Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823846515
Façonnage normé : EFL3
DRM : DRM Adobe

The Heroic Legend of Arslân - tome 02

Fabien VAUTRIN (Traducteur)
Collection : mangas
Date de parution : 23/06/2016
Kurokawa et 12-21, l'éditeur numérique, vous présentent leur nouveau hit : Les Chroniques d'Arslân. Au programme: des batailles épiques, des stratégies étonnantes et des intrigues de palais.

Volume 1/4 (série en cours)
 
Après la sanglante défaite qu'elle a subit dans la plaine d'Atropathènes, l'armée Parse est en déroute et le redouté roi Andragoras II est fait prisonnier. L'envahiseeur lusitanien est aux portes de la capitale engagé dans une guerre d'usure avec les assiégés. Suels le prince Arslân accompagné du fidèle Daryûn ont... Après la sanglante défaite qu'elle a subit dans la plaine d'Atropathènes, l'armée Parse est en déroute et le redouté roi Andragoras II est fait prisonnier. L'envahiseeur lusitanien est aux portes de la capitale engagé dans une guerre d'usure avec les assiégés. Suels le prince Arslân accompagné du fidèle Daryûn ont réussi à prendre la fuite pour se réfugier chez Narsus, un anicne stratège de la cour royale au caractère original ...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823846515
Façonnage normé : EFL3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ChuckMorisse Posté le 20 Février 2021
    Attention, contient des spoils du tome 1. Dans le tome 1, nous assistions à la défaite de l'armée Parse contre l'armée Lusitanienne dans la plaine d'Athropathènes, suite à une trahison d'un des généraux du roi. Le Prince Arslan avait réussi à s'enfuir grâce à l'aide de Daryûn, un fidèle du royaume et excellent combattant. Alors que Arslan et Daryûn se réfugient chez Narsus un ami de Daryûn (et ancien sujet de Parse), les Lusitaniens se mettent en route vers la cité d'Ectabana, capitale de Parse. Un excellent tome où l'on croise de nouveaux personnages très intéressants. Pour ceux qui se demanderait, le dessin est réalisé par la dessinatrice de Full Metal Alchemist.
  • Tachan Posté le 30 Janvier 2018
    Je suis plus perplexe après la lecture du deuxième tome et je ne serai, du coup, pas aussi élogieuse sur la série. Déjà, j'ai eu beaucoup de mal à re-rentrer dans la série. J'ai trouvé le début très lent et trop bavard. Je n'ai pas aimé la partie avec le prince. Alors que j'ai adoré celle sur la prince de la Capitale et toutes les intrigues et les personnages autour. J'attends plus de la suite !
  • myormerod Posté le 18 Mai 2017
    Dans ces 2 tomes, nous rencontrons de nouveaux personnages tout à fait intrigants et aux caractères ainsi que l’histoire bien développée. Nous les voyons évoluer auprès de notre jeune prince, faire des choix quant à leur avenir et placer doucement leurs espoirs en Arslân dont nous commençons à connaître. J’aime particulièrement les questions posées, telles que l’esclavage et la création d’une société libre, ainsi sont les sujets posés à notre Héro par Narsus, grand stratège. Quel genre de royaume veut-il créer ? Ainsi nous voyons notre héros s’interroger sur l’avenir. Nous suivons donc la guerre et la prise de la ville de Ecabatâna tomber dans les mains de l’ennemie. Triste sort que subissent les habitants par les envahisseurs plus sanglants et fous que jamais. Ainsi, dans ces deux tomes, 5 protagonistes s’imposent : Narsus, grand stratège, qui pousse Arslân à évoluer et à se poser les bonnes questions. Elam, ancien esclave, avec qui le prince se lie d’amitié par leur âge très similaire. Puis les deux autres personnages que je mettrais dans la même catégorie puisqu’ils arrivent à peu près en même temps. Dame Faranghîs envoyée pour assister Arslân et Ghîb, ménestrel aux motivations un peu flou, mais toujours prêt à défendre... Dans ces 2 tomes, nous rencontrons de nouveaux personnages tout à fait intrigants et aux caractères ainsi que l’histoire bien développée. Nous les voyons évoluer auprès de notre jeune prince, faire des choix quant à leur avenir et placer doucement leurs espoirs en Arslân dont nous commençons à connaître. J’aime particulièrement les questions posées, telles que l’esclavage et la création d’une société libre, ainsi sont les sujets posés à notre Héro par Narsus, grand stratège. Quel genre de royaume veut-il créer ? Ainsi nous voyons notre héros s’interroger sur l’avenir. Nous suivons donc la guerre et la prise de la ville de Ecabatâna tomber dans les mains de l’ennemie. Triste sort que subissent les habitants par les envahisseurs plus sanglants et fous que jamais. Ainsi, dans ces deux tomes, 5 protagonistes s’imposent : Narsus, grand stratège, qui pousse Arslân à évoluer et à se poser les bonnes questions. Elam, ancien esclave, avec qui le prince se lie d’amitié par leur âge très similaire. Puis les deux autres personnages que je mettrais dans la même catégorie puisqu’ils arrivent à peu près en même temps. Dame Faranghîs envoyée pour assister Arslân et Ghîb, ménestrel aux motivations un peu flou, mais toujours prêt à défendre les belles femmes. Du côté ennemi, nous avons l’homme au masque qui cache beaucoup de mystère et une rancœur intarissable envers le roi de parse. L’histoire prend lentement place avec lui et il me tarde de comprendre qui il est et ce qu’il veut. Donc vous l’aurez compris, ces 2 tomes sont chargés de rebondissements et de rencontres où nous sentons venir les révélations. J’ai pris un très grand plaisir à me plonger dans ces 2 tomes vraiment très bon avec de beaux dessins et des personnages bien vivants nous permettant ainsi de ne pas nous ennuyer une seule seconde. Je recommande assurément !!!!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Galah Posté le 10 Avril 2017
    Deuxième tome tout aussi bien que le premier. On y découvre de nouveaux personnages: Narsus, fin stratège militaire flanqué de son jeune acolyte, Elam, adepte du tir à l'arc. Arslân commence à avoir des alliés qui le soutiennent et sont touchés par sa pureté naïve. Apparaît aussi l'étrange et mystérieux Ghîb, aussi doué pour se battre que pour composer des chansons poétiques, éternel et grand séducteur baratineur. J'ai bien aimé ses apparitions. L'histoire quant à elle nous plonge davantage dans l'horreur de la guerre et des mutineries. Cette fois c'est au cœur même de la belle et puissante capitale Parse, Ecbatâna, que la violence fait rage, plongeant la ville dans le chaos le plus total.Ce tome rassemble divers thématiques très intéressantes et qui font réfléchir, telles que la violence et les massacres commis au nom d'un dieu et d'une religion ainsi que l'esclavage. Par rapport aux graphismes que je critique un peu dans le premier tome, pas beaucoup de changement quant aux vides présents en arrière plan des personnages quand ils sont en gros plan, par contre quand l'auteur nous présente des paysages ou les remparts d'Ecbatâna il faut avouer que c'est bien réussi.
  • bouma Posté le 26 Novembre 2016
    Les mangakas nous entraînent désormais dans une intrigue bien plus complexe que ce que laissait présager le premier tome. Chaque chapitre révèle un nouveau mystère sans donner le moindre indice quand à sa résolution. Une histoire prenante et bien construite dont on veut rapidement lire la suite.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !