Lisez! icon: Search engine
Abandonner un chat
Souvenirs de mon père
Hélène Morita (traduit par)
Date de parution : 20/01/2022
Éditeurs :
Belfond

Abandonner un chat

Souvenirs de mon père

,

Hélène Morita (traduit par)
Date de parution : 20/01/2022
Je suis le fils ordinaire d’un homme ordinaire. Ceci est parfaitement évident. Mais au fur et à mesure que j’ai approfondi cette réalité, j’ai été convaincu que nous sommes tous... Je suis le fils ordinaire d’un homme ordinaire. Ceci est parfaitement évident. Mais au fur et à mesure que j’ai approfondi cette réalité, j’ai été convaincu que nous sommes tous le fruit du hasard, et que ce qui a eu lieu dans ma vie, dans celle de mon père, tout... Je suis le fils ordinaire d’un homme ordinaire. Ceci est parfaitement évident. Mais au fur et à mesure que j’ai approfondi cette réalité, j’ai été convaincu que nous sommes tous le fruit du hasard, et que ce qui a eu lieu dans ma vie, dans celle de mon père, tout a été accidentel. Et pourtant, nous les humains, ne vivons-nous pas en considérant comme la seule réalité possible ce qui n’est après tout qu’un simple fait dû au hasard ?
 
Quand Murakami avait cinq ou six ans, lui et son père sont partis en vélo abandonner un chat sur la plage. Pourquoi ne pas le garder, que se sont-ils dits, était-ce un moment triste, tout cela, Murakami ne s’en souvient plus. Ce dont il se souvient en revanche, c’est que quand lui et son père sont rentrés à la maison, le chat était là. Et que sur le visage de son père, il y avait de la surprise, de l’admiration et du soulagement.
C’est là un des souvenirs que Murakami partage sur ce père qu’il a si mal connu. Un homme que les différentes guerres avaient changé, qui chaque matin honorait ses morts, qui avait dû renoncer à ses ambitions mais a composé des haïkus jusqu’à la fin de sa vie ; un homme, aussi, qui n’a jamais compris les aspirations de son fils.
Et à travers son père, c’est bien lui-même que Murakami questionne…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714495488
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 64
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782714495488
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 64
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • christophe85 01/01/2023
    Un texte court et émouvant sur la relation entre Murakami et son père. Les illustrations signé Emiliano Ponzi sont magnifiques et offrent au lecteur un plaisir visuel non négligeable. Cela donne en effet plus de consistance et de charme au récit. Voici une citation qui a retenu mon attention et que je voudrais vous faire partager : « chacun de nous n'est qu'une goutte de pluie, anonyme parmi la multitude de gouttes qui tombent sur une vaste étendue de terre. Juste une goutte. Une goutte unique, qui possède son individualité, mais qui peut être remplacée. Et chacune de ces gouttes a ses propres sensations, elle a sa propre histoire et elle a la responsabilité de transmettre ce dont elle a hérité. Nous ne devons pas l'oublier. » (page 73) Je vous conseille aussi « L'étrange bibliothèque » (Belfond, 2015) du même auteur. J'ai adoré.
  • jfponge 08/12/2022
    Une chatte abandonnée sur une plage par un père et son fils de six ans, retrouvée quelques heures plus tard à la maison, et gardée précieusement depuis. Il n’en fallait pas plus à l’enfant, devenu depuis le plus célèbre écrivain du Japon, pour garder un souvenir impérissable de ce père qu’il a boudé tout au long de sa vie d’adulte et retrouvé pour quelques instants à l’aube de sa mort. Un court récit, attachant, avec une grande finesse de pensée et d’écriture, portant sur les aléas de l’existence, l’importance des moments, parfois les plus hasardeux, qui marquent les êtres d’une empreinte définitive et les relient les uns aux autres. Une réflexion aussi sur la mémoire, parfois menteuse en toute bonne foi. Un concentré des thèmes chers à l’auteur, abondamment illustré par un graphiste milanais jouant élégamment sur le contraste entre l’ombre et la lumière. On peut cependant regretter que le style de l’illustrateur, largement inspiré de la BD, ne reflète pas vraiment la vision tout en demi-teintes de l’écrivain…
  • Jacline 02/10/2022
    Un très plaisant (petit) livre, avec des illustrations qui se fondent dans le texte ( ou l'inverse) Une facette de Haruki Murakami que je n'aurais pas soupçonnée : intimiste et filiale. Je reste heureusement surprise devant le message : "Je suis le fils ordinaire d’un homme ordinaire. Ceci est parfaitement évident. Mais au fur et à mesure que j’ai approfondi cette réalité, j’ai été convaincu que nous sommes tous le fruit du hasard, et que ce qui a eu lieu dans ma vie, dans celle de mon père, tout a été accidentel. Et pourtant, nous les humains, ne vivons-nous pas en considérant comme la seule réalité possible ce qui n’est après tout qu’un simple fait dû au hasard ? »
  • alexSole 13/09/2022
    Dans ce texte, Murakami évoque son père avait lequel il entretenait une relation distante. Il évoque ainsi quelques souvenirs d'enfance et tente de reconstituer la participation de son père à la guerre contre la chine. Lire Murakami est apaisant, c'est une lecture agréable mais on est un peu frustré qu'il n'explique pas plus leur relation (ils ne se sont pas parlé pendant vingts ans quand même!). L'édition avec ces illustrations est très jolie.
  • BellyButton 11/09/2022
    Haruki Murakami convoque dans ce court récit des souvenirs de son père, un homme ordinaire, dont la destinée a été contrainte par la guerre. Brillant étudiant, il dut, à plusieurs reprises, interrompre ses études pour accomplir son devoir de soldat. A travers ses réminiscences et la relation paternelle, l'auteur nous rappelle combien nous sommes le fruit du hasard, ballottés par les aléas Un texte intime et tendre sur l'enfance, très joliment illustré.

les contenus multimédias

Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.