Lisez! icon: Search engine
Solar
EAN : 9782263161360
Façonnage normé : CARTONNE
Nombre de pages : 128
Format : 195 x 260 mm

50 héros pour l'Euro 2020

Collection : Solar Sports
Date de parution : 05/12/2019
Les portraits des 50 meilleurs joueurs européens pour ne rien manquer de l’UEFA EURO 2020
Vincent Duluc occupe une fonction de journaliste assez particulière au sein
de la rédaction de L’Équipe, celle de leader de la rubrique football À ce titre,
il se déplace en permanence dans les plus grands stades européens et peut
observer in situ le comportement des meilleurs joueurs de l’époque.
La synthèse qu’il en tire...
Vincent Duluc occupe une fonction de journaliste assez particulière au sein
de la rédaction de L’Équipe, celle de leader de la rubrique football À ce titre,
il se déplace en permanence dans les plus grands stades européens et peut
observer in situ le comportement des meilleurs joueurs de l’époque.
La synthèse qu’il en tire est la matrice de ce livre consacré aux 50 joueurs qui
vont animer le championnat d’Europe des nations, qui fêtera, en 2020, ses
soixante ans.
Illustré grâce aux photos de L’Équipe, cet album est l’outil parfait pour suivre
l’Euro 2020, qui se déroule pour la première fois simultanément dans douze
villes européennes.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782263161360
Façonnage normé : CARTONNE
Nombre de pages : 128
Format : 195 x 260 mm
Solar

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lechristophe Posté le 4 Mai 2020
    Le journaliste sportif Vincent Duluc a eu une bonne idée : faire le portrait des joueurs dont il pense qu'ils vont animer la compétition qui devait avoir lieu au début de l'été à venir. Le problème est qu'il en a choisis 50. C'est trop pour une compétition regroupant 24 équipes. Ensuite, comme tout choix, le sien est forcément subjectif, et on ne peut qu'être dubitatif devant certains noms. Comme Valon Berisha par exemple, qui est kosovar et dont le pays n'est pas encore qualifié pour l'Euro 2020 ! (les dernières épreuves de qualification devaient avoir lieu en mars). Sa méthode de sélection a été simple. Il a choisi 8 Français, puis 4 joueurs (un gardien, un défenseur, un milieu, un attaquant) pour chacun des grands pays de football que sont l'Angleterre, la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Italie, le Portugal et l'Espagne. Il a ensuite complété avec des footballeurs de pays mineurs mais qui évoluent dans de grands championnats, généralement des attaquants. Chaque joueur est présenté sur deux pages : une occupée par une photo tirée du quotidien L'Equipe représentant le joueur en action dans un match de son équipe nationale, et l'autre consacrée à une brève biographie. Malheureusement, comme dans de nombreux ouvrages écrits... Le journaliste sportif Vincent Duluc a eu une bonne idée : faire le portrait des joueurs dont il pense qu'ils vont animer la compétition qui devait avoir lieu au début de l'été à venir. Le problème est qu'il en a choisis 50. C'est trop pour une compétition regroupant 24 équipes. Ensuite, comme tout choix, le sien est forcément subjectif, et on ne peut qu'être dubitatif devant certains noms. Comme Valon Berisha par exemple, qui est kosovar et dont le pays n'est pas encore qualifié pour l'Euro 2020 ! (les dernières épreuves de qualification devaient avoir lieu en mars). Sa méthode de sélection a été simple. Il a choisi 8 Français, puis 4 joueurs (un gardien, un défenseur, un milieu, un attaquant) pour chacun des grands pays de football que sont l'Angleterre, la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Italie, le Portugal et l'Espagne. Il a ensuite complété avec des footballeurs de pays mineurs mais qui évoluent dans de grands championnats, généralement des attaquants. Chaque joueur est présenté sur deux pages : une occupée par une photo tirée du quotidien L'Equipe représentant le joueur en action dans un match de son équipe nationale, et l'autre consacrée à une brève biographie. Malheureusement, comme dans de nombreux ouvrages écrits par des journalistes sportifs, il semble que l'étape de relecture des textes ait été omise. Que de lourdeurs grammaticales (p 80 : "Ses 1.96 m ont été remarqués" ; pourquoi mettre 1.96 m au pluriel !), de fautes d'orthographe (p 116 : "Lithuanie" ; quel est ce pays ?, en français on l'orthographie Lituanie). Au final, c'est un beau livre pour les amateurs de football mais il est paru trop tôt dans l'année footballistique. Vincent Duluc a choisi en octobre-novembre 2019 des joueurs qui n'allaient peut-être pas obligatoirement être sélectionnés pour leur pays en juin 2020 (problèmes de méforme, d'âge, de blessure, de mésentente avec le sélectionneur...). Et comme de toute façon l'épreuve est repoussée d'une année à cause du Covid-19... Au passage, lire le témoignage de Vincent Duluc sur son mois passé à l'hôpital après avoir été atteint par le coronavirus : https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Vincent-duluc-touche-par-le-coronavirus-tu-prends-une-grande-claque/1131307.
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Solar
Faites le plein d'idées gourmandes, de conseils bien-être et d'actu sportives avec les éditions Solar