Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9791039200387
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Nouveauté

Son dernier coup d'archet

Collection : Classique
Date de parution : 07/10/2021
Après le succès des six volumes d’enquêtes illustrées rééditées en 2019, Archipoche publie le recueil Son dernier coup d’archet. L’occasion de suivre huit enquêtes savoureuses du célèbre détective de Baker Street.
En 1908, délaissé par son créateur plus de trois ans durant, Sherlock Holmes reprend du service dans L’Aventure de Wisteria Lodge.
Sept autres enquêtes voient le jour jusqu’en 1917, et notamment Son dernier coup d’archet, la première à n’être pas racontée par le Dr Watson. Mais aussi la seconde tentative de...
En 1908, délaissé par son créateur plus de trois ans durant, Sherlock Holmes reprend du service dans L’Aventure de Wisteria Lodge.
Sept autres enquêtes voient le jour jusqu’en 1917, et notamment Son dernier coup d’archet, la première à n’être pas racontée par le Dr Watson. Mais aussi la seconde tentative de Conan Doyle pour se défaire, en vain, du célèbre détective en l’envoyant à la retraite... dont il ne tardera pas à sortir !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791039200387
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • meghanepied Posté le 7 Novembre 2021
    Ce roman est composé de 8 nouvelles d'une petite quarantaine de pages chacune. Elles se lisent très facilement. Toutes, sauf la dernière sont racontées du point de vue du Dr Watson. Ce changement de procédé m'a d'ailleurs un peu dérangé, et c'est une des nouvelles que j'ai le moins aimé. Les enquêtes sont très courtes et leur déroulement plutôt simpliste. Cela le rend peut-être plus accessible à un plus grand nombre de lecteurs, et cela ne m'a pas empêché d'apprécier retrouver le détective et son flegme légendaire. J'ai apprécié également qu'il y ait une nouvelle avec le frère de Sherlock, le célèbre Mycroft Holmes. J'ai préféré ce roman aux Chiens de Baskerville qui ne m'avait pas emballé. Ma nouvelle préférée est "Le détective agonisant", où l'auteur berne à la fois le lecteur, mais aussi Dr Watson ! Ces enquêtes restent un classique qu'il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie. Et les éditions Archipoche ont fait un très beau travail éditorial qui donne envie d'avoir la collection dans sa bibliothèque !
  • antigoneCH Posté le 7 Novembre 2021
    Je ne suis pas certaine d’avoir lu auparavant d’autres récits d’Arthur Conan Doyle mettant en scène Sherlock Holmes, mis à part Le Chien des Baskerville… Mais, comme beaucoup d’entre vous, je me suis abreuvée de l’excellente série Sherlock. J’avais donc envie de retrouver cette atmosphère en cochant ce titre lors de la dernière opération Masse critique « mauvais genre » de chez Babélio… Ce recueil regroupe les nouvelles suivantes : • L’aventure de Wisteria Lodge. • La boîte en carton • L’aventure du cercle rouge • Les plans du Bruce Partington • L’aventure du détective agonisant • La disparition de Lady Frances Carfax • L’aventure du pied du diable • Son dernier coup d’archet. Lorsqu’en 1908, après plus de trois ans sans avoir repris son personnage, Conan Doyle rédige une nouvelle remettant de nouveau en scène le célèbre détective, sous la pression des éditeurs et des lecteurs, il écrit L’aventure de Wisteria Lodge. Puis, les années suivantes, sortent les autres nouvelles, présentes dans ce recueil, toutes ayant pour narrateur le docteur Watson, sauf la dernière, de mon point de vue également la moins intéressante, dans laquelle Conan Doyle cherche à mettre à la retraite Sherlock et l’imagine en apiculteur chevronné, sortant de sa réserve pour effectuer une mission d’espionnage.... Je ne suis pas certaine d’avoir lu auparavant d’autres récits d’Arthur Conan Doyle mettant en scène Sherlock Holmes, mis à part Le Chien des Baskerville… Mais, comme beaucoup d’entre vous, je me suis abreuvée de l’excellente série Sherlock. J’avais donc envie de retrouver cette atmosphère en cochant ce titre lors de la dernière opération Masse critique « mauvais genre » de chez Babélio… Ce recueil regroupe les nouvelles suivantes : • L’aventure de Wisteria Lodge. • La boîte en carton • L’aventure du cercle rouge • Les plans du Bruce Partington • L’aventure du détective agonisant • La disparition de Lady Frances Carfax • L’aventure du pied du diable • Son dernier coup d’archet. Lorsqu’en 1908, après plus de trois ans sans avoir repris son personnage, Conan Doyle rédige une nouvelle remettant de nouveau en scène le célèbre détective, sous la pression des éditeurs et des lecteurs, il écrit L’aventure de Wisteria Lodge. Puis, les années suivantes, sortent les autres nouvelles, présentes dans ce recueil, toutes ayant pour narrateur le docteur Watson, sauf la dernière, de mon point de vue également la moins intéressante, dans laquelle Conan Doyle cherche à mettre à la retraite Sherlock et l’imagine en apiculteur chevronné, sortant de sa réserve pour effectuer une mission d’espionnage. J’ai retrouvé dans ce recueil, et avec un grand plaisir, l’ambiance à laquelle je m’attendais, la finesse de déduction de Sherlock, la complicité loyale de Watson, le désir constant du détective de sortir de l’ennui, sa logeuse, Scotland Yard, Baker Street, Londres, etc… Un véritable régal. Je ne me souvenais pas à quel point cette littérature était à la fois classique mais simple à lire, passionnante. Les rebondissements des affaires sont à chaque fois assez inattendus. J’ai été marquée par exemple par la scène d’un Sherlock Holmes agonisant et par cette famille prise d’une folie mortelle et terriblement mystérieuse. Bref, j’ai à présent bien envie de m’offrir toute cette belle collection chez Archipoche.
    Lire la suite
    En lire moins
  • pegase-shiatsu Posté le 12 Juin 2021
    Cela commence par de mystérieux étrangers, sur une falaise, nous ne sommes pas c'est sur à Baker Street. D'autant plus que le paragraphe suivant, on nous parle d'un espion tellement dans le secret, que seuls quelques personnes au monde connaisse ces activités... C'est bien dans la manière de Conan Doyle de semer le trouble dans nos esprits dès le début... notamment en changer sans arrêt de milieu, et il faut attendre vraiment la fin de l'histoire pour savoir s'il y a crime ou pas!! Et pourtant, il n'y a que peut de ces nouvelles qui sont sans meurtre, encore plus sans escroqueries ou vol ou manipulation... Mais cela suffit à brouiller nos esprits... un fin stratège d'écrivain nous avons là... Alors pourquoi, cette nouvelle est éponyme du recueil de 7 nouvelles dont elle est la dernière... un des meilleurs recueil de Conan Doyle, mais par lequel il serait dommage de commencer... Il y a bien une ambiance spécifique à Conan Doyle, et les auteurs de la série Sherlock l'on bien compris... Un grand espion allemand qui croit à la naïveté des Anglais, même quand quelqu'un leur dit c'est le plus grand piège d'y croire... Et oui, on le sait depuis... Cela commence par de mystérieux étrangers, sur une falaise, nous ne sommes pas c'est sur à Baker Street. D'autant plus que le paragraphe suivant, on nous parle d'un espion tellement dans le secret, que seuls quelques personnes au monde connaisse ces activités... C'est bien dans la manière de Conan Doyle de semer le trouble dans nos esprits dès le début... notamment en changer sans arrêt de milieu, et il faut attendre vraiment la fin de l'histoire pour savoir s'il y a crime ou pas!! Et pourtant, il n'y a que peut de ces nouvelles qui sont sans meurtre, encore plus sans escroqueries ou vol ou manipulation... Mais cela suffit à brouiller nos esprits... un fin stratège d'écrivain nous avons là... Alors pourquoi, cette nouvelle est éponyme du recueil de 7 nouvelles dont elle est la dernière... un des meilleurs recueil de Conan Doyle, mais par lequel il serait dommage de commencer... Il y a bien une ambiance spécifique à Conan Doyle, et les auteurs de la série Sherlock l'on bien compris... Un grand espion allemand qui croit à la naïveté des Anglais, même quand quelqu'un leur dit c'est le plus grand piège d'y croire... Et oui, on le sait depuis la seconde guerre mondiale, les Anglais sont les champions de l''intox surtout quand il s'agit de mener une propagande contre Hitler, au point de laisser se morfondre un Tolkien qui pourrait démolir les théories nazis sur les ondes... on préfère jouer les naïf avec humour... humour à prendre à double sens, humour fin... Prendre les Anglais pour des naïfs n'est pas une solution... et gare à qui s'y frotte, surtout quand cet Anglais ce nomme Sherlock Holmes... Une très bonne nouvelle qui termine le recueil de 7 histoires du même nom.... Si le grand espion teuton est si sûr de lui, ce n''est cependant pas seulement à cause d'apriori sur les Anglais... C'est aussi parce qu'il appui sa réflexion sur la géopolitique, les traités, les révoltes en Irlande, les manif des Suffragettes, qu'il dit soutenir... Cependant, l' Anglais est souvent plein de ressources, tout le monde n'est pas Guillaume le Conquérant, surtout qu'il n'avait pas un Sherlock Holmes en fasse de lui... Alors lisons cette passionnante nouvelle qui pourrait avoir inspiré un John Le Carré... Et on saura qui est le plus fort des deux...
    Lire la suite
    En lire moins
  • carnet-de-voyage Posté le 15 Avril 2021
    Bien entendu, ce recueil laisse un goût amer, car nous lisons la dernière aventure de Sherlock Holmes... 20 ans déjà que Watson et lui se sont séparés.... Waston continuant sa vie londonienne, Holmes s'étant retiré dans le South Down... 4 Août 1914....L'Angleterre rentre en guerre contre l'Allemagne....et Sherlock Holmes a donné son dernier coup d'archer quarante huit heures avant... Un crépuscule... Holmes est optimiste malgré les ténèbres, car pour lui, le crépuscule est une chrysalide où la chenille va agonir et le papillon naître.... Mais, hélas, il faut reconnaître que, après le crépuscule seuls les vers luisants pensent être la lumière du monde... 20 ans ......et ce vieillissement, ce temps qui passe.... Magnifique car crépusculaire. Inclassable...
  • Des_potron_minet Posté le 1 Février 2021
    Recueil de nouvelles bien sympathique de notre cher Sherlock Holmes. Toujours aussi efficace c'est vraiment le genre de lecture que j'aime caser entre 2 lectures exigences ou quand j'ai envie d'une lecture facile. Sherlock au même titre qu'Agatha Christie, fait partie de ces œuvres bonbon que j'ai toujours grand plaisir à retrouver
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés