Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258112704
Façonnage normé : CARTONNE
Nombre de pages : 448
Format : 140 x 225 mm

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (éd. film)

Caroline Berg (Traducteur)
Date de parution : 22/05/2014

« Quand la vie joue les prolongations, il faut bien s’autoriser quelques caprices. » Allan Karlsson

Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une...

Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l’histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, et avec quelques coups de pouce du destin, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s’est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d’événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao…

« Un chef-d’œuvre dans l’art du mensonge. J’oserai même prétendre que le souffle d’Arto Paasilinna traverse les pages de ce livre. » Smålandsposten

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258112704
Façonnage normé : CARTONNE
Nombre de pages : 448
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MarieWinandy Posté le 28 Septembre 2021
    J'ai ri aux larmes en lisant les aventures rocambolesques de ce vieux. Elles sont toutes plus improbables les unes que les autres, et donc certainement ne plairont pas à tous les lecteurs. Ce livre est donc un excellent moyen de se détendre et d'oublier vos soucis, si vous en avez, sans vous prendre la tête.
  • nicolascalisto Posté le 8 Septembre 2021
    Allan Karlsson s'échappe le jour de l'anniversaire de ses 100 ans de sa maison de retraite. De là il croise le chemin de Julius un homme de 75 ans environ qui vit de petits larcins. Allan a en main une valise qu'il a dérobé sur le quai d'une gare routière... Parallèlement nous revenons sur l'histoire d'Allan qui a rencontré des hommes historiques, vécu des aventures hors norme ! Je relis ce livre pour la deuxième fois tellement le plaisir, l'humour sont au rendez vous . Ce livre est une perle, un bijou !
  • lenante Posté le 13 Août 2021
    Le talent pour les explosifs a poussé Allan Karlsson, tout au long de sa vie, à être mêlé à des événements majeurs du XXe siècle. Alors fêter son centenaire dans une maison de retraite, très peu pour lui. En s'échappant, il va faire de nouvelles rencontres et vivre de nouvelles aventures toutes plus improbables les unes que les autres. Drôle et intelligemment écrit, ce roman est parfait pour se détendre !
  • jaaimelire12 Posté le 13 Juillet 2021
    Avec plus de 1000 critiques, il n'est peut-être pas nécessaire de raconter encore une fois l'histoire de ce centenaire qui n'en fait qu'à sa tête et qui collecte à lui seul autant d'anecdotes avec les grands de ce monde. N'aurait-il pas d'ailleurs changé un peu le cours de l'Histoire cet infatigable Allan Karlsson ? Malgré quelques longueurs (j'avoue avoir plusieurs fois survolé certains passages qui me semblaient interminables), on ne peut que s'attacher au personnage et sa bande d'amis tous aussi improbables que lui. Il y a de bons moments humoristiques (surtout vers la fin), pas de quoi pleurer de rire non plus (faut pas exagérer !), mais dans l'ensemble le style est plaisant. Je ne garderais sûrement pas ce livre en mémoire très longtemps, mais je ne regrette pas cette lecture.
  • PHILINTHE66 Posté le 29 Juin 2021
    Classé Feel good, j’ai lu ce livre pour me détendre et rire, 450 pages, couverture d’un centenaire en grenouillère et chaussons, un bâton de dynamite pour pochette et titre intriguant. J’ai aimé l’histoire et l’humour/ironie, parfois aux accents Voltairiens, j’ai ri un peu et souri souvent. Je n’ai pas aimé, les longueurs dans les dialogues. J’en ai lu une grande partie en diagonale, car trop long, mais je voulais connaître les rebondissements, la fin du récit et celle des personnages. J’ai aimé la fin, où les protagonistes libres de toutes attaches prennent la clé du large.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.