RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Vieux, râleur et suicidaire

            Presses de la cité
            EAN : 9782258109995
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Vieux, râleur et suicidaire
            La vie selon Ove

            Laurence MENNERICH (Traducteur)
            Date de parution : 13/03/2014
            La nouvelle comédie irrésistible venue de Suède !
            « Ove et le chat se sont rencontrés un matin à six heures moins cinq. Le chat a détesté Ove sur-le-champ. Le sentiment était plus que réciproque »

            Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Mais depuis qu’il...
            « Ove et le chat se sont rencontrés un matin à six heures moins cinq. Le chat a détesté Ove sur-le-champ. Le sentiment était plus que réciproque »

            Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Mais depuis qu’il est sans travail, il se sent seul et inutile. Il erre dans sa maison, fait des rondes de quartier pour relever les infractions des habitants. Jusqu’au jour où, las de cette routine, il décide d’en finir. Corde au cou, debout dans le salon, il est prêt à passer à l’acte…
            C’est sans compter l’arrivée de nouveaux voisins et d’un chat abandonné. Interrompant involontairement ses tentatives de suicide, ceux-ci vont peu à peu pousser Ove dans ses derniers retranchements et le ramener à la vie !
            Tel un chat de gouttière amoché et craintif, à la fois drôle et touchant, Ove réveille l’instinct protecteur qui sommeille en chacun de nous. Mais attention, il griffe !
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258109995
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Presses de la cité
            12.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • sandrine68 Posté le 15 Février 2019
              le meilleur roman que j'aie lu depuis un moment! Le début et le titre annoncent un roman drôle, avec un héros antipathique et emmerdeur et ça commence effectivement ainsi; mais au fur et à mesure de la lecture et des retours en arrière, Ove devient profond et touchant et ses relations avec les autres évoluent, même s'il reste un ours bougon. Très beau roman sur le sens de la vie, ses épreuves et la manière de les affronter, la solidarité, sur la réalité, la profondeur et la modestie, l'authenticité de ceux qui ne sont pas dans le paraitre... un livre pour rire et pleurer. Le style est super aussi, avec les images que l'auteur choisit pour évoquer des situations et des sentiments sont savoureuses, ainsi que le duo que forme Ove avec le vieux chat blessé qui le suit partout et devient son double.
            • vanessa2746 Posté le 12 Février 2019
              Ce roman se lit en un éclair, cynique, drôle et très touchant, un protagoniste qu'on n'oubliera pas de sitôt! Un livre qui raconte avec humour la solitude au milieu des autres mais des fois il faut juste ouvrir les yeux et son c?ur. Une histoire sympa, sans prétention si ce n'est celle de raconter l'histoire d'Ove, qui voudrait bien en finir avec la vie... mais bon... y a toujours un truc à terminer avant de passer à l'acte... et c'est tant mieux, pour nous !!!
            • cecile70 Posté le 18 Janvier 2019
              Ove est connu pour être le pire voisin qui existe : vieux, radin, râleur... Il cherche le meilleur moyen de se suicider mais il est cependant tout le temps interrompu par ses voisins... Décalé et écrit avec humour, ce livre change des lectures classiques du même thème.
            • Kaky Posté le 5 Octobre 2018
              Le début m'a laissé un peu septique mais passé la moitié du livre j'ai bien embarqué. quelques fois j'ai bien voulu lui taper sur la tete a ce Ove, quel casse-cou***es, mais on s'attache a cet homme. ce qui m'a aussi gêné au départ ce sont les nombreux flash-backs, mais qui sont sommes tout importants.
            • Ladybird123 Posté le 1 Juin 2018
              Et bien... voici un roman que j’ai eu tout le mal du monde à finir... tant il m’a plu ! Je ne voulais pas quitter Monsieur Ove ni ses voisins. Quelle belle histoire ! La fin s’est fait attendre mais grâce à l’auteur qui sait très bien raconter ce qu’est la vie et ce qui va avec, qu’un homme n’est pas spécialement aigri parce qu’il ne sourit pas, et bien, me voilà rassasiée de bons sentiments et de petites réflexions qui vont me trotter un moment en tête. J’ai adoré me plonger dans la vie de ce bonhomme solitaire qui a arrêté de vivre. J’ai adoré les très beaux flashbacks ou l’on retrouve la «femme de toutes les couleurs ». J’ai adoré fouiller la vie selon Ove, et y découvrir tant de lumière autour de lui. On pourrait croire que Ove avec sa vieillesse (pas tellement quand même, 59 ans ce n’est pas vieux), ses raleries (ça oui, beaucoup) et ses idées d’en finir soient sans intérêt mais non, cet homme m’a fait penser à l’étranger de Camus, si ce n’est qu’avec F. Backman, Ove est au delà de cet étranger, peut être qu’il y a dans Ove un peu de chaque... Et bien... voici un roman que j’ai eu tout le mal du monde à finir... tant il m’a plu ! Je ne voulais pas quitter Monsieur Ove ni ses voisins. Quelle belle histoire ! La fin s’est fait attendre mais grâce à l’auteur qui sait très bien raconter ce qu’est la vie et ce qui va avec, qu’un homme n’est pas spécialement aigri parce qu’il ne sourit pas, et bien, me voilà rassasiée de bons sentiments et de petites réflexions qui vont me trotter un moment en tête. J’ai adoré me plonger dans la vie de ce bonhomme solitaire qui a arrêté de vivre. J’ai adoré les très beaux flashbacks ou l’on retrouve la «femme de toutes les couleurs ». J’ai adoré fouiller la vie selon Ove, et y découvrir tant de lumière autour de lui. On pourrait croire que Ove avec sa vieillesse (pas tellement quand même, 59 ans ce n’est pas vieux), ses raleries (ça oui, beaucoup) et ses idées d’en finir soient sans intérêt mais non, cet homme m’a fait penser à l’étranger de Camus, si ce n’est qu’avec F. Backman, Ove est au delà de cet étranger, peut être qu’il y a dans Ove un peu de chaque solitaire ayant quelques difficultés à comprendre le monde tel qu’il tourne. Et puis, comment ne pas s’y attacher puisque la plus belle des femmes en est tombée amoureuse. « Ove voyait le monde en noir et blanc. Elle était les couleurs. Toutes les couleurs. ». Un grand merci à Monsieur Backman pour ce très beau roman. La plume est brillante, percutante, souvent juste et combien sensible.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.