Lisez! icon: Search engine
Crime book - Week-end fatal - Livre-jeu d'enquête - À partir de 14 ans
Collection : Crime Books
Date de parution : 25/08/2022
Éditeurs :
404 Éditions

Crime book - Week-end fatal - Livre-jeu d'enquête - À partir de 14 ans

Collection : Crime Books
Date de parution : 25/08/2022
Un crime mystérieux, un homme accusé, de nouvelles preuves : parviendrez-vous à faire la lumière sur le séminaire mortel ?
Horreur lors d’un séminaire ! Alors que l’équipe de BioDiag, une grande société pharmaceutique, organisait une murder party pour son rendez-vous annuel, quelqu’un est mort. Michel Lamotte, directeur commercial, a tiré... Horreur lors d’un séminaire ! Alors que l’équipe de BioDiag, une grande société pharmaceutique, organisait une murder party pour son rendez-vous annuel, quelqu’un est mort. Michel Lamotte, directeur commercial, a tiré sur Amélie Laffon, la PDG de l’entreprise. Condamné, il continue à clamer son innocence : cette arme n’aurait jamais dû être... Horreur lors d’un séminaire ! Alors que l’équipe de BioDiag, une grande société pharmaceutique, organisait une murder party pour son rendez-vous annuel, quelqu’un est mort. Michel Lamotte, directeur commercial, a tiré sur Amélie Laffon, la PDG de l’entreprise. Condamné, il continue à clamer son innocence : cette arme n’aurait jamais dû être chargée, et il n’y est pour rien !
 
Quelques mois plus tard, son épouse reçoit le rapport d’enquête annoté d’un détective privé. Elle croit dur comme fer à l’innocence de son mari, et des preuves non exploitées semblent aller dans son sens… Parviendrez-vous à dénouer les véritables circonstances du meurtre et à innocenter Michel Lamotte ?
 
Vous recevez un rapport d’enquête sous forme de livre et une pochette remplie de documents : quelques photographies, un plan du lieu du crime, une étrange carte de visite, des lettres anonymes, la brochure annotée du séminaire, des documents confidentiels de l’entreprise BioDiag… Parcourez les interrogatoires des suspects, retracez l’emploi du temps de la victime, analysez les vrais indices et documents à votre disposition et répondez à cette question : qui a vraiment tué Amélie Laffon ?
 
Une enquête à partir de 14 ans.
Un livre de 208 pages, et une enveloppe remplie d’indices : photographies, interrogatoires, cartes de visite et plus encore !
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791032405628
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 208
Format : 142 x 205 mm
EAN : 9791032405628
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 208
Format : 142 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Witchblade 05/01/2023
    Livre reçu lors de la masse critique de Novembre. Je l’avais sélectionné car son format m’intriguait, un petit livret nous est fourni pour qu’on démêle l’enquête au fur et à mesure de la lecture. Je remercie Babelio et les éditions 404 pour cet envoi, j’ai découvert cette maison d’édition et son goût pour l’esthétique lors de précédentes masses critiques. Moi qui pensais trouver un roman et un petit livret à côté, ce n’est pas du tout ça. J’ai été très surprise en ouvrant le package du coup. Malgré tout, on peut le lire comme un roman ou chercher à résoudre l’enquête. J’ai choisi la première option tout en jouant le jeu de temps en temps. Vu son format, c’est très facile de retourner en arrière pour chercher des indices. J’ai beaucoup apprécié la notion des notes rouge et bleue, qui mettent en avant certains éléments du dossier (même s’il y a eu quelques bugs dans la retranscription de l’histoire, exemple en p24). Par contre, ce n’était pas une bonne idée de coller l’enveloppe d’indices à la couverture, je l’ai abîmé et déformé en décollant celle-ci. Du coup, malgré son format atypique, j’ai lu avec grand plaisir les différents interrogatoires pour essayer de démêler le vrai du faux. Malgré les nombreuses coquilles ou problèmes de mise en forme oubliés, j’ai bien aimé découvrir ce concept original où on arrive après les faits et pendant les interrogatoires. On peut guère en dire plus sans spoiler car le début de l’histoire correspond au résumé. Après, c’est à nous de jouer pour démasquer le criminel derrière cet imbroglio. Comme vous l’aurez compris, même si je n’ai pas joué le jeu complètement, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman et son chouette concept. Par contre, petit malus pour la maison d’édition car malgré le travail sur le livre-objet, ça aurait été bien qu’il n’y ait pas de coquilles ou de bugs de retranscriptions (p98, p112, p145, p154 pour les pires relevés, et le verbe souffrir prend deux « f » quand il est conjugué). Mis à part ça, je vous conseille de découvrir ce concept original surtout si vous êtes amateurs des livres où il faut chercher le meurtrier. Pour ma part, si j’en ai l’occasion, j’en lirai un autre avec plaisir. Sur ce, bonnes lectures à vous :-)Livre reçu lors de la masse critique de Novembre. Je l’avais sélectionné car son format m’intriguait, un petit livret nous est fourni pour qu’on démêle l’enquête au fur et à mesure de la lecture. Je remercie Babelio et les éditions 404 pour cet envoi, j’ai découvert cette maison d’édition et son goût pour l’esthétique lors de précédentes masses critiques. Moi qui pensais trouver un roman et un petit livret à côté, ce n’est pas du tout ça. J’ai été très surprise en ouvrant le package du coup. Malgré tout, on peut le lire comme un roman ou chercher à résoudre l’enquête. J’ai choisi la première option tout en jouant le jeu de temps en temps. Vu son format, c’est très facile de retourner en arrière pour chercher des indices. J’ai beaucoup apprécié la notion des notes rouge et bleue, qui mettent en avant certains éléments du dossier (même s’il y a eu quelques bugs dans la retranscription de l’histoire, exemple en p24). Par contre, ce n’était pas une bonne idée de coller l’enveloppe d’indices à la couverture, je l’ai abîmé et déformé en décollant celle-ci. Du coup, malgré son format atypique, j’ai lu avec grand plaisir les différents interrogatoires pour essayer...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kenehan 02/01/2023
    "Week-end fatal" est un crime book imaginé par Stéphane Anquetil. L'idée est de proposer un dossier d'enquête fourni, accompagné d'un certain nombre d'indices à manipuler. Le lecteur est alors invité à être actif dans la résolution du mystère abordé. Le pitch de départ est typique d'un roman policier classique : lors d'un séminaire, la PDG d'une entreprise est abattue à l'occasion d'une "murder party". Le tireur clame son innocence sous prétexte d'avoir simplement jouer son rôle. Contrairement à beaucoup de livres-jeu ou de "livres dont vous êtes le héros", cette collection propose une lecture ouverte. Soit on joue le jeu et on se prend à enquêter, soit on lit l'ensemble comme un roman. Le dossier est riche de compte-rendus d'auditions, d'une double annotation immersive, et d'illustrations diverses. Les indices contenus dans l'enveloppe sont parfaitement intégrés dans le texte afin de les dégainer au juste moment. C'est donc un objet-livre vivant que l'on tient entre nos mains et que l'on peut emporter partout. Le format est solide, reliure rigide, évident pour un livre que l'on manipule beaucoup. Je dois reconnaître que sur ce point, j'aurai adoré un format carnet de notes, avec une fermeture élastique. Ca aurait tellement collé au contenu, et d'une classe ! Et puis bien pratique pour y ajouter nos propres notes, sans les éparpiller à la moindre occasion. Mais il est certain que c'est un autre budget éditorial... Je remercie les éditions 404 et Babelio pour ce livre original qui mêle fiction et actualités en un mystère passionnant à résoudre. Un ouvrage ludique, bien pensé et bien réalisé. Jouer au détective amateur sera bien sûr plus chronophage qu'une simple lecture linéaire mais tellement plus intéressant."Week-end fatal" est un crime book imaginé par Stéphane Anquetil. L'idée est de proposer un dossier d'enquête fourni, accompagné d'un certain nombre d'indices à manipuler. Le lecteur est alors invité à être actif dans la résolution du mystère abordé. Le pitch de départ est typique d'un roman policier classique : lors d'un séminaire, la PDG d'une entreprise est abattue à l'occasion d'une "murder party". Le tireur clame son innocence sous prétexte d'avoir simplement jouer son rôle. Contrairement à beaucoup de livres-jeu ou de "livres dont vous êtes le héros", cette collection propose une lecture ouverte. Soit on joue le jeu et on se prend à enquêter, soit on lit l'ensemble comme un roman. Le dossier est riche de compte-rendus d'auditions, d'une double annotation immersive, et d'illustrations diverses. Les indices contenus dans l'enveloppe sont parfaitement intégrés dans le texte afin de les dégainer au juste moment. C'est donc un objet-livre vivant que l'on tient entre nos mains et que l'on peut emporter partout. Le format est solide, reliure rigide, évident pour un livre que l'on manipule beaucoup. Je dois reconnaître que sur ce point, j'aurai adoré un format carnet de notes, avec une fermeture élastique. Ca aurait tellement collé au contenu, et d'une classe !...
    Lire la suite
    En lire moins
  • lulu8723 02/12/2022
    Stéphanie ANQUETIL. Crime book. Week-end fatal. Je remercie Babelio et les éditions 404 pour m’avoir adressé cette fiction policière. Amélie Laffon, PDG de Biodiag, organise un séminaire au manoir de Flomaville. Le samedi a été consacré à la présentation de la société et Amélie Laffon a même évoqué l’offre de rachat émise par une société américaine. Au cours de ce week-end, le dimanche après midi est réservé à un jeu de rôle : Murder Party. Chaque participant a reçu une note lui indiquant son rôle dans ce jeu. Ce jeu ne va pas se dérouler comme l’énoncé fourni par son créateur, Pierre Rivet. En effet, Amélie Laffon est tuée sous les yeux des participants par Michel Lemotte, directeur commercial dans cette société. C'est la stupéfaction. Que s'est-il donc passé? Pourquoi cette bévue? Le lecteur doit donc résoudre l’énigme. Qui est à l’origine de ce meurtre? Qui avait donc intérêt a la mort d’ Amélie. Avec les interrogatoires, les pièces saisies sur le lieu du drame, la présentation des témoins, il nous faut trouver le mobile…et le ou les coupables... Toutes les pièces nécessaires à la résolution de ce crime sont entre nos mains. Il nous faut les examiner bien attentivement, lire, relire les documents afférant à cette rocambolesque histoire. Il y a eu un mort, en l’occurrence, Amélie Laffon, la dirigeante de Biodiag? Je félicite Stéphanie ANQUETIL pour ce livre enquête. La présentation des participants, leur fonction dans l’entreprise, nous permettent de bien situer chacun, de plonger dans leur psychologie. Les intérogatoires menés par la gendarmerie, nous ouvrent des portes. Attention à ne pas s’enliser et à bien ouvrir et nous yeux et nos oreilles. Voici un petit livre cadeau à déposer au pied du sapin pour nos chères têtes blondes, nos futurs Sherlock Holmes, Docteur Watson, Rouletabille, inspecteur Colombo, inspecteur Gadget, Miss Marple, Hercule Poirot, Stéphanie Plum, Nestor Burma, etc.… Une belle après midi en perspective pour nous donner la solution… ( 02/12/2022). Stéphanie ANQUETIL. Crime book. Week-end fatal. Je remercie Babelio et les éditions 404 pour m’avoir adressé cette fiction policière. Amélie Laffon, PDG de Biodiag, organise un séminaire au manoir de Flomaville. Le samedi a été consacré à la présentation de la société et Amélie Laffon a même évoqué l’offre de rachat émise par une société américaine. Au cours de ce week-end, le dimanche après midi est réservé à un jeu de rôle : Murder Party. Chaque participant a reçu une note lui indiquant son rôle dans ce jeu. Ce jeu ne va pas se dérouler comme l’énoncé fourni par son créateur, Pierre Rivet. En effet, Amélie Laffon est tuée sous les yeux des participants par Michel Lemotte, directeur commercial dans cette société. C'est la stupéfaction. Que s'est-il donc passé? Pourquoi cette bévue? Le lecteur doit donc résoudre l’énigme. Qui est à l’origine de ce meurtre? Qui avait donc intérêt a la mort d’ Amélie. Avec les interrogatoires, les pièces saisies sur le lieu du drame, la présentation des témoins, il nous faut trouver le mobile…et le ou les coupables... Toutes les pièces nécessaires à la résolution de ce crime...
    Lire la suite
    En lire moins
  • sab02 18/09/2022
    Coup de coeur pour ce bel objet-livre! C'est difficile d'innover dans le milieu du livre mais là j'avoue que cela m'a beaucoup plu! Dans ce crime-book, vous menez l'enquête du début à la fin. Après avoir pris connaissance des faits, le livre déroule les auditions de tous les protagonistes. Lors de certains des interrogatoires, on est guidé vers des pièces à convictions contenues dans une enveloppe au dos du livre. Nous voici donc en mode détective à tenter de démêler l'intrigue et de cerner chacune des personnes interrogées. Pour nous aider, des fiches à compléter pour chaque suspect se trouve à la fin du livre. Armé d'un crayon, des interrogatoires et des pièces à convictions étalées devant vous, l'enquête peut commencer. Outre l'objet-livre, l'histoire est assez sympathique à suivre. Lors d'un séminaire d'entreprise, une murder party est organisée. Mais lors de celle-ci, la PDG est tuée par l'un de ses employés qui pensait jouer son rôle. Une très belle idée de cet éditeur qui ne cesse de proposer des concepts de lecture originaux. Merci aux éditions 404 pour l'envoi de ce livre que j'ai pris plaisir à lire!
Inscrivez-vous vous à la Geeksletter
Restez connectés à nos actualités geek !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    20 jeux à tester cet été !

    Vous avez peur de vous ennuyer cet été ? Vous cherchez des activités à faire avec vos proches ? Que vous partiez en vacances ou non, nous vous proposons pleins jeux amusants à faire avec votre famille, vos enfants ou vos amis !

    Lire l'article