RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Journal intime d'un chat acariâtre

            First Éditions
            EAN : 9782754057783
            Façonnage normé : RELIE-ALB.
            Nombre de pages : 160
            Format : 90 x 170 mm
            Journal intime d'un chat acariâtre

            ,

            Collection : First Humour
            Date de parution : 20/02/2014

            Une année dans la peau d'un chat drôle et cynique !

            Dans ce livre à mourir de rire, découvrez le quotidien d’un chat hors du commun… et pourtant si réaliste !
            Vous allez adorer le détester !

            "Je me présente, je suis un petit chat de 6 mois, vif, intelligent, beau, facile à vivre et modeste. Après avoir bourlingué de foyer en foyer,...

            Dans ce livre à mourir de rire, découvrez le quotidien d’un chat hors du commun… et pourtant si réaliste !
            Vous allez adorer le détester !

            "Je me présente, je suis un petit chat de 6 mois, vif, intelligent, beau, facile à vivre et modeste. Après avoir bourlingué de foyer en foyer, je viens d'être recueilli par une famille tout à fait détestable. Je ne connais pas leur nom, appelons-les la famille Crétin, ça leur va à merveille. Je vais vous raconter mon quotidien."

            "Si je devais résumer ma philosophie de vie en une phrase, ce serait :« Un esprit sain dans un coussin. »"

            "Quand je m’ennuie, je mange. Quand je suis heureux, je mange. Quand je suis triste, je mange.
            Mais qu’on ne vienne pas me dire que je suis gourmand, ça va m’énerver, et quand je suis énervé, je mange."

            "22 novembre, 75e jour de captivité.
            Ce matin, action coup de poing ! J'ai décapité une souris et leur ai apporté le corps sur leur lit. Cette action barbare est nécessaire pour faire comprendre à mes geôliers de quoi je suis capable. La mission a lamentablement échoué, ils se sont extasiés bêtement à grand renfort de paroles onctueuses et condescendantes: "mais quel bon chat, c'est un bon chasseur, ça !".
            Je crois que je vais devoir monter d'un cran en violence..."

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782754057783
            Façonnage normé : RELIE-ALB.
            Nombre de pages : 160
            Format : 90 x 170 mm
            First Éditions

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Ladybirdy Posté le 28 Août 2019
              Belgique, le 28.08.2019 Objet : Edgar, laissez-moi dormir (Lilou dort) Chalut, Moi c’est Edgar et faut surtout pas qu’on me cherche des noises. Ma famille, c’est les Crétins, avec leur chien Patafouf race bien inférieure à la mienne bien entendu. Pour s’entendre avec moi, ces dix commandements, tu respecteras : 1. Tout ce qui est à vous est à moi. 2. Lorsque je dors, tu ne me réveilleras. 3. Des gamelles pleines tu me fourniras. 4. En silence, tu me vénèreras. 5. Tous les jours, ma litière tu changeras. 6. De mon canapé, tu dégageras. 7. Le numéro du vétérinaire, tu oublieras. 8. Lorsque je le déciderai, avec moi, tu joueras. 9. De friandises, tous les jours, tu me nourriras. 10. Un plus grand jardin tu achèteras. Edgar, moi le chat parfait, j’aime l’été et le soleil, je déteste la neige, les vétérinaires (bande de sadiques!), je vénère l’herbe à chat (ma drogue), je boude les croquettes light, je fais pipi dans les sacs à main quand on ne nettoie pas ma litière (bien fait pour vous !), je déteste quand on me réveille quand je dors (non mais, c’est quoi ces manières ?!), je déteste Patafouf (pauvre esclave soumis), j’adore les cadeaux surtout pour déchirer les emballages (ça m’éclate... Belgique, le 28.08.2019 Objet : Edgar, laissez-moi dormir (Lilou dort) Chalut, Moi c’est Edgar et faut surtout pas qu’on me cherche des noises. Ma famille, c’est les Crétins, avec leur chien Patafouf race bien inférieure à la mienne bien entendu. Pour s’entendre avec moi, ces dix commandements, tu respecteras : 1. Tout ce qui est à vous est à moi. 2. Lorsque je dors, tu ne me réveilleras. 3. Des gamelles pleines tu me fourniras. 4. En silence, tu me vénèreras. 5. Tous les jours, ma litière tu changeras. 6. De mon canapé, tu dégageras. 7. Le numéro du vétérinaire, tu oublieras. 8. Lorsque je le déciderai, avec moi, tu joueras. 9. De friandises, tous les jours, tu me nourriras. 10. Un plus grand jardin tu achèteras. Edgar, moi le chat parfait, j’aime l’été et le soleil, je déteste la neige, les vétérinaires (bande de sadiques!), je vénère l’herbe à chat (ma drogue), je boude les croquettes light, je fais pipi dans les sacs à main quand on ne nettoie pas ma litière (bien fait pour vous !), je déteste quand on me réveille quand je dors (non mais, c’est quoi ces manières ?!), je déteste Patafouf (pauvre esclave soumis), j’adore les cadeaux surtout pour déchirer les emballages (ça m’éclate toute la nuit!), au même titre que le papier wc, j’adore déposer ma griffe sur les pulls de madame et je rêverai d’être le chat de Karl Lagerfeld. Je ne suis pas un chat de race. D’ailleurs je déteste toute forme de racisme. Pour moi toutes les races se valent ! Mes chanteurs préférés sont : Cat Steven, Sachat Distel, Chat l’Aznavour. Et j’adore danser le chat-chat-chat. Bien sûr tout le monde s’obstine à me faire passer pour un chat acariâtre. Si vous insistez,voici mon journal intime. Là, vous allez voir ce que vous allez voir et ce qu’est un chat acariâtre. Puis, après, chat va de choi qu’un éditeur publiera mon journal. Je suis une chtar. Jubilatoire, excessivement excellent, tordant, drôle à vous décrocher la mâchoire ! Bref, j’ai craqué pour Edgar et ce petit journal à l’humour bien ficelé. Car bien sûr que nos amis les chats ont leurs humeurs et leurs manies. À savourer sans modération pour se faire du bien et pour tous les amoureux des chats qui se respectent. Carton plein ! Vive Edgar ! Vive les chats acariâtres ou zen comme Lilou. (Solange, ma chère bibliothécaire préférée, tu n’achèterais pas les deux autres tomes ? Ce genre de livres devraient être fournis ou remboursés par la Sécu !) Sur che, mes chamis, chalut ! 😹Edgar 😻Lilou
              Lire la suite
              En lire moins
            • corali Posté le 17 Juillet 2018
              Commençons par le commencement : ce petit livre est simplement génialissime ! J’ai adoré, je suis fan, je suis gaga ! 🙂 Tout d’abord, Journal intime d’un chat acariâtre est un roman d’humour. Il est plein de drôlerie et d’entrain et il fait vraiment du bien. Un coup de blues ? Lisez-le : il vous fera voir la vie en rose, même si ça ne dure que le temps d’ingurgiter les un peu plus de 150 pages. Écrit sous forme de journal intime, ce petit ouvrage donne la parole à un petit chat, Edgar, au caractère (et aussi à la mauvaise foi) bien trempé (et bien présente). Et, pour tous ceux qui ont un chat, c’est un véritable régal d’y retrouver tous les travers de nos amours. Je dois avouer avoir ris aux éclats devant le mauvais caractère d’Edgar. Plus j’avançais dans la lecture, plus je croyais reconnaître ma petite Nookie chérie. Lorsque le « héros » déclare son mécontentement devant l’insistance de ses maîtres à le papouiller. J’ai été très très amusée par l’obsession permanente d’Edgar pour les croquettes (ne m’en veux pas Nookie d’amour, mais tu es une jolie goinfre). Ce journal c’est un petit guide humoristique pour comprendre un peu nos... Commençons par le commencement : ce petit livre est simplement génialissime ! J’ai adoré, je suis fan, je suis gaga ! 🙂 Tout d’abord, Journal intime d’un chat acariâtre est un roman d’humour. Il est plein de drôlerie et d’entrain et il fait vraiment du bien. Un coup de blues ? Lisez-le : il vous fera voir la vie en rose, même si ça ne dure que le temps d’ingurgiter les un peu plus de 150 pages. Écrit sous forme de journal intime, ce petit ouvrage donne la parole à un petit chat, Edgar, au caractère (et aussi à la mauvaise foi) bien trempé (et bien présente). Et, pour tous ceux qui ont un chat, c’est un véritable régal d’y retrouver tous les travers de nos amours. Je dois avouer avoir ris aux éclats devant le mauvais caractère d’Edgar. Plus j’avançais dans la lecture, plus je croyais reconnaître ma petite Nookie chérie. Lorsque le « héros » déclare son mécontentement devant l’insistance de ses maîtres à le papouiller. J’ai été très très amusée par l’obsession permanente d’Edgar pour les croquettes (ne m’en veux pas Nookie d’amour, mais tu es une jolie goinfre). Ce journal c’est un petit guide humoristique pour comprendre un peu nos boules de poils préférées, pour comprendre leur caprice, pour comprendre leurs obsessions. C’est rafraîchissant et parfaitement adapté à la plage ou au transat du bord de piscine. Le livre ce lit vite, il faut du bien, alors que demander de plus ? Une lecture à conseiller pour tous les #cat addicts qui auraient envie de savoir ce qu’il se passe dans la petite tête de leurs poilus 🙂
              Lire la suite
              En lire moins
            • ASaulot Posté le 16 Juillet 2018
              Ah Edgar, son inénarrable vision du monde et sa mauvaise foi absolue ! Il m a vraiment bien fait rire. Recommandé pour les inconditionnels des félins.
            • fihi72 Posté le 1 Janvier 2018
              Un très bon petit livre amusant. Edgar le chat acariâtre est trop amusant et se prend pour le meilleur de tous les chats. Sa famille est appelée Crétin par ses soins et il se dit en captivité. Un vrai moment de détente et de bonne humeur ou humour. Je recommande Le journal intime d'un chat acariâtre
            • Valmyvoyou_lit Posté le 13 Septembre 2017
              Le ton est tout de suite donné dans ce livre. Edgar se présente en tant que petit chat de six mois, vif, intelligent, extrêmement beau, facile à vivre et modeste. Il a été recueilli "contre sa volonté". Comme il ne connaît pas le nom de ses adoptants. Il décide que ce sera la famille Crétin. Tout est dit.😀 Sous chaque entrée de son journal intime, Edgar indique le nombre de jours de captivité. Sa philosophie est "Un esprit sain dans un coussin". Effectivement, sa vie tourne autour de la nourriture et des siestes. D'ailleurs, il semblerait que les humains l'empêchent se soumettre à ses occupations. Ne dit-il pas :"C'est toujours quand je dors qu'on me réveille!"? Dans son journal, il nous raconte sa petite vie. J'espère qu'il ne lira pas ma chronique, car lui considère que ses journées sont très chargées. Il risque de me trouver condescendante. Il est déjà assez acariâtre comme ça! Il nous parle de son ennemi le vétérinaire, de Patapouf, le chien de la maison, des chats du quartier, etc...et même de politique.😀 Je me suis bien amusée en lisant ce livre. Je l'ai trouve très drôle. J'ai reconnu certains comportements de mon chat Voyou, même si j'ai la... Le ton est tout de suite donné dans ce livre. Edgar se présente en tant que petit chat de six mois, vif, intelligent, extrêmement beau, facile à vivre et modeste. Il a été recueilli "contre sa volonté". Comme il ne connaît pas le nom de ses adoptants. Il décide que ce sera la famille Crétin. Tout est dit.😀 Sous chaque entrée de son journal intime, Edgar indique le nombre de jours de captivité. Sa philosophie est "Un esprit sain dans un coussin". Effectivement, sa vie tourne autour de la nourriture et des siestes. D'ailleurs, il semblerait que les humains l'empêchent se soumettre à ses occupations. Ne dit-il pas :"C'est toujours quand je dors qu'on me réveille!"? Dans son journal, il nous raconte sa petite vie. J'espère qu'il ne lira pas ma chronique, car lui considère que ses journées sont très chargées. Il risque de me trouver condescendante. Il est déjà assez acariâtre comme ça! Il nous parle de son ennemi le vétérinaire, de Patapouf, le chien de la maison, des chats du quartier, etc...et même de politique.😀 Je me suis bien amusée en lisant ce livre. Je l'ai trouve très drôle. J'ai reconnu certains comportements de mon chat Voyou, même si j'ai la modestie de penser que Voyou a meilleur caractère.😀 Je ne mets jamais de post-it dans un livre et celui-ci en est couvert. Dès que quelque chose était marrant, je gardais la page pour pouvoir citer le paragraphe à mon entourage. Ce livre, je l'ai lu à la manière d'une friandise, au départ. J'avais un autre livre en cours, aussi quand je passais à côté du journal d'Edgar, je lisais quelques pages. Mais au final, je me suis mise à enchaîner les pages, car cette lecture me plaisait beaucoup et me faisait du bien. On sent que les auteurs ont observé les chats, on reconnaît les comportements de nos félins. On a l'impression que c'est bien notre animal "domestique" qui parle. Ouch! Aïe! Je me suis fait griffée par Voyou. Il faut dire que je l'ai bien cherché en parlant de domesticité. Mais malgré tous les révélations sur les "travers" de nos compagnons à quatre pattes, (Aïe, encore un coup de griffe), je l'aime bien Edgar. Il est très attachant. "Journal intime d'un chat acariâtre" est un bon moment de détente et de rires. J'ai déjà commandé "Journal intime d'un chat acariâtre, le retour", j'espère qu'il sera dans la même veine.
              Lire la suite
              En lire moins
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER FIRST ÉDITIONS
            Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !