En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Cabinet du docteur Black

        Hors collection
        EAN : 9782842285685
        Façonnage normé : CARTONNE
        Nombre de pages : 196
        Format : 187 x 265 mm
        Le Cabinet du docteur Black

        Collection : Le Pré aux clercs
        Date de parution : 25/09/2014
        Et si les créatures mythologiques n'étaient pas qu'une simple célébration de notre imaginaire mais les ascendants directs du genre humain ? Réalité ou fiction ? Tel est l'enjeu de cet étrange traité d'anatomie.

        Sélection prix du roman Fnac 2014
        Nous sommes à la fin de l'année 1870 à Philadelphie. L'étrange docteur Black, un chirurgien controversé, fils d'un pilleur de tombes, travaille dans son bureau à la lueur d'une lampe à huile.
        Il est l'auteur d'une étrange théorie qui fait frémir ses contemporains.  Le Minotaure, les satyres, les chimères, les harpies,...
        Nous sommes à la fin de l'année 1870 à Philadelphie. L'étrange docteur Black, un chirurgien controversé, fils d'un pilleur de tombes, travaille dans son bureau à la lueur d'une lampe à huile.
        Il est l'auteur d'une étrange théorie qui fait frémir ses contemporains.  Le Minotaure, les satyres, les chimères, les harpies, les dragons, Pégase, les sirènes... seraient en fait des créatures de chair et de sang qui auraient vécu sur terre avant la race humaine. Ils ne seraient ni plus ni moins que nos ancêtres.
        Ce savant fou, étaye son travail à l'aide de planches anatomiques absolument incroyables qui démontrent au fil des pages l'improbable parenté entre les squelettes humains et ceux d'un fabuleux bestiaire fantastique.

        La première partie de ce bel ouvrage est consacré à ses notes, son journal. Le docteur commente son travail , comment en étudiant sur les cadavres dérobés par son père, il a commencé à étudier l'anatomie puis à élaborer sa théorie. La seconde partie présente les planches dessinées de sa main. Un véritable codex des espèces animales disparues.
        D'une précison confondante, les croquis de Spencer Black soulèvent un doute raisonnable. Et si c'était vrai ?

        Le Cabinet du docteur Black aurait pu naître sous la plume d'Edgar Alan Poe. Cette histoire, un peu effrayante - a-t-on vraiment rêvé un jour de descendre des Chimères ? - se lit comme un roman d'aventures. On part à la recherche des espèces disparues comme Indiana Jones se lance à la poursuite de l'Arche perdue. On en ressort un peu étourdi mais heureux d'avoir vécu une expérience interdite.


        Regarder la bande annonce du livre : http://youtu.be/Umb4QK2ScCg




         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782842285685
        Façonnage normé : CARTONNE
        Nombre de pages : 196
        Format : 187 x 265 mm
        Hors collection
        26.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • larepubliquedeslivres Posté le 11 Juillet 2016
          J’avais gagné ce livre via un concours il y a presque deux ans maintenant. Il est resté dans ma bibliothèque tout ce temps. Ce n’est que grâce au Challenge Livra’deux pour Pal’Addict qu’il en est sorti. Ce que je dois dire tout d’abord c’est que c’est un très bel objet livre. C’est un hardback façon encyclopédie. Chaque page est faite pour ressembler à celle d’un livre ancien. Les planches anatomiques sont particulièrement soignées. Une chose m’a surprise dans ce livre, c’est que le docteur Black a réellement existé. J’ai pensé au départ qu’il était une invention de l’auteur. C’est un médecin talentueux qui va progressivement plonger dans une folie. Il pense que les créatures mythologiques ont réellement existées et qu’elles seraient nos ancêtres. Pour prouver ces dires, il pratique des expériences qui repoussent les limites de la morale. Il croit tellement que ces créatures existent qu’il réalise pour chacune d’elles plusieurs planches anatomiques particulièrement précise. Pour chaque espèce, le docteur l’introduit avec un petit texte pour nous présenter ces origines, quand et où elle a vécu. Ces planches sont tellement bien faites qu’on oublierait presque que ces créatures n’ont jamais existaient autrement que dans l’imagination des hommes. En bref, c’est un très beau livre... J’avais gagné ce livre via un concours il y a presque deux ans maintenant. Il est resté dans ma bibliothèque tout ce temps. Ce n’est que grâce au Challenge Livra’deux pour Pal’Addict qu’il en est sorti. Ce que je dois dire tout d’abord c’est que c’est un très bel objet livre. C’est un hardback façon encyclopédie. Chaque page est faite pour ressembler à celle d’un livre ancien. Les planches anatomiques sont particulièrement soignées. Une chose m’a surprise dans ce livre, c’est que le docteur Black a réellement existé. J’ai pensé au départ qu’il était une invention de l’auteur. C’est un médecin talentueux qui va progressivement plonger dans une folie. Il pense que les créatures mythologiques ont réellement existées et qu’elles seraient nos ancêtres. Pour prouver ces dires, il pratique des expériences qui repoussent les limites de la morale. Il croit tellement que ces créatures existent qu’il réalise pour chacune d’elles plusieurs planches anatomiques particulièrement précise. Pour chaque espèce, le docteur l’introduit avec un petit texte pour nous présenter ces origines, quand et où elle a vécu. Ces planches sont tellement bien faites qu’on oublierait presque que ces créatures n’ont jamais existaient autrement que dans l’imagination des hommes. En bref, c’est un très beau livre sur la vie pas ordinaire d’un docteur qui a voulu croire jusqu’au bout à ces idées et qui nous a légué un travail colossal.
          Lire la suite
          En lire moins
        • leslecturesdeDoris Posté le 3 Avril 2015
          Il est difficile de donner un avis sur l'étrange cabinet du docteur Black. Tout d'abord parce que sa construction n'a rien d'académique. Le livre commence par une biographie du docteur Spencer Black, expliquant comment ce médecin reconnu par ses pairs a tourné le dos à sa vie pour poursuivre ses travaux en toute clandestinité. Puis nous est présenté le Codex Extinct Animalia, véritable encyclopédie des espèces disparues, rédigé et illustré par le docteur Black. Cette deuxième partie, tout à fait non conventionnelle, se parcourt très vite et contient de très belles planches anatomiques des créatures mythologiques. Je suis passée par toute une palette de sentiments lors de la lecture de cet ouvrage: de la curiosité au macabre, de la fascination au dégoût, sans pour autant réussir à lâcher ce court livre. Cela tient sûrement au fait que le récit nous fait plonger dans la folie ou l'obstination d'un homme, décidé coûte que coûte à prouver au monde entier que sa théorie de l'évolution est réelle. Malgré le macabre et l'horreur qui m'ont fait frémir pendant le récit, je voulais vraiment savoir jusqu'où le docteur pouvait aller. Ce qui est très troublant est que l'ouvrage n'est jamais présenté comme une fiction et... Il est difficile de donner un avis sur l'étrange cabinet du docteur Black. Tout d'abord parce que sa construction n'a rien d'académique. Le livre commence par une biographie du docteur Spencer Black, expliquant comment ce médecin reconnu par ses pairs a tourné le dos à sa vie pour poursuivre ses travaux en toute clandestinité. Puis nous est présenté le Codex Extinct Animalia, véritable encyclopédie des espèces disparues, rédigé et illustré par le docteur Black. Cette deuxième partie, tout à fait non conventionnelle, se parcourt très vite et contient de très belles planches anatomiques des créatures mythologiques. Je suis passée par toute une palette de sentiments lors de la lecture de cet ouvrage: de la curiosité au macabre, de la fascination au dégoût, sans pour autant réussir à lâcher ce court livre. Cela tient sûrement au fait que le récit nous fait plonger dans la folie ou l'obstination d'un homme, décidé coûte que coûte à prouver au monde entier que sa théorie de l'évolution est réelle. Malgré le macabre et l'horreur qui m'ont fait frémir pendant le récit, je voulais vraiment savoir jusqu'où le docteur pouvait aller. Ce qui est très troublant est que l'ouvrage n'est jamais présenté comme une fiction et que je tournais les pages en me disant: "vrai ou inventé?". En tout cas, bravo à l'auteur qui est un véritable artiste. Au final, c'est une lecture dérangeante, heureusement très courte, mais qui fait s'interroger sur l'éthique de la médecine et de la recherche. Jusqu'où peut-on aller pour valider une théorie? L'expérimentation sur le vivant est-elle possible, surtout pour tenter d'annihiler des malformations léthales? Ou est la frontière entre l'expérimentation scientifique et la folie?
          Lire la suite
          En lire moins
        • Aelinel Posté le 16 Mars 2015
          Ce livre reste pour moi un OVNI : j'avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. Pourtant, j'ai l'habitude de lire des ouvrage sur le merveilleux, le fantastique et autres bizarrerie qui feraient frémir les tenants de la Raison! Mais, là je reste très circonspecte face à cette lecture. Je n'ai pas vraiment accroché la première partie consacrée à la biographie d'un certain Docteur Black, médecin, chirurgien, savant fou ou directeur d'un spectacle de foires! On oscille entre la médecine et l'anatomie, discipline scientifiques très terre à terre, et le basculement dans la folie et l'horreur. On se croirait presque dans le Silence des agneaux de Harris! La seconde est consacrée au Codex du Docteur Black : elle est composée de différentes planches anatomiques très précises et représentée dans diverses coupes d'animaux fabuleux tels que la Chimère, Pégase, une sirène, une harpie, etc... J'ai mieux apprécié celle-ci car on verse davantage dans le merveilleux sans la partie glauque de la première. De plus, les planches sont extraordinairement précises et magnifiques. Je n'y connais strictement rien en anatomie mais on s'y croirait! En conclusion, je garde un avis mitigé sur cet ouvrage mais tout amoureux du fantastique, je pense qu'il... Ce livre reste pour moi un OVNI : j'avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. Pourtant, j'ai l'habitude de lire des ouvrage sur le merveilleux, le fantastique et autres bizarrerie qui feraient frémir les tenants de la Raison! Mais, là je reste très circonspecte face à cette lecture. Je n'ai pas vraiment accroché la première partie consacrée à la biographie d'un certain Docteur Black, médecin, chirurgien, savant fou ou directeur d'un spectacle de foires! On oscille entre la médecine et l'anatomie, discipline scientifiques très terre à terre, et le basculement dans la folie et l'horreur. On se croirait presque dans le Silence des agneaux de Harris! La seconde est consacrée au Codex du Docteur Black : elle est composée de différentes planches anatomiques très précises et représentée dans diverses coupes d'animaux fabuleux tels que la Chimère, Pégase, une sirène, une harpie, etc... J'ai mieux apprécié celle-ci car on verse davantage dans le merveilleux sans la partie glauque de la première. De plus, les planches sont extraordinairement précises et magnifiques. Je n'y connais strictement rien en anatomie mais on s'y croirait! En conclusion, je garde un avis mitigé sur cet ouvrage mais tout amoureux du fantastique, je pense qu'il vaut vraiment le détour!
          Lire la suite
          En lire moins
        • Coeurdechene Posté le 1 Mars 2015
          Et si l'homme avait une ascendance honteuse ? Si les créatures que l'on relègue aux mondes de l'imaginaire, voire de l'horreur, étaient en réalité les lointains ancêtres de l'homme, lui-même produit final de mutations dégénératives ? Et si un savant fou pouvait le prouver ? 1870, région de Philadelphie. Le Dr Black est un personnage torturé, fils d'un chirurgien pilleur de tombes, chirurgien controversé lui-même. Son talent de taxidermiste n'a pas d'égal et il l'utilise à des fins toutes personnelles : prouver que sa théorie sur l'origine de l'espèce humaine est vraie. Dès son plus jeune âge, il participe aux profanations de tombes avec son père. Il se destine au même métier et semble n'éprouver que peu de compassion envers ses semblables. En est-il besoin, d'ailleurs ? Très tôt, il développe une théorie révolutionnaire sur l'origine de l'humanité, la reliant aux créatures mythiques peuplant les contes et autres chimères. Devenu la risée de ses confrères, il se lance fébrilement dans une folle aventure, à la recherche de tout ce que la nature peut présenter de difforme et viable. Naturellement, ce penchant le pousse vers les cirques, les cabinets de curiosités et les collections privées les plus audacieuses de l'époque. Féru d'anatomie, il développe en parallèle un talent incroyable... Et si l'homme avait une ascendance honteuse ? Si les créatures que l'on relègue aux mondes de l'imaginaire, voire de l'horreur, étaient en réalité les lointains ancêtres de l'homme, lui-même produit final de mutations dégénératives ? Et si un savant fou pouvait le prouver ? 1870, région de Philadelphie. Le Dr Black est un personnage torturé, fils d'un chirurgien pilleur de tombes, chirurgien controversé lui-même. Son talent de taxidermiste n'a pas d'égal et il l'utilise à des fins toutes personnelles : prouver que sa théorie sur l'origine de l'espèce humaine est vraie. Dès son plus jeune âge, il participe aux profanations de tombes avec son père. Il se destine au même métier et semble n'éprouver que peu de compassion envers ses semblables. En est-il besoin, d'ailleurs ? Très tôt, il développe une théorie révolutionnaire sur l'origine de l'humanité, la reliant aux créatures mythiques peuplant les contes et autres chimères. Devenu la risée de ses confrères, il se lance fébrilement dans une folle aventure, à la recherche de tout ce que la nature peut présenter de difforme et viable. Naturellement, ce penchant le pousse vers les cirques, les cabinets de curiosités et les collections privées les plus audacieuses de l'époque. Féru d'anatomie, il développe en parallèle un talent incroyable pour la taxidermie et fabrique lui-même des spécimens qu'il expose au public et certifie authentiques. Mais de la science appliquée à une application dévoyée, il n'y a qu'un pas. Le même que celui qui sépare le génie de la folie. Pas qu'il franchit allègrement et qui mettra fin a sa carrière. Il laisse cependant derrière lui un journal parsemé de notes dans lequel il explique son travail et la naissance de la théorique qu'il mettra tant d'années à élaborer. C'est cet ouvrage que les éditions du Pré au Clerc proposent au lecteur. Le carnet de notes du Dr Black dans lequel il raconte sa vie et explique son œuvre. Une longue et lente descente dans les enfers de la folie. La première partie de l'ouvrage est consacrées au récit lui-même, parsemé d'illustrations et de notes explicatives. Le soin apporté aux illustrations fait de cet ouvrage un objet particulièrement réussi. La deuxième partie est consacrée au bestiaire. Elle regroupe toutes les planches anatomiques dessinées par le Dr Black avec une précision à couper le souffle. Le lecteur pourra ainsi admirer sirène, chimère, dragon et autre minotaure. Les planches sont bien sûr légendées, avec schéma musculaire et circulatoire. Cette deuxième partie exceptionnelle apporte à l'ouvrage un cachet particulier et rend beaucoup plus crédible encore le récit de la première partie. A un point tel que c'en est dérangeant parfois. Car les planches sont d'une telle précision qu'il suffirait de peu pour que la créature prenne vie. Cet ouvrage joue avec la crédibilité du lecteur. Le récit de la vie du Dr Black émaillé de citation de son journal intime, la qualité même de l'ouvrage, le soin apporté aux détails, font de ce livre un superbe objet. Mais également un ouvrage très crédible. Tout est d'ailleurs fait en ce sens, puisque la note de l'éditeur en début d'ouvrage remercie les différents chercheurs ayant contribué à rassembler les notes éparses du Dr Black et un musée. Cet ouvrage n'existerait pas sans les inlassables efforts et le généreux soutien financier du Museum of Medical Antiquities de Philadelphie. Ces quinze dernières années, aux Etats-Unis comme en Europe, ses conservateurs ont parcouru les collections privées à la recherche des journaux, des lettres et des illustrations du Dr Spencer Black, l'un des médecins indépendants les plus admirables que la civilisation occidentale ait jamais connu. Malheureusement, cet ouvrage n'est qu'une fiction. Il a été magnifiquement élaboré par E. B. Hudspeth, un artiste vivant dans le New Jersey. Et l'éditeur de préciser qu'il s'agit là de son premier livre. Eh bien félicitations Mr Hudspeth ! C'est un ouvrage magnifique. Particulièrement réussi. On y croirait. Et c'est bien le but. Un album, donc, plus qu'un roman. Un ouvrage inclassable, à la frontière du journal, de l'essai, du précis d'anatomie. Un peu tout ça à la fois. Mais un ouvrage absolument magnifique qui en fera rêver plus d'un et qui fera le bonheur des collectionneurs. Amateurs de livres étranges, ceci est pour vous !
          Lire la suite
          En lire moins
        • marijardin Posté le 6 Janvier 2015
          Entre la folie et le génie, il n'y a qu'un pas. Le docteur Spencer Black a oscillé entre les deux. Le livre se divise en deux parties: la première retraçant la biographie du fameux docteur et la seconde reproduisant de somptueuses planches anatomiques de monstres mythologiques. Aucune envie de quitter la lecture de cet ouvrage fascinant et effrayant à la fois; une sidération totale nous fait détailler sa vie hors norme et parcourir ses dessins fantasques. Juste un rêve: que cette biographie soit peut être un jour portée à l'écran et, si c'était possible, par un certain Tim Burton !

        Ils en parlent

        "On n'a qu'une envie : les encadrer comme autant de radiographies de l'esprit, plus que du corps"
        Les Inrockuptibles
        Toute l'actualité des éditions Hors Collection
        Amateur de culture décalée, découvrez chaque mois les parutions insolites des éditions Hors Collection.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.