Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221132128
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Un Monde sans fin
Viviane Mikhalkov (traduit par), Leslie Boitelle (traduit par), Hannah Pascal (traduit par)
Date de parution : 11/10/2012
Éditeurs :
Robert Laffont

Un Monde sans fin

Viviane Mikhalkov (traduit par), Leslie Boitelle (traduit par), Hannah Pascal (traduit par)
Date de parution : 11/10/2012

Ken Follett a conquis le monde avec Les Piliers de la terre, monumentale saga qui prenait place dans l’Angleterre du XIIe siècle…
… Deux siècles plus tard, la ville de Kingsbridge...

Ken Follett a conquis le monde avec Les Piliers de la terre, monumentale saga qui prenait place dans l’Angleterre du XIIe siècle…
… Deux siècles plus tard, la ville de Kingsbridge et sa cathédrale sont au coeur d’une nouvelle grande fresque épique.

1327. Quatre enfants sont les témoins d’une poursuite meurtrière dans...

Ken Follett a conquis le monde avec Les Piliers de la terre, monumentale saga qui prenait place dans l’Angleterre du XIIe siècle…
… Deux siècles plus tard, la ville de Kingsbridge et sa cathédrale sont au coeur d’une nouvelle grande fresque épique.

1327. Quatre enfants sont les témoins d’une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d’enfouir dans le sol une lettre mystérieuse, dont le secret pourrait mettre en danger la couronne d’Angleterre. Ce jour lie à jamais leurs sorts…
L’architecte de génie, la voleuse éprise de liberté, la femme idéaliste, le moine dévoré par l’ambition… Mû par la foi, l’amour et la haine, le goût du pouvoir ou la soif de vengeance, chacun devra se battre pour accomplir sa destinée dans un monde en pleine mutation – secoué par les guerres, terrassé par les famines, et ravagé par la Peste noire.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221132128
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EssyMix 21/08/2022
    J'ai mis plus d'un an après avoir terminé Les piliers de la Terre pour trouver la motivation nécessaire à attaquer le tome 2 de la saga de Kingsbridge, Un monde sans fin. Ayant adoré Les piliers de la Terre, je savais qu'il allait aussi me plaire, mais les 1300 pages me rebutaient clairement. C'est grâce à une lecture commune que j'ai réussi à m'y plonger, et je ne regrette pas du tout ! Il faut dire que j'ai lu peu de longs romans tels que celui-ci. Je garde en tête Le Passage de Justin Cronin, plus de mille pages également, dans un monde post-apo où un virus s'est répandu. Passer plus de temps dans un même roman donne une expérience de lecture vraiment différente, vous vous habituez à l'ambiance, à l'intrigue, vous vivez avec les personnages. Avec Ken Follett, vous vous plongez dans un univers qui fourmille de détails et de références historiques. Vous ne verrez plus jamais les églises, les cathédrales et les ponts comme avant. J'ai passé environ quinze jours avec Merthin, Caris et les autres. Je pensais me lasser, mais à chaque fois que j'ouvrais mon bouquin j'étais heureux de les retrouver et de faire un bout... J'ai mis plus d'un an après avoir terminé Les piliers de la Terre pour trouver la motivation nécessaire à attaquer le tome 2 de la saga de Kingsbridge, Un monde sans fin. Ayant adoré Les piliers de la Terre, je savais qu'il allait aussi me plaire, mais les 1300 pages me rebutaient clairement. C'est grâce à une lecture commune que j'ai réussi à m'y plonger, et je ne regrette pas du tout ! Il faut dire que j'ai lu peu de longs romans tels que celui-ci. Je garde en tête Le Passage de Justin Cronin, plus de mille pages également, dans un monde post-apo où un virus s'est répandu. Passer plus de temps dans un même roman donne une expérience de lecture vraiment différente, vous vous habituez à l'ambiance, à l'intrigue, vous vivez avec les personnages. Avec Ken Follett, vous vous plongez dans un univers qui fourmille de détails et de références historiques. Vous ne verrez plus jamais les églises, les cathédrales et les ponts comme avant. J'ai passé environ quinze jours avec Merthin, Caris et les autres. Je pensais me lasser, mais à chaque fois que j'ouvrais mon bouquin j'étais heureux de les retrouver et de faire un bout de chemin avec eux. Nous retrouvons Kingsbridge en 1327, quelques générations après Les piliers de la Terre. Les personnages principaux d'Un monde sans fin ont bien des liens de parenté avec ceux du tome précédent, mais finalement cela n'a pas grand intérêt et l'auteur n'insiste pas des masses dessus. On apprend à connaitre les petits nouveaux, Merthin, Caris, Gwenda, Wulfric, Ralph, etc. J'ai adoré suivre leurs vies pendant plus de trente ans : trente ans de complots, d'amitiés, d'amour, de maladie, de politique, de conflits religieux. On ne s'ennuie jamais. L'omniprésence de la religion à cette époque est perturbante, on ne se rend pas compte aujourd'hui à quel point TOUT était dicté par la religion : la médecine, la politique, la gestion de la ville, la justice, etc. Cela fait peur de voir la façon dont les progrès dans tous ces domaines étaient freinés par l'église. L'auteur maitrise à la perfection l'art des complots, notamment grâce à ses personnages "méchants", ici incarnés par Ralph, Godwyn ou encore Philémon. Ces deux derniers, justement, feront tout pour maintenir le conservatisme de la religion, quitte à jouer de tours à Caris et Merthin. Certes je n'ai pas eu l'effet "wahoo" que j'ai eu lors de la lecture des Piliers de la Terre. Ce n'était pas une découverte, l'auteur utilise toujours les mêmes ficelles, mais ça reste efficace. On retrouve immédiatement ses marques et ses habitudes. Ken Follett est un excellent conteur, on se demande où il puise toutes ces idées ! Bien évidemment je continuerai un peu plus tard ma lecture de cette saga avec Une colonne de feu, mais j'ai bien envie de lire aussi sa saga sur les Guerres Mondiales (Le Siècle).
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kyokoandbooks 12/08/2022
    L'année passée, j'avais eu un gros coup de coeur à ma lecture des Piliers de la Terre, de Ken Follett. Je m'étais donc procurée dès que possible les deux tomes suivants de la saga de Kingsbridge. J'ai décidé de lire un tome par an (je n'aime pas trop enchainer les tomes d'une saga, j'ai l'impression de moins en profiter ; quand l'intrigue est très suivie, je laisse passer une ou deux saisons ; ici deux siècles séparent les événements des deux premiers tomes, je pouvais donc sans souci laisser passer plus de temps). Ici, nous sommes en 1327. Quatre enfants, Merthin et son frère Ralph, les fils de chevalier, Caris la fille de lainier, et Gwenda la fille de journalier, ont assisté dans la forêt à une scène qu'ils n'auraient jamais dus voir. Au fil des années, nous allons les suivre dans leurs choix, dans leurs vies marquées par une époque faite de guerre, de pandémie, de luttes de pouvoir, d'amour et de vengeance… Ce deuxième tome, Un Monde sans Fin, est un beau bébé de plus de 1300 pages d'une typographie minuscule. Même pas peur puisque j'avais dévoré les 1050 pages de cette même typographie en à peine une semaine pour les Piliers... L'année passée, j'avais eu un gros coup de coeur à ma lecture des Piliers de la Terre, de Ken Follett. Je m'étais donc procurée dès que possible les deux tomes suivants de la saga de Kingsbridge. J'ai décidé de lire un tome par an (je n'aime pas trop enchainer les tomes d'une saga, j'ai l'impression de moins en profiter ; quand l'intrigue est très suivie, je laisse passer une ou deux saisons ; ici deux siècles séparent les événements des deux premiers tomes, je pouvais donc sans souci laisser passer plus de temps). Ici, nous sommes en 1327. Quatre enfants, Merthin et son frère Ralph, les fils de chevalier, Caris la fille de lainier, et Gwenda la fille de journalier, ont assisté dans la forêt à une scène qu'ils n'auraient jamais dus voir. Au fil des années, nous allons les suivre dans leurs choix, dans leurs vies marquées par une époque faite de guerre, de pandémie, de luttes de pouvoir, d'amour et de vengeance… Ce deuxième tome, Un Monde sans Fin, est un beau bébé de plus de 1300 pages d'une typographie minuscule. Même pas peur puisque j'avais dévoré les 1050 pages de cette même typographie en à peine une semaine pour les Piliers de la Terre ! Pourtant, il m'aura fallu près de 3 semaines, et deux pauses pour lire autre chose, pour venir à bout de ce roman ! Si j'ai été captivée par les 800 premières pages, j'avoue qu'à la fin, j'avais très envie d'en voir la fin pour passer à autre chose. Si je me suis beaucoup attachée à Gwenda, et que j'ai souvent tremblé pour elle, la romance de Merthin et Caris, qui m'intéressait au départ, a fini par m'agacer profondément… il faut dire que je n'ai pas grande affection pour les personnages qui ne savent pas ce qu'ils veulent… Comme me l'a dit ma sœur, « on est loin de l'histoire de Jack et Aliena », je ne peux qu'être d'accord avec elle. Merthin et Caris sont bien moins charismatiques… En revanche j'ai beaucoup aimé retrouver l'aspect politique du premier tome, ici au travers des luttes de pouvoir entre prieuré et marchands, entre noblesse, royauté et clergé… les serfs se retrouvant malheureusement toujours victimes des décisions et des luttes des grands de ce monde… Malheureusement, je trouve aussi que ce roman présente vraiment trop de longueurs, surtout dans son dernier tiers… non seulement certains événements trainent en longueurs, des situations se répètent, mais en plus l'auteur prend le temps de nous faire des rappels de ce qui se passe plus tôt dans le roman… mais bon, je n'ai pas Alzeimer et à moins de mettre 9 mois à lire le roman, je ne vois pas bien l'intérêt… On aurait pu je trouve retirer un bon 400 pages au roman, ce qui lui aurait été plus que profitable. Malheureusement, j'ai l'impression que c'est un peu un défaut récurrent de l'auteur. Déjà dans la saga du Siècle, après deux très bons tomes, j'avais trouvé le dernier interminable. Bien qu'ayant eu une lecture mitigée, je lirai tout de même le tome 3 de Kingsbridge, sans doute l'année prochaine, car ma sœur (encore elle ^^) m'a dit qu'il était meilleur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • OlivierFleau 31/07/2022
    Ce livre reprend bien l'univers de Ken Follett. On se retrouve immergé dans la même ville que dans les piliers de la Terre, cependant le raccord avec celui-ci est surtout anecdotique. Il n'apporte pas grand chose à l'histoire. Cette histoire principale est d'ailleurs très similaire au premier livre de la série, c'est un peu décevant. Cependant, on aime toujours retrouver les détails historiques de l'auteur sur cette période pleine de trahisons, de retournements de situations, de surprises, ... Un très bon livre qui n'égale pas les piliers de la Terre mais qui est quand même très appréciable à lire, malgré ses 1000 pages à nouveau !
  • Olymp 30/06/2022
    Ma seule critique c'est qu'il est trop long et donc il y a beaucoup de personnages, je me suis perdue parfois, sinon le récit est super, j'ai beaucoup aimé l'histoire.de deux amies qui évoluaient dans deux monde.diffetents, une femme aux champs pour nourrir les siens et l'autre mère de la paroisse,...si vous n'avez pas peur des gros pavé alors je vous le conseil
  • MaYIllu 30/06/2022
    Nous voila de retour à Kingsbridge 200 ans après les Piliers de la Terre. Je dois dire que je suis mitigée, à la fois j'ai vraiment aimé, l'écriture de Ken Follet est toujours si chouette à lire et je prenais plaisir à retrouver les personnages. Mais en même temps il y a cette impression de déjà vu, cette sensation que l'auteur a repris strictement les mêmes ingrédients, les a placés 200 ans plus tard et paf, un nouveau roman ! Les mêmes guerres de pouvoir, les mêmes rêves, les mêmes violences, les mêmes caractères .... Ce côté déjà vu est un peu dommage. J'ai été un peu perdue face au grand nombre de personnages. C'est un peu mou, souvent cousu de fil blanc, régulièrement plat. dommage. Mais je me plongerai quand même avec plaisir dans la 3e brique de cette saga !
Plongez dans l'univers Ken Follett et restez informés de ses nouveautés en vous inscrivant à sa newsletter !
Interviews de l'auteur, dates de signatures, jeux concours… Ne manquez aucune actualité de Ken Follett !

Lisez maintenant, tout de suite !