RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Valentine ou la belle saison

            12-21
            EAN : 9782823861464
            Code sériel : VIRT
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            Valentine ou la belle saison

            Date de parution : 04/10/2018
            À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa... À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa vie.
            Mais à la faveur d’un grand ménage, elle découvre une série de photos de classe barbouillées à coups de marqueur noir. Ce mystère la fait vaciller, et quand son frère Fred débarque, avec son vélo et ses états d’âme, Valentine ne sait vraiment plus où elle en est.
            Une seule chose lui semble évidente : elle est arrivée au terme de la première moitié de sa vie.
            Il ne lui reste plus qu’à inventer – autrement et joyeusement – la seconde.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782823861464
            Code sériel : VIRT
            Façonnage normé : EPUB3
            DRM : Watermark (Tatouage numérique)
            12-21
            13.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • elleaimelire Posté le 14 Mars 2019
              J’ai découvert Anne-Laure Bondoux avec son roman écrit à quatre mains avec Jean-Claude Mourlevat, Et je danse aussi. J’ai ensuite lu, L’aube sera grandiose, roman jeunesse que j’avais énormément aimé et dont je vous avais parlé sur le blog. Pour cette troisième expérience, retour à la littérature adulte, j’ai rencontré Valentine. Valentine approche de la cinquantaine. Elle est divorcée et vit à Paris. Elle est à un moment charnière de sa vie, un âge où tout se bouscule dans sa tête, tout est remis en question. Alors, Valentine ferme la porte de son appartement parisien et part passer quelques jours dans la maison de son enfance. "À Paris, son corps revêtait une armure dont elle n’avait plus besoin lorsqu’elle revenait dans les collines de son enfance. Ici, l’étau se desserrait ; elle se sentait de taille à affronter le monde." Dans sa campagne natale, elle pense pouvoir se vider la tête, et travailler à l’écriture sur son guide pour les jeunes filles. Mais c’est sans compter sur l’arrivée inattendue de son frère Fred et la présence de Monette, sa mère et surtout de Léon le chat (à ce propos je ne vous en dis pas plus, c’est l’un des personnages importants du roman... J’ai découvert Anne-Laure Bondoux avec son roman écrit à quatre mains avec Jean-Claude Mourlevat, Et je danse aussi. J’ai ensuite lu, L’aube sera grandiose, roman jeunesse que j’avais énormément aimé et dont je vous avais parlé sur le blog. Pour cette troisième expérience, retour à la littérature adulte, j’ai rencontré Valentine. Valentine approche de la cinquantaine. Elle est divorcée et vit à Paris. Elle est à un moment charnière de sa vie, un âge où tout se bouscule dans sa tête, tout est remis en question. Alors, Valentine ferme la porte de son appartement parisien et part passer quelques jours dans la maison de son enfance. "À Paris, son corps revêtait une armure dont elle n’avait plus besoin lorsqu’elle revenait dans les collines de son enfance. Ici, l’étau se desserrait ; elle se sentait de taille à affronter le monde." Dans sa campagne natale, elle pense pouvoir se vider la tête, et travailler à l’écriture sur son guide pour les jeunes filles. Mais c’est sans compter sur l’arrivée inattendue de son frère Fred et la présence de Monette, sa mère et surtout de Léon le chat (à ce propos je ne vous en dis pas plus, c’est l’un des personnages importants du roman et son rôle est loin d’être commun). Rien ne se passera comme elle l’aurait imaginé. Entre nouvelles rencontres, retrouvailles avec des amis d’enfance, souvenirs qui refont surface et secrets dévoilés, tous ses repères vont être perturbés. Mais finalement, Valentine n’avait-elle pas besoin de ça pour avancer ? pour se trouver ? pour vieillir. "Ce qu’elle s’était efforcée de mettre à l’écart, ce qu’elle avait voulu nier, repousser, toute cette ignoble réalité lui revenait en pleine poire avec la violence d’un coup de poing." Valentine est une femme, ordinaire, qui semble ne plus savoir qui elle est. La vie ne l’a pas ménagée ces derniers temps. Mais Valentine n’est pas le genre de femme à baisser les bras aussi facilement, il lui faut juste du temps pour accepter. Se réapproprier sa vie, sa famille et son corps aussi. J’ai beaucoup aimé son humour et son sens de l’autodérision. Valentine ou la belle saison, c’est un roman de la recherche de soi et sur le renouveau : un roman sur la vie et sur le temps qui passe, mais aussi un roman sur la famille et les relations entre frère et soeur. Conflits, amour, séparation, divorce, remise en question Rien n’est simple ou évident. "— Moi qui croyais être née dans une famille normale… — Elle est normale, justement. Tu en connais beaucoup, des familles où tout le monde s’aime, se parle sans hypocrisie ni jalousie, et ne cache rien à personne ?" En abordant cette thématique de la famille, et en y ajoutant des secrets et des révélations, le tout saupoudré d’humour, Anne-Laure Bondoux nous livre un récit dynamique et troublant à la fois. Tout s’enchaîne rapidement, les chapitres se dévorent ! Certaines situations peuvent paraître improbables ou loufoques, mais qu’importe, j’ai été happée par la plume d’Anne-Laure Bondoux et j’ai plongé dans l’histoire de Valentine. La belle saison, le moment de repartir sur de nouvelles bases, d’enfourcher son vélo pour de nouvelles aventures et de surtout laisser derrière elle les tourments et autres moments difficiles. La fin très « happy end » (qui ne m’a pas vraiment emballée. Mais Anne-Laure Bondoux nous a expliqué son choix lors de la soirée, et cela a du sens. C’est moi qui préfère les livres plus tristes, ou les fins moins heureuses) renforce cette idée que la roue finit toujours par tourner, et que le bonheur est finalement peut-être à portée de main. En bref, Valentine ou la belle saison est un livre qui vous fera passer un bon moment en compagnie de Valentine : beaucoup de tendresse et de bienveillance dans ce roman. Petit bémol pour moi, pour la fin, un peu trop heureuse et clichée à mon goût.
              Lire la suite
              En lire moins
            • VibrationLitteraire Posté le 6 Mars 2019
              Un roman tendre et truffé de secrets de famille… Dans ce récit, nous suivons Valentine à une époque charnière de sa vie alors qu’elle repart un petit temps chez sa mère en Corrèze pour faire le point. Cette escapade va être l’occasion de renouer avec ses racines, avec son histoire, et de découvrir tous les secrets et les non-dits. J’ai beaucoup apprécié cette lecture dès le départ car une surprise de taille nous attend dans les 100 premières pages. Toute étonnée que j’étais, j’avais déjà décidé que j’aimais ce roman. Cela s’est confirmé par la suite en découvrant une histoire familiale très intéressante car imparfaite et bourrée de secrets… ! Côté personnages, je les ai globalement tous appréciés. Ils sont très réalistes, plus vrais que nature et donc on peut vraiment s’y identifier et s’y attacher très facilement. Chaque personnage, principal ou secondaire, explore une nouvelle étape de sa vie, se retrouve face à d’étonnantes révélations sur sa famille ou traverse des difficultés. Côté univers, j’ai aimé le fait que l’on se retrouve face à de très belles descriptions de la ville, lorsque l’histoire se déroule à Paris, mais aussi de la Corrèze, cette région si sauvagement belle. De plus, au niveau de l’intrigue, j’ai... Un roman tendre et truffé de secrets de famille… Dans ce récit, nous suivons Valentine à une époque charnière de sa vie alors qu’elle repart un petit temps chez sa mère en Corrèze pour faire le point. Cette escapade va être l’occasion de renouer avec ses racines, avec son histoire, et de découvrir tous les secrets et les non-dits. J’ai beaucoup apprécié cette lecture dès le départ car une surprise de taille nous attend dans les 100 premières pages. Toute étonnée que j’étais, j’avais déjà décidé que j’aimais ce roman. Cela s’est confirmé par la suite en découvrant une histoire familiale très intéressante car imparfaite et bourrée de secrets… ! Côté personnages, je les ai globalement tous appréciés. Ils sont très réalistes, plus vrais que nature et donc on peut vraiment s’y identifier et s’y attacher très facilement. Chaque personnage, principal ou secondaire, explore une nouvelle étape de sa vie, se retrouve face à d’étonnantes révélations sur sa famille ou traverse des difficultés. Côté univers, j’ai aimé le fait que l’on se retrouve face à de très belles descriptions de la ville, lorsque l’histoire se déroule à Paris, mais aussi de la Corrèze, cette région si sauvagement belle. De plus, au niveau de l’intrigue, j’ai apprécié le fait qu’il y ait de nombreux rebondissements que je n’avais pas vus venir ! Cela rythme clairement le récit et m’a vraiment happé dès le début. J’ai, de plus, apprécié une belle part psychologique contenue dans ce récit. J’avoue avoir un peu moins apprécié l’accent mis sur la politique. En effet, l’histoire se déroule quelques mois avant les élections de 2017 et j’avoue avoir trouvé cela superflu et sans grand intérêt. Cela m’a même parfois un peu agacé car, finalement, tous les débats autour des différents candidats ne datent que de deux ans… et c’est encore bien frais dans ma mémoire ! J’ai déjà été agacée par cette période il y a deux ans, je n’ai pas apprécié me souvenir de cela dans ce récit. Valentine ou la belle saison est une histoire inspirante alliant de nombreux rebondissements et plusieurs personnages traversant une période charnière de leur existence. J’ai beaucoup apprécié cette histoire malgré les trop nombreuses références politiques. La plume d’Anne-Laure Bondoux m’a totalement conquise et j’ai très envie de découvrir ses autres parutions !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Marech20 Posté le 4 Mars 2019
              Je ne m'attendais pas à une telle histoire, à une enquête familiale, à des fantômes....mais c'est bien aussi. Tendre. Et qui se lit très facilement. L'auteur a réussi à m'accrocher pour que je veuille rapidement savoir comment cela se termine.
            • Aproposdelivres Posté le 19 Février 2019
              Valentine, 48 ans, divorcée depuis dix ans, a vraiment besoin d’une pause dans sa vie. Elle n’a pas de vrai travail, seulement la commande d’un guide pour adolescentes de 9 à 13 ans, qui ne l’inspire pas plus que cela. Et son ex-mari, engagé dans la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, lui annonce que si ce dernier est élu, il faudra que Valentine quitte son appartement, obtenu grâce à un passe-droit il y a de nombreuses années… Pour fuir la solitude et ses angoisses, Valentine vient se réfugier en Corrèze, dans la maison de sa mère, Monette où le chat, Léon, est aussi le maître des lieux… Et Valentine se ressource dans le village de son enfance, elle retrouve des amis d’école, des souvenirs… Quelques jours plus tard, Fred, son grand-frère vient la rejoindre, il est inquiet pour sa sœur sujette à de fréquents malaises, il a besoin aussi d’une pause car son couple ne va pas bien. En alternance, l’histoire est racontée par l’auteure et par Fred qui tient son journal, au début, sur ses performances sportives mais il y ajoute aussi des pensées plus personnelles. Avec humour, humanité et des personnages vraiment attachants, beaucoup de sujets sont abordés dans ce roman... Valentine, 48 ans, divorcée depuis dix ans, a vraiment besoin d’une pause dans sa vie. Elle n’a pas de vrai travail, seulement la commande d’un guide pour adolescentes de 9 à 13 ans, qui ne l’inspire pas plus que cela. Et son ex-mari, engagé dans la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, lui annonce que si ce dernier est élu, il faudra que Valentine quitte son appartement, obtenu grâce à un passe-droit il y a de nombreuses années… Pour fuir la solitude et ses angoisses, Valentine vient se réfugier en Corrèze, dans la maison de sa mère, Monette où le chat, Léon, est aussi le maître des lieux… Et Valentine se ressource dans le village de son enfance, elle retrouve des amis d’école, des souvenirs… Quelques jours plus tard, Fred, son grand-frère vient la rejoindre, il est inquiet pour sa sœur sujette à de fréquents malaises, il a besoin aussi d’une pause car son couple ne va pas bien. En alternance, l’histoire est racontée par l’auteure et par Fred qui tient son journal, au début, sur ses performances sportives mais il y ajoute aussi des pensées plus personnelles. Avec humour, humanité et des personnages vraiment attachants, beaucoup de sujets sont abordés dans ce roman que j’ai dévoré en quelques jours : relations mère-fille, relation frère et sœur, la famille, les secrets de famille, la dépendance, le deuil… Et si Valentine trouvait une nouvelle vie à construire…
              Lire la suite
              En lire moins
            • cerber08 Posté le 15 Février 2019
              J'ai découvert cette auteur avec son livre "l'aube sera grandiose" que j'ai beaucoup aimé. Histoire vivante, assez fraiche, mêlant actualité avec a période électorale de 2017 et époque passé avec les secrets de famille. J'ai bien aimé la relation "frère/soeur" et leur transformation avec le cheminement qu'ils font au coeur de leur village natal et des histoires vécues par leur parents et autres habitants.

            les contenus multimédias

            12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
            Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !