Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355845185
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Tout n'est pas perdu

Fabrice POINTEAU (Traducteur)
Date de parution : 12/05/2016
Pouvait-elle vraiment tout oublier ?
Le nouveau phénomène du thriller psychologique
 
Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants.
Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais...
Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants.
Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée.
Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, et lui confient leurs pensées les plus intimes, laissant tomber leur masque pour faire apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles.

Ce thriller, d’une puissance rare, plonge sans ménagement dans les méandres de la psyché humaine et laisse son lecteur pantelant. Entre une jeune fille qui n'a plus pour seul recours que ses émotions et une famille qui se déchire, tiraillée entre obsession de la justice et besoin de se reconstruire, cette intrigue à tiroirs qui fascine par sa profondeur explore le poids de la mémoire et les mécanismes de la manipulation psychologique.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355845185
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Sonatine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • klimt4 Posté le 16 Octobre 2020
    Tout n'est pas perdu. Wendy Walker. 341 P. Hou ! quelle claque ! Voilà un thriller psychologique , on ne peut mieux réussir ! Le sujet : pas facile : un viol. Le narrateur : un psychiatre. Le roman est écrit à la première personne puisque c'est le psychiatre qui nous entraine dans ses méandres: évaluation du choc post traumatique , traitements, suivi , mémoire). Par un jeu habile , l'auteur sait manier ses protagonistes à la perfection. Et la fin ? EXTRA ! Parlez- en autour de vous ! QUATRIEME DE COUVERTURE: Alan Forester est psychiatre dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, qui présente des troubles inquiétants. Celle - ci a fait l'objet d'un traitement post traumatique afin d'effacer le souvenir d'une terrible agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt.
  • Dupuisalex Posté le 4 Août 2020
    Jenny Krammer, violée Oublie grâce à un traitement Post-traumatique. Son corp et son esprit en reste meurtrie. L'enquête ouverte, Alan Forrester, thérapeute dans la ville de Fairview, S'occupe de Jenny afin d'éveiller sa mémoire. L'auteure se fait une joie de nous balader de gauche à droite pour nous mener là où on ne s'attend pas. Wendy Walker nous régale avec « tout n'est pas perdu » un polar psycho-pshycatrique. Le narrateur, Alan Forester, nous offre une ambiance assez anxiogène, manipulation, mensonge et tromperie son au rendez-vous. Parfois, j'ai eu l'impression de lire le compte-rendu de ses séances, ce qui peu offrir au lecteur une mal aisance.
  • choppincamille Posté le 2 Mars 2020
    Toute l’histoire est racontée d’un seul point de vue, celui d’Alan Forrester, un thérapeute légèrement condescendant qui s’intéresse aux mécanismes des souvenirs et de la mémoire. Il va recevoir en consultation dans son cabinet Jenny, victime d’un viol mais qui a subi un traitement post traumatique pour effacer ses souvenirs, mais il va également recevoir tous les acteurs du drame, et puis, nous, voyeurs impuissants. Tout comme les personnages, nous sommes sous l’emprise du thérapeute. On rentre dans l’intimité de chacun, on découvre leurs secrets les plus sombres. Alan est le marionnettiste : c’est lui qui tisse et défait les liens entre tous les personnages. Il faut être patient... les révélations se font au fil des pages. 🧠 C’est une lecture pour moi assez expérimentale, qui casse les codes. Même si on a parfois l’impression de tourner en rond, cela renforce le sentiment de claustrophobie qui ne nous quitte jamais. C’est un malaise obsédant autour de ce viol, sujet pourtant difficile, mais traité par le biais de la manipulation mentale, des mystères de la mémoire, et c’est cela qui rend l’approche originale. J’ai aimé la surprise de la fin, je ne m’y attendais pas du tout, signe pour moi d’un thriller réussi !
  • Emysbook Posté le 29 Février 2020
    Le roman est minutieux et différent c'est pour ça que je l'aime aussi. Un thérapeute reçoit un jour dans son cabinet une fille qui a reçu un traitement post traumatique sauf que celle-ci souhaite se souvenir. Mois après mois ce dessine le profil d'un tueur plutôt hors du commun.. retrouvera-t-elle la mémoire ? A quoi va-t-elle être confrontée ? Ses parents vont-ils tous faire pour qu'elle découvre son agresseur ou vont-ils tout faire pour l'en empêcher ? J'ai énormément aimé ce roman que j'ai essayer de faire durer pour ne pas le finir en deux jours, même si c'était pas l'envie qui m'en manquait.. je suis terrible ! Les détails sont précis et s'enchaînent vraiment bien ! le côté psychologique du roman apporte un plus, de même que la personnalité des personnages !
  • PaulineBouquine_ Posté le 29 Décembre 2019
    Jenny Kramer a vécu une agression dans la petite ville tranquille de Fairview dans le Connecticut. Suite à celle-ci, Jenny a reçu un traitement afin d'effacer cette partie là de sa mémoire. Allan Forester, thérapeute, va tour à tour traiter tout ceux qui sont intervenus dans ce drame. Pour sauver Jenny, Allan va l'aider à recouvrer sa mémoire. Toutes les façades vont tomber, et Fairview est-elle vraiment une ville aussi tranquille qu'en apparence ? . Autant vous dire que j'ai adoré la façon dont l'histoire est déroulée ! Le fait qu'il n'y est qu'un narrateur qui relate tout les points de vue de chacun des intervenants donne un aspect neutre à l'histoire mais en même temps donne tout le pouvoir à celui-ci dans l'histoire. Finalement, le lecteur se retrouve comme un voyeur manipulé par ce narrateur puisqu'il maîtrise tous les liens entre les différents personnages et nous les dévoile seulement quand il juge bon de nous les donner. Ce thriller psychologique joue énormément sur la perte de mémoire, où en tout cas celle qui a été provoqué par le traitement qu'a subi Jenny. Cette absence de mémoire va permettre au psychologue d'utiliser la manipulation pour protéger sa famille. Celui-ci se considère comme... Jenny Kramer a vécu une agression dans la petite ville tranquille de Fairview dans le Connecticut. Suite à celle-ci, Jenny a reçu un traitement afin d'effacer cette partie là de sa mémoire. Allan Forester, thérapeute, va tour à tour traiter tout ceux qui sont intervenus dans ce drame. Pour sauver Jenny, Allan va l'aider à recouvrer sa mémoire. Toutes les façades vont tomber, et Fairview est-elle vraiment une ville aussi tranquille qu'en apparence ? . Autant vous dire que j'ai adoré la façon dont l'histoire est déroulée ! Le fait qu'il n'y est qu'un narrateur qui relate tout les points de vue de chacun des intervenants donne un aspect neutre à l'histoire mais en même temps donne tout le pouvoir à celui-ci dans l'histoire. Finalement, le lecteur se retrouve comme un voyeur manipulé par ce narrateur puisqu'il maîtrise tous les liens entre les différents personnages et nous les dévoile seulement quand il juge bon de nous les donner. Ce thriller psychologique joue énormément sur la perte de mémoire, où en tout cas celle qui a été provoqué par le traitement qu'a subi Jenny. Cette absence de mémoire va permettre au psychologue d'utiliser la manipulation pour protéger sa famille. Celui-ci se considère comme intellectuellement supérieur et donc parfaitement amène de juger ce qui peut être fait ou dit pour sauver ses proches mais aussi, égoïstement, ses patients. L'écriture de l'auteur nous pousse à tenter d'en découvrir toujours et nous torture puisque nous ne pouvons absolument pas quitter le cabinet d'Allan. Plus les pages avancent plus l'impression d’étouffer devient importante, jusqu'à cette fin surprenante et parfaitement amenée qui délivre le lecteur de cette angoisse.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !