Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714457073
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Zoli

Jean-Luc PININGRE (Traducteur)
Date de parution : 22/08/2013

Sur un lac gelé, un bataillon fasciste a rassemblé une communauté tzigane. La glace craque, les roulottes s’enfoncent dans l’eau. Seuls en réchappent Zoli, six ans, et son grand-père, Stanislaus.

Quelques années plus tard, Zoli s’est découvert des talents d’écriture. C’est le poète communiste Martin Stransky qui va la remarquer et...

Sur un lac gelé, un bataillon fasciste a rassemblé une communauté tzigane. La glace craque, les roulottes s’enfoncent dans l’eau. Seuls en réchappent Zoli, six ans, et son grand-père, Stanislaus.

Quelques années plus tard, Zoli s’est découvert des talents d’écriture. C’est le poète communiste Martin Stransky qui va la remarquer et tenter d’en faire une icône du parti. Mais c’est sa rencontre avec Stephen Swann, Anglais exilé, traducteur déraciné, qui va sceller son destin. Subjugué par le talent de cette jeune femme, fasciné par sa fougue et son audace, Swann veut l’aimer, la posséder. Mais Zoli est libre comme le vent.

Alors, parce qu’il ne peut l’avoir, Swann va commettre la pire des trahisons…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714457073
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

« Parabole sur l'exil, vibrant éloge de la différence, Zoli est aussi le portrait poignant d'une femme libre, trop libre, dans une Europe qui a toujours contraint les gens du voyage à rester des parias. McCann nous aide à mieux les connaître, à les écouter, dans un roman débordant de compassion et de tendresse. »
André Clavel - L'Express

« Il y a quelque chose de prodigieux avec Colum McCann [...]. Son univers romanesque s'éparpille. Un roman inspiré de New York à la fin du XIXe siècle. Un autre qui réinvente la vie de Rudolf Noureev. Celui-ci consacré à la vie – fort transposée – de la poétesse tzigane polonaise Papusza. A chaque fois, il s'approprie ces mondes, ces décors, ces cultures, avec une érudition et, mieux, une sympathie prodigieuse. Pourtant, c'est comme s'il nous parlait toujours de lui. De la solitude. Du mal de vivre. Et de l'art peut-être comme ultime éclaircie au bout de la nuit. Un pur, nécessaire et vrai romancier, vous dis-je ! »
Frédéric Vitoux - Le Nouvel Observateur

« Colum McCann a recréé des paysages d’une troublante beauté, noué des intrigues, et a su rendre vie et voix à une photographie. Il a inventé ce qui n’a pas été mais aurait pu advenir, greffant la fiction sur la réalité, mêlant le vrai et le faux, l’histoire d’amour et les persécutions. »
Vanessa Postec - La Croix

« Un roman magistral. [...] Colum McCann est le plus doué des jeunes écrivains irlandais. »
François Busnel - Lire

« La prose de Colum McCann est poésie d'un bout à l'autre, animée de compassion, d'une luminosité aveuglante, et d'empathie pour ces êtres indéchiffrables qui refusent de se soumettre. »
Marie-Caroline Aubert - Marie Claire

« Un superbe roman sans aucun angélisme, bien loin des clichés véhiculés depuis des siècles sur les Tsiganes. »
Alexis Liebaert - Marianne

« Colum mcCann ou le talent à l’état pur. […] Un tour de force ébouriffant, où réalité et politique, personnages de fiction, détails véridiques, traditions séculaires, paysages tragiques sont associés avec maestria. »
Daphné de Saint Sauveur - Madame Figaro

« Magnifique [...]. Il y a dans [ce] récit de l'amour, de l'horreur, du fascisme et du communisme, de l'espoir et du désespoir. »
Aurélie Sarrot - Métro

« Colum McCann est un grand écrivain parce qu’il est un écrivain amoureux. Amoureux fou de ses histoires et de ses personnages, du monde et de ses mystères. Son don de soi est total. Il prend littéralement la route avec Zoli et nous avec. Sa plume caracole avec la roulotte, gèle avec l’hiver, fond avec l’été, danse au son des harpes et des voix, se fige lorsque tombe le couperet de la haine et du rejet. Le romancier ne réécrit pas l’histoire, il la réinvente. »
Philippe Chevilley - Les Échos

« Un très beau roman, à la fois savant et libéré de toute entrave, ne s’appuyant sur l’Histoire que pour mieux donner son envol à l’imaginaire. »
Claude Feriobe - La Quinzaine Littéraire

« Zoli est l'un des plus beaux personnages sortis de l'imaginaire de Colum McCann. Frère d'armes de sa poétesse inspirée par la Polonaise Papusza, il lui offre cet hymne à la liberté. Réflexion sur l'exil, sur l'appartenance à une communauté et sur la transmission d'une culture, ce roman superbe éclaire aussi l'histoire méconnue des tziganes. Le style éblouissant de ce diable d'irlandais saisit chaque nuance d'un destin qui porte en lui le sublime et le tragique. Un livre enchanteur. »
Frédérique Bréhaut - Le Maine Libre

« Un roman envoûtant, par son style, son ambiance, ses personnages. [...] Un roman à dévorer, au fil de la musique des mots. »
Marie-Cécile Bérenger - La Provence

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • tantquilyauradeslivres Posté le 11 Juillet 2020
    Colum McCann est un auteur que j'aime beaucoup et cela fait longtemps que je voulais lire Zoli dont le thème m'attirait beaucoup. Courant des années 30 à 2003, il nous conte l'histoire de Zoli, une jeune rom dont la vie est marquée par un drame à l'âge de six ans. Élevée par son grand-père qui lui apprend à lire et à écrire, contrairement aux coutumes de son peuple, elle développe un don pour la poésie et le chant, dons remarqués par un poète communiste. Malheureusement trahie par Swann jeune anglais amoureux d'elle, Zoli connaîtra l'exil et le rejet des siens. Zoli est un très beau livre, un livre qui nous parle de liberté, d'indépendance, de persécution et d'exil. a travers l'histoire de Zoli, c'est l'histoire du peuple rom qui nous est conté ici. Un peuple, comme Zoli, épris de liberté mais qui se retrouvera toujours persécuté par les différents régimes tout en gardant cependant, envers et contre tout, ses coutumes et ses traditions. Les différentes parties du récit ne sont pas contées par le même narrateur et cela m'a parfois un peu gêné au cours de ma lecture car j'ai trouvé certaines parties mieux racontées que d'autres. J'ai également dû... Colum McCann est un auteur que j'aime beaucoup et cela fait longtemps que je voulais lire Zoli dont le thème m'attirait beaucoup. Courant des années 30 à 2003, il nous conte l'histoire de Zoli, une jeune rom dont la vie est marquée par un drame à l'âge de six ans. Élevée par son grand-père qui lui apprend à lire et à écrire, contrairement aux coutumes de son peuple, elle développe un don pour la poésie et le chant, dons remarqués par un poète communiste. Malheureusement trahie par Swann jeune anglais amoureux d'elle, Zoli connaîtra l'exil et le rejet des siens. Zoli est un très beau livre, un livre qui nous parle de liberté, d'indépendance, de persécution et d'exil. a travers l'histoire de Zoli, c'est l'histoire du peuple rom qui nous est conté ici. Un peuple, comme Zoli, épris de liberté mais qui se retrouvera toujours persécuté par les différents régimes tout en gardant cependant, envers et contre tout, ses coutumes et ses traditions. Les différentes parties du récit ne sont pas contées par le même narrateur et cela m'a parfois un peu gêné au cours de ma lecture car j'ai trouvé certaines parties mieux racontées que d'autres. J'ai également dû faire quelques recherches historiques car j'ignorais totalement certains faits. Si l'on ne connaît pas ou peu l'histoire de la Tchécoslovaquie, il peut être difficile de s'y retrouver et j'aurais bien aimé quelques explications supplémentaires sur les différents événements historiques. Cependant, cela n'enlève en rien la qualité de ce livre, roman particulièrement intense. Cela faisait longtemps que je n'avais pas ouvert un livre de cet auteur mais j'ai désormais bien envie d'en découvrir de nouveaux.
    Lire la suite
    En lire moins
  • visages Posté le 17 Juin 2020
    Des années 30 en Tchécoslovaquie à Paris en 2003 c'est un peu l'histoire des Roms que nous conte Colum MC Cann avec Zoli. Éduquée par son grand père suite à la mort de ses parents elle va enfreindre la première des règles de son peuple en apprenant à lire et à écrire. Merveilleuse chanteuse et poétesse à la gloire des siens elle va pourtant les trahir sans le vouloir. Emportée par l'idéalisme de son amant communiste et son ami poète Stransky, elle va devenir une icône malgré elle et desservir la liberté qui constitue l'identité même des Roms. Bannie par les siens elle va devoir fuir et presque mourir pour renaître à ce qu'elle est réellement.
  • VincenzoMontella1986 Posté le 24 Mars 2020
    Magnifique! Voyage dans l'espace et le temps d'une gitanne passionnante à l'oeil droit qui coquette. L'écriture est surprenante: on stoppe pour relire, au moins trois fois par page. Les cadeaux se succèdent en termes d'images, de ressentis corporels inattendus. Sens des paysages. Créativité inouie. Une intrigue déroutante pendant laquelle on ne cesse d'accompagner Zoli sur sa cariole et dans sa vie. A lire et signaler aux amis, ce livre est un présent rare.
  • Jo_Ly Posté le 20 Mars 2020
    Zoli est une tzigane à la voix envoûtante, poétesse aux mots aiguisés. Pendant des années, elle sera la porte-parole de ce peuple méprisé, maltraité. Jusqu'à la trahison. Une liaison avec un gadjo. Un recueil publié. Son peuple la bannie. Seule, elle traverse les frontières de l'Europe. Une belle écriture, au cœur de l'âme tzigane.
  • Lecabour Posté le 19 Septembre 2019
    Superbe roman. L'histoire n'est pas toujours celle que l'on nous raconte...
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.