Lisez! icon: Search engine
EAN : 9791036601453
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 244 min
La tête sous l'eau
Date de parution : 04/10/2018
Éditeurs :
Lizzie

La tête sous l'eau

Date de parution : 04/10/2018
Vingt ans après Je vais bien, ne t’en fais pas, Olivier Adam nous plonge à nouveau La tête sous l’eau.

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y...

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte.
Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur...

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte.
Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur son visage. Les mots avaient du mal à sortir. Il a fini par balbutier : « On l’a retrouvée. Merde alors. On l’a retrouvée. C’en est fini de ce cauchemar. »
Il se trompait. Ma soeur serait bientôt de retour mais nous n’en avions pas terminé.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036601453
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 244 min
Lizzie

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Manonee03 05/07/2022
    Je me suis fait happée par les mots, par les vagues de douleurs qui s’échouaient devant mes yeux. Les pages défilaient en m’emportant avec elles, en m’emmenant vers des personnages écorchés. Par leurs angoisses, leurs souffrances, leurs afflictions. Pour eux, l’océan est aujourd’hui l’étendu où se regroupent leurs sanglots. Mais leur espoir aussi. Espoir d’une mer moins agitée, d’une vie plus ensoleillée. J’ai lu l’histoire d’Antoine et Léa comme on boit la tasse, le goût de l’écume me brûlant la gorge, l’impression d’étouffer. Puis cette eau est venu me bercer, me calmer, avec douceur. Les lettres de Léa étaient justes et ce sont elles que je retiendrais de cette lecture. Tout est un peu lent, il ne se passe pas grand chose, et souvent j’avais l’envie de plonger dans les profondeurs pour tout ressentir comme je l’aurais voulu. Je ressors de cette marée perplexe, troublée, un sentiment de vide me serrant la poitrine.
  • CITERGUE 07/06/2022
    Un nouveau départ et une nouvelle vie. Une famille, composée de deux enfants Léa et Antoine, quitte la région parisienne pour s'installer définitivement en bretagne dans la village de leurs vacances estivales. La jeune adolescente accepte mal cette situation et cette nouvelle vie si loin de ses amis parisiens. Son frère accepte plus facilement ce nouveau départ. Soudain, Léa disparaît : fugue, accident, suicide, enlèvement ? La famille se déchire jusqu'au jour où Léa réapparaît. Que s'est-il passé ? Thriller agréable à lire à destination de jeunes adultes. La fin est un peu convenue mais le lecteur passe un agréable moment avec ce court roman
  • Severine22 09/04/2022
    Sans grande surprise, ça a été un coup de coeur pour moi. La plume d’Olivier Adam est juste exceptionnelle. C’est le deuxième livre que je lis de cet auteur et ça n’a fait que confirmer mes premières bonnes impressions. Cette histoire m’a tenue en haleine tout le long de ma lecture, j’ai lu le livre d’une seule traite, je n’ai pas pu m’arrêter avant de connaitre le fin mot de l’histoire. Je n’ai clairement pas été déçue, l’histoire est très bien emmenée malgré qu’elle traite d’un sujet délicat, difficile, mais les sentiments que nous ressentons sont terriblement puissants. Je recommande ce livre à tout le monde et moi je vais définitivement lire d’autres ouvrages de cet auteur.
  • labibliodeclo 29/03/2022
    J’ai adoré la lecture de ce roman très court, dont les chapitres se sont enchaînés à une vitesse folle ! Antoine, le narrateur et frère de Léa, tente de se reconstruire suite à la disparition de sa sœur. Où est-elle ? Sa famille a explosé, mais comment aurait-il pu en être autrement ? Et puis soudainement, Léa est retrouvée, et l’inimaginable se révèle alors. Les chapitres, qui ne font pas plus de 2 à 3 pages (et qui incitent vraiment à poursuivre !) alternent entre le moment présent et ce que pense/écrit Léa. Suite à un déménagement forcé par ses parents, la jeune fille s’est renfermée sur elle-même. Elle leur en veux terriblement. Au point de fuguer ? Le mystère plane, encore plus avec son retour. Que s’est-il vraiment passé ? Le roman est prenant et émouvant, sombre et efficace aussi. Il aborde le thème de la reconstruction après le drame, le thème du pardon, de l’acceptation. L’intrigue autour de la disparition de Léa est captivante, même si elle ne délivre pas assez de détails à mon sens. Les personnages sont attachants, l’histoire humaine. Court mais efficace !
  • JillValentine 17/03/2022
    Les premiers émois, c'est le coeur qui s'emballe, c'est l'envie de ne faire qu'un avec l'autre. C'est les longues soirées à s'écrire, regarder des films par écran interposé, des plans sur la comète dans l'attente de se voir... Léa brûle de l'intérieur. Ce nouvel amour la consume alors que ses parents ont décidé de l'emmener à Saint-Malo où chacun souhaite s'épanouir au creux de la mer. Elle planifie un plan pour rejoindre son amour mais c'est souvent la mauvaise personne, au mauvais endroit... Léa se fait enlever alors qu'elle faisait de l'auto-stop... LA famille dévastée est brisée, tout s'effondre. Quand elle refait surface un an plus tard après s'être enfuie de l'antre du ravisseur, il y a tout à reconstruire. Son frère raconte. Les pleurs, les silences, le second souffle. L'amour qu'éprouvait Léa l'a épargné. Mais que faire quand l'autre est à des milliers d'années de nos sentiments ? Olivier Adam a vraiment une plume enivrante et tout en finesse. A demi-mot, tout en délicatesse, on démêle le fil.... et c'est poignant !
Inscrivez-vous à la newsletter Lizzie, pour que vos livres s'écoutent aussi !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    "La tête sous l'eau" d'Olivier Adam : plongée dans les abysses d'un drame

    Fort d'un succès sans cesse renouvelé, l'auteur de Je vais bien, ne t'en fais pas (Le Dilettante, 2000, adapté au cinéma en 2006 par Philippe Lioret) livrait en 2018 un roman puissant, tous publics : La tête sous l'eau, chronique troublante et sensible d'une famille emportée par les crises, brisée comme une vague par les écueils de l'existence.

    Lire l'article