Lisez! icon: Search engine
Lizzie
EAN : 9791036601439
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 661 min

Je t'aime

Date de parution : 04/10/2018
Rien n'est plus proche de l'amour que la haine.
Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père... Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père et jure de ne jamais recommencer. Maude hésite, mais voit là l’occasion de tisser un lien avec elle et d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Six mois plus tard, Alice fume toujours en cachette et son addiction provoque un accident mortel. Maude devient malgré elle sa complice et fait en sorte que Simon n’apprenne pas qu’elle était au courant. Mais toute à sa crainte de le décevoir, elle est loin d’imaginer les effets destructeurs de son petit mensonge par omission…

Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.
Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036601439
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 661 min
Lizzie
PRIX CONSEILLÉ
19.50 €
Où acheter ce livre ?

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Supermaman64 Posté le 14 Avril 2020
    Un vrai bon thriller psychologique qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin et que j'ai dévoré ! Ni gore, ni violent, ni trop léger... Et pourtant les rebondissements s'enchaînent et les histoires se mêlent de façon parfaite. Barbara Abel a réussi une fois de plus à me faire ressentir les émotions de tous ses personnages. Une famille recomposée va vivre de terribles moments dont chacun devra en tirer une leçon. Toute l'histoire repose sur la complexité des sentiments amoureux et de leurs différents degrés. J'ai tant aimé haïr les personnages tour à tour en espérant avoir trouvé le coupable. L'amour aurait-il un prix? Et si c'était celui de la haine...
  • BenedicteEcila Posté le 13 Avril 2020
    Un Barbara Abel pure souche 😊 Un événement relativement banal au sein d'une famille recomposée banale aussi... qui déclenche une cascade de choses. L'effet papillon version familiale. On ne peut s'empêcher de se demander comment on réagirait... surtout quand on a une famille équivalente à celle du roman 🤨😄
  • moijelisetvous Posté le 11 Avril 2020
    Hé hé fin de week-end J'en profite pour mettre à jour quelques unes de mes lectures. 3 pointures et je vais commencer par Barbara Abel : Je ne la présente plus et ce livre confirme bel et bien, qu'elle mérite sa place dans mon Panthéon des auteures de polars. "Je t'aime" , c'est une belle déclaration en général, et bien elle ne raisonne pas de la même façon avec l'écriture complètement adictive de Barbara Abel. Dans cette famille recomposée comme il en existe souvent, Alice la fille de Simon, est dans sa période des premiers amours. C'est une propice aux mensonges, qu'elle va partager avec Maud, sa belle mère, nouvel amour de son père Simon. Une famille recomposée comme je le disais mais une simple omission va faire basculer la maisonnée dans la haine parce que comme le rappelle très justement le teaser de ce livre : de l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas... Barbara Abel excelle et maîtrise parfaitement les différentes facettes de l'être humain, et c'est jouissif tellement c'est sans espoir. Ce livre est encore une fois une réussite Claire Favan, elle aussi dans mon Panthéon, pas un seul roman ne vous laisse indemne, elle aussi maîtrise à... Hé hé fin de week-end J'en profite pour mettre à jour quelques unes de mes lectures. 3 pointures et je vais commencer par Barbara Abel : Je ne la présente plus et ce livre confirme bel et bien, qu'elle mérite sa place dans mon Panthéon des auteures de polars. "Je t'aime" , c'est une belle déclaration en général, et bien elle ne raisonne pas de la même façon avec l'écriture complètement adictive de Barbara Abel. Dans cette famille recomposée comme il en existe souvent, Alice la fille de Simon, est dans sa période des premiers amours. C'est une propice aux mensonges, qu'elle va partager avec Maud, sa belle mère, nouvel amour de son père Simon. Une famille recomposée comme je le disais mais une simple omission va faire basculer la maisonnée dans la haine parce que comme le rappelle très justement le teaser de ce livre : de l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas... Barbara Abel excelle et maîtrise parfaitement les différentes facettes de l'être humain, et c'est jouissif tellement c'est sans espoir. Ce livre est encore une fois une réussite Claire Favan, elle aussi dans mon Panthéon, pas un seul roman ne vous laisse indemne, elle aussi maîtrise à la lettre le genre humain: une noirceur insondable que l'on qualifierait pourtant d'inhumain. Dompteur d'anges met en lumière Max Ender, un brave type, que l'on découvre dès sa naissance. Une mère célibataire, Max à une appétence pour les études assez limitée, lui ce qu'il préfère ce sont les menus travaux et il en fait sa principale occupation mais un beau jour, un enfant est retrouvé mort et tout laisse à penser que c'est Max le coupable. Il va vivre l'enfer en prison, via les matons et les autres prisonniers :5 ans de brimades, de viols, tortures et c'est un Max, profondément détruit qui va recouvrir la liberté. Une seule idée en tête, se venger des personnes qui l'ont incarcéré par erreur et se venger des surveillants également. Il va enlever les enfants de ses tortionnaires, les dresser, les dompter tels des animaux dociles. Une vengeance inouïe qui va elle aussi nous révéler l'impensable... Claire Favan avec un postulat de départ d'une noirceur incroyable, va néanmoins réussir à me faire ressentir de l'empathie pour Max mais c'est aussi avec ses protégés ou les surprises vont être de taille... Étouffant, magistral un grand moment de suspens et de repentance Et pour finir, Monsieur Franck Thilliez, qui nous livre un recueil de nouvelles surprises. On commence avec Au delà de l'horizon, qui a une raisonnance particulière en cette période de confinement, avec cette équipe de scientifiques isolés dans une zone désertique afin d'étudier la possibilité d'une vie sur Mars. Étonnante nouvelle à lire en ce moment qui vous tient en haleine et un suspens savamment instillé. Toutes les nouvelles n'ont pas le même rythme et ce qui fait que cela fonctionne parfaitement, on les dévore, on flippe pas mal aussi avec Origines notamment. On retrouve avec plaisir l'écriture de Franck Thilliez qui excelle dans les nouvelles. Voilà voilà... Merci les éditions Pocket et un grand merci à ces auteurs aussi de me régaler à chaque fois.
    Lire la suite
    En lire moins
  • elise3coco Posté le 20 Mars 2020
    Wahou Wahou Wahou. J'ai adoré ce roman. Il pourrait paraître peu exceptionnel de par son intrigue qui ne révèle pas un grand suspens. Mais psychologiquement parlant, je le trouve très fort. Déjà, Barbara Abel nous fait croire que l'histoire la plus importante est celle de l'accident. Mais moi l'histoire que j'ai retenue c'est celle d'une famille qui va exploser. Tout se passe dans une maison, avec une famille recomposée. Dans cette famille, un père et sa fille d'une première union, et une mère et ses 2 enfants (1 garçon et 1 fille) issu également d'une première union. C'est une famille très tranquille, pourtant, chez eux, on va trouver des plants de cannabis. Tout accuse l'une des filles, mais son père n'y croit pas et préfère accuser le fils. Mais au fait, qui a bien pu dénoncer ces plantations ? On va découvrir les pensées et ressentis de chacun des personnages et les voir se déchirer pour prouver qui est coupable. On voit l'amour que les uns et les autres se porte mais malgré tout, on voit leurs doutes, leurs peurs et leurs façons de réagir qui n'est pas toujours celle que l'autre attend en face. J'ai trouvé très juste la... Wahou Wahou Wahou. J'ai adoré ce roman. Il pourrait paraître peu exceptionnel de par son intrigue qui ne révèle pas un grand suspens. Mais psychologiquement parlant, je le trouve très fort. Déjà, Barbara Abel nous fait croire que l'histoire la plus importante est celle de l'accident. Mais moi l'histoire que j'ai retenue c'est celle d'une famille qui va exploser. Tout se passe dans une maison, avec une famille recomposée. Dans cette famille, un père et sa fille d'une première union, et une mère et ses 2 enfants (1 garçon et 1 fille) issu également d'une première union. C'est une famille très tranquille, pourtant, chez eux, on va trouver des plants de cannabis. Tout accuse l'une des filles, mais son père n'y croit pas et préfère accuser le fils. Mais au fait, qui a bien pu dénoncer ces plantations ? On va découvrir les pensées et ressentis de chacun des personnages et les voir se déchirer pour prouver qui est coupable. On voit l'amour que les uns et les autres se porte mais malgré tout, on voit leurs doutes, leurs peurs et leurs façons de réagir qui n'est pas toujours celle que l'autre attend en face. J'ai trouvé très juste la façon dont Barbara a créer ses personnages. Je me disais souvent que j'aurais réagit exactement comme ça, comme les personnages. Bref, j'ai adoré. Elise__#9829;
    Lire la suite
    En lire moins
  • ange77 Posté le 14 Mars 2020
    L’Abel de qualité (!) ...Comme si souvent avec l’auteure belge à qui je voue une véritable admiration depuis plusieurs années maintenant. Avec ce titre, Barbara Abel confronte son lectorat à ce duo de sentiments antagonistes et pourtant si proches - presque concomitants et interdépendants à la fois - que sont l’amour et la haine. Paradoxal, n’est-ce pas ? C’est ça, « Je t’aime » ! L’histoire qui nous est ici offerte recèle tant de justesse, tel un cri qui vient du cœur, que face à sa plume vindicative si juste et ses mots assassins, c’est le nôtre (de cœur) qui part en berne. Notre âme, qui vole en éclats. Nous, qui titubons littéralement sous le poids de ses mots... On se retrouve rapidement accaparé.e.s par ces destins enchevêtrés au gré d’un hasard qui ne fait pas toujours bien les choses. Quelque soit le registre auquel elle s’attaque, ma compatriote injecte systématiquement dans ses écrits, tellement d’émotions et de valeurs, que le lecteur se retrouve fatalement étreint par toutes sortes de sentiments contraires, et c’est l’ascenseur émotionnel qui soudain déraille... Gare à la faille ! Une excellente lecture, vraiment recommandée ;-)
LA NEWSLETTER LIZZIE, POUR QUE VOS LIVRES S'ÉCOUTENT AUSSI !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.