En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Tu ne jugeras point

        Robert Laffont
        EAN : 9782221114698
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Tu ne jugeras point

        Date de parution : 30/09/2010

        Lorsque l'enfant disparaît…

        Lorsque, ce jour-là, Denise Desantis entre dans un magasin pour s'acheter des mouchoirs, elle est pressée et, comme cela se fait dans cette banlieue paisible, elle laisse son dernier-né dans la poussette, devant la porte. Lorsqu'elle ressort, la poussette est toujours là, mais vide. La disparition d'une enfant de treize mois...

        Lorsque, ce jour-là, Denise Desantis entre dans un magasin pour s'acheter des mouchoirs, elle est pressée et, comme cela se fait dans cette banlieue paisible, elle laisse son dernier-né dans la poussette, devant la porte. Lorsqu'elle ressort, la poussette est toujours là, mais vide. La disparition d'une enfant de treize mois est toujours une affaire douloureuse et compliquée, et le juge Conrad entend suivre ce dossier avec le maximum de rigueur. Homme intègre et pondéré, il veut éviter les débordements fréquents dans ce type de faits divers qui enfièvre les imaginations et excite les médias. Les investigations du juge commencent par l'interrogatoire de Denise Desantis. C'est une femme ordinaire, effacée. Mère de quatre enfants, épouse d'un ouvrier sans grand caractère, elle vit pauvrement mais dignement dans sa petite maison de banlieue. Une femme sans histoires. Et pourtant… Derrière sa détresse, son désespoir évident, le juge est intrigué par la rigueur et la minutie de son témoignage. Quand il s'efforce de retracer la chronologie des événements qui se sont déroulés avant la disparition de l'enfant, elle a réponse à tout, quasiment minute par minute. Toutes les informations qu'elle donne sont vérifiables. Au fil des jours, alors que tout prouve son innocence, la conviction du juge se forge : cette femme a tué son enfant. Il finira par la contraindre aux aveux et elle sera condamnée. Et pourtant…

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221114698
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Robert Laffont
        13.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Ladybird123 Posté le 6 Septembre 2018
          Denise, mère de famille de quatre enfants, s’en va à l'épicerie, son dernier enfant David, 13 mois dans la poussette. Elle le laisse quelques minutes sans surveillance le temps d’une petite course et là c’est le drame, David n’est plus dans la poussette. J’ai retrouvé cette saveur belge dans la plume d’Armel Job, l'enquête nous amène en province liégeoise au plus près de gens communs. Sous forme d’enquête, on suit le quotidien de cette famille, leurs habitudes, leurs misères. Le juge Conrad décortique jusqu’au dépouillement, qui est cette mère laissant seul son bébé sans surveillance ? Enlèvement, infanticide ? Le doute est subtilement distillé dans ce roman avec un portrait fin des personnages. La vie d’une famille disséquée à la loupe avec grande clarté.
        • gbert1 Posté le 26 Juillet 2018
          Une enquête très psychologique sur la disparition d'un bébé dans un landau, en pleine rue. Les personnages sont forts, la mère, le juge d'instruction, les policiers enquêteurs, le père, les personnages secondaires. J'ai évidemment pensé à Simenon pour cette dimension psychologique très fouillée, comme pour l'univers fluvial autour de la Meuse, le milieu populaire (un quelque chose d'un peu daté toutefois, ai-je trouvé), la malignité du juge d'instruction et et sa vie personnelle. Pour l'atmosphère un peu étouffante. Pour le thème de la culpabilité. Un excellent roman d'enquête avec de rebondissements nombreux.
        • daniel_dz Posté le 10 Août 2017
          Une mère de famille prétend que son bébé a été enlevé alors qu'elle l'avait laissé dans sa poussette, devant un magasin où elle était entrée faire un achat. Les enquêteurs la soupçonnent mais elle a réponse à toutes les failles qu'ils croient découvrir dans son récit... Cette histoire a été inspirée par l'affaire Pierre Longpré, qui a secoué la commune belge d'Auvelais en 1963, un temps où ni les pédophiles ni les analyses d'ADN ne faisaient l'actualité. Votre moteur de recherche favori vous en donnera facilement les détails. Vous verrez que son issue est restée bien moins certaine que celle qui lui a donnée Armel Job. J'ai lu avec plaisir plusieurs livres d'Armel Job. Dans ma récente critique de "Et je serai toujours avec toi", j'avais mis évidence toute la finesse des descriptions de ses personnages et cette remarquable qualité se retrouve dans ce livre ici. En particulier, on sent comme si l'on était en elle, tout le poids que la mère de famille porte sur ses épaules, et tous ses efforts pour préserver le bien-être de sa tribu. Armel Job n'a pas son pareil pour nous dresser des tableaux de société, dans la ligne d'un Simenon. Néanmoins, malgré tous mes a... Une mère de famille prétend que son bébé a été enlevé alors qu'elle l'avait laissé dans sa poussette, devant un magasin où elle était entrée faire un achat. Les enquêteurs la soupçonnent mais elle a réponse à toutes les failles qu'ils croient découvrir dans son récit... Cette histoire a été inspirée par l'affaire Pierre Longpré, qui a secoué la commune belge d'Auvelais en 1963, un temps où ni les pédophiles ni les analyses d'ADN ne faisaient l'actualité. Votre moteur de recherche favori vous en donnera facilement les détails. Vous verrez que son issue est restée bien moins certaine que celle qui lui a donnée Armel Job. J'ai lu avec plaisir plusieurs livres d'Armel Job. Dans ma récente critique de "Et je serai toujours avec toi", j'avais mis évidence toute la finesse des descriptions de ses personnages et cette remarquable qualité se retrouve dans ce livre ici. En particulier, on sent comme si l'on était en elle, tout le poids que la mère de famille porte sur ses épaules, et tous ses efforts pour préserver le bien-être de sa tribu. Armel Job n'a pas son pareil pour nous dresser des tableaux de société, dans la ligne d'un Simenon. Néanmoins, malgré tous mes a priori positifs confirmés par des critiques enthousiastes, j'ai eu du mal à accrocher à ce roman-ci, contrairement à celui que je citais ci-dessus. Sans doute parce qu'il a la forme d'un roman policier, avec ses suspects et ses enquêteurs, et que je l'ai abordé comme un roman policier, qui m'a déçu parce qu'il ne me tenait pas en haleine, comme si l'auteur s'essayait, un peu artificiellement, à un genre qu'il ne maîtrisait pas. J'étais peut-être dans un mauvais jour parce que, par ailleurs, j'avais beaucoup apprécié "Le bon coupable". Bref, pas un coup de coeur (n'hésitez pas à réagir !), mais je continue à vous recommander l'auteur.
          Lire la suite
          En lire moins
        • DHALLUIN Posté le 17 Juillet 2017
          Tu ne jugeras point ? Difficile à imaginer pour une enquête judiciaire ! Et pourtant, il faut être prudent avant d'émettre un jugement. David, 13 mois, est enlevé par on ne sait qui. C'est la cata pour la famille, Serge et Denise, ses parents, son frère et ses soeurs. Les inspecteurs sont perplexes : il y a tant de suspects, le voisinage, l'entourage immédiat. On craint qu'il soit retrouvé dans le canal après avoir subi les sévices d'un pédophile... Tout le village ardennais est en émoi. Armel Job mène avec dextérité le lecteur dans les arcanes de l'enquête : les soupçons se développent dans tout ce petit monde qui pourtant paraît bien
        • MPM Posté le 17 Juillet 2017
          Un policier psychologique inoubliable. Un livre dense, subtil dont la fin vous surprendra.
        ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
        Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
        Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com