Lisez! icon: Search engine
Lizzie
EAN : 9791036606434
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 616 min

Erectus

Date de parution : 09/01/2020
À Richards Bay, en Afrique du Sud, c'est le choc : l'humanité se met à régresser. Un homme s'est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus. Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la... À Richards Bay, en Afrique du Sud, c'est le choc : l'humanité se met à régresser. Un homme s'est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus. Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population. De quel virus s'agit-il ? Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?
Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l'humanité. Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ? Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ? 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036606434
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 616 min
Lizzie

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • aureliabouclet Posté le 25 Décembre 2021
    Un virus régressif fait son apparition dans un parc animalier d'Afrique du Sud... Les espèces régressent et redeviennent ce qu'elles étaient il y a quelques milliers d'années. Il faut à tout prix empêcher ce virus de se propager... Lorsqu'un homme est retrouvé à l'état d'Homo Erectus, c'est la panique planétaire ... Cela faisait plusieurs mois que ce livre me faisait de l'oeil. Sa couverture avait immédiatement capté mon regard et, à partir de là, ce n'était qu'une question de temps avant que je me lance dans l'aventure Erectus. J'ai été pour autant, Infiniment déçu...je m'attendais à quelque chose de différent, je ne sais pas vraiment à quoi mais à autre chose. Alors, bien sûr, en période de COVID, lire un livre sur un virus dont on ne connait rien peut paraître être une mauvaise idée mais je n'ai pas eu l'impression que le climat anxiogène dans lequel nous vivons depuis quelques mois ai joué quelque chose dans mon appréciation. L'histoire est intéressante mais je crois que j'ai eu, dès le début, du mal à y croire. Il se lit très bien, a beaucoup de rythme et la question de l'humanité des Homos Erectus et de leur place au sein des "non atteints" est extrêmement intéressante... Un virus régressif fait son apparition dans un parc animalier d'Afrique du Sud... Les espèces régressent et redeviennent ce qu'elles étaient il y a quelques milliers d'années. Il faut à tout prix empêcher ce virus de se propager... Lorsqu'un homme est retrouvé à l'état d'Homo Erectus, c'est la panique planétaire ... Cela faisait plusieurs mois que ce livre me faisait de l'oeil. Sa couverture avait immédiatement capté mon regard et, à partir de là, ce n'était qu'une question de temps avant que je me lance dans l'aventure Erectus. J'ai été pour autant, Infiniment déçu...je m'attendais à quelque chose de différent, je ne sais pas vraiment à quoi mais à autre chose. Alors, bien sûr, en période de COVID, lire un livre sur un virus dont on ne connait rien peut paraître être une mauvaise idée mais je n'ai pas eu l'impression que le climat anxiogène dans lequel nous vivons depuis quelques mois ai joué quelque chose dans mon appréciation. L'histoire est intéressante mais je crois que j'ai eu, dès le début, du mal à y croire. Il se lit très bien, a beaucoup de rythme et la question de l'humanité des Homos Erectus et de leur place au sein des "non atteints" est extrêmement intéressante et bien posée. Je n'ai, malgré tout, pas réussi à entrer dans l'intrigue et l'urgence d'une catastrophe planétaire mondiale. J'ai été, émotionnellement, très touchée par mes dernières lectures et je pense qu'il va me falloir un peu de temps avant de bondir pour un autre livre. Erectus est plaisant mais pas transcendant, je suis passée complétement à côté. Je suis, cependant, certaine qu'il a un bel avenir. Tant pis pour moi .
    Lire la suite
    En lire moins
  • Latulu Posté le 20 Décembre 2021
    Un bon page-turner. Erectus est un livre qui, si on se laisse porter par la plume frénétique de son auteur, se lit tout seul. J'ai été surprise par la franche résonance de ce texte écrit en 2018 avec notre actualité. Erectus est une course contre la montre menée par plusieurs spécialistes et scientifiques face à la propagation d'un virus. Un virus fort étonnant puisqu'il confère à l'organisme infecté un retour en arrière sur l'échelle de l'évolution. Ainsi, les animaux d'une réserve en Afrique du Sud se voient soudain affublés de caractères physiques du domaine du préhistorique. Etonnement, incompréhension puis consternation lorsque ce virus mute et atteint l'être humain. L'humanité devient perplexe lorsque Papi ou Tata se transforme en homme-singe des cavernes. C'est là le trait de génie de l'auteur. La régression s'effectue une étape avant l'arrivée de sapiens. Erectus ne ressemble pas encore tout à fait à un être humain. Il tient plus d'un hybride homme-singe. Avec le comportement animal qui va avec. Dès lors, entre interrogations sur comment gérer cette nouvelle épidémie et le devenir des infectés, l'auteur glisse habilement des schémas de comportement selon les différentes nations du monde. Le rythme est maintenu grâce aux aventures d'une des spécialistes qui lutte à un rythme effréné... Un bon page-turner. Erectus est un livre qui, si on se laisse porter par la plume frénétique de son auteur, se lit tout seul. J'ai été surprise par la franche résonance de ce texte écrit en 2018 avec notre actualité. Erectus est une course contre la montre menée par plusieurs spécialistes et scientifiques face à la propagation d'un virus. Un virus fort étonnant puisqu'il confère à l'organisme infecté un retour en arrière sur l'échelle de l'évolution. Ainsi, les animaux d'une réserve en Afrique du Sud se voient soudain affublés de caractères physiques du domaine du préhistorique. Etonnement, incompréhension puis consternation lorsque ce virus mute et atteint l'être humain. L'humanité devient perplexe lorsque Papi ou Tata se transforme en homme-singe des cavernes. C'est là le trait de génie de l'auteur. La régression s'effectue une étape avant l'arrivée de sapiens. Erectus ne ressemble pas encore tout à fait à un être humain. Il tient plus d'un hybride homme-singe. Avec le comportement animal qui va avec. Dès lors, entre interrogations sur comment gérer cette nouvelle épidémie et le devenir des infectés, l'auteur glisse habilement des schémas de comportement selon les différentes nations du monde. Le rythme est maintenu grâce aux aventures d'une des spécialistes qui lutte à un rythme effréné pour sauver son fiancé, atteint par le virus. Les chapitres se terminent souvent par des cliffhanger et le récit est si habilement construit que le lecteur veut absolument connaître les rebondissements suivants. Une belle réussite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LaGeekosophe Posté le 10 Décembre 2021
    Erectus de Xavier Müller propose un concept original : et si un virus était capable de provoquer chez les espèces des régressions génétiques de plusieurs millions d’années ? Nous voilà plongés dans un thriller scientifique qui ne manque pas d’attrait. Mais la lecture est-elle à la hauteur de ses promesses ? Mon expérience de lecture a été assez spécifique. J’ai d’abord eu un peu de mal à me plonger dans le lecture. Le roman met un peu de temps à démarrer, se centrant rapidement sur le personnage d’Anna Meunier, paléontologue que j’ai eu du mal à apprécier. Le problème est qu’elle est un peu cliché, à la fois considérée comme très douée et avant-gardiste dans son métier et l’auteur insiste toutes les trois pages sur le fait que ce soit une femme très séduisante. Mais une fois passé cette introduction lourdaude, l’auteur manie habilement son concept grâce à de nombreuses bonnes idées. L’auteur alterne différents points de vue pour mettre en avant l’ampleur de la catastrophe qui frappe le monde. Des prémices jusqu’à la généralisation du virus. On suit aussi bien des personnes normales tentant tant bien que mal de survivre dans un monde devenu dangereux que des scientifiques ou des politiques... Erectus de Xavier Müller propose un concept original : et si un virus était capable de provoquer chez les espèces des régressions génétiques de plusieurs millions d’années ? Nous voilà plongés dans un thriller scientifique qui ne manque pas d’attrait. Mais la lecture est-elle à la hauteur de ses promesses ? Mon expérience de lecture a été assez spécifique. J’ai d’abord eu un peu de mal à me plonger dans le lecture. Le roman met un peu de temps à démarrer, se centrant rapidement sur le personnage d’Anna Meunier, paléontologue que j’ai eu du mal à apprécier. Le problème est qu’elle est un peu cliché, à la fois considérée comme très douée et avant-gardiste dans son métier et l’auteur insiste toutes les trois pages sur le fait que ce soit une femme très séduisante. Mais une fois passé cette introduction lourdaude, l’auteur manie habilement son concept grâce à de nombreuses bonnes idées. L’auteur alterne différents points de vue pour mettre en avant l’ampleur de la catastrophe qui frappe le monde. Des prémices jusqu’à la généralisation du virus. On suit aussi bien des personnes normales tentant tant bien que mal de survivre dans un monde devenu dangereux que des scientifiques ou des politiques tentant de trouver une issue. Autre point de vue intéressant, celui des Erectus, se trouvant soudainement dans un monde hostile. L’ensemble apporte un peu de dynamisme à un récit qui est parfois traversé de longueurs. Le récit pose une opposition nette entre préhistoriques et espèces modernes. Les premiers sont souvent très agressifs et n’hésitent pas à attaquer. Dans cet esprit, les homo sapiens se sentent immédiatement menacés. Quelle place accorder à ces ancêtres qui viennent réclamer leur place dans le monde ? La réponse est bien sûr agressive, avec le recours aux forces armées. La question est donc de savoir quelle genre d’humanité nous souhaitons être face à une altérité qui représente également la similarité. C’est un peu manichéen mais efficace. J’ai cependant trouvé ces éléments un peu en surface par moments. J’aurais par exemple aimé une plus grande place accordée à la paléontologie en tant que telle. Mais à part quelques références à des espèces, je suis finalement restée sur ma faim. Sans doute le récit souhaitait-il rester grand public, mais la conséquence est qu’il manque un peu de profondeur à mon goût, y compris dans la personnalité des différents protagonistes, qui souffrent du manichéisme de l’histoire. C’est d’autant plus dommage que l’auteur semble avoir fait un travail approfondi de recherche, notamment sur la régression et les homo erectus. Erectus fait partie de ces romans qui présentent une idée intéressante et parviennent à en faire une histoire prenante. L’auteur maîtrise très bien son histoire et joue avec les points de vue pour donner une sensation d’urgence et d’angoisse très réussie. L’écriture est très efficace dans les moments d’actions, mais aussi pour alterner entre différents points de vue qui permettent de bien transmettre la gravité et l’escalade de la situation à travers le monde. Après, il ne faut pas être trop regardant sur les clichés : c’est assez manichéen et les personnages n’ont pas beaucoup d’épaisseur. Mais ça reste une lecture agréable et rondement menée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • schneiderflo66 Posté le 28 Novembre 2021
    Un bon cru dans le genre "roman catastrophe". Un peu convenu certes, mais pour moi qui suis fan de ce genre d'histoires depuis toujours, ça passe bien ! J'avais un peu peur des similitudes avec les évènements actuels puisque c'est une histoire de virus, mais j'ai au final bien apprécié cette lecture. Généticienne de formation, biologie, paléontologie, génétique, etc sont des domaines que j'aime voir abordés. Le sujet est bien traité, il n'y a pas trop d'invraisemblances dans les domaines scientifiques, l'écriture est fluide, les chapitres très courts donnent du rythme et la fin tient la route. Dans le genre lecture détente, pour amateurs du genre thriller catastrophe, ça fait le job ! Je vais acheter la suite.
  • Dranseb Posté le 25 Novembre 2021
    Je viens à l'instant de terminer ce roman et de commander la suite, Erectus L'armée de Darwin, c'est dire si j'ai aimé la lecture de ce premier roman. J'ai hâte de retrouver Anna Meunier, une chercheuse et paléontologue française, et son compagnon Yann. Ce dernier a été transformé en homme préhistorique après avoir contracté le virus Kruger. Si comme moi, vous avez envie de passer un bon moment de lecture, avec juste ce qu'il faut d'aventure, de "terreur", de découverte, d'amour aussi, lisez Erectus, vous avez là un beau mélange de tout cela.

les contenus multimédias

LA NEWSLETTER LIZZIE, POUR QUE VOS LIVRES S'ÉCOUTENT AUSSI !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.