En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Ça peut pas rater ! édition collector

        Fleuve éditions
        EAN : 9782265099234
        Façonnage normé : RELIE-ALB.
        Nombre de pages : 480
        Format : 130 x 200 mm
        Ça peut pas rater ! édition collector

        Date de parution : 11/06/2015
        Après Demain j’arrête !, Complètement cramé, Et soudain tout change, la nouvelle comédie porte bonheur de Gilles Legardinier !
         
        « J’en ai ras le bol des hommes ! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est à votre tour de souffrir ! Cette fois, vous allez payer. Puisque aucun bonheur ne descendra du ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu'au fond des... « J’en ai ras le bol des hommes ! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est à votre tour de souffrir ! Cette fois, vous allez payer. Puisque aucun bonheur ne descendra du ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu'au fond des enfers.
        La gentille Marie est morte. À présent, c'est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m'étouffe, la haine me consume. »
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782265099234
        Façonnage normé : RELIE-ALB.
        Nombre de pages : 480
        Format : 130 x 200 mm
        Fleuve éditions
        20.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • sylvievandroux Posté le 4 Juin 2018
          Génial. J'ai adoré et je le recommande. Je me demande comment un homme peut aussi bien se mettre dans la peau d'une femme. Bravo pour l'écriture.
        • belette2911 Posté le 11 Mai 2018
          Alors comme ça, il vaut mieux utiliser une Charlotte plutôt qu’une Bintje si on veut foutre en l’air une bagnole en lui collant une patate dans le pot d’échappement ? Merci du bon conseil, monsieur Legardinier ! Je saurai l’appliquer avec vigueur. Ensuite, il faudra que je vous interroge sur les laxatifs que vous préconisez et de la meilleure manière de les amalgamer dans des crèmes en tout genre… On va se faire "Top Chiasse", là, à nous deux ! Au fait, monsieur Legardinier, tu permets que je t’appelle par ton prénom ? La raison, Gilles ? Tu connais sans doute le vieux diction qui dit que "lectrice qui rit est à moitié dans …" ? Hors avec toi, je ris. Je ris beaucoup. Pas de panique, je n’ai pas l’intention de quitter Chouchou pour Gilles Legardinier, mais puisque cet auteur m’a déjà fait rire plein de fois, et pleurer, aussi, je me sens le droit de le tutoyer et de m’adresser à lui comme si nous avions élevés les vaches ensemble. Le forban a encore réussi à me faire pouffer de rire durant ma lecture, ce qui m’a valu des regards courroucés, étonnés, amusés, des autres usagés de la rame du métro. Bandes d’ignares, s’ils... Alors comme ça, il vaut mieux utiliser une Charlotte plutôt qu’une Bintje si on veut foutre en l’air une bagnole en lui collant une patate dans le pot d’échappement ? Merci du bon conseil, monsieur Legardinier ! Je saurai l’appliquer avec vigueur. Ensuite, il faudra que je vous interroge sur les laxatifs que vous préconisez et de la meilleure manière de les amalgamer dans des crèmes en tout genre… On va se faire "Top Chiasse", là, à nous deux ! Au fait, monsieur Legardinier, tu permets que je t’appelle par ton prénom ? La raison, Gilles ? Tu connais sans doute le vieux diction qui dit que "lectrice qui rit est à moitié dans …" ? Hors avec toi, je ris. Je ris beaucoup. Pas de panique, je n’ai pas l’intention de quitter Chouchou pour Gilles Legardinier, mais puisque cet auteur m’a déjà fait rire plein de fois, et pleurer, aussi, je me sens le droit de le tutoyer et de m’adresser à lui comme si nous avions élevés les vaches ensemble. Le forban a encore réussi à me faire pouffer de rire durant ma lecture, ce qui m’a valu des regards courroucés, étonnés, amusés, des autres usagés de la rame du métro. Bandes d’ignares, s’ils savaient que les livres de Gilles sont des concentrés de bonne humeur, ils manifesteraient pour qu’ils soient remboursés par la sécu. Certes, ce roman là était moins émotionnant que "Et soudain, tout change", j’ai eu parfois envie de secouer Marie, notre personnage principal, qui aime se faire des films sur les hommes, car dans son crâne, contrairement aux carrefours la nuit, il y a beaucoup de passage ! D’ailleurs, vu comment Gilles a une super connaissance de l’esprit et du fonctionnement des femmes, je le soupçonne soit d’en avoir été une (suite à un sortilège de la fée Pachié)… Parce que non, pas possible qu’un type en sache autant sur nous. Ou alors, des femmes ont cafté et lui ont raconté notre moi intérieur ! Anybref… Dire que ce chouette roman feel-good trainait dans ma PAL urgentissime depuis sa sortie en octobre 2014 et que sans l’intervention bénéfique de Bianca, il y croupirait toujours, avec les 36 autres vachement super urgent à lire au plus vite. Servi par une brochette de personnages tous plus drôles et sympathiques les uns des autres,ce roman est une bouffée d’oxygène dans la journée car en plus de vous faire rire, l’auteur s’attaque aussi à nos sociétés dirigées par le pognon et pour verser plus de profits aux actionnaires, et ce, à n’importe quel prix humain. Sans oublier quelques phrases dignes de figurer dans mon carnet de citations célèbres, profondes ou drôles. On pourrait lui reprocher de faire preuve de manichéisme vis-à-vis de certains personnages, comme Hugues ou le patron de la boite, mais cela n’empêche pas le lecteur de s’amuser des situations cocasses, des pensées un peu folles de certains personnages, même si, à la fin, ça devient un peu lourd. Voilà pourquoi il ne décrochera que 3,5 Sherlock : à cause de certaines lourdeurs et longueurs dans les pensées, actions, ou répétitions de Marie. Attention, le score est excellent et j’ai passé un moment de lecture des plus agréables, avec des sourires, des pouffements ou carrément des éclats de rire avec des envies de me faire pipi dessus. Alors, pour tout ça, Gilles, tu me pardonneras de t’appeler par ton prénom. Merci pour ces bons moments…. (oups, ça ressemble à un titre de livre, ça).
          Lire la suite
          En lire moins
        • MarionSalome Posté le 30 Avril 2018
          Les 5 raisons de lire ce livre : 1 #9656;parce que cette histoire est une comédie romantique à emporter 2 #9656;parce qu’on garde le sourire tout du long 3 #9656; parce que « nom d’une gastro le jour de mon entretien d’embauche », il y a pleins de phrases comme celles-ci ... deux autres bonnes raisons sur mon blog.
        • StephG54 Posté le 25 Avril 2018
          J'ai "globiché" "ça peut pas rater" mais pas autant que " Et soudain tout change" ou ' quelqu'un pour qui trembler" ! Cela reste un bon roman feel good avec quelques scènes vraiment désopilantes. Le personnage de Marie est attachant et l'écriture est très agréable , légère Les remerciements méritent à eux seuls d'être lus. On y sent toute la tendresse de Gilles pour ses lecteurs.
        • Jelistoutletemps Posté le 20 Avril 2018
          Bonne lecture mais ce n'est pas mon préféré !

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « Après Demain, j’arrête !, Complètement cramé ! puis Et soudain tout change, l’auteur Gilles Legardinier revient avec un nouveau roman bourré d’humour. » Femme actuelle
        « Gilles Legardinier a rejoint le podium des auteurs les plus lus de France. » RTL
        « Gilles Legardinier persiste et signe un nouveau roman aussi drôle que touchant. » 20 Minutes
        « Un succès assuré pour celui qui a déjà vendu près de deux millions de livres. » France Info
        « Grâce à son style direct, sa fantaisie et son imagination débridée, Gilles Legardinier amuse toujours et offre un moment de lecture souriant. » Le Parisien 
        Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
        Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com