Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258192188
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Tout ce qui est sur terre doit périr

La dernière licorne

Date de parution : 10/10/2019
Un thriller ambitieux au rythme effréné. Une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong, à la poursuite d'un secret qui n'est rien de moins que celui de l'humanité tout entière.
Tout ce qui est sur Terre doit périr a précédemment paru sous le titre La Dernière Licorne, sous le pseudonyme de Tobby Rolland.
 
Une masse sombre, inexpliquée, prise dans les glaces millénaires du mont Ararat.
Un livre interdit, gardé sous clé dans l’enfer du Vatican.
Un animal de bois, énigmatique, portant au front une corne unique.
Les indices sont là, éparpillés. Un gigantesque puzzle à reconstituer pour remonter à l’origine de toutes les religions du monde.
De...
Une masse sombre, inexpliquée, prise dans les glaces millénaires du mont Ararat.
Un livre interdit, gardé sous clé dans l’enfer du Vatican.
Un animal de bois, énigmatique, portant au front une corne unique.
Les indices sont là, éparpillés. Un gigantesque puzzle à reconstituer pour remonter à l’origine de toutes les religions du monde.
De Bordeaux à Hong Kong, en passant par l’Arménie, Zak Ikabi n’a qu’une obsession : en réunir toutes les pièces. Et trouver ainsi l’arche de Noé.
Embarquée malgré elle dans sa quête, la glaciologue Cécile Serval, aussi érudite que volcanique, se voit bientôt confrontée à un véritable déluge de questions. Et de balles de kalachnikovs…
Car pour garder ce secret, certains sont prêts à tous les sacrifices….






 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258192188
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Melitaea Posté le 10 Août 2020
    Après avoir découvert Michel Bussi grâce à la lecture des Nymphéas Noirs, j'ai entrepris de lire les autres œuvres de cet auteur. Tout ce qui est sur terre doit périr : la dernière licorne, initialement sorti en 2017 sous un pseudonyme a été réédité en 2019 sous le 'vrai' nom de l'auteur. Il s'agit d'un thriller ésotérique qui nous remet dans l'ambiance du Da Vinci Code. Personnellement, j'aime bien ce genre de livre même s'il faut savoir prendre beaucoup de recul et faire la part des choses quant à ce qui est historiquement fondé et à ce qui ne l’est pas. En ce qui me concerne, Michel Bussi a réussi parfaitement à me plonger dans son univers et à me faire lâcher prise par rapport à mes lectures habituelles qui ont des sujets plus rationnels. J’ai apprécié la façon dont il a dépeint ses différents personnages notamment ceux du gang des ‘méchants’. Le découpage du récit m’a particulièrement plu et m’a permis un rythme de lecture plutôt confortable. Au cours du récit, j’ai été parfois gênée par le caractère trop effréné et irraisonné de la fuite des trois héros mais globalement, l’action et les événements sont bien imbriqués entre eux et je ne me... Après avoir découvert Michel Bussi grâce à la lecture des Nymphéas Noirs, j'ai entrepris de lire les autres œuvres de cet auteur. Tout ce qui est sur terre doit périr : la dernière licorne, initialement sorti en 2017 sous un pseudonyme a été réédité en 2019 sous le 'vrai' nom de l'auteur. Il s'agit d'un thriller ésotérique qui nous remet dans l'ambiance du Da Vinci Code. Personnellement, j'aime bien ce genre de livre même s'il faut savoir prendre beaucoup de recul et faire la part des choses quant à ce qui est historiquement fondé et à ce qui ne l’est pas. En ce qui me concerne, Michel Bussi a réussi parfaitement à me plonger dans son univers et à me faire lâcher prise par rapport à mes lectures habituelles qui ont des sujets plus rationnels. J’ai apprécié la façon dont il a dépeint ses différents personnages notamment ceux du gang des ‘méchants’. Le découpage du récit m’a particulièrement plu et m’a permis un rythme de lecture plutôt confortable. Au cours du récit, j’ai été parfois gênée par le caractère trop effréné et irraisonné de la fuite des trois héros mais globalement, l’action et les événements sont bien imbriqués entre eux et je ne me suis ennuyée à aucun moment.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cricol Posté le 19 Juin 2020
    un style différent pour cet auteur. j'ai eu un peu de mal a entrer dedans au début mais ensuite j'ai eu autant de mal à le lâcher. je me suis laissée porter sur les traces de l'arche de Noé.
  • Cricri08 Posté le 9 Juin 2020
    Mon premier Michel Bussi et une belle découverte. Bon, si j'ai bien compris, c'est assez différent de ce qu'il écrit d'habitude, au point de le pousser à le publier initialement sous un pseudonyme. Cette version de son écriture m'a bien plus : on y retrouve un côté Da Vinci Code avec des secrets religieux mais pas que (heureusement!). J'ai bien aimé l'aspect aventure de nos robins des bois, les méchants qui n'en sont pas tous, des gentils (ou peut-être pas à 100%) , des retournements de situation et rebondissements à la peine, tout cela entre différents pays et différents paysages. Bref une lecture distrayante et dépaysante que je vous conseille. PS Et oui on y parle de licornes ;)
  • lalecture1998 Posté le 2 Juin 2020
    Et si l'arche de Noé était visible en Turquie sur le Mont Ararat ? Et donnerait la réponse aux questions des grandes religions ? C'est la trame du livre. Au début je lisais mécaniquement, ne trouvant pas un grand intérêt au livre. Et puis au tiers de l'ouvrage, tout c'est mis en place et j'ai voulu savoir qui étaient les personnes qui désiraient la mort de Zak et Cécile ainsi que du professeur, et surtout je voulais savoir qui mourrait à la fin. Un livre qui mérite d'être lu
  • Nadge Posté le 26 Mai 2020
    Je peux vous résumer ce thriller en un seul mot (malgré ses 700 pages) : ADDICTIF! Vous voilà prévenu les Reader's. On accompagne plusieurs personnages aux quatre coins du monde. Un point commun : l'Arche de Noé. Au fil des pages, une véritable course contre la montre s'engage. On suit les protecteurs de l'Arche (les fameux Nephilim qui doivent permettre le maintien de l'équilibre du monde) contre ceux qui veulent la détruire ou se l'approprier pour l'argent. Si on ajoute à tout ça une bonne dose de religions, on obtient un mélange explosif ou un puzzle géant. Du Vatican, en passant par la Russie et bien entendu sur les pentes du Mont Ararat, on suit Zak (le mystérieux Zak, l'illuminé) et ses otages : Cécile la chercheuse française "tête de mule" qui campe sur ses positions basées sur la science et le surprenant Professeur Parella. Des personnages opposés mais qui se vont au final bien se compléter dans cette folle aventure. Il y a également Cortès et sa bande, aussi cruels et manipulateurs les uns que les autres. Il y a des rebondissements et des fausses piste. J'aime aussi beaucoup l'éclairage de Bussi sur les croyances religieuses et sur et les "superstitions inventées par les hommes sous... Je peux vous résumer ce thriller en un seul mot (malgré ses 700 pages) : ADDICTIF! Vous voilà prévenu les Reader's. On accompagne plusieurs personnages aux quatre coins du monde. Un point commun : l'Arche de Noé. Au fil des pages, une véritable course contre la montre s'engage. On suit les protecteurs de l'Arche (les fameux Nephilim qui doivent permettre le maintien de l'équilibre du monde) contre ceux qui veulent la détruire ou se l'approprier pour l'argent. Si on ajoute à tout ça une bonne dose de religions, on obtient un mélange explosif ou un puzzle géant. Du Vatican, en passant par la Russie et bien entendu sur les pentes du Mont Ararat, on suit Zak (le mystérieux Zak, l'illuminé) et ses otages : Cécile la chercheuse française "tête de mule" qui campe sur ses positions basées sur la science et le surprenant Professeur Parella. Des personnages opposés mais qui se vont au final bien se compléter dans cette folle aventure. Il y a également Cortès et sa bande, aussi cruels et manipulateurs les uns que les autres. Il y a des rebondissements et des fausses piste. J'aime aussi beaucoup l'éclairage de Bussi sur les croyances religieuses et sur et les "superstitions inventées par les hommes sous couvert de religion", leurs points communs et leurs différences et la mystique Licorne si présente dans des œuvres du Moyen-Age (et dans une tapisserie ornant les murs de la maison Gryffondor dans les livres d'Harry Potter). Le rythme est très soutenu, surement accentué par des chapitres relativement courts (plus de 110 chapitres en tout). Le roman est partagé en 9 courses, comprenant elles mêmes plus étapes. Cortès nous révèle sa théorie dans les derniers chapitres, qui n'est pas une réelle surprise mais qui est bien amenée et reste cohérente avec l'ensemble. On découvre aussi à quoi correspond " l'anomalie de l'Ararat", fil rouge du roman. Comme vous le savez peut être, je suis fan des thrillers qui mêlent Histoire (plus ou moins romancée), suspense, religions... Avec ce roman, je suis ravie, l'histoire est passionnante. L'auteur y explique les nombreuses recherches et le passé de la quête des chercheurs de l'Arche. C'est très instructif et parfaitement documenté. Bien entendu, le monde entier connait le mythe du déluge, mais on apprend énormément de détails dans ce roman (tant sur l'Histoire et les évolutions des croyances dans le temps que sur la géographie du secteur). J'ai eu un mal fou à le quitter, à chaque chapitre, je me disais "encore un"... et cet aspect est génial, j'aime les livres qui captivent à ce point. Donc, si vous aimez les polars ésotériques, foncez et suivez ce périple qui vous emmènera loin et vous tiendra en haleine jusqu'au bout!!! Petite anecdote : ce roman avait été publié sous un pseudo, Tobby Rolland, pour voir s'il rencontrerait le succès sans bénéficier de l'aura du "nom" de son auteur.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.