Lisez! icon: Search engine

Fredericks Goldman Jones

Gründ
EAN : 9782324020858
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 256
Format : 230 x 300 mm
Fredericks Goldman Jones

Date de parution : 31/10/2018
Le trio incontournable des années 1990
De l'intérieur retrace l'histoire individuelle et collective de trois individus qui ont formé le trio le plus surprenant et prolifique des années 1990.
 
On y découvre les raisons qui ont poussé Jean-Jacques Goldman à faire appel, à la fin des années 1980, aux services de ses deux compagnons de route, et à...
De l'intérieur retrace l'histoire individuelle et collective de trois individus qui ont formé le trio le plus surprenant et prolifique des années 1990.
 
On y découvre les raisons qui ont poussé Jean-Jacques Goldman à faire appel, à la fin des années 1980, aux services de ses deux compagnons de route, et à institutionnaliser une relation qui existait finalement sur scène depuis plusieurs années. Car si Jean-Jacques Goldman a enregistré d’innombrables succès à travers ses disques solos, c’est surtout au pluriel qu’il s’est construit musicalement et qu’il a ensuite imaginé et traversé l’incroyable et singulière carrière qui a été la sienne.
 
Ce livre, qui est le fruit de nombreux témoignages inédits (notamment de Michael Jones, mais aussi de tout l'entourage musical du trio : Erick Benzi, Marc Lumbroso, Bernard Schmitt, etc.), nous conduit sur les traces de Michael Jones (guitariste gallois, arrivé en France en 1971), de Carole Fredericks (choriste américaine, arrivée en France en 1979) et de Jean-Jacques Goldman. Tout y passe : leur enfance, l’apprentissage de la musique et du chant, les premières expériences de groupe, leurs rencontres, les premiers succès, les tournées, les voyages, les guitares, et le mélange des voix.
 
Dans la lignée de son livre précédent – Jean-Jacques Goldman : Sur ses traces (2016) –, l'auteur propose de se replonger dans l'univers iconographique du trio grâce à des centaines de photographies en grande partie inédites, tirées de leur album personnel  mais aussi de leur album de tournée.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782324020858
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 256
Format : 230 x 300 mm
Gründ

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MaggyM Posté le 27 Novembre 2019
    En feuilletant ce bel ouvrage, j'ai eu à nouveau 15 ans. Mon premier vrai concert, au pied de la scène, et Carole Fredericks qui chantait que la vie coulait comme de l'eau à Springfield. En découvrant les magnifiques photos prises sur le vif, j'ai eu à nouveau 18 ans, quand j'ai découvert qu'on pouvait avoir les poils qui se dressent en entendant de la musique. Les choeurs de l'armée rouge, sur scène, m'ont fait frémir; le moment où le bébé qui vient de naître pousse son premier cri m'a fait pleurer. Et juste après... J'ai à nouveau eu 23 ans quand je me suis régalée dans l'obscurité de Forest National (Bruxelles) de l'intimité que Jean-Jacques Goldman avait instauré avec son public. En passant... J'ai retrouvé mes 27 ans quand j'ai emmené ma soeur voir Jean-Jacques tourner les violons. J'ai exulté quand j'ai découvert que la moitié du concert se passerait sur l'avant scène près de laquelle on s'était installées. J'ai dansé avec les irlandais claquettant... C'est tout cela Jean-Jacques Goldman pour moi. Et le livre d'Alexandre Fievée m'a fait passé un merveilleux moment. Et même si l'artiste ne s'est pas livré au jeu de l'interview, l'auteur est parvenu à allier habilement les extraits d'interviews passées... En feuilletant ce bel ouvrage, j'ai eu à nouveau 15 ans. Mon premier vrai concert, au pied de la scène, et Carole Fredericks qui chantait que la vie coulait comme de l'eau à Springfield. En découvrant les magnifiques photos prises sur le vif, j'ai eu à nouveau 18 ans, quand j'ai découvert qu'on pouvait avoir les poils qui se dressent en entendant de la musique. Les choeurs de l'armée rouge, sur scène, m'ont fait frémir; le moment où le bébé qui vient de naître pousse son premier cri m'a fait pleurer. Et juste après... J'ai à nouveau eu 23 ans quand je me suis régalée dans l'obscurité de Forest National (Bruxelles) de l'intimité que Jean-Jacques Goldman avait instauré avec son public. En passant... J'ai retrouvé mes 27 ans quand j'ai emmené ma soeur voir Jean-Jacques tourner les violons. J'ai exulté quand j'ai découvert que la moitié du concert se passerait sur l'avant scène près de laquelle on s'était installées. J'ai dansé avec les irlandais claquettant... C'est tout cela Jean-Jacques Goldman pour moi. Et le livre d'Alexandre Fievée m'a fait passé un merveilleux moment. Et même si l'artiste ne s'est pas livré au jeu de l'interview, l'auteur est parvenu à allier habilement les extraits d'interviews passées dans la presse avec le contenu des entretiens qu'il a pu avoir avec plusieurs proches dont le grand Michael Jones. On n'entre pas dans l'intimité de l'artiste, personne n'y est jamais entré d'ailleurs, mais on entre dans son univers. Et l'univers d'un jeune homme qui pensait faire de la musique son hobby et de la vente d'articles de sport son métier et qui, devenu adulte, après avoir écrit pour les plus grands, fait déplacer des foules des milliers de fois, te rappelle que " la richesse, c'est un livre de poche, un poulet grillé aux herbes de provence, une plage avec du soleil (...)" parce que "toutes les raisons de vivre sont bon marché"; cet univers-là, il est juste magique !
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER GRÜND JEUNESSE
Ne manquez aucune information sur notre catalogue jeunesse !