RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Birthday girl

            Belfond
            EAN : 9782714478436
            Façonnage normé : CARTONNE
            Nombre de pages : 72
            Format : 140 x 225 mm
            Birthday girl

            ,

            Hélène MORITA (Traducteur)
            Date de parution : 09/11/2017
            Je ne vais pas vous offrir quelque chose de matériel. Mon cadeau n’aura rien à voir avec un objet de valeur. En fait, voilà ce que j’aimerais offrir à la merveilleuse fée que vous êtes, mademoiselle. Vous allez faire un vœu. Et je l’exaucerai. Quel qu’il soit. À condition que vous ayez un vœu à formuler.
            Japon, de nos jours.

            Quoi qu’on puisse souhaiter, aussi loin que l’on puisse aller, on reste ce qu’on est, voilà tout.

            La serveuse n’aurait même pas dû travailler ce soir-là. C’était son anniversaire, elle avait vingt ans, il pleuvait à verse, le directeur du restaurant était malade.
            Alors c’est elle, cette serveuse qui...
            Japon, de nos jours.

            Quoi qu’on puisse souhaiter, aussi loin que l’on puisse aller, on reste ce qu’on est, voilà tout.

            La serveuse n’aurait même pas dû travailler ce soir-là. C’était son anniversaire, elle avait vingt ans, il pleuvait à verse, le directeur du restaurant était malade.
            Alors c’est elle, cette serveuse qui entrait dans ses vingt ans, qui était allée porter son repas au propriétaire du restaurant. Un vieil homme solitaire que personne n’a jamais vu.
            Un vieil homme qui, le jour de ses vingt ans, lui avait proposé de faire un vœu…
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714478436
            Façonnage normé : CARTONNE
            Nombre de pages : 72
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond
            17.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Des petits bonheurs à l'élégance classieuse.» 
            Cécile Lecoultre / 24 heures régions

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Foufoubella Posté le 3 Avril 2019
              Ce très court récit (roman? nouvelle? conte?), qui se lit en un petit quart d'heure, m'a récemment été offert pour mon anniversaire. Déjà, l'objet est joli, le papier, glacé, et les dessins qui agrémentent le livre sont très beaux. L'histoire est captivante, a réussi à me tenir en haleine et est très riche malgré sa briéveté. On peut y voir tout le génie de l'auteur. En quelques mots (il ne faudrait pas que ma critique soit plus longue que le récit), une jeune fille fait une drôle de rencontre le jour de ses 20 ans. Elle se la remémore des années après. Après avoir refermé le livre, je me suis surpris à encore y penser et réfléchir. Et je crois que ce n'est pas fini. Je pourrais par contre comprendre que ce récit énerve certains et/ou ne trouve pas d'écho chez beaucoup, pour moi ce fut exactement l'inverse. Challenge multi-défis 2019 Challenge bingo livresque
            • Natiouschka Posté le 6 Mars 2019
              Un petit goût de trop peu en refermant la dernière page de cette nouvelle: on aurait aimé garder les étincelles mystérieuses qui parsèment la fin du récit quelques instants de plus dans les yeux. Cette courte nouvelle est bien écrite et correspond au style de Murakami, où le réel se retrouve soudainement et parfois brièvement plongé dans l'étrange, le surnaturel ou le fantastique. Les illustrations de cette édition sont magnifiques, et reflètent bien l'aspect du rêve évoqué plusieurs fois par l'héroïne. À lire donc, pour la beauté de l'objet et pour le plaisir de retrouver le style de l'écrivain. Pour une histoire plus complète et aboutie, en revanche, passez votre chemin.
            • lolapop93 Posté le 2 Mars 2019
              Les plus : - De belles illustrations. - Une belle petite histoire qui se lit rapidement avec une écriture fluide. - Un petit roman que je considère plus comme une nouvelle avec un mélange de réel et d’onirique qui signe la plume de l’auteur. - Une morale à la fin, mais je ne vous en dirai pas plus ! Les moins : -Bien que cette histoire soit courte, j’en aurai voulu plus. - Petite déception pour moi au niveau du contenu qui est assez succin par rapport aux autres lectures que j’ai eues de cet auteur.
            • Felina Posté le 15 Février 2019
              Découvert au travers du roman "Kafka sur le rivage" depuis "1Q84", Haruki Murakami est l'un des auteurs fétiches de Just One More Page. Plusieurs de ses romans sont en attente de lecture dans ma PAL. "Birthday girl" fait suite à la lecture du livre "Les attaques de la boulangerie". J'avais acheté les deux romans ensemble, ainsi qu'un troisième que je chroniquerai très bientôt. Ils sont superbement illustrés par Kat Menschik. Elle a également collaboré avec l'auteur sur "Sommeil". La narratrice est serveuse dans un restaurant quand elle n'est pas étudiante. Tout les soirs à une heure bien précise et selon un protocole minuté, le directeur apportait dans sa chambre, son repas au propriétaire des lieux. Hors le soir des vingt ans de la serveuse, au lieu de faire la fête, la jeune femme se retrouve à remplacer sa collègue malade. Peu de temps avant l'heure fatidique du repas à apporter, le directeur fait un malaise, dans un dernier sursaut, il demande à la jeune femme de remplir cette mission pour lui. "Birthday girl" est à l'origine une nouvelle du recueil "Saules aveugles, femme endormie", qui compte 23 nouvelles. Celle-ci s'intitule "Le jour de ses vingt ans". Comme toujours avec... Découvert au travers du roman "Kafka sur le rivage" depuis "1Q84", Haruki Murakami est l'un des auteurs fétiches de Just One More Page. Plusieurs de ses romans sont en attente de lecture dans ma PAL. "Birthday girl" fait suite à la lecture du livre "Les attaques de la boulangerie". J'avais acheté les deux romans ensemble, ainsi qu'un troisième que je chroniquerai très bientôt. Ils sont superbement illustrés par Kat Menschik. Elle a également collaboré avec l'auteur sur "Sommeil". La narratrice est serveuse dans un restaurant quand elle n'est pas étudiante. Tout les soirs à une heure bien précise et selon un protocole minuté, le directeur apportait dans sa chambre, son repas au propriétaire des lieux. Hors le soir des vingt ans de la serveuse, au lieu de faire la fête, la jeune femme se retrouve à remplacer sa collègue malade. Peu de temps avant l'heure fatidique du repas à apporter, le directeur fait un malaise, dans un dernier sursaut, il demande à la jeune femme de remplir cette mission pour lui. "Birthday girl" est à l'origine une nouvelle du recueil "Saules aveugles, femme endormie", qui compte 23 nouvelles. Celle-ci s'intitule "Le jour de ses vingt ans". Comme toujours avec Haruki Murakami, l'histoire semble tout à fait ordinaire, aux premiers abords. Mais très rapidement une atmosphère particulière, comme une brume légère commence à s'immiscer un peu partout, et soudain, le lecteur se retrouve de l'autre côté d'une porte dans une situation totalement onirique et fascinante. Même un peu mal à l'aise parfois. Et la magie a alors opéré. Ou pas. L'art de la nouvelle est un peu un test pour un écrivain, il doit être succinct, et en même temps faire passer un minimum d'explications et d'émotions pour que le lecteur plonge dans son récit. Haruki Murakami maîtrise parfaitement ce genre, et même peut-être trop bien d'ailleurs, car à la fin de cette histoire, le lecteur ressent une immense frustration de ne pas avoir la réponse à la question. A partir de cette ligne, ceux qui n'ont pas lu ce roman ne comprendront absolument rien à ce que je dis, et c'est tant mieux car cela voudra dire que je n'ai rien spoiler et qu'ils auront peut-être envie d'aller découvrir ce livre. Les autres pourront me faire part de leur frustration ou de leur façon d'interpréter les choses en commentaire. La suggestivité de ce dénouement laisse supposer un autre niveau de lecture, et un choix simple de sa part, mais évident. L'auteur laisse la porte ouverte aux suppositions, supputations et aux imaginations galopantes, avec cette fin ouverte. (...)
              Lire la suite
              En lire moins
            • celinedr Posté le 9 Février 2019
              Après L’étrange bibliothèque, j’ai voulu renouer avec cet auteur japonais dont les écrits attisent ma curiosité tout en me laissant perplexe. Je referme cette courte nouvelle comme si je venais de faire un rêve. Je suis groggy. Une douce sensation m’envahit. Ses mots sont doux, sa plume…aérienne. Cet auteur me fait, sur le coup, l’effet d’un magicien. Je ne sais plus ce qui relève de la réalité ou de la fiction. Je me sens légère et, étonnamment, j’ai instantanément l’envie de relire cette histoire afin de me replonger dans cette enivrante sensation. J’ai rarement éprouvé ce ressenti après lecture. Je n’adhère toutefois pas à 100 % à la morale de cette histoire mais, qu’importe, j’admire la façon dont l’écrivain m’a amenée jusqu’à sa bulle. Un petit cocon dans lequel je me suis sentie invincible et sereine. Quel agréable moment de lecture !
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.