Lisez! icon: Search engine
Nord-Michigan
Sara Oudin (traduit par)
Date de parution : 13/06/2019
Éditeurs :
Lizzie

Nord-Michigan

Sara Oudin (traduit par)
Date de parution : 13/06/2019
Par l'auteur de Légendes d'Automne et Dalva.

Instituteur dans une bourgade rurale du Nord-Michigan, Joseph coule des jours tranquilles dans la ferme de ses parents. Entre la chasse et la pêche, il partage ses nuits avec Rosealee,...

Instituteur dans une bourgade rurale du Nord-Michigan, Joseph coule des jours tranquilles dans la ferme de ses parents. Entre la chasse et la pêche, il partage ses nuits avec Rosealee, l’amie d’enfance, l’éternelle fiancée. Quand survient Catherine, une de ses élèves, âgée de dix-sept ans et très affranchie, déterminée à...

Instituteur dans une bourgade rurale du Nord-Michigan, Joseph coule des jours tranquilles dans la ferme de ses parents. Entre la chasse et la pêche, il partage ses nuits avec Rosealee, l’amie d’enfance, l’éternelle fiancée. Quand survient Catherine, une de ses élèves, âgée de dix-sept ans et très affranchie, déterminée à bouleverser le cours des choses…

Sur un thème presque banal, Harrison a composé le plus simple mais aussi le plus beau de tous ses romans.

traduit de l’anglais (Etats-Unis) 
par Sara Oudin

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036602689
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 375 min
Lizzie
EAN : 9791036602689
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 375 min

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • simon6303 19/04/2024
    Le récit d'une année cruciale pour Joseph où durant la même année il va devoir faire des choix cruciaux : continuer sa carrière d'instituteur suite à la fermeture de son école, se marier avec Rosealee son grand amour de jeunesse, reprendre ou non la ferme familiale, poursuivre son aventure amoureuse avec Catherine une de des élèves de 17 ans.... Entre les parties de chasse et de pêche, il doit également affronter les derniers mois de sa mère. Si la trame de l'histoire semble classique, Jim Harrison par son talent a écrit un très beau roman plus profond qu'il peut paraître à la lecture de la quatrième page de couverture.
  • MartinEden87 31/01/2024
    Joseph, 43 ans, vit dans une bourgade du nord Michigan. Professeur, métier alimentaire pour lequel il n’éprouve qu’un relatif intérêt. Et fermier, s’occupant de l’exploitation familiale depuis le décès de son père. Il n’a en réalité pour passion que la faune, qu’il chasse ou pêche à l’occasion. Et fantasme l’océan qu’il n’a jamais vu. À l’aube de sa quarantaine, Joseph est un être éminemment dépressif, se remémorant sans cesse des souvenirs du passé, dont une blessure à la jambe qui l’a laissé partiellement invalide. À son amour raté pour Rosealee, qu’il fréquente désormais et qu’il hésite à épouser, vient s’ajouter au tableau, une liaison avec une élève de 17 ans prénommée Catherine, qui va lui faire douter de son engagement. De Jim Harrison, je ne connaissais que l’adaptation cinématographique de « Légendes d’Automne » et sa réputation d’auteur de la ruralité américaine. Pour une introduction, je reste malheureusement un peu sur ma faim. Je me suis laissé abuser par la couverture, qui présageait selon-moi d’une atmosphère pastorale. Bien qu’il soit question par moment de description de la faune locale. Tout n’est pas à jeter. Il y a un travail sur les relations humaines qui mérite qu’on s’y attarde. La vision de la femme est certes rétrograde mais plutôt cohérente avec l’époque du récit (l’immédiate après guerre) et une certaine mentalité rurale. Aussi les doutes qui habitent le personnage principal (la crise de la quarantaine disons-le franchement !) et le sentiment qu’il passe à côté de sa vie, à force de contenter son entourage, sont le point d’ancrage avec le lecteur. Je redonnerai sa chance à Jim Harrison plus tard. Je ne pense pas avoir débuté avec son meilleur roman. Ou du moins sa rencontre ne s’est pas faite au bon moment.Joseph, 43 ans, vit dans une bourgade du nord Michigan. Professeur, métier alimentaire pour lequel il n’éprouve qu’un relatif intérêt. Et fermier, s’occupant de l’exploitation familiale depuis le décès de son père. Il n’a en réalité pour passion que la faune, qu’il chasse ou pêche à l’occasion. Et fantasme l’océan qu’il n’a jamais vu. À l’aube de sa quarantaine, Joseph est un être éminemment dépressif, se remémorant sans cesse des souvenirs du passé, dont une blessure à la jambe qui l’a laissé partiellement invalide. À son amour raté pour Rosealee, qu’il fréquente désormais et qu’il hésite à épouser, vient s’ajouter au tableau, une liaison avec une élève de 17 ans prénommée Catherine, qui va lui faire douter de son engagement. De Jim Harrison, je ne connaissais que l’adaptation cinématographique de « Légendes d’Automne » et sa réputation d’auteur de la ruralité américaine. Pour une introduction, je reste malheureusement un peu sur ma faim. Je me suis laissé abuser par la couverture, qui présageait selon-moi d’une atmosphère pastorale. Bien qu’il soit question par moment de description de la faune locale. Tout n’est pas à jeter. Il y a un travail sur les relations humaines qui mérite qu’on s’y attarde. La vision de la femme...
    Lire la suite
    En lire moins
  • OctaveDebrey 20/08/2023
    C'est dans le Nord Michigan, dans une petite bourgade isolée, que Joseph, fils d'immigré suédois est venus s'installer et y exercer la profession d'instituteur. Ses journées sont principalement rythmées de la chasse, de la pêche ainsi que des soirée à la taverne voisine. Contrairement aux touristes qui viennent se "défouler" et exercent la chassent comme un loisir, Joseph est quant à lui soucieux du sort des animaux, répugnant à les voir souffrir, écoeuré de la gratuité de la mort que donnent certains chasseurs. Il est également soucieux du sort des hommes, du bien-être des enfants auprès de leurs parents...ses réflexions y sont pleines d'humanité. Le tiraillement de sa vie intervient lors de sa rencontre avec Catherine, une jeune élève de dix-huit ans, très affranchie et vite amoureuse, bouleversant son quotidien et ses nuits déjà paisibles et passionnées avec Rosalee, une amie d'enfance. Une histoire simple, mais Jim Harrison à l'art de vous conter ces vies, qu'elles plaisent où non de par leur débauche ou leur insipidité, leur grossièreté, que les mœurs choquent où non, que la morale paraisse ambiguë, que certains personnages choquent, je n'en ai vu que l'incroyable véracité, les personnes son malgré tout attachants de par les balbutiements de leurs sentiments et les mauvais choix qu'ils fonds, ce n'est pas par ce qu'on ne comprends pas un choix qu'il doit être condamné. Ce ressort indéniable et qui fait également la force de ce livre, c'est la beauté et les détails pour évoquer la nature, et la vie qui l'habite, devenant un personnage de ce livre, un personnage discret mais omniprésent, dévoilant la beauté de ces grands espaces, la fraîcheur de ces longues journées d'octobre, accompagnant la vie mouvementée de nos personnages.C'est dans le Nord Michigan, dans une petite bourgade isolée, que Joseph, fils d'immigré suédois est venus s'installer et y exercer la profession d'instituteur. Ses journées sont principalement rythmées de la chasse, de la pêche ainsi que des soirée à la taverne voisine. Contrairement aux touristes qui viennent se "défouler" et exercent la chassent comme un loisir, Joseph est quant à lui soucieux du sort des animaux, répugnant à les voir souffrir, écoeuré de la gratuité de la mort que donnent certains chasseurs. Il est également soucieux du sort des hommes, du bien-être des enfants auprès de leurs parents...ses réflexions y sont pleines d'humanité. Le tiraillement de sa vie intervient lors de sa rencontre avec Catherine, une jeune élève de dix-huit ans, très affranchie et vite amoureuse, bouleversant son quotidien et ses nuits déjà paisibles et passionnées avec Rosalee, une amie d'enfance. Une histoire simple, mais Jim Harrison à l'art de vous conter ces vies, qu'elles plaisent où non de par leur débauche ou leur insipidité, leur grossièreté, que les mœurs choquent où non, que la morale paraisse ambiguë, que certains personnages choquent, je n'en ai vu que l'incroyable véracité, les personnes son malgré tout attachants de par les balbutiements de leurs sentiments...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Laveze 17/09/2022
    NORD-MICHIGAN de JIM HARRISON Retour au lyrisme des grands espaces avec ce magnifique roman. Entre la ferme à entretenir la pêche et la chasse une petite amie qu'il faudrait songer à épouser Joseph est bien occupé. L'arrivée d'une jeunesse de 17 ans va bouleverser cet univers tout simple. Un livre d'une grande beauté une écriture limpide, n'hésitez pas à découvrir Harrison.
  • Herve39 24/05/2022
    Je continue ma découverte de Jim Harrison avec grand plaisir. Un très beau texte, un superbe roman, très dur à vous en dire quelque chose car il ne s'y passe rien d'exceptionnel, pas de héros, pas d'exploits, de trahisons ou de grandes histoires d'amour. Juste une vie simple, un moment dans la vie d'une personne ordinaire mais tellement bien raconté par Jim Harrison. Des souvenirs d'une enfance heureuse malgré l'infirmité au quotidien d'un homme ordinaire, lâche comme nous le sommes tous aux moments des grandes décisions. D'une vie vécue à notre corps défendant, loin de ce que l'on aurait voulu, de ce qu'on avait imaginé, on se retourne un jour sur le chemin parcouru en se demandant ce que l'on a fait de ces années. On se laisse malmener par l'existence par manque d'ambitions, incapable d'accomplir nos rêves ne serait-ce que le plus anodin comme aller voir l'océan. Jim Harrison sait trouver les mots pour exprimer cela, il plante son décor dans le nord Michigan si bien décrit, il nous immerge au milieu de ses personnages nous transformant en spectateurs quasi voyeurs de ces essais avortés.
Inscrivez-vous à la newsletter Lizzie, pour que vos livres s'écoutent aussi !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.