Lisez! icon: Search engine
Lizzie
EAN : 9791036616310
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 264 min

Les Impatientes

Date de parution : 12/05/2021
Prix Orange du livre en Afrique 2019
Prix Goncourt des lycéens 2020
Trois femmes, trois histoires, trois destins liés. Ce roman polyphonique retrace le destin de la jeune Ramla, arrachée à son amour pour être mariée à l'époux de Safira, tandis que Hindou, sa soeur, est contrainte d'épouser son cousin. Patience ! C'est le seul et unique conseil qui leur est donné par... Trois femmes, trois histoires, trois destins liés. Ce roman polyphonique retrace le destin de la jeune Ramla, arrachée à son amour pour être mariée à l'époux de Safira, tandis que Hindou, sa soeur, est contrainte d'épouser son cousin. Patience ! C'est le seul et unique conseil qui leur est donné par leur entourage, puisqu'il est impensable d'aller contre la volonté d'Allah. Comme le dit le proverbe peul : « Au bout de la patience, il y a le ciel. » Mais le ciel peut devenir un enfer. Comment ces trois femmes impatientes parviendront-elles à se libérer ?

Mariage forcé, viol conjugal, consensus et polygamie : ce roman de Djaïli Amadou Amal brise les tabous en dénonçant la condition féminine au Sahel et nous livre un roman bouleversant sur la question universelle des violences faites aux femmes.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036616310
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 264 min
Lizzie

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • GISELECOTTIN Posté le 14 Octobre 2021
    La violence, faite aux femmes ! Djaili Amadou Amal nous emmène chez les Peuls musulmans, dont elle est originaire. A travers le récit de trois femmes nous découvrons l’implacable violence subie par elles, dès le plus jeune âge ; une violence inouïe imposée par les hommes, sous couvert de religion, mais qui perdure en grande partie du fait des femmes. Endoctrinées dès leur plus jeune âge, elles ont tellement intégré l’idée qu’elles doivent toujours se plier aux désirs et volontés de l’homme, leur maître, qu’il soit père, frère, époux, oncle … que l’amorce d’un pouvoir personnel réside pour elles uniquement dans la patience, la soumission ;ce qu’elles vont ensuite imposer à d’autres femmes, concubines, filles, nièces… parfois sous couvert d'affection et de protection mais toujours par une violence plus ou moins ouverte , dans le meilleur des cas, une violence verbale, mais souvent aussi physique et toujours psychologique. Seul l’accès à l’éducation peut leur permettre d’échapper à ce destin.
  • bichonbichette Posté le 13 Octobre 2021
    Munyal est le premier et le dernier mot de ce livre : munyal est un mot peul intraduisible qui désigne la patience que l’on demande aux femmes d’avoir, pour attendre que la solution s’améliore, espérer, comme si l’espoir pouvait suffire pour vivre. Cette patience imbécile de leur premier jusqu’à leur dernier souffle, elles la boiront jusqu’à la lie … Ramla, Hindou et Safira, 3 jeunes femmes Camerounaises vont se confier à nous dans ce récit choral. Elles sont, comme tant d’autres au Cameroun soumises à la loi des hommes. Elles sont asservies, esclaves ; aucun droit à disposer de leur vie ni de leur corps ne leur est reconnu. Ces pères, maris, oncles, frères ont droit de vie ou de mort sur elles, peuvent violer, insulter, battre, répudier, humilier, la liste est sans fin ... C’est le cœur serré qu’on lit cette litanie de souffrances et de douleurs dans ces milieux polygames, et dans lesquels les coépouses sont les pires ennemies, et participent finalement à leur propre aliénation. Ce livre relève pour moi du témoignage plus que du roman, Djaïli Amadou Amal ayant en bonne partie vécu les horreurs subies par les trois héroïnes. C’est une pierre importante à l’édifice de la cause... Munyal est le premier et le dernier mot de ce livre : munyal est un mot peul intraduisible qui désigne la patience que l’on demande aux femmes d’avoir, pour attendre que la solution s’améliore, espérer, comme si l’espoir pouvait suffire pour vivre. Cette patience imbécile de leur premier jusqu’à leur dernier souffle, elles la boiront jusqu’à la lie … Ramla, Hindou et Safira, 3 jeunes femmes Camerounaises vont se confier à nous dans ce récit choral. Elles sont, comme tant d’autres au Cameroun soumises à la loi des hommes. Elles sont asservies, esclaves ; aucun droit à disposer de leur vie ni de leur corps ne leur est reconnu. Ces pères, maris, oncles, frères ont droit de vie ou de mort sur elles, peuvent violer, insulter, battre, répudier, humilier, la liste est sans fin ... C’est le cœur serré qu’on lit cette litanie de souffrances et de douleurs dans ces milieux polygames, et dans lesquels les coépouses sont les pires ennemies, et participent finalement à leur propre aliénation. Ce livre relève pour moi du témoignage plus que du roman, Djaïli Amadou Amal ayant en bonne partie vécu les horreurs subies par les trois héroïnes. C’est une pierre importante à l’édifice de la cause des droits des femmes en Afrique et un appel à leur émancipation par l’éducation, seule capable de leur permettre d’accéder à un travail et à l’autonomie. Pas d’effet de style, ni d’envolées lyriques. Les dialogues, les situations, sont volontairement dits simplement, sans fioritures, pour rendre accessible au plus grand nombre possible, ce récit qui a eu un grand retentissement lors de sa publication en Afrique. Durs et efficaces, les mots résonnent en moi encore plusieurs jours après avoir refermé ce livre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • leslivresmapassion Posté le 11 Octobre 2021
    J'ai reçu dans le cadre d'une masse critique l'audiolib "les impatientes" de DJAILI AMADOU AMAL, je remercie donc BABELIO et LIZZIE pour cet envoi. Cet audiolib était une première pour moi mais je n'y ai malheureusement pas adhéré, le livre dans tout ce qu'il représente me manquait. J'ai tout de même écouté le CD mais j'ai également acheté le livre et j'ai pu apprécier de pouvoir relire certaines phrases assez marquantes. En effet dans "les impatientes"- un titre qui a une consonance particulière- cette auteure camerounaise met à rude épreuve la patience de ses personnages féminins à coups de mariages forcés, de viols conjugaux et de polygamie, brisant ainsi les tabous de la condition féminine au Sahel. Elle le fait à travers le destin de trois femmes livrées à la gouverne des hommes, écrasées sous le poids d'un Islam rigoriste et des traditions patriarcales. Ramla, dont le père et l'oncle la force à 17 ans à épouser l'homme le plus important de la ville déjà marié, alors qu'elle était amoureuse d'un étudiant. Safira, 35 ans, la première épouse de cet homme riche qui refuse de partager son mari et qui va se lancer dans une guerre acérée contre sa "coépouse". Et enfin Hindou, la jeune soeur... J'ai reçu dans le cadre d'une masse critique l'audiolib "les impatientes" de DJAILI AMADOU AMAL, je remercie donc BABELIO et LIZZIE pour cet envoi. Cet audiolib était une première pour moi mais je n'y ai malheureusement pas adhéré, le livre dans tout ce qu'il représente me manquait. J'ai tout de même écouté le CD mais j'ai également acheté le livre et j'ai pu apprécier de pouvoir relire certaines phrases assez marquantes. En effet dans "les impatientes"- un titre qui a une consonance particulière- cette auteure camerounaise met à rude épreuve la patience de ses personnages féminins à coups de mariages forcés, de viols conjugaux et de polygamie, brisant ainsi les tabous de la condition féminine au Sahel. Elle le fait à travers le destin de trois femmes livrées à la gouverne des hommes, écrasées sous le poids d'un Islam rigoriste et des traditions patriarcales. Ramla, dont le père et l'oncle la force à 17 ans à épouser l'homme le plus important de la ville déjà marié, alors qu'elle était amoureuse d'un étudiant. Safira, 35 ans, la première épouse de cet homme riche qui refuse de partager son mari et qui va se lancer dans une guerre acérée contre sa "coépouse". Et enfin Hindou, la jeune soeur de de Ramla, mariée à un cousin à la mauvaise réputation et qui sera violée et battue quelques heures après les noces. Elle vivra un cauchemar. "Les impatientes" c'est l'histoire d'une domination absolue des hommes sur les femmes, devenues des esclaves. Un récit limpide et glaçant. Des destins de femmes poignants et inacceptables. Je vous recommande sa lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • adda33 Posté le 5 Octobre 2021
    Quel roman choc, un véritable coup de coeur et coup au coeur ! Trois histoires de femmes camerounaises : Ramla mariée contre son gré à l'époux de Safira, et Hindou la soeur de Ramla mariée elle aussi contre son gré à un de ses cousins. Même s'il s'agit d'un roman on sent que c'est inspiré de faits réels tellement c'est criant de vérité. Et ce mot "patience / Munyal" répété sans arrêt comme la réponse à toutes les questions, comme la solution à tous les problèmes. Ce roman nous montre la condition féminine dans toute son aberration : mariage forcé, viol conjugal, absence de considération... Le récit de la jeune Hindou est bouleversant. Le fait que les trois récits soient à la première personne apporte un poids supplémentaire aux messages délivrés.
  • Pihema Posté le 4 Octobre 2021
    Ce roman fort décrit la réalité des mariages forcés depuis l’intérieur. Nous sommes au Cameroun et dans les premières pages du roman, c’est jour de fête : la journée de mariage de Ramla et celui de Hindou sa demi-sœur commence. Ni l’une ni l’autre n’ont choisi leur mari et n’ont eu leur mot à dire. Pour Ramla cette journée sera celle de la rencontre avec Safira, la première épouse du mari qu’on lui a choisi. Le livre est divisé en trois parties : dans chacune d’elle on suit l’une de ces trois femmes. L’écriture est précise, concise. Tous les aspects de cette réalité qui existe encore aujourd’hui sont abordés. Un très grand livre !
LA NEWSLETTER LIZZIE, POUR QUE VOS LIVRES S'ÉCOUTENT AUSSI !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.