Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782264053251
Code sériel : 4365
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Vienne la nuit, sonne l'heure

Date de parution : 12/07/2012

Qu’est-ce que la violence ? Une question singulière à laquelle l’aliéniste Simon Bloomberg va chercher à répondre… pour son plus grand malheur. Au fil des jours, les troublantes confessions de ses patients révèlent leur part de cruauté la plus sombre. Dès lors, le praticien est plongé à son tour dans un...

Qu’est-ce que la violence ? Une question singulière à laquelle l’aliéniste Simon Bloomberg va chercher à répondre… pour son plus grand malheur. Au fil des jours, les troublantes confessions de ses patients révèlent leur part de cruauté la plus sombre. Dès lors, le praticien est plongé à son tour dans un tourbillon de fureur, au risque de se perdre lui-même au cœur des ténèbres.

Quand un psychiatre est pris dans l'engrenage de la violence.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264053251
Code sériel : 4365
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • vivelavie82 Posté le 11 Novembre 2018
    3ème volet des aventures de Simon Bloomberg;j'ai autant adoré que les deux premiers!
  • fabricepichon Posté le 13 Mars 2014
    Sur les conseil d'un ami, j'ai découvert Jean-Luc Bizien par ce roman...Je sais qu'il fait partie de ces écrivains éclectiques et de talent qui se confrontent à des univers différents...Alors sur ce conseil avisé, je me suis lancé. J'ai retrouvé, mais c'est personnel, la "magie" de Rocambole et le Paris de la fin du 19ème. Tout y est: les personnages mais aussi les dialogues qui s'inscrivent dans les moeurs de l'époque, le texte lui même qui est fin et recherché. J'ai voyagé à travers le temps et puis j'ai aimé ce qui sortait de l'ordinaire: cette analyse de l'aliéniste sur ses propres tourments, sa réflexion sur son métier et ses patients. La violence dans cet ouvrage est omniprésente et a différents étages. La plus violente n'est pas celle des coups ( quoique pas certain qu'Ulysse partage mon avis..). De cette histoire fouillée se situant au 19ème siècle on se dit que peu de choses ont changé au 21ème....Bref je remercie cet ami de 'avoir conseillé cette lecture et je n'ai plus qu'à me procurer les deux aventures précédentes de Simon Bloomberg et espérer lire bientôt la quatrième
  • athena1 Posté le 13 Octobre 2012
    Après la lecture de La chambre mortuaire, j'ai décidé de poursuivre ma relation avec l'aliéniste Bloomberg, par la lecture de ce tome trois. Mea culpa et la faute sera bientôt réparée j'ai sauté une étape, celle du tome deux, alors peut-être que ma déception est simplement due à cet anachronisme dans mes lectures... En résumé, notre auteur nous livre comme dans le tome un, un voyage dans le Paris du 19ième s ainsi qu'une vie quotidienne aux côtés d'un grand aliéniste. Toutefois j'ai parfois été lasse de ce roman, en effet, il me semble que notre auteur a sacrifié sur l'autel de la relation sentimentale non consommée de notre aliéniste et de Sarah, sa secrétaire, une intrigue policière digne de ce nom. En bref, à celui qui recherche une enquête à rebondissements, je dis, passe ton chemin.
  • Thoxana Posté le 22 Août 2012
    Un troisième opus nettement en deçà des deux premiers volumes... Simon Bloomberg reçoit en consultation l'un après l'autre les deux membres d'un couple bien étrange dont le moteur amoureux semble être la violence. L'intrigue est convenue et le dénouement facile à deviner. Le seul intérêt de l'ouvrage est qu'il nous fait retrouver avec plaisir les protagonistes des épisodes précédents de cette série et que le héros se voit une fois encore confronté à ses propres démons... A lire pour passer le temps... Mais je recommanderais plutôt "La main de gloire" pour découvrir cette série !
  • tousleslivres Posté le 19 Juillet 2012
    Ce nouvel opus est vraiment une très belle découverte, j'ai véritablement craqué dessus, il est plus intime et nous révèle beaucoup de choses... Je suis ravie qu'il y ait une suite à « La Cour des miracles » et je suis d'autant plus ravie de retrouver le docteur Simon Bloomberg. En effet, dans les premiers tomes "La Chambre mortuaire" nous avions découvert ce Paris de la fin du XIXè siècle. Nous avons aussi la joie de retrouver Sarah Englewood, une jeune anglaise qui, dans le premier tome, c'était présenté chez le docteur pour travailler et ce dernier l'avait embauché comme gouvernante personnelle. Dans cet opus l'auteur, Jean-Luc Bizien nous fait partager ses réflexions sur les mécanismes du mensonge, qui en usait et dans quel but. Il c'est aussi penché sur la part d'ombre dans chacun, où la violence prenait-elle se source ? et comment la violence naît-elle et comment la museler ? En effet nous allons nous confronter à un mari violent qui bat sa femme et qui cache un trésor. Mais ce trésor le rend paranoïaque et il croit que tout le monde veut lui voler son bien le plus précieux qu'il a caché dans les catacombes de Paris. Ce mari va... Ce nouvel opus est vraiment une très belle découverte, j'ai véritablement craqué dessus, il est plus intime et nous révèle beaucoup de choses... Je suis ravie qu'il y ait une suite à « La Cour des miracles » et je suis d'autant plus ravie de retrouver le docteur Simon Bloomberg. En effet, dans les premiers tomes "La Chambre mortuaire" nous avions découvert ce Paris de la fin du XIXè siècle. Nous avons aussi la joie de retrouver Sarah Englewood, une jeune anglaise qui, dans le premier tome, c'était présenté chez le docteur pour travailler et ce dernier l'avait embauché comme gouvernante personnelle. Dans cet opus l'auteur, Jean-Luc Bizien nous fait partager ses réflexions sur les mécanismes du mensonge, qui en usait et dans quel but. Il c'est aussi penché sur la part d'ombre dans chacun, où la violence prenait-elle se source ? et comment la violence naît-elle et comment la museler ? En effet nous allons nous confronter à un mari violent qui bat sa femme et qui cache un trésor. Mais ce trésor le rend paranoïaque et il croit que tout le monde veut lui voler son bien le plus précieux qu'il a caché dans les catacombes de Paris. Ce mari va donc venir consulter le docteur Simon Bloomberg, il espère que ce dernier va l'aider à ne plus avoir ses crises de violence. En même temps, Madame va elle aussi consulter le docteur Simon Bloomberg, son mari est violent et il la bat. Le docteur Simon Bloomberg sera donc confronté aux deux époux, il va devoir faire la part des choses et ce ne sera pas évident. Va se mêler à cela, Sarah, le jeune gouvernante, qui est éprise du docteur, mais pour elle, il est inaccessible surtout qu'elle va le surprendre avec la femme battue dans les bras... Tout cela va les conduire à réfléchir sur eux même. Que ce soit le docteur Simon Bloomberg ou Sarah, ils vont devoir se sortir de toutes ces pensées et ça va les mener dans le tout Paris en passant par le Jardin du Luxembourg, Le Val de Grâce, le jardin des Tuileries, Port-Royal et tout cette aventure les conduira de l'Hôtel-Dieu (l’hôpital) aux labyrinthe infernal des Catacombes. Dans ses moments de réflexions le docteur Simon Bloomberg écrit un journal intime et il parle à sa femme Elzbiéta, cette dernière est morte comme nous l'avons découvert dans le tome 1 de cette saga. Il est toujours fou amoureux d'elle et il n'arrive pas à se passer de sa présence à tel point qu'il parle à un tableau la représentant. J'avais vraiment aimé les deux premier tomes, qui va falloir que je relise en fait... et ce tome trois nous révèle vraiment la personnalité du docteur Simon Bloomberg, elle nous fait aussi découvrir les doutes et les peurs de Sarah. Ce dernier opus est très fort en émotions divers, tant affectives que frayeurs en tous genres. Malgré que cet opus soit moins « Policier » que les deux autres, en effet il n'y a pas réellement une enquête, il est plus psychologique et, comme je le disais plus haut, il est plus diriger vers les personnages et vers les réflexions sur le mensonge et le comportement humain. Il peut se lire séparément des autres tomes, mais le mieux est tout de même de commencer par de début avec « La chambre mortuaire » et de continuer avec « La main de gloire ».
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !