En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une mer si froide

        Presses de la cité
        EAN : 9782258142312
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : DRM Adobe
        Une mer si froide

        CECILE LECLERE (Traducteur)
        Date de parution : 04/05/2017
        Juste un moment d'inattention...
        Un jour de fin d’été, sur une plage des Cornouailles, Olivia, trois ans, disparaît. Effondrés, ses parents Maggie et Colin attendent en vain que l’Océan leur restitue le corps de l’enfant.
        Quelques semaines plus tard, non loin de là, c’est la rentrée des classes pour Hailey, cinq ans. Jennifer s’en fait...
        Un jour de fin d’été, sur une plage des Cornouailles, Olivia, trois ans, disparaît. Effondrés, ses parents Maggie et Colin attendent en vain que l’Océan leur restitue le corps de l’enfant.
        Quelques semaines plus tard, non loin de là, c’est la rentrée des classes pour Hailey, cinq ans. Jennifer s’en fait une fierté mais depuis quelque temps, sa petite fille est distante et craintive, si bien que Jennifer se laisse parfois déborder par la nervosité. D’autant que son mari est absent, qu’elle affronte seule une nouvelle grossesse, et que certaines bribes de son passé lui reviennent comme enveloppées de brouillard.
        Alors que Maggie traverse la pire épreuve de sa vie, Jennifer veut redonner l’apparence du bonheur à sa famille fracassée. Intriguée par la fillette mutique, Katie, une jeune
        institutrice passionnée par son métier, pousse Hailey à mettre des mots sur les démons qui l’étouffent…
        Construite comme un thriller, rythmée par l’implacable mécanique du suspense, une poignante histoire de deuil, de maternité, et de résilience.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258142312
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : DRM Adobe
        Presses de la cité
        13.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • chapitre Posté le 7 Mars 2018
          Un livre efficace, bien ficelé. On est happé par l'histoire et on se demande à quel moment cette pauvre "Hailey" va être secourue. Ça se lit rapidement et sans souci, une agréable lecture.
        • mimo26 Posté le 29 Janvier 2018
          J’ai été happée par ce roman fort et poignant dès les premières pages. C’est un livre sur la perte, le deuil, la folie Tout au long du livre, on constate la psychose de Jennifer qui ne fait qu’amplifier. Les sévices morales et physiques s’enchaînent. Le livre est parfois dur, si intense qu’on a hâte d’arriver à la fin que l’on souhaite de tout cœur.
        • delphlabibliovore Posté le 22 Juillet 2017
          " Une mer si froide" est un roman psychologique émouvant et très fort. Il présente deux tableaux féminins dont la vie a basculé par la perte d'un enfant. Comment faire face à un tel événement? La douleur, la folie et la culpabilité sont au cœur de ce récit. Sombreriez-vous dans la fureur ou au contraire vous remettriez-vous en cause lors d'une telle situation? Dans " Une mer si froide", dès les premières pages j'ai ressenti de la crainte, de l’inquiétude et de la tristesse. "Depuis le seuil, Maggie observait fixement la chambre d’Olivia. Elle était minuscule, comme toutes les pièces du cottage, mais, contrairement aux autres, figée. Jouets et jeux… tout ici était immobile depuis une semaine maintenant. Poupons et Barbie se côtoyaient sur l’étagère, un assortiment de peluches étaient éparpillées sur le lit, et Vieux Nounours, le doudou d’Olivia, était assis sur une chaise en bois à côté de la fenêtre. Maggie entendait la mer cogner contre la falaise. " Je suis entrée dans l'histoire de Jennifer et de Maggie avec beaucoup d'appréhension et j'ai ressenti la tristesse de ces deux femmes. Linda Huber décrit avec finesse toutes ces émotions. Comment continuer à vivre lors de la mort d'un enfant? Leur vie est détruite... " Une mer si froide" est un roman psychologique émouvant et très fort. Il présente deux tableaux féminins dont la vie a basculé par la perte d'un enfant. Comment faire face à un tel événement? La douleur, la folie et la culpabilité sont au cœur de ce récit. Sombreriez-vous dans la fureur ou au contraire vous remettriez-vous en cause lors d'une telle situation? Dans " Une mer si froide", dès les premières pages j'ai ressenti de la crainte, de l’inquiétude et de la tristesse. "Depuis le seuil, Maggie observait fixement la chambre d’Olivia. Elle était minuscule, comme toutes les pièces du cottage, mais, contrairement aux autres, figée. Jouets et jeux… tout ici était immobile depuis une semaine maintenant. Poupons et Barbie se côtoyaient sur l’étagère, un assortiment de peluches étaient éparpillées sur le lit, et Vieux Nounours, le doudou d’Olivia, était assis sur une chaise en bois à côté de la fenêtre. Maggie entendait la mer cogner contre la falaise. " Je suis entrée dans l'histoire de Jennifer et de Maggie avec beaucoup d'appréhension et j'ai ressenti la tristesse de ces deux femmes. Linda Huber décrit avec finesse toutes ces émotions. Comment continuer à vivre lors de la mort d'un enfant? Leur vie est détruite à jamais mais Jennifer tente de redonner un avant goût du bonheur au sein de son foyer, Maggie a espoir que sa fille Olivia revienne un jour ou pas... Linda Huber raconte avant tout une histoire de deuil et de souffrance en alternant les récits de Maggie et de Jennifer. Ces deux histoires vont se rejoindre pour ne former qu'un seul événement. Maggie et Jennifer ont des réactions très différentes voire étranges. Je me suis totalement laissée emporter par ce roman; les émotions sont au rendez-vous, oui j'ai versé quelques larmes. Comment ne pas être touchée par la plume de l'auteure et par les sentiments qui se dégagent au fil des pages? Certes l'intrigue est peu présente et pourrait laisser croire qu' il n' y a pas beaucoup d'histoire mais l'auteure mise davantage sur les réactions de Maggie et de Jennifer. Une fois commencé " Une mer si froide" je n'ai pu le poser car je voulais en savoir plus sur ces deux portraits de famille, et cette lecture a été pour moi un véritable engouement. Vous sentirez une vague d' émotions déferlantes. C'est le premier roman de l'auteure et " Une mer si froide" est superbe et agréable à lire. Tout s’enchaîne à merveille. J'ai aimé le style de l'auteure et la façon d'émouvoir le lecteur. Linda Huber est une auteure à suivre de près!
          Lire la suite
          En lire moins
        • Aelys_ Posté le 11 Juin 2017
          Un superbe roman, très fluide et haletant, qui se lit en quelques heures. La réussite de l’auteur est de créer un suspense là où on ne l’attend pas. Dès les premières pages, le lecteur comprend que Jennifer souffre d’une confusion mentale et qu’Hailey n’est autre qu’Olivia. C’est la situation de résilience, thématique centrale de ce récit, qui installe une tension progressive. On attend et on espère, avec la petite fille, le dénouement qui lui permettra de redevenir Olivia et de retrouver sa vraie famille. On s’inquiète de sa résignation, on s’émerveille de la combativité intelligente d’une si jeune enfant. On s’émeut des failles maternelles qui ont mené aux drames respectifs, des forces et faiblesses de l’ensemble des protagonistes de cette double tragédie et de l’impossible travail de deuil. Un réel coup de cœur pour moi et je remercie très chaleureusement les éditions Presses de la Cité pour cette lecture touchante et prenante.
        • DucalmeLucette Posté le 8 Juin 2017
          Une disparition d’enfant, deux familles, deux histoires, quel est le lien ? Je dois dire que malheureusement on le trouve assez vite, c’est couru d’avance. J’ai été déçue par ce manque d’intrigue, même si le prologue avait réussi à m’entourlouper au départ. Le livre n’est pas désagréable à lire, je l’ai même lu assez rapidement car je voulais connaître les réactions des personnages surtout, à défaut d’être surprise par le dénouement. L’écriture n’est pas sensationnelle, il y a même des mini coquilles de temps en temps, mais elle est fluide et on se laisse prendre « au jeu ». La psychologie des mamans est clairement mise en avant. Ainsi, elles sont mises à rude épreuve avec la disparition de leur enfant, l’attente, la mort possible, l’espoir et le désespoir. On suit ces deux femmes terriblement différentes puisque la maladie mentale s’insinue au creux de l’une d’elles. Notre ventre de lectrice se tord d’empathie pour l’une, mais il se remplit parfois de colère et d’incompréhension pour l’autre. L’auteure est thérapeute et c’est ce qui transpire de son roman. En effet, c’est une histoire intérieure et émotionnelle autour de la maternité qui s’écrit mais pas du tout un récit surprenant à suspense. Linda... Une disparition d’enfant, deux familles, deux histoires, quel est le lien ? Je dois dire que malheureusement on le trouve assez vite, c’est couru d’avance. J’ai été déçue par ce manque d’intrigue, même si le prologue avait réussi à m’entourlouper au départ. Le livre n’est pas désagréable à lire, je l’ai même lu assez rapidement car je voulais connaître les réactions des personnages surtout, à défaut d’être surprise par le dénouement. L’écriture n’est pas sensationnelle, il y a même des mini coquilles de temps en temps, mais elle est fluide et on se laisse prendre « au jeu ». La psychologie des mamans est clairement mise en avant. Ainsi, elles sont mises à rude épreuve avec la disparition de leur enfant, l’attente, la mort possible, l’espoir et le désespoir. On suit ces deux femmes terriblement différentes puisque la maladie mentale s’insinue au creux de l’une d’elles. Notre ventre de lectrice se tord d’empathie pour l’une, mais il se remplit parfois de colère et d’incompréhension pour l’autre. L’auteure est thérapeute et c’est ce qui transpire de son roman. En effet, c’est une histoire intérieure et émotionnelle autour de la maternité qui s’écrit mais pas du tout un récit surprenant à suspense. Linda Huber déroule le fil vibrant de l’épreuve la plus douloureuse qui soit pour une mère. Dans le même temps, l’eau est un élément omniprésent puisque l’histoire se déroule dans les Cornouailles, en bord de mer donc, et puisque la disparition de l’enfant de Maggie et Colin a trait à cette mer si froide. Nous sommes tout de suite dans le bain – si je puis dire – avec le prologue qui déroule une description de la noyade d’une petite fille. Mais rassurez-vous, il n’y a pas de détails mortifiants de ce drame. Sachez juste que les apparences sont trompeuses et c’est d’ailleurs ce que j’ai trouvé de très intéressant dans la construction du récit. En bref, ce ne sera pas un roman inoubliable pour ma part car le manque d’intrigue m’a déçue, j’aurai aimé être surprise et ne pas lire une histoire si peu singulière. Toutefois, ce fut une lecture plutôt agréable, j’ai aimé l’alternance des chapitres ainsi que la psychologie autour de la maternité. Une mère si froide aurait aussi pu être le titre du roman.
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.