Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221139226
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Zombies

Bernard WILLERVAL (Traducteur)
Collection : Pavillons
Date de parution : 14/04/2016

Ils ont entre 20 et 50 ans ; ce sont des producteurs, de riches épouses délaissées, des étudiants blasés, des stars du rock, des dealers, des mannequins, des vedettes de la télévision, des paumés, des criminels, et... des vampires. Ils vivent à Los Angeles dans les années 80 et, dans...

Ils ont entre 20 et 50 ans ; ce sont des producteurs, de riches épouses délaissées, des étudiants blasés, des stars du rock, des dealers, des mannequins, des vedettes de la télévision, des paumés, des criminels, et... des vampires. Ils vivent à Los Angeles dans les années 80 et, dans cet univers saturé d'argent, de voitures, de drogue et de sexe, tous souffrent de la même maladie : la mort de l'âme.
En treize tranches de vie racontées chacune par un narrateur différent, Bret Easton Ellis fait le portrait au vitriol d'une cité et d'une époque. Avec un humour féroce - et une profonde sensibilité -, il montre l'errance de ces êtres luttant contre le sentiment de leur propre inutilité et s'efforçant d'avancer dans un monde dépourvu de toute cohérence.
Après American Psycho, qui avait fait l'objet, dans le monde entier, d'un scandale - et d'un succès - retentissants, Bret Easton Ellis continue de mettre au jour les sombres aspects de la société américaine grâce à un talent particulièrement incisif.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221139226
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • emidam Posté le 7 Mars 2021
    Zombies est le seul recueil de nouvelles de Bret Easton Ellis. On y retrouve tous les thèmes chers à l'auteur : la jeunesse désabusée, les addictions quelles qu'elles soient, l'ennui, etc... Toutes les nouvelles de ce recueil sont bonnes. Qu'il écrive de longs romans ou de courtes histoires, Bret Easton Ellis excelle dans son domaine;
  • Yankowitz Posté le 27 Décembre 2020
    Ce recueil de nouvelles est une entrée en matière parfaite pour découvrir l'univers ellisien, ses néons, ses voies rapides, sa jeunesse californienne glamour, gâtée et désenchantée. Le style est nerveux, les histoires sont ancrées dans le réel mais le fantastique n'est jamais loin. Et il n'y a que les personnages qui s'ennuient.
  • Pcpa Posté le 22 Août 2020
    Zombies est un recueil de nouvelles écrit pendant la période universitaire de Bret Easton Ellis, on peut donc légitimement s’attendre à y retrouver la même fraîcheur que dans moins que zéro écrit à la même période. On retrouve effectivement la même puissance et les mêmes protagonistes que dans ses deux premiers romans à savoir des personnages jeunes, beaux, riches, dépourvus d’objectifs, drogués, perdus... incapables de s’intéresser à autre chose qu’à MTV ou à leur bronzage... le titre Zombies porte magnifiquement bien son nom pour cette série de nouvelles... A lire ++++ pour les adorateurs de Bret Easton Ellis de la première heure.
  • cloodm Posté le 10 Janvier 2020
    Les livres de Bret Easton Ellis sont toujours intenses et Zombies l'est, comme l'était American Psycho ou Moins que Zero, avec excès de drogue, alcool, sexe, médicaments... Une galerie de portraits sous forme de 13 chapitres rédigés de 13 points de vue, des jeunes héritiers pleins aux as, roulant en Porsche ou Ferrari, des blondes "puant l'huile solaire et le sexe", des stars du rock, des "types stupides et tellement beaux",...tous comme zombies sous le soleil de LA. Une peinture au vitriol des ravages de l'excès d'argent dans la société US, des nouvelles qui se dévorent comme autant de bonbons acidulés, dont on en ressort avec une agréable indigestion.
  • Lilvm Posté le 7 Décembre 2016
    J'ai un avis assez mitigé sur ce livre. C'est assez inégal avec des parties beaucoup mieux que les autres. Dès les deux-trois premières pages, on nous balance tout un tas de personnages et il est difficile de comprendre qui est qui et qui a fait quoi. Les chapitres alternent d'ailleurs le point de vue de plusieurs personnages sans préciser de qui il s'agit. Ce n'était pas toujours problématique mais j'ai parfois été un peu perdue. Il y a beaucoup de détails et de "pensées" des personnages qui paraissent un peu inutiles au départ parce qu'ils ne semblent avoir aucun rapport avec l'histoire elle-même ou ce qu'il se passe au moment de la narration. Mais finalement, c'est un très bon ajout qui donne un côté réaliste et montre bien la "dérive" de l'esprit des personnages. Comme je l'ai dit, certains passages m'ont paru plus intéressants que les autres. C'est le cas par exemple quand l'auteur s'est focalisé sur les relations père-fils (notamment celle entre Tim et son père). On a des personnages très éloignés les uns des autres qui tentent tout de même de se reconnecter les uns aux autres. Ils ne savent pas vraiment comment faire et ça a un côté assez touchant... J'ai un avis assez mitigé sur ce livre. C'est assez inégal avec des parties beaucoup mieux que les autres. Dès les deux-trois premières pages, on nous balance tout un tas de personnages et il est difficile de comprendre qui est qui et qui a fait quoi. Les chapitres alternent d'ailleurs le point de vue de plusieurs personnages sans préciser de qui il s'agit. Ce n'était pas toujours problématique mais j'ai parfois été un peu perdue. Il y a beaucoup de détails et de "pensées" des personnages qui paraissent un peu inutiles au départ parce qu'ils ne semblent avoir aucun rapport avec l'histoire elle-même ou ce qu'il se passe au moment de la narration. Mais finalement, c'est un très bon ajout qui donne un côté réaliste et montre bien la "dérive" de l'esprit des personnages. Comme je l'ai dit, certains passages m'ont paru plus intéressants que les autres. C'est le cas par exemple quand l'auteur s'est focalisé sur les relations père-fils (notamment celle entre Tim et son père). On a des personnages très éloignés les uns des autres qui tentent tout de même de se reconnecter les uns aux autres. Ils ne savent pas vraiment comment faire et ça a un côté assez touchant malgré tout. Certains personnages sont intéressants, d'autres sont insipides et d'autres sont tout simplement répugnants. En tout cas, ils semblent tous perdus dans la vacuité de leur vie. Si cela peut être intéressant au début, cela devient cependant lassant au bout d'un moment. Il s'agit tout de même d'un livre particulier qui ne plaira pas à tout le monde. Même si j'ai plutôt apprécié ma lecture de manière globale, je n'ai pas toujours été bien sûre d''avoir compris le délire.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.