Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782352875895
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 199
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Terrifiée

Georges Philippe (Traducteur)
Date de parution : 01/03/2014
« J'avais quatre ans. J'étais très fière de ma nouvelle robe, mais je ne pouvais pas sourire au photographe. Je me cache le visage parce que je suis terrifiée. Près de moi se tient un monstre, mon beau-père. L'homme qui m'a volé mon innocence et mon enfance. C'est à l'époque... « J'avais quatre ans. J'étais très fière de ma nouvelle robe, mais je ne pouvais pas sourire au photographe. Je me cache le visage parce que je suis terrifiée. Près de moi se tient un monstre, mon beau-père. L'homme qui m'a volé mon innocence et mon enfance. C'est à l'époque où cette photo a été prise qu'il a commencé à agir, juste avant que débutent les coups et que commence vraiment mon cauchemar... »Angleterre, milieu des années 1970. Les quatre premières années de la vie de Sharon sont heureuses et insouciantes. Jusqu'au jour où ses parents se séparent.Sa mère fait alors la rencontre de Mick, avec qui elle emménage. La vie de Sharon devient alors un enfer. Mick, un homme violent et colérique, bat la mère de Sharon et abuse d'elle. De cinq à dix-sept ans, elle subira les coups et les viols répétés de cet homme qui, parce qu'il a des relations dans la police, agit en toute impunité.Heureusement, Sharon s'en sortira et parviendra à se reconstruire.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782352875895
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 199
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CarPerry Posté le 29 Octobre 2017
    Difficile à lire à cause du sujet qui nous tient tous à cœur mais tellement encourageant de voir que certains s'en sortent!
  • girafe83500 Posté le 21 Juillet 2017
    Ce livre aurait pu s'appeler "Survivante", terme souvent employé par l'auteure tout au long de son récit. Le titre et le synopsis du livre préparent le lecteur à une lecture à laquelle il va ressentir diverses émotions. Toutefois, tout au long de la lecture nous sommes tellement confrontés à l'insupportable qu'il m'est arrivé de poser le livre et de me demander si j'allais en continuer la lecture. Nous ne sommes pas confrontés à de l'horreur mais une barbarie inimaginable si elle n'est pas témoignée. L'écriture est sobre et entraîne le lecteur à poursuivre sa lecture. En effet, pas d'effet de fioritures ou de lourdeurs, le récit parlant de lui-même. Le paradoxe est la douceur et le style de l'auteur face au sujet et à la narration. Je ne suis pas fan de témoignage mais celui-ci mérite d'être lu autant par sa qualité de rédaction qu'un soutien moral à l'auteure et une mise en garde : les drames n'arrivent pas que chez les autres. Ils peuvent rentrer par une porte et s'y incruster. A lire
  • ayabella Posté le 10 Avril 2014
    Quel témoignage poignant, violent, sombre... Ce livre est une preuve de courage, d'amour familial et d'amitié mais surtout une preuve sur la cruauté et perversité humaine. Ce témoignage m'a épuisée psychologiquement tellement les scènes sont dures et violentes.... Tout ceci est d'autant plus fort quand on sait que ses scènes sont réelles. Sharon McGovern donne sans équivoque les détails de son calvaire. Elle va subir à 4 ans 1/2 des attouchements sexuels qui vont s'intensifier en grandissant et passer "chaque étape", comme elle le raconte, avec beaucoup de violence... Pour préserver ses frères et sa mère battue, Sharon va se taire. Elle va supporter "Le Cinglé" qui sans relâche la mettra sous sa coupe et réduira son monde. 13 années de viol, de coups mais aussi de fugues, essayant quelques fois d'en parler à l'extérieur, sans aucun succès... Puis viens la Demi-Délivrance...Une dernière fugue où elle laisse sa famille derrière elle, afin d'échapper à un destin de prostituée. Un Changement d'identité, des nouvelles rencontres, un conjoint, des enfants mais toujours se passé qui la rattrape. Sa délivrance augmentera, quand après 2 ans d’absence, elle décida de renouer avec sa mère. Elle apprendra que "Le Cinglé" ne fait plus partis de sa vie... Mais voilà, rien n'est... Quel témoignage poignant, violent, sombre... Ce livre est une preuve de courage, d'amour familial et d'amitié mais surtout une preuve sur la cruauté et perversité humaine. Ce témoignage m'a épuisée psychologiquement tellement les scènes sont dures et violentes.... Tout ceci est d'autant plus fort quand on sait que ses scènes sont réelles. Sharon McGovern donne sans équivoque les détails de son calvaire. Elle va subir à 4 ans 1/2 des attouchements sexuels qui vont s'intensifier en grandissant et passer "chaque étape", comme elle le raconte, avec beaucoup de violence... Pour préserver ses frères et sa mère battue, Sharon va se taire. Elle va supporter "Le Cinglé" qui sans relâche la mettra sous sa coupe et réduira son monde. 13 années de viol, de coups mais aussi de fugues, essayant quelques fois d'en parler à l'extérieur, sans aucun succès... Puis viens la Demi-Délivrance...Une dernière fugue où elle laisse sa famille derrière elle, afin d'échapper à un destin de prostituée. Un Changement d'identité, des nouvelles rencontres, un conjoint, des enfants mais toujours se passé qui la rattrape. Sa délivrance augmentera, quand après 2 ans d’absence, elle décida de renouer avec sa mère. Elle apprendra que "Le Cinglé" ne fait plus partis de sa vie... Mais voilà, rien n'est vraiment acquis... "Le Cinglé" refera son apparition dans la vie de sa mère, seulement, c'est sans compter sur le caractère et le courage de Sharon qui le mettra à la porte grâce a des menaces. Mais sa délivrance définitive se fera en deux temps... Tout d'abord, quand elle arrivera enfin à tout dévoiler à sa mère qui s'effondrera en lui disant les mots tant attendus "Je te crois". Et ensuite avec le procès qui viendra des années plus tard... Un procès dû au hasard... Une visite inattendue qui fera office de déclic... Dans toute cette douleur, elle a toujours pu compter sur l'amour de sa mère, ses frères et de sa meilleure amie.. D'autres personnes viendront compléter ce bonheur à peine perceptible... Aujourd'hui, on peut dire que Sharon est une battante, une femme courageuse mais aussi un espoir pour d'autres victimes. J'ai ressenti ses émotions au plus profond de moi, les douleurs, les sourires, l'amour... Je fus choqué par les non réaction de son véritable père, ou encore d'un assistant social a qui elle avait confié son calvaire. J'ai pleuré quand j'ai lu sa 1ère fois avec cet être abject. Un témoignage fort et bouleversant sur des actes malheureusement trop nombreux.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.