d'habitude, de se demander après chaque chapitre quelles directions l’histoire pourrait prendre, comment l’auteur.ice suivant.e va se dépêtrer de certaines situations. Et c’est franchement réjouissant de se laisser surprendre par les péripéties qui naissent de leur imagination, les running gags et fils rouges tissés d’un chapitre à l’autre, la façon dont certain.e.s rebondissent sur un détail apparemment... La fine fleur de la littérature jeunesse fait la lumière sur les stupéfiants événements de mars 2022, lorsque Prunille, onze ans, s'est présentée à l'élection présidentielle ! Les faits sont de ceux qu’on ne résume guère – vous n’y couperez pas, cet ouvrage incontournable doit être lu par toutes et tous ! Je me bornerai à noter l’implication d’un certain nombre d’éclairs à la vanille, de conseillers patibulaires, d’une horde de pêcheurs islandais et d’une vieille légende anglaise… Comme Si on chantait ?, ce roman a été écrit suivant une formule de cadavre exquis : c'est à Jean-Claude Mourlevat qu'il est revenu d'entremêler les fils d'intrigue, puis ses complices se sont passé le relai jusqu’au dénouement imaginé par Timothée de Fombelle. Cela fonctionne à merveille, on pourrait croire que cette histoire a coulé d’une seule et même plume. On a juste envie, plus que d'habitude, de se demander après chaque chapitre quelles directions l’histoire pourrait prendre, comment l’auteur.ice suivant.e va se dépêtrer de certaines situations. Et c’est franchement réjouissant de se laisser surprendre par les péripéties qui naissent de leur imagination, les running gags et fils rouges tissés d’un chapitre à l’autre, la façon dont certain.e.s rebondissent sur un détail apparemment insignifiant glissé plusieurs dizaines de pages plus tôt. Chapeau ! Mon moussaillon et moi n’avons fait qu’une bouchée, à voix haute, de ce roman amusant, haletant et plein d’optimisme. Stéphane Michaka a raison d’écrire (chapitre 6) que « le travail de l’historien finit où commence celui de l’imagination ». Ce roman parle mieux qu’un ouvrage didactique de la politique et de la démocratie. Sur un mode joyeusement loufoque, il nous parle de ce que la vie politique peut avoir d’abscons, de centralisé et d’exclusif, du rôle des promesses électorales et de la communication politique, des protocoles et des conseillers, mais aussi de la solitude et de l’impopularité des gouvernants. Mais surtout, il pose LA question qui intéresse les jeunes lecteur.ice.s : pourquoi n’auraient-ils pas leur mot à dire ? Une lecture jubilatoire à lire et à donner à lire sans hésiter. Et comme jamais deux sans trois : croisons les doigts pour que l’expérience soit reconduite très bientôt !
    Lire la suite
    En lire moins
  • SamSam42 21/03/2022
    Complètement indépendant du Tome 1 : Si on chantait !. Sont conservés uniquement le concept et une partie des auteurs. Ici l'histoire de Prunille qui en a sa claque de n'entendre parler que des problèmes d'adultes en ces temps d'élections, et de prendre les choses en mains. Et ni une, ni deux, la voilà propulsée à la tête de l'état avec des propositions telles que : Commencer les cours à dix heures ou Arrêter de fabriquer des armes. Mais attention : beaucoup ne sont pas prêts à partager le pouvoir et dans un roman à treize mains, tout peut arriver ! C'est drôle et rythmé et on se prend à jouer avec les auteurs qui, ça se sent, ont pris plaisir et se sont amusés dans l'écriture de ce roman. En bonus : une petit mise en abîme dans le dernier chapitre qui fait bien sourire !
Inscrivez-vous à la newsletter des lecteurs numériques : 12-21
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !

Lisez maintenant, tout de suite !