Lisez! icon: Search engine
La nuit des temps
Date de parution : 10/12/2021
Éditeurs :
Philéas

La nuit des temps

,

Date de parution : 10/12/2021
À la veille d'un conflit mondial, dans les profondeurs de l'Antartique, une expédition scientifique internationale découvre un couple cryogénisé, survivant d'une civilisation disparue il y a 900 000 ans. L'héritage de cette population miraculeusement tirée de son sommeil pourrait être le salut de notre monde, fragile entre amours et trahisons…
"Barjavel met chaque homme en face du problème de la signification de la vie." - Jean Rostand (de l'Académie Française)
"Par sa puissance d'évocation, La Nuit des temps gagne une place...
"Barjavel met chaque homme en face du problème de la signification de la vie." - Jean Rostand (de l'Académie Française)
"Par sa puissance d'évocation, La Nuit des temps gagne une place dans la grande tradition de Jules Verne." -
Le Figaro (1969)


Les Expéditions Polaires françaises enregistrent le signal d'un émetteur sous...
"Barjavel met chaque homme en face du problème de la signification de la vie." - Jean Rostand (de l'Académie Française)
"Par sa puissance d'évocation, La Nuit des temps gagne une place dans la grande tradition de Jules Verne." -
Le Figaro (1969)


Les Expéditions Polaires françaises enregistrent le signal d'un émetteur sous la glace de l'Antarctique...
L'expédition internationale découvre les ruines d'une civilisation disparue depuis 900 000 ans et les scientifiques du monde entier affluent vers le site pour aider à explorer et comprendre. Ils découvrent un objet ovoïde en or de trois mètres de diamètre dans lequel se trouvent en état de biostase un homme et une femme dont les têtes sont recouvertes de casques d’or.
Simon, médecin de l’expédition, décide de procéder au réveil des corps en commençant par celui de la femme, le corps de l'homme montrant des traces de brûlures sur le torse…

La Nuit des temps est un roman pacifiste et assez anarchisant. Russes et Américains, renvoyés dos à dos, travaillent malgré tout ensemble, à l'image de l'effort de dépassement des oppositions nationales, assez répandu dans le milieu des sciences de l'époque. Les savants court-circuitent les décisions des gouvernants. Notre civilisation paraît barbare face au raffinement et à la sagesse des savants des temps anciens, leur savoir immense risquant d'être perdu par la bêtise humaine. 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782491467135
Façonnage normé : CARTONNE
Nombre de pages : 184
Format : 215 x 280 mm
EAN : 9782491467135
Façonnage normé : CARTONNE
Nombre de pages : 184
Format : 215 x 280 mm

Ils en parlent

« Graphiquement, c'est une nouvelle fois du très beau travail. Christian De Metter habite littéralement chaque page, avec de magnifiques cases. » Fredgri, sceneario.com
Fredgri / Sceneario.com

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Marilou09 03/08/2022
    Tout simplement génial! Et magnifique! Bien sûr, je partais avec un apriori positif vu que je suis fan du roman de Barjavel. Mais cette BD est magnifique; les couleurs des moments où Elea raconte son histoire sont superbes, on se croirait dans un tableau, c'est légèrement irisé... Top! Le scénario est plutôt fidèle au roman et l'auteur a bien réussi à mettre en évidence les sentiments des personnages, leurs questionnements et leurs doutes. Les contrastes sont forts entre les souvenirs d'Elea et le moment présent dans le laboratoire. La couverture est sublime avec ses couleurs chaudes, ces deux personnages enlacés. À lire!!
  • sandrine68 05/06/2022
    une adaptation particulièrement réussie du roman de Barjavel, depuis la découverte de la sphère sous le sol de l'Antarctique, puis celle des corps de deux survivants, un homme et une femme. Le dessinateur a été attentif à rendre même les détails du roman, comme l'oiseau gelé découvert ou le lien naissant entre le scientifique américain et la jeune Russe. La beauté d'Eléa, l'atmosphère de fin du monde de ses souvenirs, la fin tragique... tout y est, avec la volonté de resserrer l'action sur la base (peu de nouvelles du monde extérieur)et de moderniser un peu la fin ( les manifestations ont lieu contre le réchauffement climatique). Un roman d'amour absolu que j'avais particulièrement aimé étant adolescente. ça fait plaisir de lire une si belle adaptation
  • RyzLit 14/05/2022
    Le roman "La nuit des temps" fait partie de mes lectures préférées. Je garde un souvenir ému de l'histoire d'amour entre Eléa et Païkan... Après lecture de la BD je me rends compte de la complexité à transcrire autant d'émotions par l'image et en si peu de pages... Malgré un trait graphique très plaisant je n'ai pas retrouvé mes émotions passées. L'histoire se déroule trop rapidement et il me semble difficile de mesurer toute l'ampleur de l'amour de ces deux personnages... Au final je ne conseillerai pas cette BD à celles et ceux qui souhaiteraient lire le roman de Barjavel...
  • Armance_around_the_corner 19/04/2022
    La nuit des temps de René Barjavel est le tout premier roman de SF que j'ai lu adolescente. C'est ce livre qui m'a fait "tomber" dans la SF et j'ai tellement aimé cette histoire que c'est devenu mon livre de chevet que j'ai déjà relu plusieurs fois depuis lors. C'est ce titre que je conseille à toutes celles et tous ceux qui me demandent des conseils pour débuter la SF. Aussi lorsque j'ai découvert la sortie de cette magnifique version BD par Christian de Metter aux éditions Phileas, je n'ai pas résisté et je m'y suis plongée avec délectation mais également avec crainte. Comment intégrer cette superbe histoire (400 pages au format poche) dans une BD de 180 pages ? L'exercice me semblait délicat et difficile… Tout d'abord, l'histoire : en Antarctique, les membres d'une mission s'activent à prélever des carottes de glace. L'épaisseur de la banquise atteint plus de 1.000 mètres, les couches les plus profondes remontant à 900.000 ans. C'est alors qu'une découverte va surprendre tout le monde : les appareils sondeurs enregistrent un signal provenant du niveau du sol. Il y a un émetteur sous la glace. Que vont découvrir les savants et les techniciens qui, venus du... La nuit des temps de René Barjavel est le tout premier roman de SF que j'ai lu adolescente. C'est ce livre qui m'a fait "tomber" dans la SF et j'ai tellement aimé cette histoire que c'est devenu mon livre de chevet que j'ai déjà relu plusieurs fois depuis lors. C'est ce titre que je conseille à toutes celles et tous ceux qui me demandent des conseils pour débuter la SF. Aussi lorsque j'ai découvert la sortie de cette magnifique version BD par Christian de Metter aux éditions Phileas, je n'ai pas résisté et je m'y suis plongée avec délectation mais également avec crainte. Comment intégrer cette superbe histoire (400 pages au format poche) dans une BD de 180 pages ? L'exercice me semblait délicat et difficile… Tout d'abord, l'histoire : en Antarctique, les membres d'une mission s'activent à prélever des carottes de glace. L'épaisseur de la banquise atteint plus de 1.000 mètres, les couches les plus profondes remontant à 900.000 ans. C'est alors qu'une découverte va surprendre tout le monde : les appareils sondeurs enregistrent un signal provenant du niveau du sol. Il y a un émetteur sous la glace. Que vont découvrir les savants et les techniciens qui, venus du monde entier, forent la glace à la rencontre du mystère ? D'un point vue graphique, je trouve cet ouvrage superbe. Ça ne correspond pas forcément aux visuels que j'avais en tête après mes différentes lectures mais les planches et la couverture sont vraiment très belles, soignées et détaillées. En revanche, mes craintes se sont révélées justifiées : tout va beaucoup trop vite et on perd vraiment beaucoup de choses qui font de cette histoire un récit rempli d'émotions et qui nous marque profondément. Un bon point cependant réside dans l'actualisation de ce récit en 1968 : présence d'internet et des réseaux sociaux, considérations climatiques,… En définitive, c'est un bel hommage au roman de Barjavel mais je pense qu'il vaut mieux lire le roman avant de se plonger dans cette version BD.
    Lire la suite
    En lire moins
  • VeroClaire 18/04/2022
    Je suis sous le charme de cette proposition : quelle magnifique adaptation ! Je crois que c'est la première fois que je mets un 5 étoiles à une adaptation... Je ne connaissais pas Christian de Metter, je vais dorénavant le suivre de près. Quel travail ! Cet auteur nous propose une adaptation grandiose du chef d’œuvre de René Barjavel en étant tout à la fois au scénario, au dessin et à la couleur. Commençons par cette couverture splendide représentant Eléa et Païkan devant un disque d’or, figurant certainement la sphère d’or où nous les avons trouvés. Le synopsis pour ceux qui ne connaitraient pas : une expédition scientifique dans l’antarctique découvre, profondément enfouit sous la glace, les signes d'une construction émettant un signal. Ayant obtenu des financements à l’échelle mondiale, après avoir percé longuement, ils vont découvrir sous la glace une sphère en or et ; en son sein deux êtres, un homme et une femme, endormis, congelés, depuis des millénaires… J’ai toujours été déçue des adaptations de romans en BD et là je suis subjuguée. Le scénario est très fidèle au roman, aucunement dénaturé, il est même enrichi d’une modernité par Christian de Metter qui prend son temps pour poser et... Je suis sous le charme de cette proposition : quelle magnifique adaptation ! Je crois que c'est la première fois que je mets un 5 étoiles à une adaptation... Je ne connaissais pas Christian de Metter, je vais dorénavant le suivre de près. Quel travail ! Cet auteur nous propose une adaptation grandiose du chef d’œuvre de René Barjavel en étant tout à la fois au scénario, au dessin et à la couleur. Commençons par cette couverture splendide représentant Eléa et Païkan devant un disque d’or, figurant certainement la sphère d’or où nous les avons trouvés. Le synopsis pour ceux qui ne connaitraient pas : une expédition scientifique dans l’antarctique découvre, profondément enfouit sous la glace, les signes d'une construction émettant un signal. Ayant obtenu des financements à l’échelle mondiale, après avoir percé longuement, ils vont découvrir sous la glace une sphère en or et ; en son sein deux êtres, un homme et une femme, endormis, congelés, depuis des millénaires… J’ai toujours été déçue des adaptations de romans en BD et là je suis subjuguée. Le scénario est très fidèle au roman, aucunement dénaturé, il est même enrichi d’une modernité par Christian de Metter qui prend son temps pour poser et développer l’histoire. Tout est beau, le rendu de cette civilisation disparue est des plus vivant et va au-delà de ce que mon imagination avait pu provoquer comme images en moi. Les personnages sont extrêmement bien dessinés, la couleur est lumineuse et rempli de vie cette histoire si tragique. C’est un travail exceptionnel, je suis conquise. Christian de Metter a rendu le plus beau des hommages à Barjavel, qui peut dormir tranquillement dans sa tombe : son œuvre continue à vivre sans conteste.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !