RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Tout pour le mieux

            Robert Laffont
            EAN : 9782221122426
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Tout pour le mieux

            Date de parution : 04/11/2010

            Foutraque et poétique, l'histoire d'un amour fou né dans un incendie, menacé par une mère abusive
            et sauvé par l'insouciance heureuse de son héros, l'irrésistible Albert.

            Marilyn et Albert ne se sont jamais cherchés, jamais même rêvés. Leurs vies ont cheminé aux antipodes, leurs caractères, leurs façons d'être au monde sont opposés : claquemurée depuis l'enfance dans une névrose bien cognée (malgré un don inouï pour le piano), Marilyn a peur de tout - aimer pour...

            Marilyn et Albert ne se sont jamais cherchés, jamais même rêvés. Leurs vies ont cheminé aux antipodes, leurs caractères, leurs façons d'être au monde sont opposés : claquemurée depuis l'enfance dans une névrose bien cognée (malgré un don inouï pour le piano), Marilyn a peur de tout - aimer pour commencer. Albert, lui, a parcouru le monde sourire aux lèvres, sans jamais véritablement s'attacher à rien ni à personne, son étourderie légendaire le protégeant de tout - l'amour pour commencer. Outre cela, vingt-huit ans les séparent... Mais seulement deux étages : ils vivent dans le même immeuble, elle au second, lui au quatrième, où habite aussi sa vieille mère. Car Irène, la mère d'Albert, est à peu près ce qu'on peut trouver de plus raffiné et de plus pervers en matière de mère abusive : non contente d'avoir réussi à amarrer son fils dans l'appartement en face du sien, elle se met en tête d'ourdir son amour avec Marilyn (vieille fille inoffensive à ses yeux) comme on ourdit un complot. Tout se passe selon ses plans... jusqu'au jour où ses "créatures", éperdument tombées amoureuses (ce qui n'était, on l'a compris, ni prévisible ni prévu), lui échappent...

            Dynamitant avec une énergie communicative et un vrai bonheur d'écriture les codes de la comédie sentimentale comme ceux de la psychanalyse (Marilyn et Irène sont des "cas" passionnants), voici un roman aussi singulier qu'attachant où un humour noir féroce le dispute à une tendresse sans bornes.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221122426
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Robert Laffont
            13.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Scopa Posté le 7 Avril 2019
              S'instruire et se divertir grâce au premier opus des aventures de Donatien Lachance., personnage fictif et principal d'un livre fort documenté où l'on croise grand nombre de personnalités historiques.
            • Bislys Posté le 3 Mars 2016
              A Noël 1800, Bonaparte échappe de peu à un attentat. Il ordonne alors à Donatien Lachance, jeune policier aux méthodes peu communes pour trouver les coupables. Froid et ingénieux, Lachance va alors mener des investigations qui vont le conduire des salons de Madame de Récamier aux bas fonds de Paris. Mais le temps joue contre lui, car c'est son ami Hyacinthe qui se retrouve rapidement accusé du complot. Lachance doit à tout prix résoudre le mystère où son ami finira au bagne. Dans ce roman, Laurent Joffrin nous offre la première enquête de Donatien Lachance, enquêteur au service de Bonaparte. Je n'aime pas trop le policier, mais j'ai quand lu avec plaisir cette histoire. Lachance, c'est un peu l'ancêtre des Experts. Il regarde les preuves avec un œil scientifique et essaye de faire avec les nouvelles techniques de son époque. Le style est fluide et rapide et le récit bien ancré dans l'Histoire (les complots contre Bonaparte, les Chouans et la naissance du Concordat). Un point m'a cependant dérangé: les énormes digressions de l'histoire qui s'attarde sur le passé et la vie de Donatien. Ces chapitres n'apportent pas grand chose à l'histoire et je pense que quelques lignes auraient largement suffis pour... A Noël 1800, Bonaparte échappe de peu à un attentat. Il ordonne alors à Donatien Lachance, jeune policier aux méthodes peu communes pour trouver les coupables. Froid et ingénieux, Lachance va alors mener des investigations qui vont le conduire des salons de Madame de Récamier aux bas fonds de Paris. Mais le temps joue contre lui, car c'est son ami Hyacinthe qui se retrouve rapidement accusé du complot. Lachance doit à tout prix résoudre le mystère où son ami finira au bagne. Dans ce roman, Laurent Joffrin nous offre la première enquête de Donatien Lachance, enquêteur au service de Bonaparte. Je n'aime pas trop le policier, mais j'ai quand lu avec plaisir cette histoire. Lachance, c'est un peu l'ancêtre des Experts. Il regarde les preuves avec un œil scientifique et essaye de faire avec les nouvelles techniques de son époque. Le style est fluide et rapide et le récit bien ancré dans l'Histoire (les complots contre Bonaparte, les Chouans et la naissance du Concordat). Un point m'a cependant dérangé: les énormes digressions de l'histoire qui s'attarde sur le passé et la vie de Donatien. Ces chapitres n'apportent pas grand chose à l'histoire et je pense que quelques lignes auraient largement suffis pour nous éclairer sur la situation. Une lecture plaisante au final mais qui a quelques longueurs.
              Lire la suite
              En lire moins
            • jfponge Posté le 25 Octobre 2015
              Un vrai polar historique, digne de la meilleure littérature populaire : de l'action, de l'amour, avec une bonne dose de psychologie et des messages politiques tout à fait actuels. En spécialiste reconnu de cette politique, celle d'hier comme celle d'aujourd'hui, Laurent Joffrin connaît son Bonaparte jusqu'au bout des ongles. Pour assurer son pouvoir (l'action se passe pendant le Consulat), celui qui n'est encore que le premier consul a décidé d'œuvrer en faveur de la concorde nationale, favorisant le retour des émigrés et le rétablissement des prêtres dans leurs prérogatives. Un attentat, raté, va être un prétexte tout trouvé pour servir ses intérêts en frappant les républicains, qu'il considère ou feint de considérer comme les instigateurs de l'attentat. Mais c'est sans compter sur la liberté d'esprit de Donatien Lachance, qui va mener une enquête scrupuleuse sur cette affaire, en utilisant les moyens, officiels et officieux, mis à sa disposition par le Ministre de la Police, Joseph Fouché. On côtoie Madame Récamier, côté salon et côté alcôve, et quelques autres célébrités de l'époque. Sur ce fond historique bien documenté, s'enfile une histoire captivante mettant en péril notre enquêteur, coincé entre son amour pour la belle et très républicaine Olympe (non, ce n'est... Un vrai polar historique, digne de la meilleure littérature populaire : de l'action, de l'amour, avec une bonne dose de psychologie et des messages politiques tout à fait actuels. En spécialiste reconnu de cette politique, celle d'hier comme celle d'aujourd'hui, Laurent Joffrin connaît son Bonaparte jusqu'au bout des ongles. Pour assurer son pouvoir (l'action se passe pendant le Consulat), celui qui n'est encore que le premier consul a décidé d'œuvrer en faveur de la concorde nationale, favorisant le retour des émigrés et le rétablissement des prêtres dans leurs prérogatives. Un attentat, raté, va être un prétexte tout trouvé pour servir ses intérêts en frappant les républicains, qu'il considère ou feint de considérer comme les instigateurs de l'attentat. Mais c'est sans compter sur la liberté d'esprit de Donatien Lachance, qui va mener une enquête scrupuleuse sur cette affaire, en utilisant les moyens, officiels et officieux, mis à sa disposition par le Ministre de la Police, Joseph Fouché. On côtoie Madame Récamier, côté salon et côté alcôve, et quelques autres célébrités de l'époque. Sur ce fond historique bien documenté, s'enfile une histoire captivante mettant en péril notre enquêteur, coincé entre son amour pour la belle et très républicaine Olympe (non, ce n'est pas Olympe de Gouges, déjà raccourcie pendant la Terreur !) et sa fidélité au futur empereur. La visite du Paris d'avant la Restauration, avec ses ruelles bruyantes et malodorantes, et ses maisons bâties de guingois, vaut également le détour. Une réussite…
              Lire la suite
              En lire moins
            • huguesdepayns Posté le 2 Juillet 2014
              Super, on est vite dans l'intrigue, l'enquête aux milles rebondissements. les personnages sont historiquement exaltants. à dévorer sans attendre
            • emeralda Posté le 31 Mars 2014
              Belle entame avec Bonaparte alors général, mais aussi premier Consul et toujours plein de fougue avec son pauvre secrétaire Bourrienne mît un peu à mal, mais faisant bonne figure. La littérature au cœur du sujet ? J'adore forcément puisque j'aime lire et si possible pas seulement un tas d'âneries même si parfois cela détend mon mono-neurone. Reste que cette mise en bouche nous mène vers l'horreur. 214 ans après, cela me fait frissonner car rien n'a changé au fond. Côté protagonistes, on est servi, on a du beau monde et limite, il y a foule. Donatien Lachance, le personnage principal, est beau, mais son âme est disons plus sombre. Il a beau être dans la police et donc en théorie du côté des gentils, il faut replacer les éléments dans un contexte historique post-révolutionnaire, très sanglant, avec des événements qui feraient frémir même les plus endurcis. Le fait d'abattre de sang froid un enfant par exemple... Vous l'aurez compris, Donatien n'attire pas d'emblée ma sympathie. Heureusement, il est homme de parole, fidèle en amitié et garde un certain idéal. J'apprécie moins son ambition. Il n'est donc point parfait et c'est bien ainsi car rien n'est jamais tout blanc ou tout noir.... Belle entame avec Bonaparte alors général, mais aussi premier Consul et toujours plein de fougue avec son pauvre secrétaire Bourrienne mît un peu à mal, mais faisant bonne figure. La littérature au cœur du sujet ? J'adore forcément puisque j'aime lire et si possible pas seulement un tas d'âneries même si parfois cela détend mon mono-neurone. Reste que cette mise en bouche nous mène vers l'horreur. 214 ans après, cela me fait frissonner car rien n'a changé au fond. Côté protagonistes, on est servi, on a du beau monde et limite, il y a foule. Donatien Lachance, le personnage principal, est beau, mais son âme est disons plus sombre. Il a beau être dans la police et donc en théorie du côté des gentils, il faut replacer les éléments dans un contexte historique post-révolutionnaire, très sanglant, avec des événements qui feraient frémir même les plus endurcis. Le fait d'abattre de sang froid un enfant par exemple... Vous l'aurez compris, Donatien n'attire pas d'emblée ma sympathie. Heureusement, il est homme de parole, fidèle en amitié et garde un certain idéal. J'apprécie moins son ambition. Il n'est donc point parfait et c'est bien ainsi car rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Le retour sur son passé plus en détail que nous offre l'auteur m'a permis de mieux le comprendre, mais pas forcément de tout lui pardonner. Je pense qu'il aurait pu être différent. Et puis au fil des pages, Donatien devient plus sympathique. Je ne peux pas dire que je l'aime beaucoup, mais je le trouve indéniablement plus humain. Bonaparte est fougueux, fin stratège même si parfois sa stratégie justement se résume à foncer tête baissée. Il ne veut rien laisser au hasard et épuise son monde. Il faut bien avouer que la tâche est rude pour remettre la France sur les rails. Il a déjà livré bien des batailles, mais celles a venir seront les plus rudes. Il reste vif, mais également borné. Enfin, il n'est pas dénué de cœur et de raison... Joséphine me semble un brin trop frivole avec sa fille Hortense, mais cette vision m'est trop parcellaire. Fouché est un animal politique à sang froid. Comment le dépeindre autrement ? Les états d'âmes, il ne connaît pas. Son histoire est rude, son caractère le sera tout autant. Hyacinthe possède une nature agaçante, mais avec des bons points néanmoins. Avec lui, j'ai souris un peu et il ne manque pas de courage ou de folie. C'est un homme qui a du cœur, de l'esprit et bien d'autres qualités. Olympe me laisse de glace par bien des aspects de sa personnalité. Elle est trop rigide, mais j'ai apprécié sa volonté de ne pas vouloir passé à côté de sa vie, de vivre les choses pleinement comme par exemple son amour pour Hyacinthe et son désir pour Donatien. Elle est courageuse également et possède aussi une volonté peu commune. D'autres personnages sont à découvrir au fil des pages. Il y en a pour tous les goûts ! Paris est admirablement décrite. On s'y retrouve très facilement pour qui connaît un brin la capitale. J'ai aussi retrouvé d'autres contrées et villes connues comme Saumur, Grenoble, Lyon, Vizille... Les scènes de manière générale sont tout aussi bien dépeintes et parfois on souhaiterait presque moins de détails sordides. Ben oui, on apprécie de frissonner un peu, beaucoup, mais pas d'avoir la nausée en imaginant certains passages qui deviennent trop présents dans notre esprit. Je ne suis pourtant pas tellement impressionnable, mais quelques fois, je sature. Ceci étant dit, si je réagis autant, c'est également que l'auteur est assez talentueux pour me faire ressentir cela de manière intense rien que par sa prose. Ce n'est pas donné au premier venu. L'enquête est parfois mise de côté pour en apprendre un peu plus sur les protagonistes principaux. C'est intéressant car on se doute que ces informations nous seront utiles, mais parfois on aimerait être un peu plus dans le présent d'alors. Faut dire que c'est une période où la politique tient une place plus qu'essentielle. La France se reconstruit, se cherche encore. Un roman très riche dans tous les sens du terme qui mérite d'être lu. On y apprend ou revoit pas mal d'éléments de notre histoire en plus de résoudre une affaire policière.
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.