Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748527155
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 32
Format : 220 x 290 mm

Chaprouchka

,

Date de parution : 01/10/2020
Un Petit Chaperon rouge revisité et plurilingue par l’autrice de l’album Bou et les 3 zours ! Avec une version audio disponible sur toutes les plateformes de streaming et sur Syros Live. 
Dans la forêt, Mister Wolfy Loupo rencontre une menina que passa. C’est Chaprouchka, qui porte chez Grand-mama une galette et une garrafa de limonada. Wolfy Loupo se hâte taf taf et arrive le premier à sa casa. « C’est le loup, il va me manger ! » s’écrie la mormor... Dans la forêt, Mister Wolfy Loupo rencontre une menina que passa. C’est Chaprouchka, qui porte chez Grand-mama une galette et une garrafa de limonada. Wolfy Loupo se hâte taf taf et arrive le premier à sa casa. « C’est le loup, il va me manger ! » s’écrie la mormor qui connaît ses classiques. Mais Wolfy est bien décidé à réécrire l’istòria ! Et ensemble, ils vont réserver à Chaprouchka une drôle de surprise…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748527155
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 32
Format : 220 x 290 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jangelis Posté le 1 Octobre 2020
    Un album exceptionnel. Un conte classique, un des plus connus chez nous, détourné ou plutôt revisité de façon très drôle, un mélange de langages qui ne gêne guère la compréhension, et une petit côté écolo. Un régal. Après Boucle Rousse et les 3 ours, qui mêlait de l'italien au français, Syros nous propose un Petit Chaperon Rouge qui nous balade d'une langue à l'autre sans effort. Des mots qu'on comprend facilement, d'autres qu'on devine dans le contexte, une chouette découverte des langues. En partenariat avec l'association Dulala (d'une langue à l'autre). Chaprouchka rencontre Mister Wolfy Loupo. Totalement assoiffé à cause de la chaleur, il demande de l'aide. Que notre demoiselle, s'empresse de lui apporter. L'histoire se continuerait bien de façon traditionnelle, même la Grand-mama insiste, mais Mister Loupo se refuse à manger qui que ce soit, (par gentillesse, par végétarisme, ou parce qu'il connait et craint la fin de l'histoire ?) On s'amuse beaucoup à retrouver le conte tout en partant sur d'autres chemins. Et heureusement parce que c'était le dernier loup, il faut le protéger, tout comme la forêt, et tous sont d'accord. Juste un petit regret sur le texte : par moments il rappelle le texte originel pour nous guider au milieu des divers langages, mais... Un album exceptionnel. Un conte classique, un des plus connus chez nous, détourné ou plutôt revisité de façon très drôle, un mélange de langages qui ne gêne guère la compréhension, et une petit côté écolo. Un régal. Après Boucle Rousse et les 3 ours, qui mêlait de l'italien au français, Syros nous propose un Petit Chaperon Rouge qui nous balade d'une langue à l'autre sans effort. Des mots qu'on comprend facilement, d'autres qu'on devine dans le contexte, une chouette découverte des langues. En partenariat avec l'association Dulala (d'une langue à l'autre). Chaprouchka rencontre Mister Wolfy Loupo. Totalement assoiffé à cause de la chaleur, il demande de l'aide. Que notre demoiselle, s'empresse de lui apporter. L'histoire se continuerait bien de façon traditionnelle, même la Grand-mama insiste, mais Mister Loupo se refuse à manger qui que ce soit, (par gentillesse, par végétarisme, ou parce qu'il connait et craint la fin de l'histoire ?) On s'amuse beaucoup à retrouver le conte tout en partant sur d'autres chemins. Et heureusement parce que c'était le dernier loup, il faut le protéger, tout comme la forêt, et tous sont d'accord. Juste un petit regret sur le texte : par moments il rappelle le texte originel pour nous guider au milieu des divers langages, mais j'aurais préféré trouver la "vraie" phrase "Tire la chevillette et la bobinette cherra" toujours un peu difficile pour les petits (et parfois un peu compliquée à mémoriser pour tous), c'était l'occasion de la "réviser". Alors qu'on a ici "Tire la bobinette, et la chevillette cherra". Volontaire ou erreur ? je regrette dans tous les cas. Les illustrations (en feutrine découpée ?) ne sont pas un coup de coeur pour moi mais sont totalement adaptées à l'histoire, colorées et simples, ce qui permet de mettre en valeur le langage, car il est aussi disséminé dans les dessins. À la fin, un double lexique : - Les mots étrangers du texte, dans l'ordre alphabétique, avec leur traduction en français et le nom de la langue. - Les mots qui se baladent au gré des illustrations, par ordre d'apparition (et encore plus dommage que d'habitude qu'on n'ait pas de pagination). Qui permettent de découvrir aussi des langues avec d'autres écritures que l'alphabet latin. Si un tel album n'est pas forcément évident à lire à des petits francophones (mon premier essai a un peu fait un flop !), c'est un vrai régal à utiliser de plein de manières. Des ressources diverses sont proposées autour de cet album, et on peut aussi tout simplement écouter le texte dit par l'autrice sur le site Syros.
    Lire la suite
    En lire moins
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !

Lisez maintenant, tout de suite !