RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Soeurs sorcières - Livre 1

            Nathan
            EAN : 9782092540701
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Soeurs sorcières - Livre 1

            Papillon (Traducteur)
            Collection : Roman Grand format
            Date de parution : 30/05/2013

            Filles, sœurs et sorcières.
            Trois raisons de mourir.

            Cate, Maura et Tess vivent dans une Nouvelle-Angleterre imaginaire du début du XXe siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront...

            Cate, Maura et Tess vivent dans une Nouvelle-Angleterre imaginaire du début du XXe siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres. Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu'un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782092540701
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Nathan
            11.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • caro-nerbo Posté le 22 Décembre 2018
              Je voulais lire cette trilogie depuis longtemps. Je n'ai pas été déçue par ce premier tome. Un vrai coup de cœur !
            • LacosseCeline Posté le 3 Novembre 2018
              En ouvrant ce livre, je ne m’attendais pas à être aussi agréablement surprise. J’avais quelques a priori et peur que ce livre ne soit trop jeunesse à mon goût. En le terminant, je n’ai qu’une hâte : découvrir la suite ! Nous rencontrons Cate, Maura et Tess, trois sœurs sorcières qui vivent dans une Nouvelle-Angleterre où la magie existe mais est très fortement reprouvée. Elles doivent cacher leurs pouvoirs au risque d’être envoyées à l’asile, voire pire d’être éliminées… L’univers proposé est fouillé. Il est très intrigant. Dans ce début du XXe siècle, l’auteur décrit une société où la femme est soumise à son père, puis à son mari ; surveillée par les Frères, sorte de communauté religieuse qui prend des allures d’Inquisition. Cet aspect nous offre un univers assez sombre, oppressant. S’il faut faire une petite critique, je dirais que c’est peut-être un chouya trop manichéen : Frères contre sorcières, masculin contre féminin. Au delà cela, on sent que l’auteur a construit un ensemble cohérent. Ce monde a une Histoire plus vaste que l’on découvre petit à petit. Même dans l’univers assez clôt du village des sœurs, on sent que l’auteur en a encore sous le coude. Jessica Spotswood réussit... En ouvrant ce livre, je ne m’attendais pas à être aussi agréablement surprise. J’avais quelques a priori et peur que ce livre ne soit trop jeunesse à mon goût. En le terminant, je n’ai qu’une hâte : découvrir la suite ! Nous rencontrons Cate, Maura et Tess, trois sœurs sorcières qui vivent dans une Nouvelle-Angleterre où la magie existe mais est très fortement reprouvée. Elles doivent cacher leurs pouvoirs au risque d’être envoyées à l’asile, voire pire d’être éliminées… L’univers proposé est fouillé. Il est très intrigant. Dans ce début du XXe siècle, l’auteur décrit une société où la femme est soumise à son père, puis à son mari ; surveillée par les Frères, sorte de communauté religieuse qui prend des allures d’Inquisition. Cet aspect nous offre un univers assez sombre, oppressant. S’il faut faire une petite critique, je dirais que c’est peut-être un chouya trop manichéen : Frères contre sorcières, masculin contre féminin. Au delà cela, on sent que l’auteur a construit un ensemble cohérent. Ce monde a une Histoire plus vaste que l’on découvre petit à petit. Même dans l’univers assez clôt du village des sœurs, on sent que l’auteur en a encore sous le coude. Jessica Spotswood réussit nous proposer un monde sans déjà-vue, et c’est très plaisant ! Les héroïnes sont bien campées, globalement réfléchies pour leur âge. J’ai apprécié ! Je me suis plus attachée à Cate et à Tess. Cate, la sœur aînée dont nous suivons le point de vue, est mature. Elle n’est pas égoïste et veut à tout prix protéger ses sœurs ; au point d’en faire trop parfois. Tess, la plus jeune, est la plus sensible. J’ai beaucoup aimé sa capacité d’empathie pour les autres. J’ai eu plus de mal avec Maura, un peu trop révoltée pour moi. Les personnages secondaires sont aussi très intéressants, à une exception près. L’auteur ne les a pas oubliés et les a garnis de personnalités propres. Le seul bémol à ce niveau : l’ami d’enfance de Cate. Je n’ai pas réussi à apprécier sa personnalité et j’ai trouvé qu’il manquait de substance. Sœurs sorcières alterne entre passages plus lents et chapitres qui défilent sans qu’on ne les voit passer. Le rythme variable n’enlève pour autant rien à l’intérêt de l’histoire. L’intrigue se développe de plus en plus au fil des pages. Si au début, on s’inquiète avant de tout de savoir si les sœurs vont réussir à cacher leurs pouvoirs ; très vite, nous partons en quête de la résolution des secrets du passé. L’histoire d’amour sous-jacente n’est pas au cœur de l’histoire (merci !). Le triangle amoureux qui aurait pu m’agacer s’estompe assez vite (encore merci !) et j’étais contente du choix de l’héroïne (hip hip hip !). J’ai été plus ou moins surprise par les révélations. Mais le tout est très crédible. Les derniers chapitres concluent ce livre en beauté et nous donnent envie de plonger dans la suite sans attendre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • rynas Posté le 2 Septembre 2018
              Un livre que j'ai dévoré assez vite ^^. L'histoire est vraiment intéressante même si elle est plutôt stéréotypé, on se laisse toute de même surprendre à certains moments. De plus, c'est vraiment agréable de lire l'histoire à travers les yeux de Cate. Mais ce point de vue narratif met de coté les deux autres sœurs que l'on voit moins par rapport à Cate. Mais pour finir je dirais vivement le tome 2, je veux trop savoir ce qui va arriver aux trois sœurs^^.
            • revesansfrontiere Posté le 20 Juillet 2018
              Quel premier tome ! Plein de rebondissements et d'émotions. On suit le point de vu de Catherine Cahill (Cate), l'aînée d'une fratrie de trois sœurs sorcières. Leur mère étant décédée tôt, les filles sont obligées de cacher leurs pouvoirs à leur père (comme leur mère avant elles). Mais c'est difficile! On sent que Cate en veut beaucoup à sa mère de lui avoir laissé le fardeau de protéger ses sœurs coute que coute mais on sent la bonté et l'amour que Cate porte à ses sœurs. J'ai aimé ce personnage principal, car je me suis retrouvée en elle. Parfois, ces décisions me faisaient hérisser les poils ou je me disais "Mais Cate c'est pas possible de régir comme ça!" Elle approche de ces dix-ans et à son époque elle doit choisir entre épouser un homme ou rejoindre l'ordre des Sœurs. Car l'auteur nous plonge dans une société, du temps ou dans la Nouvelle-Angleterre, les sorcières sont vu comme des démons, des serviteurs de Satan. L'ordre des Frères, des hommes strictes et très pieux arrêtent les coupables de sorcellerie pour les enfermer à Harwood (la prison démoniaque). Tout au long du roman, j'ai ressenti une haine envers ces frères qui ne supportent pas qu'on bafoue leur autorité,... Quel premier tome ! Plein de rebondissements et d'émotions. On suit le point de vu de Catherine Cahill (Cate), l'aînée d'une fratrie de trois sœurs sorcières. Leur mère étant décédée tôt, les filles sont obligées de cacher leurs pouvoirs à leur père (comme leur mère avant elles). Mais c'est difficile! On sent que Cate en veut beaucoup à sa mère de lui avoir laissé le fardeau de protéger ses sœurs coute que coute mais on sent la bonté et l'amour que Cate porte à ses sœurs. J'ai aimé ce personnage principal, car je me suis retrouvée en elle. Parfois, ces décisions me faisaient hérisser les poils ou je me disais "Mais Cate c'est pas possible de régir comme ça!" Elle approche de ces dix-ans et à son époque elle doit choisir entre épouser un homme ou rejoindre l'ordre des Sœurs. Car l'auteur nous plonge dans une société, du temps ou dans la Nouvelle-Angleterre, les sorcières sont vu comme des démons, des serviteurs de Satan. L'ordre des Frères, des hommes strictes et très pieux arrêtent les coupables de sorcellerie pour les enfermer à Harwood (la prison démoniaque). Tout au long du roman, j'ai ressenti une haine envers ces frères qui ne supportent pas qu'on bafoue leur autorité, ils ne respectent pas les femmes qu'ils considèrent comme bonnes à faire et élever les enfants. Elles n'ont pas plus de droits que les animaux et ça me révoltait. Cate et ses sœurs (maura 15 ans et Tess 12 ans) vivent à Chattam (un petit bourg) dans la bâtisse familiale, elles ne sortent jamais de chez elles, ne préférant pas se lier avec les autres. Mais Maura (la cadette) souffre de cette enfermement et rêve de liberté. Tess, accepte la décision de leur sœur. On suivra pas mal de conflits entre l'ainée et la cadette qui ne pensent jamais pareil ! Cate déteste ces pouvoirs et aspire à une vie normale. Maura elle, aime être sorcière et désire de plus ! Quand leur père va leur engager une gouvernante qui devra les aider à sortir en société, c'est le début des histoires. Et bien sûr, Cate va découvrir l'amour… Qui de Paul son meilleur ami d'enfance, qu'elle n'a pas revu depuis longtemps ou de Finn, le nouveau jardinier intellectuel, son coeur penchera? Mais quand on est sorcière, c'est encore plus dur de cacher ses sentiments. Et voilà que de révélations, en révélations, on va en apprendre plus sur cette société sombre et prête à éclatée. Cate réussira-t-elle à se cacher et à pouvoir protéger ses sœurs? Sans oublier une terrible prophétie qui la concerne elle ainsi que Maura et Tess mettant dans la tête de cette pauvre CATE des idées plus horribles les unes que les autres ! Un très bon premier tome qui m'a très vite envie de lire la suite !
              Lire la suite
              En lire moins
            • FeeLire Posté le 13 Décembre 2017
              Nous sommes à la fin du XIXe siècle, à la Nouvelle Angleterre, les sorcières sont chassées, persécutées, torturées, emprisonnées pour « le bien de tous ». Elles sont vues comme des traitresses, des monstres. En réalité, il y a très peu de sorcières encore en vie. Elles se cachent toutes dans une société dirigée par l’ordre des Frères et cette société est complètement barrée ! L’ordre des Frères est une caste politique qui me répugne au plus haut point. Ces hommes pensent faire le bien de tous au nom de Dieu. Ils vouent une haine aux sorcières qui, par le passé, ont essayé de se révolter et de prendre le pouvoir. Il y a eu une guerre ; les sorcières ont perdu et depuis, les Frères font tout leur possible pour se faire craindre et respecter. Je trouve ça abject de partager une haine profonde pour un peuple / une société / un groupe de personnes au nom de Dieu alors qu’en réalité ces personnes ne veulent que le pouvoir.
            ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
            De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail