RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Emma dans la nuit

            Lizzie
            EAN : 9791036600708
            Code sériel : 17342
            Façonnage normé : Coffret CD
            Durée : 585 min
            Emma dans la nuit

            Karine LALECHÈRE (Traducteur)
            Date de parution : 13/09/2018
            Emma, 17 ans, et Cass, 15 ans, sont les sœurs Tanner, devenues tragiquement célèbres depuis leur inexplicable disparition. Après trois ans d’absence, Cass frappe à la porte de chez ses parents. Elle est seule. Elle raconte comment sa sœur et elle ont été victimes d’un enlèvement puis retenues captives sur... Emma, 17 ans, et Cass, 15 ans, sont les sœurs Tanner, devenues tragiquement célèbres depuis leur inexplicable disparition. Après trois ans d’absence, Cass frappe à la porte de chez ses parents. Elle est seule. Elle raconte comment sa sœur et elle ont été victimes d’un enlèvement puis retenues captives sur une mystérieuse île. Emma y serait toujours. Mais la psychiatre qui suit cette affaire, le Dr Abigail Winter, doute de sa version des faits et s’intéresse de plus près aux Tanner. Elle finit par découvrir, sous le vernis des apparences, une famille dysfonctionnelle régentée par une mère narcissique. Que s’est-il réellement passé trois ans auparavant ? Cass dit-elle toute la vérité ?
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9791036600708
            Code sériel : 17342
            Façonnage normé : Coffret CD
            Durée : 585 min
            Lizzie
            PRIX CONSEILLÉ
            21.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • popo2501 Posté le 20 Février 2019
              Emma et Cass ont disparu il y a 3 ans dans des circonstances encore aujourd'hui très floues. Mais quand l'une d'elles réapparaît, on se dit que les zones d'ombres vont enfin s'éclaircir. Que nenni ! Nous entrons dans une famille complexe, aux différents troubles psychologiques. Nous ne savons plus qui croire, un jeu de manipulation est en marche et nous nous laissons porter par des personnages riches, tortueux, tourmentés et par l'écriture ciselée de l'auteur.
            • GoodBooksGoodFriends Posté le 22 Janvier 2019
              Je suis toujours attirée par les publications Sonatine, gage de qualité à mes yeux. Je n'ai donc pas attendu très longtemps pour lire celui-ci. Cassandra et Emma, deux soeurs adolescentes disparaissent sans laisser de trace. Trois ans plus tard, seule Cass revient. L'enquête fédérale se remet alors en route pour retrouver Emma, à l'aide des indices donnés par Cassandra. Côté "victime", Cass et sa famille dysfonctionnelle, parents divorcés, mère remariée, famille recomposée... Côté FBI, Abigail, la psy étant intervenue dans l'enquête trois ans plus tôt, très (trop ?) impliquée dans l'affaire. Les éléments sont réunis pour donner un bon page-turner, très efficace. Cependant, cela n'a pas pris avec moi. Le récit de Cassandra ne m'a pas tenue en haleine et même si j'avais envie de connaître le dénouement, je me suis dirigée sans hâte vers la fin du livre, et même en m'ennuyant un peu... J'ai toutefois aimé l'analyse faite des relations entre mère narcissique et fille, le sujet était intéressant et assez glaçant. Et je ne m'attendais pas à la révélation finale, ce qui me fait plaisir car j'aime être surprise à la fin de ce genre de livres.
            • Khalya Posté le 24 Novembre 2018
              J’avais beaucoup aimé « Tout n’est pas perdu » qui explore les mécanismes de la mémoire et la possibilité pour un psychiatre d’orienter les souvenirs qui remontent à la surface après un traumatisme. Quand le second livre de l’auteur est sorti, avec un résumé des plus alléchants, je n’ai pas hésité une seconde. Et j’ai bien fait ! Dès le début, j’étais « du côté » d’Abigail Winter. Savoir que, 3 ans auparavant, quand les filles ont disparu, elle avait des doutes sur la famille et que ses supérieurs non content de ne pas la soutenir, l’on obligée à voir elle-même un psychiatre, ça m’a rendu dingue. J’avais envie que Cass, quand elle réapparait, coupe court aux interrogatoires de police et leur dise de faite leur putain de job au lieu de toujours chercher à couvrir leurs arrières. J’ai eu le même sentiment quand j’ai lu que le témoignage de leur frère a été écarté avec des excuses telles que : « il dit ça parce qu’il est en colère ». Ne pas prendre en compte des accusations somme toutes graves sous prétexte que ça va contrarier la famille, qu’on n’a pas envie de déranger… ça me parait totalement aberrant quand la vie... J’avais beaucoup aimé « Tout n’est pas perdu » qui explore les mécanismes de la mémoire et la possibilité pour un psychiatre d’orienter les souvenirs qui remontent à la surface après un traumatisme. Quand le second livre de l’auteur est sorti, avec un résumé des plus alléchants, je n’ai pas hésité une seconde. Et j’ai bien fait ! Dès le début, j’étais « du côté » d’Abigail Winter. Savoir que, 3 ans auparavant, quand les filles ont disparu, elle avait des doutes sur la famille et que ses supérieurs non content de ne pas la soutenir, l’on obligée à voir elle-même un psychiatre, ça m’a rendu dingue. J’avais envie que Cass, quand elle réapparait, coupe court aux interrogatoires de police et leur dise de faite leur putain de job au lieu de toujours chercher à couvrir leurs arrières. J’ai eu le même sentiment quand j’ai lu que le témoignage de leur frère a été écarté avec des excuses telles que : « il dit ça parce qu’il est en colère ». Ne pas prendre en compte des accusations somme toutes graves sous prétexte que ça va contrarier la famille, qu’on n’a pas envie de déranger… ça me parait totalement aberrant quand la vie de deux jeunes filles sont en jeu. Car quand Emma et Cass ont disparu, personne ne sachant si elles avaient fugué, avaient eu un accident ou avaient été enlevées, le mieux est de partir du principe qu’elles sont en danger, non ? Le récit alterne entre le point de vue de Cass, à la 1ère personne et celui d’Abigail Winter qui est lui à la 3ème personne. L’attitude de Cass est étrange mais j’ai quand même eu le sentiment qu’au moins une partie de ce qu’elle racontait était la vérité. En effet, ses pensées et sentiments, qu’elle ne partage qu’avec le lecteur, vont dans le sens de ce qu’elle raconte aux enquêteurs et ce n’est qu’à la fin que l’on voit que certains passages pouvaient donner lieu à plusieurs interprétations. Même si dès le début, elle est claire dans le fait que le récit qu’elle va offrir au monde, que ce soit les enquêteurs ou sa famille, est construit avec précision pour atteindre un certain but, on se dit que s’il y a mensonge, ils doivent être suffisamment proches de la vérité pour être crédibles et résister à des vérifications de la part de la police. Avec en tête les doutes d’Abigail, il est difficile de se faire une idée sur Cass et si j’avais un petit doute sur la vérité, je ne savais pas du tout comment les choses s’étaient passées pour arriver à cette vérité. Ca a dépassé tout ce à quoi je m’attendais. Je me suis attachée à Cass malgré son attitude détachée parce qu’on sent que ce qu’elle fait a une importance capitale pour elle, que ce n’est pas juste une jeune femme qui refuse de tout dire. En revanche, j’ai détesté sa mère et je n’attendais qu’une chose c’est que son comportement éclate aux yeux de tous, qu’elle soit ridiculisée devant les voisins, dans les médias, bref que sa vie soit irrémédiablement détruite. Sur ce point-là, j’ai trouvé que cette garce s’en tirait à bon compte. Mais ce ne sera peut-être pas l’avis de tout le monde. J’ai été complètement emportée par ce thriller et par la plume de l’auteur. Sans aucune hésitation, je lirai son prochain roman !
              Lire la suite
              En lire moins
            • nanashi Posté le 4 Novembre 2018
              Très bon roman. L'auteure a très bien su manipuler le lecteur du début à la fin. Un récit fort, intéressant et surtout intriguant. J'ai également bien aimé la façon d'écrire, par points de vues différents en alternance. Et ce dénouement qui se révèle petit à petit sur les derniers chapitres; je ne l'ai pas vu venir, donc un plus pour la plume de l'auteure. Lecture passionnante.
            • Pietro38 Posté le 24 Octobre 2018
              Un deuxième roman globalement réussi. Le plus dur pour un auteur, c'est de confirmer. Et la difficulté est souvent proportionnelle au succès du premier roman. Tout n'est pas perdu, un thriller bluffant sur les mécanismes de la mémoire et du syndrome post-traumatique a rencontré un très grand succès. Un bestseller dans le monde entier qui sera prochainement adapté au cinéma. Wendy Walker était donc attendue au tournant lors de la parution de son deuxième thriller psychologique Emma dans la nuit. Pari gagné ou perdu ? Pour moi, c'est pari gagné, même si j'ai préféré Tout n'est pas perdu. Mais on retrouve dans Emma dans la nuit tout ce qui fait la force de cette écrivaine américaine: un style d'écriture limpide et tranchant, au service d'un récit remarquablement construit et centré sur la psychologie des personnages. Implacable suspense, Emma dans la nuit raconte en gros l'histoire d'une famille psychologiquement perturbée. Au travers d'une intrigue riche en suspense et en rebondissements, l'auteure analyse la violence de la dynamique familiale, le mal être adolescent, et le trouble de la personnalité narcissique. Une nouvelle fois, Wendy Walker nous entraîne dans les méandres tortueux de la psyché humaine avec une finesse et une intelligence hors du... Un deuxième roman globalement réussi. Le plus dur pour un auteur, c'est de confirmer. Et la difficulté est souvent proportionnelle au succès du premier roman. Tout n'est pas perdu, un thriller bluffant sur les mécanismes de la mémoire et du syndrome post-traumatique a rencontré un très grand succès. Un bestseller dans le monde entier qui sera prochainement adapté au cinéma. Wendy Walker était donc attendue au tournant lors de la parution de son deuxième thriller psychologique Emma dans la nuit. Pari gagné ou perdu ? Pour moi, c'est pari gagné, même si j'ai préféré Tout n'est pas perdu. Mais on retrouve dans Emma dans la nuit tout ce qui fait la force de cette écrivaine américaine: un style d'écriture limpide et tranchant, au service d'un récit remarquablement construit et centré sur la psychologie des personnages. Implacable suspense, Emma dans la nuit raconte en gros l'histoire d'une famille psychologiquement perturbée. Au travers d'une intrigue riche en suspense et en rebondissements, l'auteure analyse la violence de la dynamique familiale, le mal être adolescent, et le trouble de la personnalité narcissique. Une nouvelle fois, Wendy Walker nous entraîne dans les méandres tortueux de la psyché humaine avec une finesse et une intelligence hors du commun. Et la construction du récit permet à l'auteur de tisser une toile diabolique, de distiller un suspense d'une rare efficacité, et de dévoiler petit à petit une vérité inattendue et insoutenable. Je vous résume l'intrigue: Emma et Cass Tanner, deux adolescentes âgées respectivement de 17 et 15 ans, qui vivent sous la coupe de leur mère psychotique Judy, disparaissent le même jour. Trois ans plus tard, seule Cass revient à la maison. Et raconte à la psychologue Abigail Winter son incroyable histoire. Mais Abigail, qui a également été victime d'un mère narcissique, s'intéresse de très près à Judy Tanner. Il y a des fruits pourris dans toute la famille. Cass et Abigail, deux voix pour une même histoire, deux récits qui alternent de chapitre en chapitre, deux points de vue différents, deux perceptions de la réalité; Cassandra Tanner qui, de l'intérieur, dépeint une famille dysfonctionnelle dirigée par une mère pratiquant le chantage affectif. Et Abigail qui donne son point de vue extérieur sur cette famille et apporte un regard lucide et expérimenté permettant de déceler la vérité effroyable. Au final, Emma dans la nuit est un suspense psychologique de bonne facture, très bien écrit, et qui confirme tout le talent de Wendy Walker pour raconter des histoires sombres et fortes.
              Lire la suite
              En lire moins
            LA NEWSLETTER LIZZIE, POUR QUE VOS LIVRES S'ÉCOUTENT AUSSI !
            Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.