Lisez! icon: Search engine
Dévorer les ténébres
Paul-Simon Bouffartigue (traduit par)
Date de parution : 11/06/2020
Éditeurs :
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
24.99 €

Dévorer les ténébres

Paul-Simon Bouffartigue (traduit par)
Date de parution : 11/06/2020
L'histoire vraie d'une jeune femme disparue dans les rues de Tokyo et du démon qui l'a engloutie.
Lucie Blackman est grande, blonde et sévèrement endettée. En 2000, l’été de ses 21 ans, cette jeune Anglaise travaille dans un bar à hôtesses de Roppongi – quartier chaud de Tokyo – lorsqu’elle disparaît... Lucie Blackman est grande, blonde et sévèrement endettée. En 2000, l’été de ses 21 ans, cette jeune Anglaise travaille dans un bar à hôtesses de Roppongi – quartier chaud de Tokyo – lorsqu’elle disparaît sans laisser de traces. Ses parents lancent alors une vaste campagne de mobilisation pour la retrouver. Bien vite, l’enquête des... Lucie Blackman est grande, blonde et sévèrement endettée. En 2000, l’été de ses 21 ans, cette jeune Anglaise travaille dans un bar à hôtesses de Roppongi – quartier chaud de Tokyo – lorsqu’elle disparaît sans laisser de traces. Ses parents lancent alors une vaste campagne de mobilisation pour la retrouver. Bien vite, l’enquête des autorités japonaises devient sujette à caution : veut-on vraiment savoir ce qui s’est passé ?

Journaliste, Richard Lloyd Parry se passionne pour l’affaire. Voulant savoir ce qui est arrivé à Lucie, il s’immerge  dans le Tokyo interlope, où il ira de surprise en surprise. De l’industrie du sexe au fonctionnement sidérant de la justice, il lève ainsi le voile sur une ville hantée par le mal, aussi fascinante qu’effrayante. Au cœur de cette toile invraisemblable, un mystérieux millionnaire, véritable figure du vice, sur lequel vont se porter tous les soupçons.

Espionné, menacé, attaqué en justice, Richard Lloyd Parry ne laissera rien l'arrêter dans sa recherche de la vérité.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036608032
Façonnage normé : MP3
Durée : 905 min
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
24.99 €
EAN : 9791036608032
Façonnage normé : MP3
Durée : 905 min

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Esorlecram 20/08/2022
    Remarquable document relatant un fait divers réel : en juillet 2000, une jeune anglaise travaillant à Tokyo disparaît . Richard Parry est journaliste, correspondant du Times à Tokyo. Il va s'intéresser à cette disparition qui fit grand bruit à l'époque, multipliant les contacts avec la famille, les connaissances de la victime, les avocats. Il va ainsi nous relater l'inertie de la police, son incompétence pour tenter de retrouver Lucie Blackman, puis, une fois le coupable découvert, les longues recherches pour retrouver son corps, puis les interminables séances du tribunal, aboutissant au verdict. Mais l'auteur a fait bien plus que celà. Il s'est penché sur le contexte familial de Lucie, et offre aussi au lecteur une image fouillée de ce qu'est la vie au Japon, pays qui nous semble si étrange, parfois attirant par son côté exotique, souvent dérangeant pour nous européens. Ainsi que sont les bars à hôtesses où travaillait Lucie ? Des lieux de rencontre où les hommes d'affaire aiment discuter longuement avec de jolies étrangères, sans les toucher ? Difficile à croire et pourtant à moitié vrai. Les dérapages sont sans doute fréquents mais ne constituent pas la règle générale. Et quel étrange système judiciaire où la culpabilité... Remarquable document relatant un fait divers réel : en juillet 2000, une jeune anglaise travaillant à Tokyo disparaît . Richard Parry est journaliste, correspondant du Times à Tokyo. Il va s'intéresser à cette disparition qui fit grand bruit à l'époque, multipliant les contacts avec la famille, les connaissances de la victime, les avocats. Il va ainsi nous relater l'inertie de la police, son incompétence pour tenter de retrouver Lucie Blackman, puis, une fois le coupable découvert, les longues recherches pour retrouver son corps, puis les interminables séances du tribunal, aboutissant au verdict. Mais l'auteur a fait bien plus que celà. Il s'est penché sur le contexte familial de Lucie, et offre aussi au lecteur une image fouillée de ce qu'est la vie au Japon, pays qui nous semble si étrange, parfois attirant par son côté exotique, souvent dérangeant pour nous européens. Ainsi que sont les bars à hôtesses où travaillait Lucie ? Des lieux de rencontre où les hommes d'affaire aiment discuter longuement avec de jolies étrangères, sans les toucher ? Difficile à croire et pourtant à moitié vrai. Les dérapages sont sans doute fréquents mais ne constituent pas la règle générale. Et quel étrange système judiciaire où la culpabilité n'est prononcée que si le coupable a avoué, où les séances du tribunal se déroulent au rythme de une par mois. Mais dans le dossier Lucie Blackman toutes les règles tacites en vigueur risquent d'être balayées par la défense à la fois ridicule mais intelligente de l'accusé, personnage impossible à cataloguer selon les normes psychiatriques. La lecture de cette enquête ne va pas me rendre les Japonais plus sympatiques. J'ai eu l'impression qu'ils sont attachés à leurs coutumes pour elles-mêmes, sans se préoccuper de leur impact sur le plan humain. Mais l'auteur avertit : le Japon est un des pays les plus sûrs au monde, il y a moitié moins de meurtres, viols, agressions que chez nous. Tous les Japonais ne sont pas de dangereux samouraïs !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lou_Knox 14/07/2022
    Pas besoin de tergiverser. Ce livre remplit le contrat ; vous "dévorez les ténèbres" comme il se doit. Richard Lloyd Paris est un journaliste au CV gargantuesque et revient sur un fait divers qui s'est déroulé à Tokyo au début des années 2000 ; la disparition de Lucie Blackman, une jeune anglaise de 21 ans, qui séjournait à Tokyo pour tenter de rembourser ses dettes. Tout est fait pour vous accrocher. Dans la narration, dans la dramatisation des proches de Lucie, dans le suspense du procès, dans le profil du présumé coupable, ... D'ailleurs le commentaire du Point qui figure sur l'édition de poche du livre est tellement glauque qu'il accrocherait n'importe quel pélo en quête de sensations intenses. ("Comme un roman, mais en pire puisque tout est vrai."). ... Et on se sent sale, vraiment sale. Ça a l'air hypocrite dit comme ça parce que j'ai littéralement englouti ce livre, mais Dévorer les ténèbres satisfait ce besoin pervers, cette curiosité malsaine de savoir ce qui a pu se passer de si horrible, tout en croisant les doigts très fort pour que jamais une histoire aussi sordide ne nous arrive. Comme un conte traditionnel sans morale ni happy end. J'aurai pu être encore plus sévère... Pas besoin de tergiverser. Ce livre remplit le contrat ; vous "dévorez les ténèbres" comme il se doit. Richard Lloyd Paris est un journaliste au CV gargantuesque et revient sur un fait divers qui s'est déroulé à Tokyo au début des années 2000 ; la disparition de Lucie Blackman, une jeune anglaise de 21 ans, qui séjournait à Tokyo pour tenter de rembourser ses dettes. Tout est fait pour vous accrocher. Dans la narration, dans la dramatisation des proches de Lucie, dans le suspense du procès, dans le profil du présumé coupable, ... D'ailleurs le commentaire du Point qui figure sur l'édition de poche du livre est tellement glauque qu'il accrocherait n'importe quel pélo en quête de sensations intenses. ("Comme un roman, mais en pire puisque tout est vrai."). ... Et on se sent sale, vraiment sale. Ça a l'air hypocrite dit comme ça parce que j'ai littéralement englouti ce livre, mais Dévorer les ténèbres satisfait ce besoin pervers, cette curiosité malsaine de savoir ce qui a pu se passer de si horrible, tout en croisant les doigts très fort pour que jamais une histoire aussi sordide ne nous arrive. Comme un conte traditionnel sans morale ni happy end. J'aurai pu être encore plus sévère mais le travail de Parry n'en est pas moins professionnel, et ayant vécu au Japon pendant plusieurs années, il parvient à nous faire comprendre certains mécanismes de la société tokyoïte et japonaise, avec un peu de cours d'Histoire ; l'impérialisme japonais et ses conséquences sur la Corée et les coréens résidant encore au Japon aujourd'hui. C'est la partie que j'ai préféré, parce que j'y ai appris beaucoup de choses et que ça va bien au-delà du fait divers digne de la Une d'un Détective (qui me faisait frissonner quand j'étais gosse mais sur le quel je me jetais afin de ne pas perdre une miette de toutes les horreurs qu'on y écrivait...). Voilà, on ressent un peu de honte, on sort de ce documentaire assez peiné, assez déboussolé mais avec une furieuse envie de décortiquer l'autre. Non pas par envie d'exotisme mais pour ce besoin incessant d'expliquer ou de comprendre la complexité de la nature humaine. À vous de voir ! (j'y ai préféré le génial L'empreinte, d'Alexandria Marzano Lesnevich pour d'autres raisons, au cas où
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cacao1245 16/06/2022
    Ce livre est une histoire sur une fille à la fin des années 90 qui disparaît. C'est un regard glassant sur le Japon. Celui-ci traite de la police (la manière de procéder entre les interrogatoires,...). La vie des hôtesses de bars, des bars. Mais aussi de la place de l'étranger là-bas. On en apprend aussi un peu sur la Corée et le Japon pendant la seconde guerre mondiale.
  • Aurorum 12/02/2022
    Adepte des émissions web sur les enquêtes "True Crime", c'est avec beaucoup d'attentes que j'ai commencé ce livre. Quand la disparition d'une jeune britannique au Japon révèle au monde le fonctionnement du mizu shobai du quartier Roppongi à Tokyo et surtout du système policier et judiciaire japonais. L'auteur y retrace toute l'enquête du jour de la disparition de Lucie Blackman aux longues années qui s'égrainent lors du procès du suspect (déjà condamné). L'auteur explicite aussi le passé de la disparue, de ses relations familiales, amicales, amoureuses et professionnelles. Un long chapitre tout aussi détaillé sur le principal suspect, de ses origines à sa défense lors du procès. Si vous êtes fan du genre et des détails, ce livre tient toutes ses promesses.
  • Sylviegeo 02/11/2021
    Mitigée. Je ne sais trop quel ressenti éprouvé après cette lecture. Le titre est très clair: Enquête sur la disparue de Tokyo. Alors oui c'est exactement une enquête, celle du journaliste Richard Lloyd Parry qui a tout mon respect. Car quel travail il a effectué. Colossal. Il a tout fouillé, tout lu, parlé à tout le monde et c'est presque le verbatim de ces rencontres, ces discussions et ces lectures que nous retrouvons dans ce titre. Ce qui le rend un brin poussif. Par contre, ce que j'ai trouvé captivant ce sont les descriptions et les explications sur Tokyo, ses bars à hôtesses, sur le service de police, sur les procédures judiciaires, sur les tribunaux. On nous fait un peu de l'histoire des relations du Japon avec les pays l'entourant. Immensément instructif. Une jeune britannique, hôtesse dans un bar de Tokyo disparait et l'auteur expose tout ce qu'une famille défaite a dû faire pour avoir des réponses et oh combien furent grand les ravages subis par les proches de la disparue. On ne peut même pas imaginer...Alors oui, ce côté du titre était intéressant mais je crois que l'auteur aurait pu ramasser quelque peu son propos et... Mitigée. Je ne sais trop quel ressenti éprouvé après cette lecture. Le titre est très clair: Enquête sur la disparue de Tokyo. Alors oui c'est exactement une enquête, celle du journaliste Richard Lloyd Parry qui a tout mon respect. Car quel travail il a effectué. Colossal. Il a tout fouillé, tout lu, parlé à tout le monde et c'est presque le verbatim de ces rencontres, ces discussions et ces lectures que nous retrouvons dans ce titre. Ce qui le rend un brin poussif. Par contre, ce que j'ai trouvé captivant ce sont les descriptions et les explications sur Tokyo, ses bars à hôtesses, sur le service de police, sur les procédures judiciaires, sur les tribunaux. On nous fait un peu de l'histoire des relations du Japon avec les pays l'entourant. Immensément instructif. Une jeune britannique, hôtesse dans un bar de Tokyo disparait et l'auteur expose tout ce qu'une famille défaite a dû faire pour avoir des réponses et oh combien furent grand les ravages subis par les proches de la disparue. On ne peut même pas imaginer...Alors oui, ce côté du titre était intéressant mais je crois que l'auteur aurait pu ramasser quelque peu son propos et cela n'aurait rien enlevé à la compréhension.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Lizzie, pour que vos livres s'écoutent aussi !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.