Lisez! icon: Search engine
Gründ
EAN : 9782700028638
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 192
Format : 240 x 290 mm

Contes de Perrault

Collection : Contes et Poèmes
Date de parution : 29/04/2010

Un grand classique revisité !

Dans cette nouvelle édition des Contes de Perrault, on retrouvera les grands classiques de cet auteur : Le Petit chaperon rouge, Barbe bleue, Le Belle au bois dormant, Le Chat botté, Le Petit poucet, Les fées, Peau d'Ane, Cendrillon, Riquet, dans leur version intégrale et sans oublier leur moralité ! Elodie Nouhen nous propose sa vision très actuelle de ces contes traditionnels.

EAN : 9782700028638
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 192
Format : 240 x 290 mm
Gründ

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • plumesauvage Posté le 2 Novembre 2021
    Après un début chaotique composé d'une introduction, d'une préface et d'une notice sur presque 100 pages, j'ai enfin pu découvrir les contes de Perrault. Ce sont des souvenirs tendres de l'enfance, bien écrits et variés - le format des vers me convient tout à fait. Je regrette toutefois d'avoir opté pour cette édition plutôt qu'une illustrée, sans une introduction aussi lourde.
  • Nitocris2021 Posté le 23 Juin 2021
    La couverture est erronée. Ma critique portera bien sur les "Contes" de Perrault. Classiques entre les classiques, ces histoires élégantes ont bercé nos enfances. Faussement lisses, délicieusement subversifs délicatement magiques, ces contes peuvent être lus et relus à tout âge.
  • RaoulDandrsy Posté le 22 Mai 2021
    Quel plaisir ai-je eu à relire ces contes, ô combien célèbres. En plus d'être bien écrits, les histoires sont captivantes, même quand on les connaît déjà. Un vrai bonheur. Petit bémol en revanche sur le premier conte de l'œuvre, "Griseldis" que je trouve bien longue. Elle est écrite en vers, se veut assez poétique. Je ne suis sûrement pas la cible, car je ne ressens pas grand chose à cet art qu'est la poésie.
  • Flaubauski Posté le 2 Mai 2021
    L’agrégation me fait renouer avec la lecture de Perrault, ayant délaissé cet auteur depuis quelques années, auteur que j’ai, surtout lu je l’avoue, dans un but professionnel, en lien avec mes cours de sixième. Je lisais, en effet, plutôt les contes des frères Grimm ou d’Andersen que j’étais enfant. Et pourtant, c’est un auteur qui a une certaine virtuosité narrative, en vers comme en prose, et dont le côté un peu désuet, très mondain, du XVIIème siècle, garde un certain charme, si l’on excepte les qualificatifs profondément misogynes essaimant l’œuvre, comme bien souvent à l’époque classique. Charme des différents niveaux de lecture tout d’abord, qui font osciller les contes entre légèreté enfantine et merveilleuse, sérieux beaucoup plus adulte, moins lisible pour les plus jeunes, et références beaucoup plus obscures à la société de cour dont faisait partie Charles Perrault – niveau de lecture auquel j’ai hâte de m’atteler plus en profondeur cette année -. Charme également des petites pointes, parfois lyriques, parfois dramatiques, parfois humoristiques, qui parsèment les histoires de nos divers personnages, manichéens certes, mais malgré tout intéressants dans leur symbolisme servant au mieux la morale de ces mêmes histoires. Dans tous les cas, des contes que j’ai apprécié relire,... L’agrégation me fait renouer avec la lecture de Perrault, ayant délaissé cet auteur depuis quelques années, auteur que j’ai, surtout lu je l’avoue, dans un but professionnel, en lien avec mes cours de sixième. Je lisais, en effet, plutôt les contes des frères Grimm ou d’Andersen que j’étais enfant. Et pourtant, c’est un auteur qui a une certaine virtuosité narrative, en vers comme en prose, et dont le côté un peu désuet, très mondain, du XVIIème siècle, garde un certain charme, si l’on excepte les qualificatifs profondément misogynes essaimant l’œuvre, comme bien souvent à l’époque classique. Charme des différents niveaux de lecture tout d’abord, qui font osciller les contes entre légèreté enfantine et merveilleuse, sérieux beaucoup plus adulte, moins lisible pour les plus jeunes, et références beaucoup plus obscures à la société de cour dont faisait partie Charles Perrault – niveau de lecture auquel j’ai hâte de m’atteler plus en profondeur cette année -. Charme également des petites pointes, parfois lyriques, parfois dramatiques, parfois humoristiques, qui parsèment les histoires de nos divers personnages, manichéens certes, mais malgré tout intéressants dans leur symbolisme servant au mieux la morale de ces mêmes histoires. Dans tous les cas, des contes que j’ai apprécié relire, et sur lesquels je vais apprécier travailler.
    Lire la suite
    En lire moins
  • NancyCeleste Posté le 17 Février 2021
    Les contes de Perrault sont un incontournable de la littérature aussi bien pour les jeunes que pour les adultes. Ils débouchent sur des morales intemporelles. Il s'agit bien là d'instruire en distrayant. Perrault s'adresse à tous, petits et grands, et montre que la morale des gens simples n'a rien à envier à celle des savants. Dans cette édition, nous retrouvons les contes suivants : Grisélidis, Peau d’âne, Les souhaits ridicules, La belle au bois dormant, Lepetit chaperon rouge, La barbe bleue, Le chat botté, Les fées, Cendrillon, Riquet à la houppe, Le petit poucet. J'ai pu découvrir les contes de Perrault pendant mon enfance. J'ai eu envie de les redécouvrir avec dans cette édition avec un regard adulte cette fois-ci. Ce sont des contes qui ne vieillissent pas, ils ont su traverser les siècles et se transmettre de génération en génération ce qui rend ces histoires encore plus belles.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER GRÜND JEUNESSE
Ne manquez aucune information sur notre catalogue jeunesse !