En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La pâtisserie est un jeu d'enfants

        Plon
        EAN : 9782259001816
        Façonnage normé : CARTONNE
        Format : 330 x 260 mm
        La pâtisserie est un jeu d'enfants

        Date de parution : 01/12/1979

        Un livre de recettes de pâtisseries accessibles à tous, grâce auquel cuisiner devient un plaisir.

        De la tarte à la crème d’abricots au gâteau marbré, en passant par l’incontournable gâteau au chocolat, Michel Olivier, par des recettes simples et des illustrations colorées, nous fait découvrir les joies des plaisirs sucrés…

        EAN : 9782259001816
        Façonnage normé : CARTONNE
        Format : 330 x 260 mm
        Plon
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Chtipoyt Posté le 4 Juin 2018
          LE livre qui m'a fait aimer la pâtisserie enfant et qui a fait que je cuisine encore aujourd'hui ! J'aimais également beaucoup La cuisine est un jeu d'enfants. Des livres très bien expliqués aux enfants tout en restant exigents et en proposant des recettes de bons vrais plats.
        • sandrine57 Posté le 25 Octobre 2014
          Je l'avoue : je suis une ''PP'', une Parfaite Pâtissière. Non, ce n'est pas de l'orgueil de ma part, c'est le petit surnom que me donnait ma belle-fille quand je la régalais de ses fondants au chocolat préférés quand elle rentrait du lycée. Elle savait me faire plaisir mais était-elle vraiment sincère ou voulait-elle me mettre dans sa poche pour que je continue à la couvrir les jours où elle séchait les cours... ? Pour me rassurer, ma fille a elle-aussi adopté le surnom. Et si cette adolescente revêche et peu encline aux compliments, qui sans cesse me refuse le sobriquet de ''MP'' (Mère Parfaite) auquel j'aspire, se fend d'un large sourire devant son gâteau aux trois chocolats et jette un petit ''PP'' du bout des lèvres, on peut la croire sur parole. Mais je ne suis pas née avec le gène de la pâtisserie. Pour en arriver là, j'ai dû m'entraîner un peu et ce, dès mon plus jeune âge. Malheureusement, la grand-mère qui avait pour charge de m'élever n'était pas douée derrière les fourneaux. Elle tentait bien de temps en temps une tarte aux pommes mais ses essais étaient fort peu concluants et prêtaient plus à rire qu'à se régaler... Je l'avoue : je suis une ''PP'', une Parfaite Pâtissière. Non, ce n'est pas de l'orgueil de ma part, c'est le petit surnom que me donnait ma belle-fille quand je la régalais de ses fondants au chocolat préférés quand elle rentrait du lycée. Elle savait me faire plaisir mais était-elle vraiment sincère ou voulait-elle me mettre dans sa poche pour que je continue à la couvrir les jours où elle séchait les cours... ? Pour me rassurer, ma fille a elle-aussi adopté le surnom. Et si cette adolescente revêche et peu encline aux compliments, qui sans cesse me refuse le sobriquet de ''MP'' (Mère Parfaite) auquel j'aspire, se fend d'un large sourire devant son gâteau aux trois chocolats et jette un petit ''PP'' du bout des lèvres, on peut la croire sur parole. Mais je ne suis pas née avec le gène de la pâtisserie. Pour en arriver là, j'ai dû m'entraîner un peu et ce, dès mon plus jeune âge. Malheureusement, la grand-mère qui avait pour charge de m'élever n'était pas douée derrière les fourneaux. Elle tentait bien de temps en temps une tarte aux pommes mais ses essais étaient fort peu concluants et prêtaient plus à rire qu'à se régaler (pardon mémé!!). Mes tantes ont donc pris les choses en main et m'ont offert La pâtisserie est un jeu d'enfants du célèbre (à l'époque) Michel OLIVER. J'ai tout de suite adopté ce grand livre aux recettes gourmandes et aux jolies illustrations. Les débuts ont certes été difficiles et je me souviens encore avec désespoir d'un ''hérisson qui pique'' particulièrement pathétique. Mais la suite a été plus fructueuse. Mémé me servait de commis, c'est elle qui a découpé et collé la forme servant de contenant de référence pour les recettes et c'est elle qui s'occupait des cuissons puisqu'elle m'interdisait l'accès aux allumettes et à la gazinière, me soupçonnant sans doute d'être une pyromane en puissance... Je garde de cette époque (1979) le souvenir ému de mes premiers pas en cuisine et, d'ailleurs, je fais toujours mes crêpes avec la recette de Michel OLIVER. Ce livre a sans doute fait de moi la modeste ''PP'' que je suis aujourd'hui. Merci donc, à mes tantes pour ce précieux cadeau, à ma grand-mère pour son aide et à Michel OLIVER pour son désir de faire entrer les enfants dans la cuisine. PS : Evidemment toute cette histoire de ''PP'' ne vaut pas pour les macarons qui sont et resteront ma bête noire à jamais.
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com